Contenu

Du salon à l'usine: vingt portraits de femmes: un autre regard sur l'histoire du canton de Vaud

Résumé
Lors des commémorations du bi-centenaire du canton de Vaud en 2003, les féministes vaudoises ont décidé que les femmes ne seraient pas, une fois de plus, les oubliées de l'histoire. Elles ont lancé le projet «20 femmes 1803-2003» dans le but de faire connaître et fêter des femmes de milieux différents, ayant vécu et exercé leur activité au cours des deux derniers siècles en région vaudoise. Des plaques commémoratives ont été posées dans une dizaine de communes lors de fêtes chaleureuses. Enfin un livre, un joli objet en plus, été édité dans lequel les deux historiennes présentent en quelques pages illustrées la vie de ces vingt femmes. Bien évidemment le choix est arbitraire, car des centaines de femmes auraient mérité d'être tirées de l'oubli, mais les auteures l'ont voulu représentatif des divers secteurs d'activités (arts, littérature, science, usine) et classes sociales. Et l'on découvre une richesse extraordinaire parmi ces parcours de femmes. On ne demande qu'à les approfondir! La démarche devrait être reprise par d'autres cantons, voire par des communes. Genève annonce d'ailleurs une prochaine publication sur ses pionnières et un livre historique sur les héroïnes genevoises prend forme. Rosalie de Constant (1758-1834), Jeanne Huc-Mazelet (1765-1852), Caroline Olivier-Ruchet (1803-1879), Valérie de Gasparin-Boissier (1813-1894), Clémence Royer (1830-1902), Marthe Guignard-Berche (1864-1948), Hélène de Mandrot-Revilliod (1867-1948), Lucy Dutoit (1868-1937), Nora Gross (1871-1929), Alice Bailly (1872-1938), Hélène Monastier (1882-1976), Cécile Biéler-Butticaz (1184-1966), Gertrude Fehr-Fuld (1895-1996), Germaine Guex (1904-1984), Maeleine Lamouille-Pillonel (1907-1993), Charlotte Muret-Haët (1911-1979), Anne-Marie Gründer (1918-1996), Gisèle Ansorge-Dietrich (1923-1993), Marie-Claude Leburgue (1928-1999), ainsi qu'un chapitre sur les ouvrières en lutte au tournat du siècle: les cigarières de la fabrique Vautier à Yverdon (mai 1907)
Genre littéraire: Histoire/géographie
Mots-clés: Féminisme
Durée: 6h. 44min.
Édition: Lausanne, ADF-CLAFV :, 2003
Numéro du livre: 13059
ISBN: 9782884130950 (Ouverture)
CDU: 396

Documents similaires

Durée:19h. 14min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70057
Résumé: Les femmes ont eu un rôle fondamental dans la Commune de Paris (1871). En examinant trois cheffes de file féminines du Paris révolutionnaire, l'ouvrage démontre l'influence des féminismes sur les événements sociaux et politiques de l’époque. Il met en évidence l’ampleur, la profondeur et l’impact des socialismes féministes communards bien au-delà de l’insurrection de 1871. En examinant la période du début des années 1860 à la fin du XIXe siècle, Carolyn J. Eichner étudie comment les femmes radicales développèrent les critiques du genre, de la classe sociale et des hiérarchies religieuses durant la période précédant immédiatement la Commune. Elle révèle comment ces idéologies ont émergé en une pluralité de socialismes féministes au sein de la révolution, et comment ces politiques variées ont influencé les relations de genre et de classe à la fin du XIXe siècle. L’auteure se concentre sur trois meneuses d’insurgés qui illustrent la multiplicité des socialismes féministes à la fois concurrents et complémentaires: André Léo, Elisabeth Dmitrieff et Paule Mink. Léo théorisait et enseignait par le biais du journalisme et de la fiction, Dmitrieff oeuvrait à l’organisation du pouvoir institutionnel pour les femmes de la classe ouvrière, et Mink agitait les foules pour fonder un monde socialiste égalitaire. Chaque femme a tracé son propre chemin vers l’égalité des sexes et la justice sociale. Franchir les barricades étudie la vie et les stratégies divergentes de ces trois cheffes révolutionnaires fascinantes pour éclairer le rôle des femmes et de la politique du genre dans la Commune de Paris et son héritage.
Durée:5h. 13min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:72969
Résumé: Présentation du rôle des femmes dans la mythologie gréco-romaine : savantes magiciennes comme Médée et Circé, sages gouvernantes comme Pénélope et Antigone ou encore guerrières telles les Amazones. A la fois puissantes, intelligentes et libres, elles sont un modèle pour les hommes et les femmes du XXIe siècle.
Durée:5h. 28min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:72977
Résumé: A chaque époque, des femmes ont agi, dirigé, créé, gouverné mais elles n'apparaissent pas dans les manuels d'histoire. Du temps des cavernes jusqu'à nos jours, l'auteure passe au crible les découvertes les plus récentes, analyse les mécanismes de la domination masculine et présente quelques vies oubliées.
Durée:6h.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75554
Résumé: Biographie de Berty Albrecht (1893-1943), résistante au sein du mouvement Combat pendant la Seconde Guerre mondiale. Née à Marseille d'une famille protestante d'origine suisse, cette militante féministe défend notamment le droit à l'avortement. Résistante, elle se suicide à Fresnes après sa capture par la Gestapo. Elle est l'une des six femmes compagnons de la Libération.
Lu par:Anita Renard
Durée:6h. 54min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:72617
Résumé: La journaliste donne la parole à des femmes célèbres qui évoquent la manière dont elles ont bravé les stéréotypes pour accomplir leur destin : l'actrice Marion Cotillard, la femme politique Arlette Laguiller, la maire de Paris Anne Hidalgo ou la colonelle Karine Lejeune. Entretiens issus de l'émission de France Inter.
Lu par:Sylvie Marsac
Durée:4h. 23min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:12808
Résumé: Un pas en avant, deux pas en arrière. Constat peu glorieux ? "Fausse route" d'Élisabeth Badinter dresse un état des lieux des luttes féministes. Rappelant que la différence des sexes est un fait qui ne doit pas prédestiner aux rôles et aux fonctions, Élisabeth Badinter pointe, dénonce parfois, les contradictions d'un féminisme "obsédé par la problématique identitaire". Et l'auteur de poser la question : quels sont les réels progrès réalisés depuis quinze ans ? À étudier de près les phénomènes sociaux et comportementaux durant les deux dernières décennies, aussi bien dans le monde oriental que dans le monde occidental, on prend conscience de la pérennité d'une guerre des sexes, doublée d'une renaissance des stéréotypes sexuels. Au-delà de ce constat, Élisabeth Badinter décrypte la tendance insidieuse d'un nouveau féminisme qui a retrouvé les accents moralisateurs du judéo-christianisme, voire la naissance d'une "bien-pensance féminine" ou - pire - une dérive d'un féminisme guerrier. Qu'on ne se trompe pas : la guerre des sexes a toujours lieu. Élisabeth Badinter rappelle que "l'indifférenciation des sexes n'est pas celle des identités. C'est au contraire la condition de leur multiplicité et de notre liberté".
Durée:3h. 38min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:37658
Résumé: Un retour sur l'histoire et la condition des femmes pendant la guerre 1914-1918. L'auteure se penche sur la réalité sociale et économique pendant le conflit (solitude, deuil, nouveaux rôles sociaux en l'absence des hommes, etc.) et sur l'évolution de l'engagement militant des femmes dans les mouvements politiques, féministes et pacifistes, en interrogeant l'effectivité de leur émancipation.
Durée:7h. 34min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72716
Résumé: Une biographie de cette Russe (1872-1952) qui a été la première femme de l'histoire à devenir ministre, au sein du gouvernement de Lénine. Elle défend des idées telles que le droit de vote des femmes, le droit au divorce et le salaire égal entre hommes et femmes.
Durée:6h. 24min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:15326
Résumé: On a longtemps pris la parole de l'homme pour la vérité universelle et la plus haute expression de l'intelligence, comme l'organe viril constituait la plus noble expression de la sexualité. Il faut que les femmes crient aujourd'hui.- Et que les autres femmes - et les hommes - aient envie d'entendre ce cri. Qui n'est pas un cri de haine, à peine un cri de colère, car alors il devrait se retourner contre elles-mêmes. Mais un cri de vie. Il faut enfin guérir d'être femme. Non pas d'être née femme mais d'avoir été élevée femme dans un univers d'hommes, d'avoir vécu chaque étape et chaque acte de notre vie avec les yeux des hommes et les critères des hommes. Et ce n'est pas en continuant à écouter ce qu'ils disent, eux, en notre nom ou pour notre bien, que nous pourrons guérir. B. G.
Durée:8h. 17min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:18947
Résumé: "Dans le monde occidental aujourd'hui, aucune femme ne peut prétendre avoir mené son existence à l'abri de cette propagande, qui fait de nous toutes, à des degrés variables et selon notre âge, notre milieu social et notre métier, avec notre coopération enthousiaste ou à notre corps défendant, des reflets dans un œil d'homme... Nous incarnons bien moins que nous ne le pensons, dans notre arrogance naturelle et candide, la femme libre et libérée." Dans cet ouvrage qui emprunte sa tonalité au roman mais qui a la rigueur d'un essai, Nancy Huston convoque sa propre expérience comme celle d'artistes qui l'entourent pour analyser avec beaucoup de finesse toutes les influences qui, sournoisement comme au grand jour, façonnent la femme contemporaine.
Durée:4h. 12min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:69982
Résumé: 100 nouveaux destins de femmes héroïques du monde entier, d’hier et d’aujourd’hui. Mieux que tous les livres de contes de fées ! Elles sont sportives, aventurières, scientifiques, créatives, courageuses ou surprenantes… La saga des Filles rebelles continue.
Durée:8h. 34min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72688
Résumé: Un portrait consacré à Loana Petrucciani, figure de la téléréalité française ayant participé à l'émission Loft story. L'auteur se penche sur le parcours chaotique et traumatique de la jeune femme, assimilée à une bimbo dont les semblables sont souvent les laissées-pour-compte des combats féministes contre les violences sexistes.