Contenu

Tendre bestiaire: [récits]

Résumé
Provincial d'origine, amoureux de la nature et de sa Loire natale, l'auteur a compris, bien avant la mode écologiste, que la vie moderne donne à l'homme la nostalgie des plaisirs simples et vrais. Entraînant le lecteur dans une promenade curieuse et attentive à travers bois et forêts, il se propose de le ramener à ces " réalités chaleureuses " qu'il était en passe d'oublier. Réflexions, commentaires, rêveries et portraits d'animaux : l'ablette (poisson), le lapin, la girafe, le ménate, le cobaye, le castor, l'hérisson, le sanglier, le merle, le lézard ou le cygne sont autant de prétextes à des réflexions empreintes de sagesse et non dénuées de morale. Une trentaine de chroniques ou plutôt de "contes oralisés" qui donnent "une vision" très lucrécienne de la nature dont les secrets et la beauté restent à découvrir... .
Genre littéraire: Nouvelle
Durée: 5h. 41min.
Édition: Paris, A. Carrière, 1999
Numéro du livre: 14338
ISBN: 9782843371127
Collection(s): Récit

Documents similaires

Durée:5h. 47min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:72849
Résumé: A travers huit récits de pistage d'ours, de loups ou de panthères des neiges, des forêts de Yellowstone aux crêtes du Kirghizistan, le philosophe invite à porter son attention sur le vivant simultanément autour de soi et en soi et à apprendre à cohabiter avec lui.
Durée:3h. 57min.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:66916
Résumé: Retrouvez les aventures de Mowgli, le petit homme élevé par des loups. Depuis que le redoutable tigre Shere Khan a promis de le tuer, l'enfant n'est plus en sécurité dans la jungle. Accompagné de Bagheera et Baloo, il doit retourner auprès des siens.
Durée:5h. 11min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:69408
Résumé: À partir de la sélection du volumineux Journal de Thoreau et de Walden, Michel Granger a composé un recueil des principaux textes dans lesquels le philosophe américain de la nature interroge son rapport aux animaux. Alors qu’ils sont disséminés dans son œuvre, le regroupement de ces extraits présente un panorama cohérent de sa réflexion sur l’animalité ; l’anthologie révèle un intérêt pour ceux que Thoreau appelle ses « voisins », voire ses « amis » ; elle montre la persévérance de sa quête méthodique d’information sur ceux qu’il perçoit comme des semblables. Il faut bien entendre la provocation anticonformiste qui sous-tend la préférence pour les « voisins animaux » et le rejet des habitants de Concord auxquels il reproche d’être englués dans le culte de l’argent et les traditions.
Durée:4h. 53min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:70145
Résumé: Nous sont-elles très inférieures et lointaines, ces bêtes familières, ou bien terriblement voisines ? Est-il beaucoup plus épais que le nôtre, le voile de ténèbres qui leur masque la cause et le but des existences ? ... Mais non, jamais, jamais il ne sera donné à aucun de nous de rien déchiffrer, dans ces petites têtes câlines, qui se font si amoureusement caresser, tenir et comme pétrir dans nos mains...
Durée:6h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36748
Résumé: La guerre est imminente. Lorsque le père de Peter s'engage dans l'armée, il oblige son fils à abandonner Pax, le renard qu'il a élevé depuis le plus jeune âge et envoie le garçon vivre chez son grand-père à cinq cent kilomètres de là. Mais Peter s'enfuit à la recherche de son renard. Pendant ce temps, Pax affronte seul les dangers d'une nature sauvage et se trouve confronté à ceux de son espèce. Un garçon et son renard que la vie sépare, l'histoire d'une indéfectible amitié. Un roman d'aventures d'une intensité bouleversante. À partir de 10 ans.
Durée:2h. 7min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:74214
Résumé: Neuf nouvelles dans lesquelles des auteurs contemporains français ou étrangers témoignent de leur amour de la nature : J'ai été nature, Instinct, L'ordre des pierres, Kephart, La pieuvre, Le sansonnet, Des coeurs battants, Le côté gauche de la plage et Mont-Blanc : la mort lente. Un livre caritatif dont les bénéfices sont intégralement reversés à WWF France.
Lu par:Manon
Durée:10h. 13min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:39107
Résumé: Une réflexion sur la beauté des paysages et de la nature, décrite par les philosophes, les peintres, les poètes et les biologistes.
Durée:5h. 39min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:68947
Résumé: Frelon asiatique, crépidule, moule zébrée, graphiose de l’orme, tamia de Sibérie, renouée du Japon, perruche à collier, jussies, caulerpes, ibis sacré, ragondin, robinier faux-acacia... Que nous les connaissions ou non, qu’elles causent ou non des nuisances perceptibles, soient établies de longue date ou d’arrivée récente, les espèces exotiques envahissantes se trouvent partout autour de nous. Mais celles qui se montrent invasives ici ne le sont pas ailleurs. Comment sont-elles arrivées, et que se passe-t-il en leur présence ? Par-delà leurs impacts négatifs sur la biodiversité, très médiatisés, elles signalent souvent des changements importants intervenus dans un milieu. En outre, nombre d’entre elles ont été nos invitées, pour leur beauté exotique ou leur utilité en lutte biologique. Elles ont beaucoup à nous apprendre sur la dynamique du vivant. Savons-nous, par exemple, que certaines d’entre elles peuvent constituer des ressources pour d’autres espèces, ou être bénéfiques aux activités humaines en modifiant profondément un environnement comme le font des ingénieurs ? À la manière d’une enquête passionnante, avec des exemples pris dans le monde entier, ce livre éclaire et rend accessibles à tous les mécanismes biologiques à l’œuvre dans ces phénomènes d’invasions.
Lu par:Marion Martin
Durée:7h. 39min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:31173
Résumé: "En 2008, l'entreprise dans laquelle je travaille dépêcha dans le nord du pays quinze jeunes hommes pour servir d'agents environnementaux. Les attaques de lions contre les personnes débutèrent à la même époque dans la même région. En quelques semaines, le nombre d'attaques fatales atteignit plus d'une dizaine et passa à vingt en quatre mois environ. Nos jeunes collègues travaillaient dans la brousse, ils dormaient dans des tentes et circulaient à pied entre les villages. Ils constituaient une proie facile pour les félins. Il était urgent d'envoyer des chasseurs pour les protéger. Cette urgence s'ajoutait bien sûr au besoin de protection des paysans de la région. Des chasseurs expérimentés furent engagés. Entre-temps, le nombre de victimes était passé à vingt-six. Les chasseurs subirent deux mois de frustration et de terreur, accourant à des appels au secours quotidiens, jusqu'à ce qu'ils réussissent à tuer les lions assassins. Mais il leur était en permanence suggéré que les véritables coupables étaient les habitants du monde invisible, là où le fusil et la balle perdent toute efficacité. Peu à peu, les chasseurs comprirent que les mystères qu'ils affrontaient n'étaient que les symptômes de conflits sociaux qui dépassaient largement leur capacité de réponse. J'ai vécu cette situation de très près. Mes fréquentes visites sur le théâtre du drame m'ont suggéré l'histoire que je rapporte ici, inspirée de faits et de personnages réels." Mia Couto nous raconte donc l'histoire d'un chasseur de lions mangeurs d'hommes. Lorsque le chasseur, Arcanjo Baleiro, arrive à Kulumani, il se trouve pris dans des relations complexes et énigmatiques où se mêlent faits, légendes et mythes. Une jeune femme du village, Mariamar, en désaccord permanent avec tous, a sa théorie sur l'origine et la nature des attaques des bêtes. Sa soeur, Silência, en a été la dernière victime. L'aventure est racontée par ces deux voix, le chasseur et la jeune fille, au fil des pages on découvre qu'ils se sont déjà rencontrés auparavant, lorsque Mariamar était adolescente. La rencontre avec les bêtes sauvages amène tous les personnages à se confronter avec eux-mêmes, avec leurs fantasmes et leurs fautes. La crise met à nu les contradictions de la communauté, les rapports de pouvoir, tout autant que la force, parfois libératrice, parfois oppressive, de leurs traditions et de leurs mythes. Clair, rapide, déconcertant, Mia Couto montre à travers ses personnages forts et complexes la domination impitoyable sur les femmes, la misère des hommes, la dureté de la pénurie et des paysages. Un grand roman dans la lignée de L'Accordeur de silences.
Durée:5h. 14min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:17975
Résumé: En juillet 1905, à Chasseneuil, dans le Val de Loire, Julien Derouet, dix-sept ans, lycéen "entre ses deux bacs", se voit offrir des vacances merveilleusement inattendues : un séjour d'un grand mois en Allemagne. C'est la prestigieuse Mme Roy qui l'invite à les y accompagner, elle et ses filles, Brigitte, l'aînée, Blonde, la cadette, dont Julien est amoureux depuis l'enfance...
Durée:6h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34646
Résumé: Quelque part en France, en bordure du domaine du vieux seigneur Abdon, commence la vaste forêt sans âge dont nul ne sait où elle finit. Abdon, si grand chasseur qu'il soit, a respecté cette forêt " pour qu'il y eût un monde sans hommes, sans armes d'hommes", où les bêtes puissent mourir de leur belle mort. Mais le fils d'Abdon et son piqueux, loin d'être inspirés par la même sagesse, sont hantés par un rêve de conquête et de possession. Passionnément, ils vont poursuivre la bête splendide et symbolique, le grand Cerf de la forêt, comme le capitaine Achab poursuit Moby Dick, la Baleine blanche... Quête du graal ardente et désespérée, La Forêt perdue tient tout à la fois de la fable et de l'épopée, de la légende et du mythe. Sommet de l'oeuvre de Maurice Genevoix, ce roman appartient au petit nombre de textes qui, par leur intemporalité même, disent ce qui est immuable en l'homme.
Durée:5h. 28min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71578
Résumé: Un jour a pour thème la simplicité dans la fraternité : le vieux Fernand d'Aubel, qui est à l'évidence une partie de Genevoix lui-même, se confie à ce dernier le temps d'une journée pendant laquelle les deux hommes parcourent le domaine forestier de d'Aubel. Un jour a la beauté de la simplicité. Une oeuvre intemporelle, un hommage du quotidien à la vie. Un éloge de la poésie. Une ode à la nature.