Contenu

Ocean's songs

Résumé
Partant du principe que l'homme libre part pour apprendre et revient pour rendre compte, Olivier de Kersauson a décidé de raconter sa géographie maritime. Il fait le portrait de ses mers comme il pourrait dresser le portrait d'une femme. Il nous révèle, surtout, son destin singulier de skipper d'exception. Pour la première fois peut-être, dans Ocean's Songs, il se dévoile.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 6h. 32min.
Édition: Paris, J'ai lu, 2010
Numéro du livre: 17188
ISBN: 9782290022146
Collection(s): J'ai lu. Document
CDU: 797.1

Documents similaires

Lu par:René Marti
Durée:4h. 21min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:5329
Résumé: Récit d'un tour du monde en solitaire sur un trimaran. Au-delà du récit technique, jamais difficile ni ennuyeux, que de profondes réflexions sur la beauté de la mer, sur la vie, sur la mort, sur ses semblables, sur les mythes !
Durée:9h. 24min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:34430
Résumé: Récit d'une course à la voile autour du monde.
Lu par:Henri Duboule
Durée:3h. 47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19836
Résumé: « Je suis un nomade exalté par la découverte. Voilà, découvrir sans cesse... C'est le seul moment où l'on peut supposer que va surgir le "merveilleux". Fouiller le monde de tous les côtés, c est exaltant. Je suis comme un chercheur d'or. Ce n'est pas tant l'or que je cherche que le moment magique quand je vais le découvrir. C'est toujours, au vrai, l'émotion que je cherche. Le nomadisme, c'est ça. Tous les jours, un chercheur d'or est tenu par sa capacité d'émerveillement. La magie. Le "merveilleux" est la raison de tout ce que je fais. L'émerveillement, c'est de la pluie d'or morale qui vous tombe dessus. Le tout, c'est de se trouver dans les bons endroits, là où il pleut de l'or. » O. de K.
Durée:5h. 19min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:18607
Résumé: Des textes inédits de Nicolas Bouvier (1929-1998) rédigés en des pays sur lesquels il n'a rien publié de son vivant : telles sont les pépites de ces archives sur près d'un demi-siècle. En 1948, le jeune homme de dix-huit ans écrit son premier récit de voyage entre Genève et Copenhague, rempli d'illusions qu'il veut "rendre réelles" ; en 1992, l'écrivain reconnu sillonne les routes néo-zélandaises, à la fois fourbu et émerveillé. On découvrira aussi avec lui la France et l'Afrique du Nord en 1957-1958, l'Indonésie en 1970, la Chine en 1986 et le Canada en 1991. Autant de voyages initiatiques aux divers âges de la vie. La brièveté des notations, les feuilles de route, l'absence de relecture et de projet littéraire rendent particulièrement attachantes ces pages dans lesquelles transparaît tout le talent de Bouvier, portraitiste et observateur hors pair, mais également reporter, historien, ethnographe, conférencier, photographe, poète.
Durée:10h. 42min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:19006
Résumé: ... En 1958, ils (Robert Le Serrec et sa femme Raymonde) acquièrent le Saint-Yves d'Armor, un des rares thoniers pratiquant encore la pêche à la voile. Deux années sont nécessaires pour le rendre habitable et armer cette coque de 21 mètres, avant de s'élancer sur la route qui mena d'est en ouest autour du monde tant de célèbres navigateurs: Alain Gerbault, Le Toumelin, Van de Wiel... Le Saint-Yves d'Armor, oiseau du large, déploie comme des ailes ses voiles "cachou" et vole vers le Maroc, les îles Vierges, les Bahamas, les Galapagos, les Samoa...
Durée:7h. 11min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:19624
Résumé: 4ème de couverture : Les choses se sont gâtées à quelques heures de l'arrivée. Le ciel s'est assombri. Des éclairs, beaucoup trop fréquents à notre goût, sont venus l'illuminer. La pluie est arrivée en cataractes, nous cachant la côte. Le vent a suivi, 30 noeuds, force 7. Le phare qui marque l'extrémité de l'île ne fonctionnait pas, seuls les feux rouge et vert de l'entrée du port étaient visibles et encore, ils ne clignotaient pas comme ils auraient dû. Pour couronner le tout, le GPS du bord a perdu son signal et donc notre position. Heureusement le vent a diminué et je savais où nous étions. La nuit, Jupiter se reflétait sur l'océan alors que le lever du soleil était précédé par l'apparition de Saturne, Vénus et Mercure. La Voie lactée traversait le ciel d'un horizon à l'autre par-dessus le mât et la voilure de Cérès. On distingue dans ces conditions des zones plus claires et d'autres moins, le long de son arc. Les régions plus sombres ne sont pas dues à une moindre densité d'étoiles, mais à la présence de grands nuages de poussière qui absorbent leur lumière, l'empêchant de nous parvenir et créant ainsi ces taches noires le long de la Galaxie. Au fil de la nuit, la Terre tournant sur elle-même et nous avec, la Voie lactée dessinait un lent ballet dans le ciel, animé par les oscillations du bateau sur la mer. Un grand tour de l'Atlantique du cercle polaire à l'équateur raconté par un astrophysicien genevois. Rencontre de la mer et du ciel, d'un scientifique et du monde. Récit de navigation autant que réflexions sur des thèmes d'actualité.
Durée:11h. 27min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:12339
Résumé: Quand Mike Horn est habité par un rêve, il le réalise. Ce Sud-Africain de 35 ans a traversé l'océan Atlantique, l'Amérique du Sud, l'océan Pacifique, les îles indonésiennes, l'océan Indien, et l'Afrique. Tout ça seul, à pied, en pirogue, à la voile ou à vélo, dans la jungle et dans les tempêtes, dans les marais et les déserts. Parti le 2 juin 1999, il est revenu à son point de départ exact, un an et demi plus tard. Il avait fait le tour de la Terre en suivant la ligne de l'équateur. Dans cette folle entreprise, il lui a fallu une volonté d'acier : " À mon départ, je pensais que j'en savais assez pour faire ce tour de monde. Maintenant que je l'ai fait, je sais que je n'en sais pas assez pour recommencer. " Mordu par un serpent, il est resté quatre jours aveugle, seul dans la jungle ; il a été intercepté par des narcotrafiquants en Colombie, puis par l'armée... Il a chassé des singes et des caïmans pour se nourrir, escaladé des volcans, attrapé la malaria. À plusieurs reprises il a manqué se noyer, comme sur le lac Victoria où s'est déchaînée une tempête inouïe... Il a traversé des pays en guerre où tous les bords l'accusaient d'être un espion et où il devenait une proie. En Afrique, ça a failli mal finir, des militaires rebelles l'ont arrêté et condamné à mort. Il s'est retrouvé à cinq heures du matin devant un peloton d'exécution, et ne s'en est tiré que de justesse. Pourquoi tout ça ? Parce qu'il en rêvait. Mais il avoue avoir cru un moment qu'il ne verrait pas le bout de ce périple, et dit avoir vécu en un an et demi plus qu'une vie entière. On découvre dans son récit un personnage qui a peur, qui s'émerveille, qui a mal, mais qui avance, toujours.
Lu par:Simone Chaix
Durée:4h. 17min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:13835
Résumé: Quinze fois par an, le cargo mixte Aranui quitte le port de Papeete et fait route vers l´archipel des Marquises, situé à 1600 km au nord de Tahiti. Durant deux semaines, il ravitaille les six îles habitées en produits de première nécessité ou de consommation courante. Au retour, il remplit ses cales de plusieurs tonnes de coprah, principale ressource de l´archipel.
Durée:5h. 13min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:69478
Résumé: Dès son plus jeune âge, Jean Galfione préfère le sport aux bancs de l'école. Le saut à la perche fera de lui un grand athlète ; au prix d'un travail acharné, il se distingue. Jean Galfione devient champion olympique en 1996 puis champion du monde en salle en obtenant le record français à 6 mètres. L'athlétisme lui ouvre la voie d'une carrière brillante. Puis vient le temps de la reconversion. Si l'athlétisme l'a conduit vers les sommets, la mer l'a toujours fasciné. Il ose faire le grand saut et redevenir challenger parmi les champions. Déterminé à écrire une deuxième fois son destin en relevant le défi de la voile, il part réaliser son rêve et donne vie à sa seconde passion, la course au large. Les Route du Rhum en 2014 et 2018 marquent son parcours de marin. Ce sportif de renom goûte au plaisir indicible de s'engager au plus haut niveau dans deux disciplines différentes. Le parcours de Jean Galfione est un témoignage vibrant d'enthousiasme et de persévérance.
Durée:5h. 25min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16456
Résumé: En 1969, Peter March, bon marin, père de famille, amateur de défis, se lance dans l'aventure : participer à la première course en solitaire, autour du monde et sans escale. Pas seulement pour y inscrire le nom de Sailahead, le trimaran révolutionnaire que cet électronicien fantasque a construit de ses mains. Mais pour revenir en pleine gloire. S'inventer un destin. " Ici, je suis libre, personne pour me contrarier, pour exiger quoi que ce soit. C'est comme si je n'existais plus puisque personne ne se soucie de moi. "
Lu par:Simon Corthay
Durée:5h. 33min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:33634
Résumé: Le 7 octobre 1927, les " enfants terribles " de Thomas Mann, Erika et Klaus, quittent Rotterdam pour New York. Elle a vingt-deux ans, lui vingt et un. Après divers échecs personnels, ils entreprennent ce tour du monde de neuf mois pour être réunis, mais aussi pour faire parler d'eux en profitant de la célébrité de leur père, bientôt prix Nobel de littérature. Ils demeurent six mois aux Etats-Unis puis découvrent Hawaii, le Japon, la Corée et l'Union soviétique. L'apparente insouciance de ces deux jeunes gens qui s'amusent à se faire passer pour des jumeaux est à l'image de ces années d'avant la crise économique et les dérives fascistes, mais ils n'en comprennent pas moins que l'Europe, " si minuscule vue du Kansas ou de Corée, n'est pas le monde ".
Lu par:Anita Renard
Durée:3h. 22min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:67917
Résumé: Tour à tour poète, critique, humoriste, moraliste, il passe au crible notre époque et ses mœurs, son enfance, ses désirs et ses rêves, en essayiste et en conteur. Ses propos inédits sur un monde disparu forment ensemble un portrait et dessinent la philosophie d’un aventurier, libre dans tous les sens du terme.