Contenu

Roland

Quatrième de couverture
Piégelé, acteur médiocre, qui jusque là n'est apparu sur scène que dans des rôles de figurant est parvenu, grâce à l'absence d'un acteur, à obtenir le rôle de Roland, neveu de Charlemagne, dans une pièce de théâtre. Il monte sur scène, les spectateurs sont dans la salle, mais il s'aperçoit qu'il ne sait pas son texte et il compte sur le souffleur pour l'aider. Malheureusement il semble ne pas avoir l'ouïe très fine...
Durée: 7min.
Édition: Paris, Flammarion, 1934
N° de notice: 17935
CDU: 842

Documents similaires

Durée: 10min.
Genre: Théâtre
Numéro: 17648
Quatrième de couverture: « — Dites-moi, monsieur Badin, voilà près de quinze jours que vous n'avez pas mis le pied à l'Administration. — Ne m'en parlez pas !... — Permettez ! C'est justement pour vous en parler, que je vous ai fait prier de passer à mon cabinet. [...] j'ai envoyé six fois le médecin du ministère prendre chez vous de vos nouvelles. On lui a répondu six fois que vous étiez à la brasserie. »
Durée: 8min.
Genre: Théâtre
Numéro: 17637
Quatrième de couverture: Cette pièce fut représentée pour la première fois à Paris, au Carillon, le 10 juin 1897. La lettre chargée raconte les sempiternelles chinoiseries de l'administration, celle des Postes en l'occurrence, et met en scène, dans un face à face hilarant, les mystères d'une logique qui nous dépasse...
Durée: 9min.
Genre: Théâtre
Numéro: 36923
Quatrième de couverture: Gabrielle est une femme trompée qui confie ses problèmes à son amie Caroline. Les deux femmes passent du rire aux larmes dans ce portrait de la bourgeoisie du début du XXe siècle dressé par Courteline.
Durée: 37min.
Genre: Théâtre
Numéro: 65611
Quatrième de couverture: L'autorité a ceci de commun avec les vins généreux qu'elle monte souvent à la tête de ceux qui en sont investis et les transforme en despotes au petit pied. Ainsi en est-il de ce commissaire de police, gardien de la tranquillité publique, qui assure d'abord la sienne en rejetant avec rondeur tout ce qui risque de la troubler... jusqu'au jour où cette méthode lui retombe sur le nez: le fou Floche venge l'humble Punèz, l'honnête Breloc et autres citoyens victimes de ce que le commissaire est bon enfant.
Durée: 24min.
Genre: Théâtre
Numéro: 18320
Quatrième de couverture: Ayant loué en 1898 un appartement du premier étage avenue de La Motte-Picquet, un sieur La Brige a vu installer un Trottoir Roulant reliant le Champ-de-Mars aux Invalides lors de l'Exposition universelle de 1900. Du fait que ce trottoir était surélevé, ceux qui l'empruntaient pouvaient plonger leurs regards jusqu'au fond du logis de son habitant. Par mesure de rétorsion, La Brige s'habille en écossais, tourne le dos à la fenêtre, se penche et fait longuement semblant de chercher quelque chose sur le sol. Des voyageurs ont porté plainte pour outrage public aux bonnes moeurs (art. 330 de l'ancien Code pénal). Après avoir entendu le Substitut et la Défense, le Président prononce un jugement que Courteline a conçu comme une charge sur l'opposition entre la loi naturelle et le droit positif.
Durée: 30min.
Genre: Théâtre
Numéro: 18614
Quatrième de couverture: Edouard Trielle n'en peut plus. Toute sa vie, il compte : les lignes des feuilletons idiots qu'il écrit pour vivre, l'argent qu'il gagne à la sueur de sa plume, les affronts de sa jeune et jolie femme, Valentine, qui dépense libéralement le budget du ménage et l'enquiquine, lui, Edouard Trielle, autant qu'elle peut... Mais c'en est fini de subir ! Trielle a trouvé une solution à ses problèmes, qui va surprendre Valentine... Quand Courteline évoque avec drôlerie et à fleur de peau les malheurs d'un homme de lettres, le plat se déguste sans modération !
Lu par: André Jol
Durée: 5h. 19min.
Genre: Humour-satire
Numéro: 74161
Quatrième de couverture: L’arrière-pays dalmate, son maquis, sa pierraille et son village, Smiljevo, avec ses deux mille habitants, son auberge, son église, son école primaire, son bureau de poste et ses deux épiceries. On y trouve une veuve joyeuse, un prêtre timide, alcoolique repenti, un épicier amateur de feuilletons mexicains, un général de l’armée croate, un émigré ayant fait fortune en Allemagne, un ivrogne, un poète haïku incompris, un ministre de la Défense et bien d’autres personnages hauts en couleur. Tout au long de ce roman d’amour hilarant, on découvre une population archaïque, obtuse, amoureuse d’agneaux à la broche, mais excessivement touchante dans son humanité. Ce premier roman d’Ante Tomic, douce satire de l’Église, de l’État et du machisme, aura lancé la carrière de l’auteur de Miracle à la Combe aux Aspics.
Durée: 5h. 7min.
Genre: Humour-satire
Numéro: 69200
Quatrième de couverture: M. Collopy, vieil Irlandais bavard et frondeur, élève deux orphelins, Manus et Finbar, entre des libations de whisky et de palabres. Manus se révèle une extraordinaire hommes d'affaires, il donne des cours de funambulisme par correspondance, fonde une florissante et douteuse Académie, Finbar est son témoin et son chroniqueur. M. Collopy, affligé de rhumatismes, suit un étrange traitement préconisé par Manus et, comme seul un miracle peut le guérir, ils partent tous en pélerinage à Rome. La Ville éternelle leur réserve plus d'une surprise.Toutes ces péripéties contées avec ironie et naïveté, les dialogues pittoresques donnent un charme très particulier à ce roman.
Lu par: Janick Quenet
Durée: 3h. 28min.
Genre: Humour-satire
Numéro: 69602
Quatrième de couverture: Quête échevelée de la félicité dans un 32m² cerné par des voisins intrusifs, portrait attendri des délices de la société contemporaine, plongée en apnée dans les abysses de la littérature feel-good, Le bonheur est au fond du couloir à gauche est un roman qui vous aidera à supporter le poids de l’existence plus efficacement qu’un anti-dépresseur.
Durée: 4h. 58min.
Genre: Humour-satire
Numéro: 34527
Quatrième de couverture: Prendre pour sujet d'une comédie, noire certes, une question aussi grave et sérieuse que les rites funéraires, il fallait oser : Evelyn Waugh, le génial écrivain britannique, catholique fervent et auteur de l'inoubliable Retour à Brideshead l'a fait. Sans doute cet humoriste à froid, laissant pour une fois en paix ses compatriotes de la blanche Albion, choisit-il ici comme cible l'Amérique, où les choses ont pris une dimension telle qu'elles en deviennent outrageusement cocasses. Aussi bien est-ce en se retenant- mal !-de pouffer de rire que l'on suit, dans ce roman aussi féroce que drôle, les mésaventures de Dennis Barlow. Le jeune homme quitte son poste aux Bienheureux Halliers, entreprise de pompes funèbres pour animaux, pour se rendre aux Celestes Pourpris de Los Angeles dans le but d'aider à l'organisation des obsèques de son ami Francis, employé modèle d'un studio de cinéma, qui s'est pendu après avoir appris son licenciement. Au-delà du cas d'espèce, Evelyn Waugh s'en prend avec une jubilation non dissimulée aux travers de la civilisation contemporaine. Comment ne pas l'accompagner ?
Durée: 2h. 24min.
Genre: Humour-satire
Numéro: 34755
Quatrième de couverture: La Tête de Lénine est un livre marquant dans l'histoire de la littérature : cette satire féroce paraît pour la première fois à Paris en 1972, de manière anonyme. Son auteur vit alors en URSS, où il est très actif dans le samizdat. Réédité chez Laffont en 1982, l'ouvrage participe sans conteste à la déstabilisation de l'Empire soviétique. Dans sa préface à l'édition de 1982, Alexandre Zinoviev écrit : « Ce petit livre est paru à Moscou en samizdat il y a quelques années et il a produit immédiatement une forte impression dans le milieu des lecteurs de la littérature proscrite. Je sais qu'il y circule toujours avec le même succès. Et cela ne m'étonne pas. Je suis en effet convaincu que tout propos sérieux et objectif sur la littérature russe des années 1960 et 1970 ne peut plus, désormais, ignorer La Tête de Lénine. » Dans ce bref roman, un jeune pickpocket moscovite, las de dérober des portefeuilles, décide un jour de voler la tête de Lénine dans le mausolée de la place Rouge. Il y réussit - ce qui n'étonnera personne. Ce qui est étonnant, et encore plus subversif, ce sont les rebondissements qui s'ensuivent... Chez Nicolas Bokov, les statues sont renversées, les masques des puissants arrachés et les institutions ébranlées.