Contenu

L'élimination

Résumé
« À treize ans, je perds toute ma famille en quelques semaines. Mon grand frère, parti seul à pied vers notre maison de Phnom Penh. Mon beau-frère médecin, exécuté au bord de la route. Mon père, qui décide de ne plus s'alimenter. Ma mère, qui s'allonge à l'hôpital de Mong, dans le lit où vient de mourir une de ses filles. Mes nièces et neveux. Tous emportés par la cruauté et la folie khmères rouges.J'étais sans famille. J'étais sans nom. J'étais sans visage. Ainsi je suis resté vivant, car je n'étais plus rien » Trente ans après la fin du régime de Pol Pot, qui fit 1, 7 million de morts, l'enfant est devenu un cinéaste réputé. Il décide de questionner un des grands responsables de ce génocide : Duch, qui n'est ni un homme banal ni un démon, mais un organisateur éduqué, un bourreau qui parle, oublie, ment, explique, travaille à sa légende. L'élimination est le récit de cette confrontation hors du commun.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 6h. 50min.
Édition: Paris, Grasset, 2011
Numéro du livre: 18577
ISBN: 9782246772811
CDU: 959

Documents similaires

Durée:7h.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:14277
Résumé: De mère vietnamienne et de père français, Denise Affonço était promise à une existence paisible au Cambodge jusqu'à ce que les Khmers rouges fassent basculer sa vie. En avril 1975, les autorités françaises rapatrient leurs ressortissants. Denise Affonço fait le choix de rester aux côtés de son mari, chinois et communiste convaincu, espérant que les Khmers rouges mettront fin aux cinq années de guerre civile contre la république khmère pro-américaine corrompue.
Lu par:Edgard Raeber
Durée:9h. 56min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:36756
Résumé: Avril 1975. L'armée de Pol Pot envahit Phnom Penh, mettant un terme brutal à l'enfance de Loung Ung. D'origine chinoise, la petite fille a grandi dans un milieu privilégié, entourée de six frères et soeurs. La famille quitte la capitale en toute hâte et erre de village en village, se faisant passer pour des paysans analphabètes, avant d'être contraints de se séparer, sans espoir de retrouvailles. Enrôlée en tant qu'"enfant-soldat", la fillette connaîtra la famine, la torture, les camps de travail et toutes les humiliations engendrées par le totalitarisme. Son témoignage nous plonge au coeur d'une des plus grandes tragédies du XXe siècle, qui a décimé plus d'un quart de la population cambodgienne.
Lu par:André Rocher
Durée:12h. 16min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70077
Résumé: En avril 1975, les Khmers rouges entrent dans Phnom-Penh. Un nouveau régime est établi dans la terreur, celui du Kampuchéa démocratique. Mus par l’ambition de rattraper les révolutions soviétique et chinoise et de parvenir au paradis communiste avant les Vietnamiens, les nouveaux dirigeants expulsent par dizaines de milliers les habitants des villes et créent un système carcéral étendu à l’ensemble du pays, où la faim et la torture devinrent les principaux instruments de contrôle d’une population qui, entre 1975 et 1979, comptera plus de deux millions de victimes. Pour mettre au jour les mécanismes de cette effroyable machine à exterminer, cette enquête documentée s’arrête aussi bien au rôle de Norodom Sihanouk qu’à l’influence de la Chine maoïste, à l’itinéraire intellectuel des deux leaders, Pol Pot et Nuon Chea, qu’à l’héritage de la civilisation bouddhiste… Enrichie et actualisée, cette nouvelle édition prend également en compte les procès des derniers hauts dirigeants de l’Angkar, Nuon Chea et Khieu Sâmphan, qui ont eu lieu à l’été 2014, et auxquels l’auteur a pu assister. Autant d’éléments qui permettent de mieux saisir comment, dans l’indifférence générale, cette tragédie a pu avoir lieu, marquant définitivement l’histoire d’un pays privé en trois années de près d’un quart de ses habitants.
Durée:21h. 29min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:36703
Résumé: Ce livre, en tout point exceptionnel, est le fruit de plusieurs années de travail dans le cadre d'un programme de recherche au CNRS. Il propose une approche résolument transdisciplinaire et comparative pour tenter de " penser " les processus de violence qui aboutissent aux massacres et aux génocides de l'époque moderne. Comment de tels crimes de masse sont-ils possibles ? Quelles manipulations du langage et des esprits interviennent pour préparer le " passage à l'acte ", notamment en élaborant, préalablement, un imaginaire et une justification ? Comment s'enclenche et s'affole la mécanique du meurtre ? L'auteur fonde principalement son enquête sur plusieurs exemples : la Shoah, les nettoyages ethniques de l'ex-Yougoslavie, le génocide des Tutsis au Rwanda et encore les génocides arménien et cambodgien. Par l'ampleur de la documentationutilisée, la richesse des références bibliographiques, l'exigence permanente de l'analyse, ce livre est à la fois vertigineux et sans équivalent. On ne s'était sans doute jamais approché d'aussi près de cette énigme insondable, de ce " trou noir " devant lequel vacille l'entendement humain.
Durée:13h. 1min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:36414
Résumé: C’est avec un mélange d’honnêteté brute et d’intuition acérée que Joyce Carol Oates revient sur ses jeunes années. Son enfance pauvre dans une ferme de l’État de New York fourmille de souvenirs : ses parents aimants, ses grands-parents hongrois, les animaux, la végétation, le monde ouvrier, l’école. Ces années lui offrent à la fois un univers intime rassurant, mais un univers limité, cerné par des territoires inaccessibles, propices à enflammer l’imagination de la jeune fille qui trouve là ses premières occasions de fiction. Des territoires où la mort rôde et où les êtres souffrent : cette maison dans la forêt où les enfants sont battus par un père ivrogne qui y mettra le feu ; sa camarade Cynthia, ambitieuse élève qui se suicidera à l’âge de dix-huit ans ; sa soeur cadette autiste, Lynn Ann, qui deviendra violente au point de déchirer littéralement les livres de son aînée… Joyce Carol Oates explore le monde à travers les yeux de l’enfant et de l’adolescente qu’elle était, néanmoins consciente des limites de sa mémoire après tant d’années. Cette lectrice d’Alice au pays des merveilles sait que la vie est une succession d’aventures sans fin, qui voit se mêler comédie et tragédie, réalité et rêverie. La plume toujours ciselée, l’oeil aiguisé, Oates arpente un endroit et un temps oubliés qui virent la naissance de l’écrivain qu’elle est devenue, un voyage captivant qui ne manquera pas de renvoyer son lecteur à ses propres paysages perdus.
Durée:16h. 16min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:32300
Résumé: Dans cette copieuse autobiographie, " Big Jim " lâche la bride à ses " sept obsessions : l'alcool, le strip-tease, la chasse et la pêche (et les chiens), la religion, la France, la route et notre place dans le monde naturel " en sept chapitres aussi savoureux que des ris de veau aux morilles accompagnés d'un grand Côtes-du-Rhône (actuellement, son vin préféré). Mais En marge montre aussi le " pauvre petit Jimmy ", fou de douleur après la perte de son œil gauche, sujet à des dépressions chroniques, seulement capable de survivre au fond de la forêt, dans un chalet solitaire situé près d'un lac, comme le fit Henry David Thoreau auteur de ce livre fondateur de la littérature américaine qu'est Walden. Entre ces deux figures imaginaires et presque mythiques que sont " Big Jim " et " Poor little Jimmy ", se dresse de toute sa stature - fil rouge de cette autobiographie - l'écrivain Jim Harrison, dont l'écriture à la fois truculente et mélancolique, violente et subtile, nous propose depuis près de quarante ans un portrait inédit de cet autre mythe qu'est l'Amérique
Durée:3h. 43min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:32534
Résumé: Katherine Mansfield née en 1888 en Nouvelle-Zélande, morte en France en 1923, a écrit quelques-uns des plus beaux et des plus célèbres récits de ce siècle. Plus qu'un simple écrivain, elle est vite devenue comme Virginia Woolf ou Franz Kafka, un personnage fabuleux, une sorte de mythe moderne représentant exemplairement un destin de l'époque. Changeante, adorable, inquiète, fragile, têtue : voici une jeune fille soucieuse d'être belle, à la mode, amoureuse, qui s'enfuit, revient, tombe malade, meurt jeune ; mais aussi un écrivain de premier ordre, jamais dupe d'elle même, toujours en quête - dans la vie comme dans l'écriture - de quelque chose qui fuit éternellement regards et désirs humains.
Durée:5h. 36min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:66495
Résumé: Parmi les écrivains les plus illustres du XVIIe siècle, Corneille, Racine, Molière, La Fontaine, Bossuet, Boileau, Mme de Sévigné, Mme de Lafayette, figure La Bruyère. Avec Les Caractères ou les Moeurs de ce siècle, il a tendu au public de son époque un miroir qui nous reflète toujours. Bien des comportements de la société de Louis XIV ressemblent aux nôtres. Les temps changent, pas le fond des hommes. Jean-Michel Delacomptée explore ce miroir et ce que ses reflets disent de nous. De La Bruyère lui-même, on sait fort peu de choses. Quels milieux fréquentait-il ? Était-il misanthrope, misogyne ? A-t-il aimé ? Était-ce un orgueil blessé ? Quelle était la morale de cet auteur si grave et pourtant si drôle ? Jean-Michel Delacomptée brosse le portrait captivant de ce classique de notre littérature. Il ouvre ainsi une porte dérobée dans les Caractères, dont il rappelle avec force l’intemporelle grandeur.
Durée:6h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:70374
Résumé: " Toutes les beautés contiennent, comme tous les phénomènes possibles, quelque chose d'éternel et quelque chose de transitoire, - d'absolu et de particulier. La beauté absolue et éternelle n'existe pas, ou plutôt elle n'est qu'une abstraction écrémée à la surface générale des beautés diverses. l'élément particulier de chaque beauté vient des passions, et comme nous avons nos passions particulières, nous avons notre beauté. " Charles Baudelaire (1821-1867) reste une des personnalités les plus contradictoires de l'histoire de la littérature. Novateur dans sa poésie et dans son approche de l'art et de la musique, défenseur farouche de la liberté des mœurs, il dénigre le progrès et méprise le peuple. Sa vie, à la fois fastueuse et misérable, dissolue et magnifique, pitoyable et éblouissante, est celle d'un paria de génie.
Lu par:Claude Yersin
Durée:9h. 13min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:34397
Résumé: Le témoignage de ce chirurgien cardiaque pour enfants, spécialisé dans la transplantation et les malformations. Il raconte ses missions humanitaires partout dans le monde, son investissement dans la fondation Le petit coeur, sa carrière, etc
Durée:1h. 45min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:31976
Résumé: Journaliste, A. Leiris a perdu son épouse durant les attentats du Bataclan le 13 novembre 2015. Peu après le drame, il avait diffusé un message adressé aux terroristes leur signifiant qu'ils n'auraient pas sa haine. Il livre un témoignage sur son quotidien auprès de son fils de 17 mois et sur la nécessité de continuer à vivre en dépit du sentiment d'horreur et du deuil.
Durée:7h. 9min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:70089
Résumé: Robert Badinter occupe une place aussi singulière qu'importante au sein de la société française. Un homme juste. Celui qui a aboli la peine de mort et qui, à ce titre, figure déjà dans les livres d'histoire. Avocat, professeur d'université, ministre de la Justice, président du Conseil constitutionnel, sénateur, essayiste, Robert Badinter s'est toujours refusé à écrire ses mémoires, lui qui aime tant cultiver le secret. Qui sait que son destin s'est joué un jour de février 1943 quand, à Lyon, la Gestapo a arrêté son père ? Qui connaît la véritable nature de sa longue amitié avec François Mitterrand ? D'où vient cette volonté tenace de combattre l'injustice ? Comment devient-on la dernière icône de la gauche française ? Robert Badinter s'est confié aux auteurs, l'une historienne, l'autre journaliste, expliquant en particulier ses combats. Répondait-il à toutes leurs questions ? A sa façon. D'où ce portrait, cet essai biographique à la fois fouillé et critique d'un personnage hors du commun.