Contenu

Le triomphe de la nuit

Résumé
Parues entre 1909 et 1937, ces histoires de fantômes ont le charme de ces textes anciens dans lesquels sont dépeints des lieux, maisons, pièces où l'anormal se glisse subtilement, insidieusement. L'auteur n'y recherche pas la frayeur à tout prix, mais cisèle des histoires simples où le mystère plante sa griffe en douceur...
Genre littéraire: Nouvelle
Durée: 5h. 10min.
Édition: Paris, UGE, 1993
Numéro du livre: 13423
ISBN: 9782264018670
Collection(s): 10/18. Domaine étranger

Documents similaires

Durée:5h.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:13282
Résumé: Ce recueil de sept nouvelles peint l'univers mondain et cosmopolite des maris trompés, des nantis et des belles intrigantes et décrit une société bourgeoise tissée de simulacres, une écriture féroce et tendre qui plonge au coeur des tourments humains.
Durée:10h. 34min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15631
Résumé: Avec l'intelligence et l'humour féroce dont elle est coutumière, Edith Wharton brocarde dans ce roman, publié en 1927, l'inaction et l'insouciance aveugle de l'aristocratie new-yorkaise des Années folles. En moraliste sévère, elle étudie les moeurs de cette classe sociale privilégiée - dont elle est elle-même issue - et montre que, sous la surface policée et rassurante des conventions, bouillonnent les passions, les mensonges et les trahisons ; nul n'échappe à sa plume acerbe : oisifs, dilettantes, forcenés du travail, tous sont condamnés par un sentiment d'autosatisfaction qui va insensiblement provoquer des ravages irréversibles.
Durée:15h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:12189
Résumé: Dans le New York des années folles, Halo Tarrant, une jeune femme de la haute société, s'efforce d'obtenir le divorce qui la libérerait d'un mariage malheureux. Vance Weston, écrivain reconnu, est tiraillé entre son désir d'indépendance et les exigences de sa muse inspiratrice. Les deux amants, bravant toutes les convenances, s'enfuient en Europe vivre les joies et les tourments de leur passion. Mais l'amour qui unit ces deux-là est un breuvage enivrant et amer. De l'Espagne à Paris, en passant par Londres ou la Côte d'Azur, l'indomptable Edith Wharton les entraîne dans un univers cosmopolite qu'elle dissèque avec une savoureuse férocité. Halo tente de résister aux pressions d'une bourgeoisie étriquée et aux élans de sa propre personnalité pour préserver son couple. Vance, incapable d'échapper au milieu étouffant des cercles littéraires, cherche quelque réconfort dans la séduction vénéneuse d'une élégante. Dans ce second volet de Sur les rives de l'Hudson, Edith Wharton use de toute son expérience de femme, de mondaine et d'écrivain pour plonger dans les profondeurs ténébreuses des coeurs amoureux. Une lecture impitoyable et raffinée du combat des âmes et des caprices de la fatalité.
Lu par:Marie Meylan
Durée:4h. 2min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:20275
Résumé: Le narrateur, de passage dans la petite ville de Starkfield, Massachussets, y rencontre un homme étrange, peu bavard. On le lui présente comme étant Ethan Frome, gentil mais un peu ours, surtout depuis son accident : C'est "the most striking figure in Starkfield". Intrigué, l'homme garde cette histoire en tête, mais ne parvient pas à en savoir plus. Quelques temps plus tard, alors qu'il doit se rendre dans la ville d'à côté pour affaires, Ethan Frome lui propose de l'emmener. Au retour, ils se retrouvent pris dans une tempête de neige et étrangement, une intimité se crée et Frome lui raconte son histoire...
Durée:4h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14921
Résumé: Georgie a choisi. Entre les tendres attentions de son beau fiancé, Guy, et la fortune de Lord Breton, son coeur ne balance plus. Une lettre abrupte de sa main annonce à Guy la fin de toute relation entre eux. Brisé, le jeune homme, peintre à ses heures perdues, s'exile en Italie perfectionner son art. La jeune duchesse s'étourdit de bal en bal, admirée par les mondains pour la liberté de ses manières... Ce bonheur apparent cache en réalité une solitude qui s'accroît de jour en jour tout comme le ressentiment de son vieil époux. Alors que Georgie sombre dans le désespoir, Guy apprend à connaître la douce Madeline Graham qui soigne sa santé délicate sous le soleil italien. L'égoïsme de Georgie a-t-il condamné toute possibilité de bonheur pour elle comme pour Guy ? Edith Wharton a 14 ans en 1876. « Libre et légère » (Fast and Loose) est son premier roman. A l'orée d'une carrière d'exception, la grande écrivaine américaine, proche de Henry James, développe déjà ses thèmes favoris : la condition féminine, l'hypocrisie des conventions, le pouvoir de l'argent...Première femme à recevoir le Pulitzer pour « Le temps de l'innocence », elle a offert à la littérature américaine certaines de ses plus belles oeuvres : « Chez les heureux du monde », « Les rives de l'Hudson », « Ethan Frome » etc.
Durée:13h. 57min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:73212
Résumé: Admirée par Henry James qui vit en elle « l’ange de la dévastation », Edith Wharton fut l’une des romancières les plus célèbres de son temps, auteure de chefs-d’oeuvre tels que Le Temps de l’innocence, Chez les heureux du monde, Ethan Frome ou Les New-Yorkaises. Dans cette autobiographie rédigée au soir de sa vie, elle jette « un regard en arrière sur les chemins parcourus ». Après un mariage avec le neurasthénique Teddy Wharton, sacrifice sur l’autel des convenances, la jeune écrivaine aux émotions corsetées hante en automobile la campagne florentine, échappe au choléra, fréquente les sociétés intellectuelles d’Europe. Livre après livre, elle construit une œuvre pionnière qui exalte l’émancipation féminine et souligne les ambivalences des choix amoureux. Confessions du siècle, ces Mémoires savoureux nous révèlent à mots choisis les coutures d’un art féroce habillé de chic. Une fascinante leçon de talent.
Durée:7h. 40min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71052
Résumé: A Nice, au début du XXe siècle, Kate Clephane lutte pour sa survie sociale. Issue de la haute société new-yorkaise, elle vit aujourd'hui parmi les parias : tous ceux qui, comme elle, ont failli aux yeux du beau monde. Alors qu'elle était une jeune mariée et une jeune mère, Kate a eu une aventure avec un artiste et, rejetée par tous, a fui New York pour la France. Mais, presque vingt ans après son départ, sa fille Anne lui écrit : le mari de Kate est décédé et la fille veut retrouver sa mère. De retour en Amérique, Kate se construit avec Anne un foyer idyllique, que seul un homme pourrait venir troubler...
Lu par:
Durée:9h. 5min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:21930
Résumé: " Trois nouvelles. Des personnages qui n'ont rien de commun. Des copains de campus devenus sages volant au secours d'un des leurs dont l'enragement terroriste ne s'est pas élimé. Une femme mûre qui ne veut simplement que s'évader de sa vie pour en retrouver la source. Un grand diable d'homme des bois qui a retrouvé un chef indien en plongée et veut l'enterrer dans le cimetière caché de ses ancêtres dont une accorte ethnologue traque le passé à travers lui... Que ses personnages aient quitté les bois pour la civilisation, les nostalgies de jeunesse, les fidélités qu'on se doit à soi-même, Jim Harrison leur garde leur sève, leurs élans et écrit l'un des plus beaux livres depuis Légendes d'automne.
Lu par:Claude Fissé
Durée:7h. 44min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:12993
Résumé: De 1853 à 1854, Melville, en proie à une profonde crise qui l'empêche de s'atteler à une oeuvre de longue haleine, fait paraître une douzaine de nouvelles dans des magazines. Rédigés à la même époque que Bartleby, les contes qui composent Le Paradis des célibataires en constituent le pendant enjoué. Jamais Melville ne s'est montré aussi libre que dans ces récits. Une étonnante allégresse les traverse, comme si l'auteur avait voulu se décharger un instant du poids du destin qui pèse habituellement sur ses personnages. Le Paradis des célibataires existe bel et bien ; il tient à la fois du club anglais et de l'ordre des Templiers. On peut y croiser le Dr Johnson et Charles Lamb. Ici, le rêve imbibe peu à peu la réalité, le fantastique fissure le quotidien et le lecteur se retrouve entraîné dans un univers parallèle, à l'imperceptible étrangeté...
Durée:7h. 36min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:20828
Résumé: " Les trois meilleurs écrivains américains vivants sont Bret Easton Ellis, Bret Easton Ellis et Bret Easton Ellis. Tous les autres donnent sommeil (...). On lui reproche de ne parler que de sexe, de violence et de fric, mais c'est l'Amérique qu'il décrit - le pays qui mélange le mieux ces trois ingrédients. Dans Zombies, son quatrième livre, il enfonce le clou. On retrouve ses héros superficiels qui hésitent entre se tuer, regarder MTV ou reprendre un Valium (...). C'est un livre incroyable. Ellis fait précisément à la littérature ce que Basquiat a fait à la peinture : la réveiller."
Lu par:Manon
Durée:3h. 54min.
Genre littéraire:Voyage/exploration
Numéro du livre:31991
Résumé: Au début du XXe siècle, la romancière et son époux, tous deux francophiles, effectuent trois voyages en voiture à travers la France. Elle relate les différentes étapes de ces périples, évoquant le sentiment de liberté, admirant la beauté des paysages et de l'architecture, saluant la gentillesse des Français et louant la gastronomie.
Durée:3h. 20min.
Genre littéraire:Littérature érotique
Numéro du livre:20421
Résumé: Composé autour d'un "impubliable fragment" pornographique retrouvé en 2001, ce recueil de textes entièrement inédits en français explore la découverte, par la grande auteure de nouvelles fantastiques, des merveilles du sexe nu. Dans les pages de "Beatrice Palmato", Edith Wharton signe une scène unique, mais incandescente, qu'elle complète par un résumé plus audacieux encore. "J'ai dans la manche, se vantait-elle mystérieusement, un synopsis d'inceste qui ferait passer tous les livres contemporains pour des comptines de jardin d'enfants". A cette lumière, les nouvelles "L'ermite et la sauvageonne" et "Le prétexte" révèlent des nuances rares, comme si depuis toujours, l'écriture de Wharton avait langui d'évoluer dans la splendeur aveuglante des enchantements charnels.