Contenu

Quatre-vingt-treize

Résumé
Rédigé de décembre 1872 à juin 1873, publié en 1874, Quatrevingt-Treize est le dernier roman de Victor Hugo (1802-1885). L'écrivain en forma le projet dès après la parution des Misérables, en 1862. À l'origine, l'ouvrage devait conclure une trilogie romanesque qui aurait peint au préalable l'ancienne Angleterre, puis l'ancienne France. Pour Hugo, il s'agissait de montrer comment les injustices de l'aristocratie et les oppressions de l'Ancien Régime avaient inéluctablement conduit à la Révolution. Dans L'homme qui rit, premier volet de cette trilogie, Gwynplaine prophétise devant la Chambre des lords les lendemains terribles où le peuple se soulèvera. Le second volet, qui aurait dû traiter de la royauté française, ne vit pas le jour. Au moment où Hugo y travaillait survint la guerre de 1870, puis la chute de l'Empire. L'auteur pouvait enfin rentrer d'exil, mais pour assister au spectacle d'une France déchirée. 1793, autre « année terrible », se répétait. De nouveau l'envahisseur prussien était aux portes de Paris, de nouveau la guerre civile faisait rage. Au lendemain de la Commune, Hugo éprouva la nécessité de délivrer un grand message de paix : ce fut Quatrevingt-Treize. (http://www.universalis.fr)
Lu par: Jean Frey
Durée: 16h. 11min.
Édition: Lausanne, Editions Rencontre, 1960
Numéro du livre: 19226
Collection(s): Oeuvres de Victor Hugo

Documents similaires

Durée:17h. 36min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:21802
Résumé: A Paris, vers la fin du XVe siècle. La cathédrale domine les ruelles fétides et grouillantes. Une bohémienne, la belle Esmeralda, danse sur le parvis de Notre-Dame ; trois hommes s'affrontent : Claude Frollo, archidiacre de la cathédrale, Phébus de Châteaupers, gentilhomme et le monstre Quasimodo, l'être le plus répugnant qui puisse exister.
Lu par:Claude Weil
Durée:15h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21950
Résumé: 3ème volume de la fresque populaire de Victor Hugo. Nous découvrons Marius qui est le fils du soldat qu'a sauvé Thénardier dans l'histoire relaté au début du second tome. Marius vit à paris alors que son père, mourant, le convoque à son chevet. Arrivé trop tard, le jeune Marius, se découvrira un paternel bonapartiste invétéré alors que lui n'a toujours connu qu'une famille royaliste. Nous suivrons dans ce tome les conflits internes de Marius entre son éducation royaliste, son envie de faire honneur à son père, mais aussi sa découverte de l'esprit révolutionnaire des jeunes de son époque. Ce tome est donc consacré au dilemmes de consciences qu'un jeune peut rencontrer lors de son entrée dans la vie adulte. Ce tome relate aussi quelque peu la vie parisienne de l'époque, malheureusement Victor Hugo n'est pas aussi doué que Zola pour dépeindre les conditions sociales. Il arrive cependant à excéler dans un tout autre domaine que j'ai bien plus apprécié. La naissance de l'idylle entre Marius et Cosette est absolument poignante. La réalité des sentiments transcrits est vraiment puissante. La timidité de marius face à la beauté de la petite cosette est saisissante et m'a rappelé ces moment de sentiments pur que l'on peut connaitre lorsque l'on la première demoiselle dans ses jeunes années. L'histoire suit son cours, Marius sera tiraillé de tout bord jusqu'au dilemme final opposant les Thénardier à Jean-Valjean.
Lu par:Claude Weil
Durée:16h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21824
Résumé: Fantine, jeune mère célibataire, sans ressources, abandonnée par son amant alors qu'elle était enceinte, doit subvenir à ses besoins et à ceux de sa fille, Cosette ; elle la confie donc à un couple d'aubergistes peu scrupuleux, les Thénardier. Jean Valjean, ancien forçat, endurci par un sort peu favorable, decide de recouvrer sa dignité et commence à aider Fantine, qu'il rencontre par hasard dans son usine. Malgré le faux nom qu'il utilise, M.Madeleine, alias Jean Valjean, est reconnu par Javert, un policier, et retourne au bagne. Il réussit néanmoins à fuir à nouveau dans l'unique but de sauver et de s'occuper de Cosette, malgré les obstacles...
Lu par:Jean Frey
Durée:2h. 14min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16468
Résumé: Réflexion autour de l'exil. Suite à l'avènement de Napoléon III, Victor Hugo décide de quitter la France pour aller à Jersey, puis Guernesey. Ce texte aborde la condition morale du proscrit qui l'oppose au tyran.... « L'exil, c'est la nudité du droit. Rien de plus terrible. Pour qui ? Pour celui qui subit l'exil ? Non. Pour celui qui l'inflige. Le supplice se retourne et mord le bourreau. [...]
Lu par:Claude Weil
Durée:17h. 10min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21837
Résumé: Paris et ses prisons, ses égouts. Paris insurgé : le Paris de la révolution de 1848, des barricades sur lesquelles fraternisent les hommes du peuple. Paris incarné à travers la figure de Gavroche, enfant des rues effronté et malicieux. Hugo retrace ici avec force les misères et les heures glorieuses des masses vivantes qui se retrouvent. Les événements se précipitent, les personnages se rencontrent, se heurtent, s'unissent parfois, à l'image de Cosette et de Marius. L'histoire du forçat évadé et de la petite miséreuse symbolise quelque chose de plus grand : avec Les Misérables, Hugo réalise enfin l'esprit du peuple.
Durée:1h. 57min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15289
Résumé: Texte de jeunesse de Victor Hugo... écrit en quinze jours en 1818 (Hugo avait seize ans), publié d'abord en 1820... ce roman évoque la révolte des Noirs de Saint-Domingue en 1791. Selon Roger Toumson, il s'agit d'un récit militaire, "dans un décor à peu près sans couleur locale". L'esclave noir Pierrot (Bug-Jargal) est libéré de prison par le capitaine Delmar, le neveu de son maître sur qui Bug-Jargal est accusé d'avoir porté la main. Une amitié se lie entre les deux hommes, mise à l'épreuve quand ils se trouvent de côtés opposés pendant la révolte de 1791. Dans le résumé de Toumson, Bug-Jargal n'oublie pas son ami qu'il sauve "des griffes du sanguinaire Biassou. Il ira même, héroïquement, jusqu'à sacrifier sa vie en échange de celle de dix otages, offrant sa poitrine aux balles d'un peloton d'exécution".
Lu par:Bernard Goyez
Durée:3h. 59min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:23831
Résumé: Victor Hugo chante la douceur de l'enfance et la complicité qui peut se nouer entre générations
Durée:20h. 28min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17183
Résumé: Gilliat, marginal, écologiste, visionnaire et sauvage serait Vendredi s'il n'était Robinson. Pêcheur solitaire, amoureux d'une belle jeune femme, il s'en va braver l'océan pour elle. Propriétaire d'un bateau à vapeur qui vient de subir un naufrage, un vieil armateur a en effet promis la main de sa nièce à celui qui ira puiser au fond de l'eau les formidables et nouvelles machines encore intactes. C'est contre vents et marées, contre les obstacles naturels et sous le regard malveillant d'autres travailleurs de la mer que Gilliat parvient à son but. Son exploit se révélera vain et sa fin tragique, assistant à la fuite de sa promise avec celui qui était son amant.
Lu par:Henri Duboule
Durée:7h. 57min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13993
Résumé: Le grand auteur romantique qui ne cessa jamais d'être de son temps signe ici un plaidoyer définitif contre la peine de mort. On oublie trop souvent qu'Hugo est un visionnaire, un féministe, que son oeuvre n'a rien à voir avec l'image jaunie que l'école nous a laissé. Le dernier jour d'un anonyme, voilà une description brute et réaliste... Une véritable dénonciation.
Durée:54min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:75719
Résumé: Du Hugo dramaturge on retient volontiers les grands drames romantiques que sont Ruy Blas et Hernani. C'est oublier un peu vite les pièces de son recueil Le Théâtre en liberté ". L'Intervention et La Grand Mère soulignent le génie de l'écrivain à mélanger les genres. Car il s'agit ici des rares comédies " que Victor Hugo revendique, même s'il n'emploie pas le terme dans son sens le plus classique. Les personnages amusent autant qu'ils provoquent la pitié. Leur misère touche, indigne, et fait finalement réfléchir. Remarquables dans leur dimension sociale, ces pièces en un acte le sont aussi dans leur forme. Écrites en exil par un auteur pensant qu'elles ne seraient jamais jouées. elles illustrent véritablement un " Théâtre en liberté ".
Lu par:Hervé Vernet
Durée:13h. 26min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:2619
Résumé: Cette histoire nous entraîne entre Paris et Londres dans les temps agités de la Révolution Française. Plusieurs destins se croisent dans ce conte de deux villes : ceux du Docteur Manette qui s'échappa des terribles cachots de la Bastille et de Charles Darnay, un aristocrate français...
Durée:9h. 19min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73708
Résumé: Ce roman met en scène le couple fictif formé par la reine Frédérique d'Illyrie et le roi Christian II, en exil à Paris dans les années 1870. En 18 tableaux, A. Daudet dépeint la capitale à la fin du XIXe siècle et la fin des monarchies.