Contenu

Le gourou sur la branche: roman

Résumé
Présentation de l'éditeur : D'un caractère rêveur et lymphatique, Sampath Chawla rate systématiquement tout ce qu'il entreprend. Jusqu'au jour où, lassé du monde, il décide de s'installer dans les branches d'un goyavier pour y trouver la paix, et devient brusquement un ermite célèbre. Des pèlerins affluent de l'Inde entière afin de recevoir la bénédiction du sage perché et la famille de Sampath s'enrichit en faisant la promotion du saint homme. Mais une bande de singes farceurs envahit les goyaviers et sème le trouble dans le verger... À la fois conte populaire et fable satirique, ce livre poétique et plein d'humour est aussi une très belle évocation de la culture indienne.
Durée: 6h. 58min.
Édition: Paris, Calmann-Lévy, 1999
Numéro du livre: 14560
ISBN: 9782702130124

Documents similaires

Lu par:Maryse Rudeau
Durée:8h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:68987
Résumé: En 1965, Sreelakshmi, une jeune écrivaine indienne critiquée dans son pays pour avoir osé évoquer le désir féminin en termes crus, met fin à ses jours. Nul ne sait pourquoi, sauf peut-être son amant, qui gardera religieusement l’os de l’un de ses doigts. Cinquante ans plus tard, une fillette découvre par hasard la boîte contenant la relique, et libère sans le savoir l’âme et le secret de Sreelakshmi. A travers ce destin, la grande romancière Anita Nair, l’auteure mondialement connue de Compartiment pour dames, évoque avec sensualité et audace la condition féminine en Inde et dans le monde. Une ode à la liberté et au désir.
Lu par:Monique Gay
Durée:10h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30915
Résumé: Une base américaine de la province de Kandahar en Afghanistan. Au loin, on distingue la silhouette d'une femme enveloppée dans sa burqa. Elle est descendue de la montagne en fauteuil roulant, puisque ses jambes ont été arrachées. Elle vient réclamer le corps de son frère, un chef tribal pachtoun abattu lors d'une offensive lancée contre les Américains. L'état-major reste méfiant : s'agit-il d'une soeur endeuillée, d'une kamikaze, d'une envoyée des talibans, d'un terroriste travesti en femme ou d'une tentative de diversion ? Sans jamais prendre parti, l'auteur donne la parole aux différents protagonistes - la jeune femme, l'interprète, le médecin, et plusieurs officiers ou soldats. Il nous permet ainsi de faire l'expérience d'un conflit cruel et absurde, en en révélant toute la complexité. Chaque personnage, quel que soit son camp, est non seulement doté d'une voix, mais également d'un visage, d'une personnalité qui lui est propre. Une Antigone à Kandahar revisite certains grands thèmes de la tragédie grecque tout en s'interrogeant sur les dommages collatéraux de la guerre, l'idéalisme, les valeurs occidentales. Magnifique et magistral.
Durée:7h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33702
Résumé: Après avoir exercé aux États-Unis pendant quinze ans, le docteur Neel Dev-Roy est revenu en Inde pour travailler dans un hôpital de New Delhi. Plein d'enthousiasme au début, il va vite se heurter à une insupportable bureaucratie, une déplorable gestion et surtout une corruption à tous les échelons. Confronté au cas si douloureux de la jeune et jolie Mitali Dotto, plongée dans le coma après avoir été poignardée, il va se battre pour essayer de sauver cette patiente qui n'intéresse personne : pas d'argent, pas de famille, pas de relations. Mais il devra redoubler d'efforts, après avoir découvert que Mitali est enceinte de trois mois. Ce n'est plus pour une vie, mais pour deux, qu'il lutte désormais, contre à peu près tout le monde.
Lu par:Philippe Lion
Durée:19h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21131
Résumé: A Mandalay, en 1885, alors que le royaume de Birmanie s'écroule, offrant le triste spectacle d'un roi emmené en exil par les Britanniques, Rajkumar, un orphelin indien de onze ans que le destin des pauvres a jeté sur les rives de l'Irrawaddy, prend sa décision : il sera riche et il retrouvera Dolly, la frêle fillette entrevue dans le Palais des Miroirs livré au pillage, et dont il est tombé irrémédiablement amoureux. Ainsi se nouent les premiers fils d'une prodigieuse saga où le sort des individus est inexorablement lié à celui de nations sur leur déclin ou naissantes, qui s'appellent la Birmanie, la Malaisie et l'Inde. Rajkumar l'indomptable, Dolly, mais aussi Saya John, le vieux patriarche, Uma, la rebelle, Arjun, Alison et Dinu, les tourmentés, sont les héros vibrants d'humanité de cette fresque foisonnante, dont les vies portées par un souffle épique tissent sur trois générations, jusqu'à nos jours, tout un pan fascinant de l'histoire d'un sous-continent encore trop mal connu.
Durée:13h. 55min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22173
Résumé: " Les îles sont la lisière du tissu de l'Inde, la frange déchiquetée de son sari. Quand les marées créent de nouvelles terres, des mangroves surgissent du jour au lendemain. Une mangrove est un univers en soi, complètement différent de la jungle et autres forêts. On n'y trouve ni arbres immenses cernés de liane, ni fougères, ni fleurs sauvages, ni singes, ni perroquets caqueteurs. Les feuilles des palétuviers sont dures et coriaces, les branches noueuses, et le tout d'une densité impénétrable. La visibilité est limitée, l'air stagnant et fétide. A aucun moment les êtres humains ne peuvent avoir le moindre doute sur la totale hostilité du terrain à leur égard, sa ruse et ses ressources, sa détermination à les détruire ou à les expulser. Chaque année, des douzaines de personnes périssent dans l'étreinte de ce feuillage dense, tuées par des tigres, des serpents, des crocodiles. " Un homme d'affaires sophistiqué de Calcutta, une cétologue américaine d'origine indienne et un pêcheur illettré se croisent dans l'archipel des Sundarbans, le pays des marées. En nous entraînant dans leur singulière expédition, Amitav Ghosh, admirable conteur, se penche sur les mythes qui nourrissent la culture de son pays et nous livre une fresque somptueuse sur l'Inde d'aujourd'hui.
Lu par:René Sterckx
Durée:8h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20012
Résumé: Mai, la mère, c'est le roman du voile, du pardah. Qui y a-t-il derrière ce voile qui révolte la jeune Sounaina ? La soumission muette à la tyrannie du flamboyant grand-père et de la venimeuse grand-mère, mais surtout du mari falot, a-t-elle effacé la personne ? Mai est-elle cette victime muette de la tradition que ses enfants, modernes, s'acharnent à sauver malgré elle ? À travers les menus événements d'une enfance colorée, la description de la vie traditionnelle dans une propriété rurale peu à peu touchée par la modernisation, puis les émois adolescents et la conquête de l'indépendance avec la découverte de la ville et de l'étranger, Sounaina tourne et retourne cette question lancinante. Jusqu'à découvrir, dans le silence de sa mère, l'éloquence du faible, et dans son incommensurable faiblesse, l'infini de la force.
Durée:6h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:20647
Résumé: La beauté du diable, ou comment le désir vient aux femmes. Le désir d'être belle, de se croire une reine, le désir d'allumer les regards de convoitise et d'envie sur son passage. "J'ai un secret. J'appartiens à un club. Vous pourriez l'appeler le club des passionnées de beauté. Mais ce n'est pas de la beauté des autres que nous sommes éprises. Nous sommes les véritables esthètes, nous portons notre beauté sur nous. Et même si nos maisons sont vieilles et délabrées, si les murs empestent l'usure et la décrépitude, quand nous sortons après notre toilette matinale, nous sommes jeunes, fraîches et superbes." Kayo aurait pu mener une existence fade et rassurante de mère au foyer à Tokyo. Jusqu'à ce que germe en elle une graine qui va définitivement changer sa vie. Cette histoire aurait tout aussi bien pu se dérouler à Paris, Londres ou Delhi; dans n'importe laquelle de ces capitales où prévaut le culte de l'apparence et du luxe, où la pétillante ivresse du shopping peut se transformer en drogue, et le paradis en enfer. Car le club des passionnées de beauté compte des affiliées dans le monde entier. Chaque femme pourra y retrouver une part d'elle-même. Et les hommes, découvrir un continent qui leur est inconnu.
Durée:8h. 2min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:13505
Résumé: Bien des années plus tard, Sarita songe encore souvent aux terribles paroles de sa mère, lorsque, enfant, elle n'a pas su sauver son petit frère de la noyade. Et si la fière Sarita, qui a bravé famille et traditions pour épouser Manohar, ce jeune poète charismatique, était tout simplement rattrapée par un très vieux cauchemar qu'elle ne pourra plus, désormais, circonscrire à la nuit et sa cohorte de fantômes ? Et comment Manohar, l'époux et père aimant, cultivé, attentionné, est-il devenu un étranger qui se transforme, dans le lit conjugal, en un monstre sadique ? A travers le personnage de Sarita, Shashi Deshpande fait le récit sans complaisance de l'Inde moderne.
Durée:8h. 55min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14436
Résumé: La mère de Rakhi interprète l'avenir à travers les rêves, c'est en quelque sorte son métier. Mais cette activité a rendu celle-ci inaccessible et mystérieuse, auréolée de silences et de non-dits qui remontent jusqu'à son temps vécu en Inde, dans sa jeunesse. De son passé, elle n'en dit rien à sa fille qui, elle, meurt d'envie d'en savoir plus. Sa mère la fascine. Aujourd'hui installée en Californie, la famille de Rakhi fait figure d'étrangère au sein d'elle-même : chaque membre enfermé dans sa bulle, chacun taisant ses envies et ses secrets. Désormais, Rakhi est peintre, maman d'une petite Jona, divorcée du père, Sonny et s'occupe aussi de son salon de thé. Son équilibre est précaire, le soutien de sa mère toujours désespéré, et rendu encore plus fragile avec la disparition de celle-ci...
Durée:6h. 55min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16915
Résumé: "Elles se retrouvaient parfois dans d'autres villes, à des mariages familiaux auxquels accouraient les parents des quatre coins du pays, ravies d'exhiber leurs saris et leurs bijoux les plus somptueux... On aurait dit que leurs mères avaient soigné toutes ces jeunes filles comme des fleurs en pot jusqu'au moment où leurs joues seraient assez pleines, leurs lèvres assez brillantes ; petits rires et chuchotements aboutissaient à cette grande décision : le mariage." Mais il s'agit presque toujours d'une union arrangée où l'amour ne joue aucun rôle. Possessive, autoritaire, étouffante, la famille indienne se révèle être ici un univers de violence, de cruauté et d'angoisse.
Durée:10h. 15min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17940
Résumé: Quelle est l'histoire la plus incroyable de ma vie ? s'interrogent tour à tour neuf personnes enfermées dans le sous-sol d'un consulat indien. Comment raconter cette histoire quand on est plongé dans le noir d'une pièce dont le plafond menace de s'écrouler à tout instant ? Une histoire qui n'avait jamais été racontée à personne. Quelques heures plus tôt, ils étaient tous des étrangers, désormais ils sont inéluctablement liés.
Durée:9h. 38min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18374
Résumé: Pour les familiers qui fréquentent le lieu clos et magique de son épicerie, Tilo est maîtresse dans l'art ancestral des épices. Elle a reçu ce savoir de "Première Mère"sur une île secrète de sa terre natale, l'Inde, aux prix de l'obéissance à des règles strictes et dans le respect du service et de la dévotion: elle possède le don de faire chanter les épices, mais aussi de guérir comme une véritable thérapeute. C'est ainsi que, dans ce quartier d'immigrés d'Oakeland en Californie, elle se penche humblement, secrètement, sur les malheurs de ses clients. Elle pratique les mélanges et les incantations, cherche pour chacun l'épice-racine, clef intime qui restaure l'équilibre du corps et de l'âme. Mais Tilo, au coeur généreux et plein de compassion, violera un à un les interdits, dont celui de l'amour, au risque de remettre ses pouvoirs. Dans une prose imagée de conteuse, C. B Divakaruni dose et brasse odeurs et saveurs en une composition magistralement pimentée, nous initiant à la sagesse des épices maniée comme une discipline pour soulager la détresse et servir les forces de vie.