Contenu

Les femmes d'Hitler

Résumé
Présentation de l'éditeur : Hitler a toujours proclamé que sa seule épouse était l'Allemagne. Pourtant, avant sa prise du pouvoir, plusieurs jeunes femmes se sont suicidé par amour pour lui. L'une d'elle est sa nièce Geli Raubal, sans doute la seule dont il ait été vraiment amoureux et qu'il a sans doute pleuré jusqu'à sa propre mort. De manière générale, dès la première heure, Hitler eut des soutiens féminins. Les feux croisés de l'étude historique se sont surtout portés sur des hommes, laissant en général aux femmes le rôle de simples suiveuses. Or elles ont soutenu et aidé le Führer autant que les hommes. Voici six portraits de femmes, y compris celui de Marlene Dietrich, l'adversaire par excellence, longtemps courtisée par le régime et fort appréciée comme artiste par Hitler, mais qui sut d'emblée et toujours résister à l'ensorcellement du dictateur.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 12h. 23min.
Édition: Paris, Payot & Rivages, 2004
Numéro du livre: 13057
ISBN: 9782228898065
CDU: 943

Documents similaires

Durée:6h. 45min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:13728
Résumé: Officier de la Reichswehr, amoureux d'une jeune communiste, A.D. essaie d'intervenir en faveur de son beau-père qui risque d'être arrêté. Lorsqu'il apprend que la police a retrouvé son nom dans une circulaire destinée aux membres du Parti communiste, il déserte, affolé, avant de se constituer prisonnier. Il est condamné à quatorze ans de réclusion. Transféré en 1933 dans un camp de concentration comme communiste, puis à Buchenwald, il est à nouveau condamné par les Américains àm la fin de la guerre avant d'être, enfin, réhabilité. Il aura passé vingt-sept ans en prison.
Lu par:Guy Landelle
Durée:22h. 39min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:37474
Résumé: De l'hiver 1944 au printemps 1987, entre l'Allemagne déchirée et Israël naissante, la saga des victimes, des bourreaux, et de leurs héritages. Il y a Margarita, une Juive polonaise enceinte qui tue un lieutenant nazi, les époux Kramer, le couple qui la cache. Il y a Anna, une Allemande sauvée d'Auschwitz par sa beauté, Shimon, son fils, Sarah, Ruth et tous ceux qui tentent de reprendre pied après les camps, et Peretz Sarfati, ce sioniste de la première heure, décidé à ramener en Terre promise ses coreligionnaires. Enfin, il y a le temps. Et des enfants de la guerre devenus grands qui tentent de recomposer le puzzle. Des secrets, des sentiments inavouables, des merveilles du hasard et des atrocités de l'Histoire : ainsi se compose cette oeuvre polyphonique qui éclaire la fresque du XXe siècle d'une lumière inédite. Car ce sont les zones d'ombre, les terres en mutation et les êtres en exil qui intéressent Steven Uhly dans ce roman acclamé en Allemagne. Cet auteur aux cultures multiples sait bien que l'identité n'est qu'affaire de mélange, et que c'est a posteriori que l'Histoire s'écrit. Avant vivent les hommes, héroïques et faillibles. Le Royaume du crépuscule retrace leur odyssée.
Durée:23h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71940
Résumé: Historien fécond, aux curiosités multiples, Marc Perrenoud est l’auteur d’une centaine d’articles, d’une thèse remarquable consacrée à la place financière suisse durant la période nazie, et d’une multitude de contributions à une bonne dizaine d’ouvrages. Bref, une oeuvre originale et critique sur l’histoire de la Suisse au cours du xxe siècle. Six thèmes structurent la présentation de cette oeuvre : la migration, les relations financières internationales, les relations économiques et commerciales, les réfugiés, la Suisse et l’Outre-mer, et le mouvement ouvrier. Outre la rigueur et le talent de cet historien atypique, c’est la priorité donnée à ceux d’en bas, ces hommes et ces femmes « sans histoire », qui caractérise ces écrits. Marc a le mérite d’avoir sorti des archives quantité de dossiers qui éclairent et documentent le fonctionnement du capitalisme helvétique, notamment durant la Deuxième Guerre mondiale. L’un des meilleurs connaisseurs de cette période, selon Jean-François Bergier, le regretté président de la Commission d’experts sur la Suisse durant le nazisme.
Durée:20h. 6min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:12397
Résumé: C'est avec une terrible soif de vengeance, après les exactions commises par les Allemands en Russie, que l'Armée rouge atteint les frontières du Reich puis s'approche inexorablement de Berlin. Cette vengeance sera effroyable : villes et villages anéantis, viols et meurtres en série, pillage systématique. Des centaines de milliers de femmes et d'enfants vont périr, souvent de faim ou de froid, et plus de 7 millions de personnes s'enfuiront vers l'ouest pour tenter d'échapper à la mort et à la terreur
Lu par:Michel Joyet
Durée:15h. 56min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:14855
Résumé: Vassili Grossman est passé à la postérité grâce à 'Vie et destin', passé à l'Ouest à la fin des années 1970, grâce à une version microfilmée que conservait Andreï Sakharov. Ces 'Carnets de guerre' sont le matériau brut qui lui inspira la trame de son roman-fresque, exploration de la réalité soviétique à un moment crucial de son histoire : la bataille de Stalingrad. Durant la Seconde Guerre mondiale, Grossman fut correspondant spécial pour le compte du journal de l'Armée rouge, 'Krasnaïa Zveda'. De la retraite face à l'opération Barbarossa de juin 1941 à la bataille de Berlin en avril et mai 1945, il suivit au front les forces soviétiques via Stalingrad, Krousk, l'Ukraine, Treblinda et Varsovie. Il a couché sur le papier ce qu'il appelle 'la vérité impitoyable de la guerre' dans des carnets dont la découverte lui aurait été fatale, tant ils prennent le contre-pied de la propagande stalinienne.
Durée:14h. 41min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:31770
Résumé: Témoignages, enjeux stratégiques et description détaillée de la bataille des Ardennes en décembre 1944, lorsqu'Hitler lance trois armées de panzers pour repousser les Alliés jusqu'à la Manche. Pris au dépourvu, l'état-major allié met du temps à réagir. Pourtant, une fois l'impact initial amorti, l'avance allemande est stoppée et l'aviation américaine renverse le rapport de force.
Durée:19h. 33min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:30452
Résumé: Retour sur les coulisses des évènements et des personnages les plus importants de la seconde guerre mondiale.
Durée:10h. 20min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:71743
Résumé: Pendant qu’il écrit son troisième roman, Langue maternelle, qui paraîtra en 1982, Josef Winkler loue une chambre dans une ferme de montagne de Carinthie. Il noue alors une relation de confiance avec sa logeuse, qui se met à lui raconter sa vie : née en 1928 en Ukraine, elle est arrivée en Autriche à l’âge de quinze ans, amenée de force avec sa sœur par l’armée allemande pour travailler dans une exploitation agricole. C’est à Nietotchka Vassilievna Iliachenko que l’écrivain donne la parole dans la plus grande partie de ce livre. le lecteur suivra ainsi le destin douloureux de la jeune paysanne dont la famille fut éprouvée par les expropriations massives, puis par l’Holodomor, « l’extermination par la faim » infligée à l’Ukraine par le pouvoir soviétique. Une figure, celle de la mère qu’elle n’a jamais revue, domine cette autobiographie d’une intensité bouleversante et dont Josef Winkler a tenu à préfacer la traduction française. Elle est accompagnée de documents authentiques : les lettres de la mère à ses deux filles.
Durée:4h. 21min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:13012
Résumé: C'est une histoire à trois voix, écrite au jour le jour, par ceux qui l'ont vécue. Français de Normandie, Alliés, Allemands, chacun écrit dans l'attente du débarquement, la peur du feu, la fièvre de l'action ou la joie de la libération. Dernières volontés, déclarations d'amour, lettres de soldats au soir des combats, notes jetées à la hâte, journaux intimes, correspondances censurées, photographies prises sur le vif, dessins d'enfants... Au fil des pages, il n'y a plus d'alliés ou d'ennemis, de civils ou de militaires, seulement des hommes, des femmes et des enfants jetés dans la tourmente.
Durée:9h. 6min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:12266
Résumé: De son arrestation, à Budapest, à la libération du camp, un adolescent a vécu le cauchemar d'un temps arrêté et répétitif, victime tant de l'horreur concentrationnaire que de l'instinct de survie qui lui fit composer avec l'inacceptable.
Durée:9h. 4min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:38215
Résumé: Munich, 1938. Le petit Carl Schwarz doit quitter l'Allemagne avec ses parents et sa soeur. Sa mère est catholique, mais le pays est devenu trop dangereux pour son père juif. La famille déniche des billets de bateau pour Shanghai via Gênes, mais au dernier moment le père décide de rester à quai. Lui qui a défendu son pays dans les tranchées de la Première Guerre mondiale ne peut pas croire que l'Allemagne s'en prenne à sa personne. Au même moment, une jeune fille tombée enceinte d'un soldat sans être mariée est envoyée chez sa tante, faiseuse d'anges ; celle-ci s'occupe d'elle et la recueille. Une femme du monde qui a eu plusieurs fois recours à ses services vient lui demander une nouvelle fois son aide. Mais à présent, elle voudrait adopter un nourrisson - c'est à cette seule condition que Himmler lui accordera le droit d'épouser l'homme avec qui elle vit. En 2010, aux Etats-Unis, Carl Schwarz coule une retraite paisible avec Emmi, la femme qui partage son existence depuis plus de soixante ans. Un après-midi, le téléphone sonne. Un homme, mandaté par le musée de l'Holocauste, aimerait lui poser des questions. Soudain tout le passé resurgit... Saga du plus haut romanesque, Le Bracelet verse une lumière bouleversante sur l'une des périodes les plus sombres de notre histoire.
Lu par:Monique Gay
Durée:7h. 53min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70399
Résumé: Fin des années trente : New York est en plein tumulte. Les nationalistes allemands célèbrent Hitler tandis que le mouvement pro-guerre recommande l’intervention des Américains en Europe. Josef Klein, lui, ne vit que pour ses deux passions : les échecs, et la radio amateur. C’est ainsi qu’il rencontre Lauren, jeune activiste qui partage sa fascination des ondes. Mais les compétences techniques de Josef en tant qu’opérateur radio attirent vite l’attention d’hommes influents, et avant même qu’il ne le réalise, il se retrouve au coeur du réseau d’espionnage du renseignement militaire allemand. Des rues de Harlem à Buenos Aires en passant par l’Allemagne, Ulla Lenze explore les multiples identités d’un héros, qui selon le continent et l’époque se prénomme Joe, Josef ou José. Un roman brillant et haletant qui mêle archives familiales et thriller d’espionnage pour offrir une réflexion sur les affres d’une âme perdue en terre étrangère