Contenu

La Résistance expliquée à mes petits enfants

Résumé
Que fut réellement la Résistance au temps de l'occupation allemande ? Comment fut-elle vécue, au jour le jour, par ces hommes et ces femmes que réunissait un même refus de la défaite et de la servitude ? Comment parvinrent-ils à créer des réseaux actifs, à diffuser une presse clandestine, à entreprendre des actions militaires ? Au-delà des polémiques et des légendes, c'est la quotidienneté d'un combat que raconte ici Lucie Aubrac. Sur un ton direct, avec clarté et patience, elle répond aux questions de ses propres petits-enfants, mais aussi à celles des milliers d'écoliers ou lycéens qu'elle rencontre chaque année.
Genre littéraire: Histoire/géographie
Durée: 1h. 25min.
Édition: Paris, Ed. du Seuil, 2000
Numéro du livre: 10870
ISBN: 9782020365710
CDU: 940.5

Documents similaires

Durée:4h. 18min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36192
Résumé: Saviez-vous qu'il a existé un 30 février 1712 en Suède ? Qu'à l'inverse, aux îles Samoa, le 30 décembre 2011 a été supprimé ? Qu'aux îles Diomède, dans le Pacifique, on peut "voir" demain et "regarder" hier ? Que la France s'est mise à l'heure allemande en 1940, pour ne plus en changer ? Que Thérèse d'Ávila est morte dans la nuit du 4 au 15 octobre 1582 ? Car le temps est comme l'air qu'on respire : invisible et impalpable. Et si sa mesure obéit aujourd'hui à des règles rigoureuses qui nous semblent évidentes, elles sont loin d'être parfaites, universelles ou immuables... Dans ce recueil d'histoires courtes riches en anecdotes, Olivier Marchon nous guide dans l'histoire de la mesure du temps et de ses bizarreries, à travers une multitude de calendriers et de mesures horaires exotiques, fruits d'une science exacte au contact d'un monde qui ne l'est pas.
Durée:5h. 41min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71012
Résumé: "Le 10 mai 1981, nous vivons intensément, rue de Solférino, ce qui va devenir un moment très particulier pour la France : le premier gouvernement de gauche depuis 1936. Je suis pris dans l'euphorie de l'instant que j'espère depuis bientôt dix ans, dont d'autres rêvent depuis bien plus longtemps... Serons-nous à la hauteur des espoirs des quinze millions d'électeurs qui ont voté pour François Mitterrand ? Pour beaucoup, le 10 mai 1981 évoque davantage qu'une simple alternance : un ensemble considérable de réformes institutionnelles, culturelles, sociales et économiques. Comme on n'en avait pas vu en France depuis 1945, grâce au Programme commun de la gauche. Des réformes dont le pays bénéficie toujours. En ce jour très sombre de février 2021, où tant de drames et de menaces s'accumulent sur le destin de tant de gens, sur mon pays, sur l'Europe, sur l'humanité, sur la vie même, je commence à écrire ce récit. Les idéaux d'autrefois ont explosé ; en France en tout cas, l'espérance de la gauche s'est, au moins provisoirement, effondrée. C'est aujourd'hui, au crépuscule de ma vie, que l'envie me vient de me retourner vers le joli mois de mai 1981. Non par nostalgie, quarante ans plus tard, mais parce qu'il faut se souvenir de ce dont on a de bonnes raisons d'être fier. Et parce que le fil de cette histoire retrouvée nourrit la promesse de jours plus heureux encore. Je vous invite à une promenade dans mes souvenirs, à une chevauchée au gré des moments qui marquent un parcours. Pour éclairer le présent et l'avenir". J. A. Ami de François Mitterrand, proche collaborateur du candidat puis du Président, Jacques Attali nous transporte, en toute franchise et avec pudeur, dans l'intimité de la conquête puis de l'exercice du pouvoir. Au coeur d'événements décisifs ou en apparence anecdotiques qui ont contribué à forger l'Histoire. En chemin, il partage ses réflexions sur la mémoire, l'art de gouverner, la responsabilité et le sens à donner à sa vie.
Lu par:Pascale Naux
Durée:3h. 48min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71528
Résumé: Savez-vous que Pythagore a créé la gamme à douze notes en s’inspirant des pyramides d’Egypte ? Que le loup est l’inventeur du chant choral ? Ou que Bach brillait pour ses battles d’impro ? À travers quarante chroniques, André Manoukian retrace une histoire fascinante et méconnue de la musique, un art qui puise sa source en Orient, dans les raffinements des civilisations indiennes, perses ou égyptiennes. Ces influences ont irrigué la musique occidentale, qui évolue au fil des siècles sous l’impulsion de personnages extraordinaires, musiciens, penseurs, religieux ou scientifiques. Des instruments préhistoriques au chant des planètes, des philosophes antiques au rap, André Manoukian nous initie à cet art et nous dévoile par touches les petites histoires qui ont fait la grande musique.
Lu par:Pascale Naux
Durée:15h. 27min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70061
Résumé: « Stress », « burn out » ou « charge mentale » : les XXe et XXIe siècles ont vu une irrépressible extension du domaine de la fatigue. Les épuisements s’étendent du lieu de travail au foyer, du loisir aux conduites quotidiennes. Une hypothèse traverse ce livre : le gain d’autonomie, réelle ou postulée, acquis par l’individu des sociétés occidentales, la découverte d’un « moi » plus autonome, le rêve toujours accru d’affranchissement et de liberté ont rendu toujours plus difficile à vivre tout ce qui peut contraindre et entraver. Que nous est-il arrivé ? Ce livre novateur révèle une histoire encore peu étudiée, riche de métamorphoses et de surprises, depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours. Les formes « privilégiées » de fatigues, celles qui mobilisent les commentaires, celles qui s’imposent en priorité aux yeux de tous, évoluent avec le temps. Les symptômes de la fatigue se modifient, les mots s’ajustent (« langueur », « dépérissement », « pénibilité »…), des explications se déploient, des degrés se précisent, des revendications se font jour. Un parcours passionnant qui croise histoire du corps et des sensibilités, des structures sociales et du travail, de la guerre et du sport, jusqu’à celle de notre intimité. Pour éclairer tout autrement notre présent.
Lu par:Daniel Martin
Durée:25h. 55min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:67778
Résumé: Après la révolution de Février et le coup d’État bolchevique d’octobre 1917, l’ancien Empire russe continue à se déchirer. Les rouges et les blancs, certes, mais aussi les verts, les paysans, les Alliés et les Allemands sont alors autant d’acteurs de cette tragique guerre civile, de ce chaos indicible dont Alexandre Jevakhoff cerne les implications profondes et les raconte, fort de sa connaissance intime de l’âme russe. Le résultat de ce travail redonne à ce moment méconnu mais essentiel de l’histoire du XXe siècle la place qui lui revient : assurément l’une des toutes premières.
Lu par:Nicole Roche
Durée:5h. 19min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:22362
Résumé: Entre 1880 et 1897, Eça de Queiroz envoie depuis Paris, des Lettres ou des Billets à la Gazeta de Noticias, journal brésilien. La verve, l'esprit caustique, la plume acide mais qui vise juste du grand écrivain, rendent ces textes sur la politique, les événements, les personnalités de son temps et les mœurs des Français, à proprement parler irrésistibles. Le regard de Eça de Queiroz n'a rien perdu de sa force. " M. Casimir-Perier a donné sa démission de président de la République comme un commis maltraité et fâché qui, un jour de crise commerciale, prend brusquement congé et s'en va, en s'épanchant sur les turpitudes du magasin et en claquant les portes. "
Durée:11h. 34min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70897
Résumé: Qui sont les enfants des années 1950 ? Dans l'ensemble, des gamins qui obéissent à leurs parents, au maître d'école et pour beaucoup au curé. Aucun n'échappe au port du tablier et à la leçon de morale en classe, et bien peu au " caté " du jeudi. L'été, les plus chanceux partent à la mer, en colo ou à la campagne chez mémé. Dix ans plus tard, le réfrigérateur, la télévision, l'automobile, la machine à laver, la publicité ont fait leur apparition. Tout change. Une génération de petits consommateurs grandit, nourrie à la télé. Dans les cours de récré, les écoliers, les poches pleines de Carambar et de Mistral gagnants, jouent aux billes comme à Thierry la Fronde. Finies l'estrade et les punitions ; les vêtements des aînés sont jetés et remplacés par des habits neufs, de marques ; les écoliers réclament des cartables Mickey et des stylos Bic ; presque tous partent en vacances. Terminés aussi le sempiternel " taisez-vous les enfants " et le " privé de dessert " : les petits donnent de la voix et ont droit à plus d'attention, de confort et de liberté. À l'aide d'archives inédites, de témoignages et de souvenirs collectés dans tous les milieux, modestes ou privilégiés, urbains ou ruraux, les auteurs restituent le quotidien des enfants entre 1950 et 1970 et font revivre l'avènement de l'enfant roi.
Durée:28h. 54min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:65882
Résumé: En quarante ans, de 1920 à 1960, la vie quotidienne dans nos campagnes a subi plus de transformations que pendant les vingt siècles qui ont précédé. Conscient de la disparition progressive d’un savoir-faire rural devant les assauts de l’urbanisation et de la mécanisation, Gérard Boutet a arpenté nos campagnes à la rencontre de ces gens de peu, les gagne-misère, et a rapporté sans nostalgie le récit de leur vie quotidienne avant qu’ils ne s’éteignent, et avec eux la mémoire de nos campagnes.
Lu par:Monique Gay
Durée:27h. 30min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:33750
Résumé: Et si l'histoire dramatique de la Russie au premier XXe siècle - le coup d'Etat bolchevique, la guerre civile, deux famines et le Goulag - n'était que la conséquence de la mobilisation générale des troupes russes le 30 juillet 1914 ? Et si l'Ukraine avait joué un rôle de tout premier plan dans le déclenchement de la Première Guerre mondiale ? Dominic Lieven, historien britannique de renommée mondiale, raconte dans ce livre magistral quel fut le rôle de la Russie dans la descente vers 1914. Armé d'un impressionnant corpus de sources inédites, il étudie à la loupe la machine infernale qui aboutit au conflit. Il donne la parole à de nombreux protagonistes, depuis les journalistes et les intellectuels «faiseurs d'opinion» jusqu'aux ministres et, bien sûr, au tsar Nicolas II. Avec Lieven, l'histoire diplomatique russe s'enrichit enfin des fameuses «forces profondes», chères au grand historien des relations internationales qu'était Pierre Renouvin. Mais le récit de Dominic Lieven n'est pas uniquement centré sur la Russie. Sa grande originalité est d'inscrire ce pays dans un contexte beaucoup plus vaste, qui s'apparente à un véritable bras de fer entre empires et nationalismes à la fin XIXe-début XXe siècle. Riche en comparaisons stimulantes et en hypothèses osées, cet ouvrage est appelé à devenir une référence non seulement pour comprendre les origines de la Première Guerre mondiale, mais aussi pour repenser l'histoire européenne - notre histoire.
Durée:26h. 53min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:29662
Résumé: Retrace les origines de la Première Guerre mondiale depuis les dernières décennies du XIXe siècle à l'attentat de Sarajevo. L'auteur met en lumière ce qui a rendu l'Europe, apparemment prospère et bien portante en 1914, aussi vulnérable à l'impact de l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand. Prix Aujourd'hui 2014, prix du Livre d'histoire de l'Europe 2014.
Lu par:Zeina Kayali
Durée:5h. 28min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:29648
Résumé: A travers des témoignages et des documents d'archives, l'auteur évoque la pratique musicale au cours de la Première Guerre mondiale, sur les fronts. Après avoir brossé un rapide portrait des musiques populaires françaises, l'auteur décrit les instruments apportés, fabriqués par les soldats ou expédiés par la famille.
Lu par:Manon
Durée:11h. 53min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:29520
Résumé: Fondées sur des éléments d'archives, ces huit histoires abordent les années sanglantes de la Grande Guerre sous des aspects souvent méconnus, comme la naissance des blindés, les premiers bombardements de Paris par la Grosse Bertha ou la prise de Constantinople par l'armée d'Orient.