Contenu

La capitale du monde ; suivi de L'heure triomphale de Francis Macomber

Résumé
Quatrième de couverture : Le jeune Paco arrive à Madrid avec un rêve : devenir torero. Serveur dans une petite pension de famille, il fait la connaissance d'Enrique qui décide de lui enseigner les rudiments du métier... Francis et Margot Macomber, un couple de riches Américains, font un safari de chasse en Afrique. Après s'être enfui devant un lion blessé, Macomber décide de se racheter en tuant un buffle. Deux histoires de rêves brisés, deux nouvelles poignantes et passionnées pour découvrir l'univers de l'un des plus grands écrivains américains.
Lu par: Jean Frey
Durée: 2h. 16min.
Édition: Paris, Gallimard, 2008
Numéro du livre: 17564
ISBN: 9782070349524
Collection(s): Folio. 2 euros

Documents similaires

Durée:1h. 32min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:16244
Résumé: Qu'il décrive les morts sur les champs de bataille avec la précision glaçante d'un entomologiste, qu'il s'inspire de ses propres expériences pour raconter comment elle peut briser un homme ou qu'il mette en scène des soldats sur le point d'être démobilisés, Hemingway se livre à une dénonciation magistrale. Cinq nouvelles d'une grande force pour témoigner des atrocités de la guerre et de ses traumatismes indélébiles.
Lu par:Madiana Roy
Durée:3h. 1min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:30885
Résumé: Un écrivain désabusé voyage en Floride avec une femme beaucoup plus jeune que lui : ils vont au restaurant, boivent un verre, parlent de la guerre d'Espagne, de leur vie, d'avenir et font l'amour... Soudain tout se trouble, le soupçon de l'inceste rôde, les difficultés à écrire et à vivre resurgissent et, avec elles, l'inexorable fatalité. Réflexion sur l'écriture et l'amour, ce court roman rassemble toutes les obsessions d'un des géants de la littérature américaine.
Durée:7h. 55min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17590
Résumé: À première vue, ce pourrait être un conte grivois et grisé, plongé dans cette ivresse permanente qui voile les nuits françaises puis espagnoles de ces jeunes Américains. Il en ressort d'abord un malaise, celui du désespoir que cache ce goût de l'alcool et de la nuit. Un effet de cynisme suintant et de 'désabusement' permanent. Pourtant, derrière la langue rude, charnelle et impeccable de l'ancien journaliste, sourd la lumière. Car le soleil se lève aussi chez les personnages d'Hemingway. Une lumière pudique, silencieuse mais qui révèle les sentiments cachés de ces hommes virils. Alors, au-delà des brumes de l'ivresse et de la dureté des coeurs, percent les rayons de la fraternité, germe la poésie, éclosent les amours.
Lu par:Michel Joyet
Durée:7h. 47min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:12577
Résumé: Il s'agit d'abord d'une oeuvre assez largement autobiographique : on reconnaît le romancier qui souhaite écrire des histoires simples, qui cherche toujours le mot juste qui rendra au mieux l'atmosphère décrite. On retrouve aussi le romancier qui a longtemps bénéficié des largesses de son épouse pour mener une vie dorée d'artiste. [...]. Les personnages mènent une vie très libre, libertine même. Des jeux érotiques « immoraux », faisant appel à la domination/soumission et au triolisme lesbien sont décrits sans pesanteur .
Durée:17h. 10min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:18248
Résumé: Pour qui sonne le glas marque chez Hemingway le retour de la faveur du publique et des critiques après une décennie sans grand succès. Publié à la fin de la Guerre civile espagnole et au début de la Seconde Guerre mondiale, ce roman a confirmé sa maîtrise du roman d'aventure militaire. Son roman évoque de plus l'Adieu aux armes de 1929, récit d'une rencontre amoureuse mais marque cependant une rupture avec la vision plus noire et désespérée de la guerre qu'Hemingway avait offerte.
Durée:6h. 58min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18276
Résumé: Au cours de l'été 1957, Hemingway commença à travailler sur les "vignettes parisiennes", comme il l'appelait alors "Paris est une fée."Il y travailla à Cuba et à Ketchum, et emporta même le manuscrit avec lui en Espagne pendant l'été 1959, puis à Paris, à l'automne de cette même année. Le livre, qui resta inachevé, fut publié de manière posthume en 1964. Pendant les trois années, ou presque, qui s'écoulent entre la mort de l'auteur et la première publication, le manuscrit subit d'importants amendements de la main des éditeurs. Se trouve aujourd'hui restitué et présenté pour la première fois le texte manuscrit original tel qu'il était au moment de la mort de l'écrivain en 1961. Ainsi," le poisson pilote et les riches", l'un des textes les plus personnels et intéressants, retrouve ici ces passages, supprimés par les premiers éditeurs, dans lesquels Hemingway assume la responsabilité d'une rupture amoureuse, exprime ses remords ou encore parle de l'incroyable bonheur qu'il connut avec Pauline, sa deuxième épouse. Quant à " Nada y pues nada", autre texte inédit et capital, écrit en trois jours en 1961, il est le reflet de l'état d'esprit de l'écrivain au moment de la rédaction, trois semaines seulement avant une tentative de suicide. Hemingway y déclare qu'il était né pour écrire, qu'il "avait écrit et qu'il écrirait encore"...
Durée:5h. 4min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:1630
Résumé: ...ils commencèrent à prendre de l'altitude en direction de l'Est, semblait-il; après quoi, cela s'obscurcit et ils se trouvèrent en pleine tempête, la pluie tellement drue qu'on eût cru voler à travers une cascade, et puis ils en sortirent et Compie tourna la tête et sourit en montrant quelque chose du doigt et là, devant eux, tout ce qu'il pouvait voir, vaste comme le monde, immense, haut et incroyablement blanc dans le soleil, c'était le sommet carré du Kilimandjaro. Et alors il comprit que c'était là qu'il allait.
Durée:8h. 56min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:269
Résumé: Ce livre est un récit pur et simple, une histoire d'amour avec la premiere guerre mondiale en toile de fond. Identifié comme l'un des chefs d'oeuvre d'Hemingway, ce roman est écrit dans un style très sobre et dénué de toute préciosité, il raconte l'histoire d'un officier américain engagé dans l'armée italienne et qui s'éprend d'une jeune anglaise, infirmière bénévole sur le même front. Le début du roman nous présente Frédéric Henry. C'est un jeune yankee engagé dans le corps des ambulanciers de l'armée italienne. Le personnage est désinvolte, il aime plaisanter avec ses amis officiers, boire, parler de filles et de voyages... Petit à petit , Henry prend conscience de la guerre, quand la mort prend vos camarades alors que vous plaisantez avec eux. D'une vilaine blessure à la jambe, une longue hospitalisation, la décoration puis la fusillade pour désertion, les sentiments du personnange évoluent. Entre temps, il y a Catherine, jeune infirmiere amoureuse, on l'imagine belle et douce. Leur histoire débute par une simple amourette et évolue en une solide relation. Lorsque Henry est sur le front, lorsqu'il croise l'armée autrichienne, se fait tirer dessus, perd son ami ou risque sa vie en désertant, le souvenir de Catherine est là et lui fait prendre conscience de l'absurdité de son engagement et de l'atrocité des armes.
Durée:8h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:7728
Résumé: Juste après la Seconde Guerre mondiale, le Colonel Richard Cantwell, officier de l'armée américaine en retraite, se retrouve cantonné en plein hiver à Trieste avec son chauffeur Jackson. Le coeur délabré, grièvement blessé — notamment à une main — dépressif et se sachant près de la mort, il décide de se rendre à Venise pour y rejoindre, l'espace d'une ultime journée de vie, Renata, une jeune contessa de dix-neuf ans dont il est amoureux. En la revoyant, il décide de retrouver le goût de la vie, dans son éclat comme dans son amertume.
Durée:6h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:7618
Résumé: Harry Morgan a tout perdu : équipement coûteux et argent, le touriste amateur de pêche sportive qui loue depuis une quinzaine ses services et son bateau s'étant éclipsé sans lui payer ni son dû ni le matériel tombé à la mer. Pour Morgan, c'est dramatique car, s'il y a des riches dont le yacht luxueux vient s'ancrer dans le port de Key West ou des favorisés comme l'écrivain Gordon qui traîne de bar en bar son âme vaine en quête d'une vérité qu'il ne sait pas voir, les autres se débattent dans la crise des années 30 qui raréfie le travail et multiplie le chômage. Key West étant située à l'extrême Sud de la Floride en face de Cuba, la contrebande est une ressource pour ne pas mourir de faim. Jeu dangereux. Morgan y perd un bras et son bateau. Pour les hommes de sa trempe, le mot défaite n'existe pas. Il prépare une nouvelle expédition. Mais que peut-on contre la malchance qui s'acharne, même quand on a du coeur au ventre ?
Durée:13h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:19046
Résumé: «Ai été nommé garde-chasse honoraire et à cause des événements (la rebellion mau-mau), fais ici office de garde-chasse suppléant. C'est une vie de première classe», écrit Hemingway depuis son camp de safari, au Kenya, en janvier 1954.Écrit au lendemain de deux accidents d'avion survenus au Congo belge, mis en forme par son fils Patrick, ce roman inédit de Hemingway forme le contrepoint des récits africains et du premier safari que fit l'écrivain. Au pied du Kilimandjaro, en compagnie de sa quatrième femme, Mary, qui elle aussi est décidée à tuer son lion, Hemingway, promu gardien de réserve, est chargé de protéger les populations massaï et kamba. Aux descriptions magiques de cette Afrique, où une chose est vérité à l'aube et mensonge à midi, s'ajoute une brève rencontre africaine avec une jeune et ravissante Kamba.Dans ce récit, Hemingway mêle les souvenirs du Montana, du Michigan et du Paris de sa jeunesse avec les réflexions sur les écrivains et l'écriture. L'humour féroce alterne avec une nostalgie poignante.
Durée:3h. 9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14832
Résumé: La mer abrite des millions de poissons, mais le vieux pêcheur n'a rien pris depuis quatre-vingt-cinq jours. Elle s'étend à l'infini, les côtes cubaines s'éloignent inexorablement, et pourtant, il s'agit d'un roman de l'enfermement. Le Vieil Homme et la mer, durant trois jours entiers, se retrouvent face à face. Rare élément féminin dans ce récit qui oppose deux volontés viriles et où la douceur maternelle provient d'un gamin, la mer est le lieu du lien. Lien entre le vieil homme et l'espadon, entre le pêcheur et la vie, lien entre le retour et le départ, l'eau est un lieu de séjour transitoire entre la vie et la mort. A peine un purgatoire, car l'on imagine mal cet homme à l'âme sublime avoir commis aucun péché, la mer fait surgir en lui des sentiments d'amour profond, de respect pour la vie, mais aussi de manque et de lassitude. Les expressions reviennent sans cesse, les images sont récurrentes et la voix parle à l'esprit dont elle émane. Les poissons volent, comme mus par la tension incessante de l'esprit, qui ne tient plus qu'à un fil ténu, corde de ligne bandée jusqu'à la limite. Dans cet univers de répétition, le langage irisé de reflets d'argent semble naître d'un pathétique besoin d'émancipation.