Contenu

Le cas Sneijder

Résumé
Victime d'un terrible et rarissime accident d'ascenseur dans une tour de Montréal, Paul Sneijder découvre, en sortant du coma, qu'il en est aussi l'unique survivant : sa fille bien-aimée, Marie, est morte sur le coup avec les autres passagers. Commence alors pour Paul Sneijder une étrange retraite spirituelle qui le conduit à remettre toute son existence en question. Sa femme (qui le trompe), ses deux fils (qui le méprisent), son travail (qu'il déteste, et qu'il finira par quitter), tout lui devient peu à peu indifférent. Jusqu'au jour où, à la recherche d'un job, il tombe sur l'annonce qui va lui sauver la vie : il devient promeneur de chiens pour l'agence Dog Dog Walk... Le cas Sneijder est un livre bouleversant sur un homme qui refuse de se résigner à la perte de sa raison de vivre. Mais ce roman plein de mélancolie est aussi une comédie saugrenue dans laquelle Jean-Paul Dubois donne libre cours à la fantaisie la plus débridée : entre une esquisse d'une Théorie générale des ascenseurs, la description d'un adultère qui n'échappe pas au grotesque et une plongée dans le monde des promeneurs de chiens, l'auteur d' « Une vie française » affirme à nouveau son goût pour l'humour noir.
Durée: 6h. 31min.
Édition: Paris, Ed. de L'Olivier, 2011
Numéro du livre: 18345
ISBN: 9782879298641

Documents similaires

Durée:6h. 19min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66470
Résumé: Cela fait deux ans que Paul Hansen purge sa peine dans la prison provinciale de Montréal. Il y partage une cellule avec Horton, un Hells Angel incarcéré pour meurtre. Retour en arrière : Hansen est super intendant a L'Excelsior, une résidence où il déploie ses talents de concierge, de gardien, de factotum, et - plus encore - de réparateur des âmes et consolateur des affligés. Lorsqu'il n'est pas occupé à venir en aide aux habitants de L'Excelsior ou à entretenir les bâtiments, il rejoint Winona, sa compagne. Aux commandes de son aéroplane, elle l'emmène en plein ciel, au-dessus des nuages. Mais bientôt tout change. Un nouveau gérant arrive à L'Excelsior, des conflits éclatent. Et l'inévitable se produit. Une église ensablée dans les dunes d'une plage, une mine d'amiante à ciel ouvert, les méandres d'un fleuve couleur argent, les ondes sonores d'un orgue composent les paysages variés où se déroule ce roman. Histoire d'une vie, Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon est l'un des plus beaux livres de Jean-Paul Dubois. On y découvre un écrivain qu'animent le sens aigu de la fraternité et un sentiment de révolte à l'égard de toutes les formes d'injustice
Durée:4h. 16min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:17251
Résumé: Vaut-il mieux être gaucher ou Anglais ? Gaucher ou bègue ? Gaucher ou ami d'un gaucher ? A en croire Jean-Paul Dubois, tout est préférable à cette sinistrodextralité hautement handicapante qui s'acharne à lui pourrir l'existence. Par bonheur, les gauchers se réunissent parfois en club pour jouer aux cartes, s'envoient des invitations à dîner entre gauchers, ont leur propres idoles (à commencer par la délicieuse Diane Keaton.. .), leurs propres ciseaux, leur propre humour...
Durée:6h. 54min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:19601
Résumé: Paul Osterman l'a décidé. A quarante-trois ans, il est temps de passer aux choses sérieuses: arrêter de travailler et se consacrer à quelques occupations gratifiantes telles que la névrose, la dépression, la dépréciation de soi-même ou la migraine ophtalmique. Pétillant et corrosif, Prends soin de moi raconte avec un sens de la dérision irrésistible les petits et grands malheurs d'un anti-héros moderne.
Durée:4h. 16min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16139
Résumé: Emmanuel Zimmerman, journaliste sportif spécialisé dans les combats de boxe, mène une vie plutôt tranquille, jusqu'à ce qu'un homme vienne la nuit marteler sa porte d'entrée en hurlant son nom. Cet homme n'est pas un fou sorti de l'asile, mais le père de Zimmerman qui réapparaît après 10 ans d'absence. Simon est devenu un vieux clochard fatigué et alcoolique. Dès le premier soir, il explique à son fils l'objet de sa visite : Emmanuel doit le tuer. Le père et le fils vont tenter de cohabiter. Emmanuel a honte de son père, mais refuse évidemment d'accéder à sa requête. Simon quant à lui, accumule les frasques et les provocations. Ces deux hommes, qui n'ont plus rien en commun, vont se réapprendre; tisser des liens dans la souffrance et la violence.
Durée:7h. 56min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16286
Résumé: «... Le tapis roulant qui achemine le cercueil au coeur du four rencontre une anomalie. Le système d'allumage des rampes de gaz est également affecté par la panne. J'espère que nous allons solutionner ces problèmes très rapidement. Sa voix flûtée, haut perchée, tranchait avec la gravité de son allure, comme s'il était doublé par un ridicule personnage de dessin animé. Mon père hocha la tête avec un léger sourire qui pouvait laisser croire à une certaine bienveillance. En réalité, je savais qu'il pestait intérieurement contre cet accroc mécanique qui retardait le moment tant attendu où le sauteur partirait en fumée. "- Décidément, ton oncle nous aura fait chier jusqu'au bout. " Entre son épouse en pleine dépression et un père qui lui a menti toute sa vie, Paul Stern a envie de tout laisser en plan. Pour sa part, il est aux prises avec le diable de la tentation. Une singulière proposition de travail, à un bien curieux moment de sa vie : un producteur lui propose de s'atteler à une nouvelle histoire. Le seul problème éventuel est que le lieu de travail se situe à Hollywood, dans les studios de la Paramount. Il part. Sa rencontre avec Selma Chantz fait alors basculer sa vie : Selma est le sosie de son épouse. La copie est aussi troublante, aussi parfaite et désirable que l'original avait pu l'être en son temps. En d'autres termes, la jeune femme a l'âge de ses enfants et le visage de leur mère.
Durée:5h. 1min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:12677
Résumé: S'il achète un revolver, rend visite à l'amant de sa femme, et finit par mordre sauvagement son dentiste, c'est que Samuel Polaris va mal. Très mal. A moins que les autres, les gens " normaux " - avec leurs plans de carrière, leurs adultères, leur incompétence arrogante - n'aient basculé dans une sorte de folie collective. Allez savoir. Parce qu'il n'a pas le choix, parce qu'il est amoureux de sa femme et qu'il refuse de se résigner au pire, Samuel Polaris décide de reconquérir sa dignité. Même s'il doit, pour cela, voler à son psychiatre la montre que portait Kennedy le jour où il a été assassiné. Nerveux, caustique, érotique, "Kennedy et moi" est le miroir où vient se refléter la " contre-vie " contemporaine
Durée:6h. 5min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15575
Résumé: Résumé : Paul Klein est interné dans un hôpital psychiatrique à Jérusalem (ville qu'il déteste, nous le découvrons vite...). Comment est-il arrivé là? C'est ce qu'il nous raconte. Paul est persuadé d'être la victime d'un complot familial. Pour comprendre, il rédige en quelques sorte ses mémoires, un témoignage de sa vie passée. Il évoque sa mésentente avec son frère jumeau, avec ses beaux-parents, son métier de météorologue, sa vie de père de famille, ses amours... Peu à peu, le puzzle se met en place et l'on comprend comment Paul Klein, désabusé s'est laissé piéger par les évènements
Durée:12h. 4min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13247
Résumé: Petit-fils de berger pyrénéen, fils d'une correctrice de presse et d'un concessionnaire Simca à Toulouse, Paul Blick est d'abord un enfant de la Ve République. L'histoire de sa vie se confond avec celle d'une France qui crut à de Gaulle après 58 et à Pompidou après 68, s'offrit à Giscard avant de porter Mitterrand au pouvoir, pour se jeter finalement dans les bras de Chirac. Et Paul, dans tout ça ? Après avoir découvert, comme il se doit, les joies de la différence dans le lit d'une petite Anglaise, il fait de vagues études, devient journaliste sportif et épouse Anna, la fille de son patron. Brillante chef d'entreprise, adepte d'Adam Smith et de la croissance à deux chiffres, celle-ci lui abandonne le terrain domestique. Devenu papa poule, Paul n'en mène pas moins une vie érotique aussi intense que secrète et se passionne pour les arbres, qu'il sait photographier comme personne. Une vraie série noire - krach boursier, faillite, accident mortel, folie - se chargera d'apporter à cette comédie française un dénouement digne d'une tragédie antique. Jardinier mélancolique, Paul Blick prend discrètement congé, entre son petit-fils bien-aimé et sa fille schizophrène. Si l'on retrouve ici la plupart des " fondamentaux " de Jean-Paul Dubois - dentistes sadiques, femmes dominatrices, mésalliances et trahisons conjugales, sans parler des indispensables tondeuses à gazon -, on y découvre une construction romanesque dont l'ampleur tranche avec le laconisme de ses autres livres. Cet admirateur de Philip Roth et de John Updike est de retour avec ce roman dont le souffle n'a rien à envier aux grandes sagas familiales, dans une traversée du siècle menée au pas de charge.
Durée:5h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15131
Résumé: ... Sa fille de dix ans est morte en tombant dans les escaliers. Pour retrouver la femme qui l'a quitté et lui dire simplement 'Maria est morte, notre fille est morte', Samuel Bronchowski s'envole pour l'Asie. Au cours de ce voyage épique, il croisera des vieillards cruels, des muets lubriques, des boxeurs fous, des femmes sans âge, des êtres étreints par la sottise et la lâcheté. Et chaque nuit ramènera à son esprit une phrase unique : 'Maria est morte'
Lu par:Jean Frey
Durée:3h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14016
Résumé: " Eh bien moi, vous me verrez tous les jours de la semaine. - Vous plaisantez, monsieur Tanner. En tout cas, il faut qu'on se mette d'accord : qui est-ce qui va commander ? " Paul Tanner, documentariste animalier, menait une existence paisible avant d'hériter de la maison familiale. Décidé à la restaurer de fond en comble, il entreprend des travaux. Tandis qu'il s'échine sur les sols, les corps de métier défilent. Maçons déments, couvreurs délinquants, électriciens fous... tous semblent s'être donné le mot pour lui rendre la vie impossible. Récit véridique d'un chantier, chronique d'un douloureux combat, galerie de portraits terriblement humains, Vous plaisantez, monsieur Tanner se lit comme une comédie. Une comédie menée par un narrateur qui ressemble fort à son auteur.
Durée:5h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15007
Résumé: Paul Hasselbank, toulousain, divorcé, atteint d'une maladie orpheline (c'est-à-dire incurable), n'attend plus grand-chose de la vie, sauf, peut-être, une ultime rencontre avec la femme qui l'a quitté, Anna. Il entreprend alors un long périple, qui le mène au seuil de l'hiver jusqu'à North Bay, une petite bourgade au bord du lac Nipissing (Ontario). Floyd Paterson vit non loin de là. Célibataire, cet homme, qui doit sa survie au coeur d'un assassin qu'on lui a greffé quelques années plus tôt, n'a pas toujours été solitaire : il y a peu encore, il vivait avec Anna. Grand chasseur de wapitis, il manie à la perfection l'arc à poulies. Tout le roman converge - sous l'oeil distancié d'un narrateur qui semble les observer à la jumelle - vers la rencontre des deux hommes. Lorsqu'ils se retrouvent piégés par une tempête de neige et contraints de cohabiter quelques jours dans un chalet au milieu d'un désert glacé, leur confrontation devient inévitable. Et s'achève sur un face à face terrifiant.