Contenu

Recherche par lecteur : Pierre Biner

97 résultats. Page 4 sur 5.

Lu par:Pierre Biner
Durée:4h. 59min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:18392
Résumé: Enis Batur étudie ici, en romancier, le grand étonnement causé par l'apparition en Occident de L'Origine du monde, cet incroyable tableau de Courbet. Il nous conduit auprès de Khalil Chérif Pacha, le commanditaire du tableau, personnage étrange et méconnu, à l'époque ambassadeur de l'Empire ottoman à Paris. Puis, à partir de la liberté de cet Oriental capable d'initier une telle oeuvre, et de la complicité qu'il partageait avec Courbet, Enis Batur compose des interprétations ou des suites imaginaires venant éclairer ou réinventer l'histoire de cette toile. En passant par une hypothétique rencontre entre Dostoïevski et Khalil Chérif Pacha, et par l'évocation de Jacques Lacan-qui avait voilé l'oeuvre sous une autre -, Enis Batur revisite les représentations de la Genèse et du Paradis dans l'histoire de l'art et, pour finir, élabore une "théorie de la Pomme" ludique et passionnante...
Lu par:Pierre Biner
Durée:15h. 8min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18207
Résumé: En 1760, Gaspard, jeune paysan Breton, monte à Paris pour fuir sa condition misérable. Mais la ville ne lui offre pas tout à fait ce qu'il attendait. Il venait pour caresser l'espoir d'une vie meilleure, mais il se rend très vite compte qu'il est bien loin de le frôler, cet espoir. Il est confronté et frappé par la misère des petites gens, par la saleté des rues, par les odeurs insupportables de la ville. Pourtant, de rencontres en rencontres et en abandonnant son passé un peu plus à chaque fois, il parvient à se hisser dans ce monde qu'il enviait. Il saura saisir les occasions au vol en s'appuyant sur les hommes et les femmes qui vont traverser sa vie. Un homme, en particulier l'aidera dans sa quête, le comte Etienne de V., aux moeurs bien légères, auteur d'une éducation libertine où chaque leçon est à retenir...
Lu par:Pierre Biner
Durée:42min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:18042
Résumé: Joseph Gabel étudie dans cet essai la signification psychopathologique du mensonge. Il définit la maladie mentale par quatre traits essentiels esseulement, perte de liberté, absence de rencontre et de valeurs dont il montre qu ils sont également caractéristiques du menteur ; pour conclure que la recherche de la vérité n est pas une activité de luxe, mais une dimension essentielle de notre santé et de notre humanité.
Lu par:Pierre Biner
Durée:2h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:18026
Résumé: Aude Seigne, jeune écrivain de 25 ans dont le mémoire universitaire porte, coïncidence, sur les écrivains voyageurs, livre avec ce texte, des chroniques d'une bourlingueuse du 21ème siècle. Elle parvient, avec une plume très personnelle et ciselée, à trouver sa propre vision du voyage, sans pasticher la référence genevoise du voyage, Nicolas Bouvier, auquel elle fait pourtant des références respectueuses. Comme deux miroirs du voyage à des époques différentes. Mais ce qui les unit ne fait aucun doute : la rencontre. Le voyage intérieur, le voyage si peu géographique, finalement, et la folie qui plane, aussi, sur les têtes de ces déracinés volontaires, en fuite ou en quête.
Lu par:Pierre Biner
Durée:7h. 20min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:17979
Résumé: Derrière un titre tout ensem­ble beau et distant, qui acquiert à chaque page davantage de sens, c'est un livre d'hommage qu'a écrit Mathieu Lindon. Le mot hommage n'étant pas ici à entendre et à prendre au sens emphatique du terme, mais comme ayant trait à l'intimité, à la sphère privée et sentimentale, à l'amour donné et reçu. A ce mot, trop solennel sans doute, Mathieu Lindon en préfère un autre : reconnaissance. « Je suis reconnaissant dans le vague à Michel, je ne sais pas exactement de quoi, d'une vie meilleure », écrit-il aux premiers instants de Ce qu'aimer veut dire. Une vie meilleure, ce n'est pas rien... Et le prénommé Michel qui lui a fait ce don, c'est Michel Foucault, qui fut son ami et figure, dans ce récit autobiographique, non pas sous les traits de l'homme public, l'intellectuel respecté, voire révéré, mais comme une présence familière, intensément bienveillante et aimante.
Lu par:Pierre Biner
Durée:3h. 36min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17798
Résumé: En réunissant des textes et essais parus dans la presse de l'époque, ce livre nous restitue la petite musique de Sagan. Le livre vaut surtout par la galerie de personnages qu'elle croque: sublime texte sur Billie Hollliday. beau portrait de Sartre ou de Noureev et surtout de très émouvants souvenirs sur Tennessee Williams.
Lu par:Pierre Biner
Durée:6h. 14min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:17622
Résumé: Automne 1945, alors que les Alliés se sont entendus pour occuper Berlin et le reste de l'Allemagne, une compagnie de militaires français emmenée par le capitaine Louyre investit le sud du pays. En approchant de la ville où ils doivent prendre leurs quartiers, une ferme isolée attire leur attention. Les soldats y font une double découverte : une adolescente hirsute qui vit là seule, comme une sauvage, et le corps calciné d'un homme. Incapable de fournir une explication sur les raisons de son abandon et la présence de ce cadavre, la jeune fille est mise aux arrêts. Contre l'avis de sa hiérarchie, le capitaine Louyre va s'acharner à connaître la vérité sur cette affaire, mineure au regard des désastres de la guerre, car il pressent qu'elle lui révélera un secret autrement plus capital.
Lu par:Pierre Biner
Durée:2h. 8min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:17288
Résumé: " Laissez-vous aller, allongez-vous, ne résistez pas à l'appel de la sieste, à ce plongeon voluptueux dans le sommeil diurne ! Dormez, rêvez, rompez les amarres avec la rive du quotidien chronométré ! Décidez de votre temps, siestez ! " Ce n'est pas un ordre, mais un conseil pour résister à la dictature du temps contraint, pour disposer enfin, selon ses désirs, de ce bien si précieux : le temps. Ce court essai de Thierry Paquot est un plaidoyer pour une maîtrise de l'emploi du temps de chacun par chacun, pour la reconnaissance d'un temps pour rien, mais un rien d'une valeur inestimable : la sieste.
Lu par:Pierre Biner
Durée:6h. 13min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17234
Résumé: Contraint de vendre la propriété familiale dont il est le dernier occupant, l'homme en profite pour partir. Pour partir 'loin', le plus loin possible d'une civilisation qu'il déteste dans un monde qu'il aime trop. Il aboutira dans une île proche des côtes anglaises totalement seul, mais il aura auparavant pu, au cours d'un long et beau voyage vers le retrait, vérifier sa détermination. Notamment quand sa route croise celle d'une jeune femme qui va pour un temps devenir sa compagne. Celle-ci, au fond, malgré sa séduction réelle et sa sensibilité, représente tout ce qu'il désire quitter : tant au plan de son comportement qu'à celui de ses goûts ou de ses idées.
Lu par:Pierre Biner
Durée:6h. 31min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:17124
Résumé: Luc Duperier, critique d'art, père d'une petite fille de sept ans qu'il élève seul depuis son divorce trois ans plus tôt, s'apprête à relire au cours d'une longue nuit d'été le roman policier qu'il a écrit et auquel il vient de mettre le point final. Convaincu que ces pages cachent une vérité qu'il a occultée, Duperier tente, au fil de sa lecture, de reconstituer le contexte et les événements qui l'ont poussé à trouver refuge dans la fiction. Mais plus sa relecture avance, plus le doute s'insinue : l'enquête menée par son narrateur autour d'un tableau mystérieux, une fausse tentation du quinzième siècle, fonctionne comme une mise en abyme ambiguë de sa propre vie. Les niveaux se confondent et la fiction semble peu à peu investie d'une emprise sur la réalité.
Lu par:Pierre Biner
Durée:7h.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:16940
Résumé: " J'ai découvert cette expression biblique en lisant Hannah Arendt. Le roi Salomon, rappelle Arendt, adjure l'Eternel de lui accorder un "coeur intelligent", c'est-à-dire un coeur sagace et perspicace. Dieu garde le silence, mais, pour nous doter peut-être (il faut rester modeste) d'un coeur intelligent, nous avons la littérature. En elle, l'affect et le concept sont perpétuellement enchevêtrés. Comme la philosophie, la littérature nous parle de l'Homme, mais c'est aux hommes qu'elle a affaire et non à l'Homme directement. Elle éclaire l'Histoire, la vie, le monde, sans jamais sacrifier les individus sur l'autel de la connaissance. "
Lu par:Pierre Biner
Durée:4h. 51min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:16665
Résumé: Les gens de peu ne laissent guère de traces: naissance, baptême, mariage, divorce et mort rythment l'écriture administrative des registres de l'état civil. Marc Solon y a été inscrit pendant l'année 1840 au mois d'août: "Lundi 17 jours du mois d'août à trois heures avant midi est né à Genève, rue Beauregard No 66, Marc Solon, enfant naturel de sexe masculin, fils de Marie Solon, domestique, âgée de 26 ans et sept mois, non mariée, exposée à Genève, domiciliée à Gy, Commune de Jussy en ce canton". Sa biographie aurait pu s'arrêter là et Solon rester un inconnu comme tant de pauvres fichés et classés dans les archives communales et cantonales. Or, il n'en a pas été ainsi...
Lu par:Pierre Biner
Durée:7h. 34min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:16521
Résumé: Notre acheminement vers la parole malraucienne dans sa réalité transcendante ne se comprend qu'à la manière d'une géodésique et non d'une ligne droite, car de même que la courbe suit le mouvement et la forme de la terre, nous avons tenté de suivre, le mouvement et la forme du Miroir des limbes et de La Métamorphose des dieux. Avec L'Homme précaire et la littérature, Malraux acheva plus que son oeuvre, sa vie même. En le lisant, on pense aux dernières oeuvres des grands musiciens, aux derniers Quatuors de Beethoven et de Schubert, aux dernières compositions de Bach ou de Mozart, et tout autant aux Peintures noires de Goya, aux dernières toiles de Rembrandt et de Hals
Lu par:Pierre Biner
Durée:2h. 36min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:16427
Résumé: Ce qu'ils savent, ils le savent pour nous. Avec chaque nouvel esprit, transpire un nouveau secret de la nature. Et la Bible ne pourra être refermée tant que le dernier grand homme ne sera pas né. Après une tournée de conférences, Ralph Waldo Emerson (1803-1882) rassemble dans un ouvrage ses essais consacrés aux Représentants de l'humanité (1850) dont De l'utilité des grands hommes et Platon, ou le Philosophe sont les deux premiers textes. Père de la philosophie américaine, Emerson cherche à se réapproprier la pensée universelle des grands hommes dont nous sommes les débiteurs. Ces hommes de génie sont, à l'instar de Platon, l'oeil et le coeur du monde .
Lu par:Pierre Biner
Durée:4h. 22min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:16316
Résumé: La distraction favorite de la tsarine Anna Ivanovna est le spectacle offert par les bouffons qu'elle loge dans son palais. Un jeune nain, Vassia, est propulsé dans les intrigues de la Cour et sert d'instrument de vengeance à la tsarine. Elle le contraint à épouser Nathalie, sa jeune rivale. Mais rien ne se passe comme prévu...
Lu par:Pierre Biner
Durée:8h. 54min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:16193
Résumé: Emmanuel Todd écrit, avec « Après la démocratie » un véritable pamphlet, mais pas seulement. Le ton de l'introduction est clairement polémique, l'historien et sociologue, se fait citoyen dénonçant les dérives de l'ensemble du corps politique contemporain. Todd présente le vide abyssal et la décrépitude de notre système politique. Pourtant ce livre est loin, très loin des divers méthodologies du déclin que les intellectuels réactionnaires français nous pondent régulièrement. Todd, rappelons le une fois encore, est historien, disciple d'Emmanuel Leroy Ladurie, sociologue et démographe, ce qu'il réalise avec « Après la démocratie », est une analyse historique et sociologique de l'état du personnel politique français contemporain, de droite comme de gauche. Son analyse est toujours pertinente et passionnante, malgré la veine polémique qui sous-tend les portraits de Sarkozy, de son gouvernement, mais également les portraits de Ségolène Royal et des socialistes.
Lu par:Pierre Biner
Durée:5h. 13min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:16195
Résumé: Jeune journaliste, Yedidyah évolue dans la rédaction d'un quotidien new-yorkais, avec ses intrigues. Critique théâtral, époux d'une actrice, il participe de la comédie new-yorkaise. Les succès éphémères, les gloires oubliées : rien n'est plus joyeux qu'une nouvelle étoile, rien n'est plus mélancolique que son crépuscule. Mais voilà qu'on demande un jour à Yedidyah de 'couvrir' le procès d'un certain Werner Sonderberg. L'accusé, jeune Allemand résidant aux Etats-Unis, est parti se promener avec son vieil oncle, visiteur de passage, dans les montagnes des Adirondacks. Le neveu en est revenu seul. Coupable ou non-coupable ? Cette affaire déclenche en Yedidyah d'étranges et puissants échos. Sentant qu'il se heurte à un secret familial, il tente de sonder sa propre mémoire. Qui est-il vraiment ? Comment retrouver les visages disparus d'un père, d'une mère, d'un frère ? Le voilà guetté par la folie. Il a recours à l'hypnose pour retrouver les images de sa petite enfance, faire la paix avec lui-même et avec 'une histoire qui, jusqu'à la fin des temps, fera honte à l'humanité'.
Lu par:Pierre Biner
Durée:7h. 14min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:16045
Résumé: Ernest travaille dans le restaurant d'un palace à Giessbach, en Suisse. C'est un garçon parfait, aussi strict dans le travail que dans la vie. Mais cette dignité imperturbable cache la blessure jamais guérie de la violente passion qu'il a connue pour Jacob, un garçon parfait comme lui, Jacob qui l'a abandonné pour suivre en Amérique Julius Klinger, le grand écrivain allemand. C'était après 1933, dans ces années troublées où beaucoup de clients, fuyant l'Allemagne nazie, venaient trouver refuge, avant les rigueurs de l'exil, dans ce luxueux hôtel qui avait si souvent abrité leurs insouciantes villégiatures. Mais rien n'était plus pareil et Sulzer rend palpable la peur obscure qui hante désormais ces salons trop rassurants et tisse avec subtilité les fils des drames intimes et ceux de la tragédie historique...
Lu par:Pierre Biner
Durée:5h. 17min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:14542
Résumé: Présentation de l'éditeur : Quand on avait quitté Paris, vers trois heures, la foule s'agitait encore dans un frileux soleil d'arrière-saison. Puis, vers Mantes, les lampes du compartiment s'étaient allumées. Dès Évreux, tout était noir dehors. Et maintenant, à travers les vitres où ruisselaient des gouttes de buée, on voyait un épais brouillard qui feutrait d'un halo les lumières de la voie. Bien calé dans son coin, la nuque sur le rebord de la banquette, Maigret, les yeux mi-clos, observait toujours, machinalement, les deux personnages, si différents l'un de l'autre, qu'il avait devant lui. Le capitaine Joris dormait, la perruque de travers sur son fameux crâne, le complet fripé. Et Julie, les deux mains sur son sac en imitation de crocodile, fixait un point quelconque de l'espace, en essayant de garder, malgré sa fatigue, une attitude réfléchie. Joris ! Julie !
Lu par:Pierre Biner
Durée:3h. 12min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14599
Résumé: Au début du siècle dans une petite pension de famille de la Côte d'Azur (sud de la France), un scandale éclate au sein d'une petit société de bourgeois venus passer du bon temps au soleil. La femme d'un des clients s'enfuit avec un jeune homme de passage que nul ne connaît. Toute la pension est en émoi et l'auteur dépeint avec beaucoup de finesse et de précision une fresque incroyable sur les travers des bonnes moeurs. Lui seul prendra la défense du jeune homme avec pour alliée une vieille dame anglaise, sèche et distinguée. C'est elle qui lui expliquera quels feux éteints cette aventure a ranimé: une passion foudroyante.