Contenu

Recherche par lecteur : Marie Deveaud-Pledran

51 résultats. Page 1 sur 3.

Durée: 2h. 34min.
Genre: Théâtre
Numéro: 74192
Quatrième de couverture: Dans un château du Périgord, règne la Comtesse Apolline de Mont-Vermeil, despotique, allurale et un tantinet hurluberlue. Tout se ploie devant elle, depuis son charmant neveu vétérinaire jusqu'à la belle et ambitieuse Gisèle, demoiselle de compagnie, jusqu'à la jolie soubrette (cervelle de linotte et coeur de moineau), jusqu'au digne majordome... Digne ? Hum ! Il y a dans l'oeil de ce zélé serviteur une lueur canaille. Ayant réussi à donner à la Comtesse le goût des courses, il lui conseille cyniquement, tous les toquards et non moins cyniquement, encaisse les paris de sa patronne au nom d'un bookmaker imaginaire ! Et voici que vont faire irruption dans le noble manoir deux personnages peu aristocratiques: tout d'abord Antoinette, dite Nénette, propriétaire d'un restaurant-bistrot des Halles, plantureuse créature dans les veines de laquelle coule à coup sûr le sang de la mère Angot et de sa cousine "jumelle" Madame Sans-Gène... et puis, Jules, un gars costaud et "sympa" qui n'a de penchant ni pour les cravates, ni pour les belles manières et qui est à la fois le barman du caboulot géré par Nénette et le fiancé de la patronne. C'est lorsqu'elle a voulu passer des fiançailles aux épousailles que Nénette a appris avec stupéfaction que pour l'état civil elle était déjà mariée... avec le Baron Hubert de Mont-Vermeil qu'elle n'a jamais vu ! A la vérité, ses papiers d'identité lui ont été volés naguère et grâce à eux, une inconnue a pu se faire épouser sous son nom par le naïf Baron, puis elle a disparu dans le maquis de l'Aventure ! En venant au château des Mont-Vermeil, Nénette s'imaginait un divorce amiable mais il ne peut être question de divorce chez les Mont-Vermeil. Et ce jour-là moins que jamais, car on attend un visiteur de marque, le Cardinal de Tramone, conseiller de sa Sainteté.
Durée: 2h. 13min.
Genre: Théâtre
Numéro: 73535
Quatrième de couverture: Comédie d’intrigues, attaquant de front la haute société d’une époque, Un mari idéal est le dernier aveu, l’ultime révolte d’un homme dont l’honnêteté et l’audace vont briser la vie.
Durée: 1h. 26min.
Genre: Théâtre
Numéro: 73197
Quatrième de couverture: C'est la guerre et c'est l'hiver. Deux hommes et une femme sont terrés dans un appartement. Combien de jours leur reste-t-il à vivre ? En attendant, il n'est plus interdit de révéler ses vraies passions. L'amour, le désir, l'intelligence résistent-ils au froid ? A-t-on le droit de consumer ses dernières forces à lire de la mauvaise littérature ? Enfin, à l'heure du choix ultime, quel livre est assez important pour ne pas être mis à l'épreuve du feu ?
Durée: 1h. 51min.
Genre: Théâtre
Numéro: 73147
Quatrième de couverture: Quelques jours de la vie d'une femme de ménage que la dame émancipée a d'abord voulu recevoir comme une amie pitoyable. Mais la dame émancipée a beau avoir le cœur sur la main, elle ne se départit pas de son égoïsme foncier et la femme de ménage qui n'a pas sa langue dans sa poche le lui fait bien sentir.
Durée: 5h. 52min.
Genre: Philosophie/religion/spiritualité
Numéro: 71625
Quatrième de couverture: Figure incontournable du XXe siècle, Heidegger incarne le penseur obscur et inaccessible. Pourtant les interrogations qu'il soulève sont au cœur de nos préoccupations intimes. Nous passons nos vies à fuir l'ennui, l'inquiétude, l'angoisse. L'originalité de la philosophie de Heidegger est de nous montrer que cette course-poursuite vers la sérénité est abso-lument vaine. Surtout, elle nous empêche d'être réellement disponibles à nous-mêmes, aux autres et à tout ce qui nous permettrait de nous réaliser. Comment se retrouver enfin soi-même pour avancer ? Comment appréhender le temps pour qu'il cesse d'être notre ennemi ? Comment penser la mort afin qu'elle ne nous renvoie plus l'absurdité de notre existence ? Comment choisir l'essentiel parmi toutes les possibilités qui nous sont offertes ? Ce livre est une invitation à cheminer dans la pensée riche et surprenante de Heidegger. Nous trouverons en chemin le moyen de vivre au plus près de nous-mêmes, en redonnant à nos vies leur part de joie, de profondeur et de mystère.
Durée: 2h. 22min.
Genre: Théâtre
Numéro: 71605
Quatrième de couverture: Printemps 1923. Après sa longue carrière politique, Clémenceau s’est retiré dans sa modeste maison de pêcheur au bord de l’océan. C’est là, en compagnie de son dernier amour et de sa gouvernante, qu’il reçoit pour quelques jours son ami de longue date, Claude Monet. Au crépuscule de sa vie, l’homme fort de la guerre de 14-18 continue de se battre pour que le peintre achève Les Nymphéas, œuvre monumentale pour laquelle il a obtenu l’aménagement du futur musée de l’Orangerie. Mais Monet se sent devenir aveugle et doute de son travail… Quand Clémenceau, atterré, apprend...
Durée: 2h. 12min.
Genre: Théâtre
Numéro: 70765
Quatrième de couverture: Une mère divorcée et sa fille surdouée concoctent un plan pour arrondir leurs fins de mois. Le guide Comment élever…, sorte de vade-mecum de l'élevage d'enfants du sexe féminin, doit faire un tabac sur le marché de l'éducation.
Durée: 1h. 19min.
Genre: Théâtre
Numéro: 70706
Quatrième de couverture: Jacques et Martine, couple apparemment sans histoire, accueillent de vieux amis qu'ils n'ont pas revus depuis dix ans. Ils ont organisé un dîner en l'honneur du mari de Charlotte, devenu présentateur-vedette à la télévision, en compagnie de Georges, un autre ami, et de Fred, l'envahissant frère de Martine. Au cours de la soirée, la tension monte, la présence de celui qui a réussi déchaîne admiration, envie, jalousie et agressivité. Tout cela est vu de la cuisine, où les convives viennent tour à tour se livrer, se plaindre et s'expliquer. La maîtresse de maison, entre deux plats, est dans tous ses états.
Durée: 51min.
Genre: Théâtre
Numéro: 70354
Quatrième de couverture: Une mère, un père et leur fils unique dans une petite cuisine. Des dialogues laconiques, des phrases ultracourtes empoisonnées d’habitude. La mauvaise foi règne en maître et les deux hommes s’évitent. Le fils gâté a déclassé le père parce qu’il ramène plus d’oseille à la maison que lui. On ne sait plus si l’on doit s’esclaffer ou pleurer. En ce jour anniversaire de trente ans de mariage, c’est la fête.
Durée: 1h. 47min.
Genre: Théâtre
Numéro: 69875
Quatrième de couverture: Deux sœurs vivent en paix dans l'univers clos d'un vieux grenier où elles ont reconstruit un monde à leurs dimensions propres. Mais que la porte s'ouvre sur le monde extérieur, et tout est remis en question. Où sont les limites entre la folie des gens raisonnables et la sagesse des gens fous ? De Toi et tes nuages, Pierre-Aimé Touchard, en présentant la pièce au public, a écrit : «C'est une pièce étrange, neuve par sa violence poétique et presque traditionnelle par sa structure et son style, une pièce qui n'a pas de précédent... et qui vous laisse à la fois étonné par son invention et lourd de problèmes.»
Durée: 5h. 10min.
Genre: Théâtre
Numéro: 69684
Quatrième de couverture: ce recueil comprend des parodies de certains usages désuets, ainsi que quelques fables modernes, comme Faust et Yorick. La deuxième partie, 'La Comédie des arts', présente une réflexion sur la manière de parler de l'art. La troisième, 'Poèmes à jouer', offre une lecture imprévue où éclate le style singulier de Jean Tardieu.
Durée: 1h. 28min.
Genre: Théâtre
Numéro: 67830
Quatrième de couverture: D'ailleurs, si ce n'était que de moi, il y a longtemps que les fausses valeurs auraient disparu au profit de ces valeurs beaucoup plus sûres que sont la morale, les idées en marche, l'avancement des sciences physiques, l'éclairage des rues et la mise au pilon des résidus pourris d'une démagogie toujours plus croulante, à l'instar...heu... à l'instar des grands bâtisseurs de jadis qui fondaient leurs travaux sur le sens du devoir et de la chose commune...
Durée: 2h. 8min.
Genre: Théâtre
Numéro: 66942
Quatrième de couverture: Dans un atelier de confection, de 1945 à 1952, des employés s'affairent. Entre rires et larmes, ils racontent leur vie pendant l'Occupation et dans l'immédiat après-guerre : un Juif qui a été déporté, un autre qui a vécu caché en zone occupée, une troisième qui s'est réfugiée en zone libre, une quatrième, encore, dont le mari a été arrêté et envoyé dans les camps, mais aussi une femme dont le mari fonctionnaire a peut-être collaboré... Autant de destins qui se croisent et soulèvent tous la même question : comment vivre après le traumatisme de la guerre tout en perpétuant la mémoire des disparus?
Durée: 12h. 11min.
Genre: Psychologie/médecine
Numéro: 66678
Quatrième de couverture: L'homme qui prenait sa femme pour un chapeau Olivier Sacks décrit dans ce livre les affections les plus bizarres, celles qui atteignent l'homme non seulement dans son corps, mais dans sa personnalité la plus intime et dans l'image qu'il a de lui-même. Il nous fait pénétrer dans un royaume fantastique, peuplé de créatures étranges : un marin qui, ayant perdu la notion du temps, vit prisonnier d'un instant perpétuel ; un homme qui se prend pour un chien et renifle l'odeur du monde ; un musicien qui prend pour un chapeau la tête de sa femme, et bien d'autres... Tentatives aussi pour poser les jalons d'une médecine nouvelle, plus complète, qui, traitant le corps, ne refuserait pas de s'occuper de l'esprit, et même de l'âme.
Durée: 6h. 29min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 66038
Quatrième de couverture: "Farley est à un moment charnière de son existence. Ce professeur américain spécialisé en métaphysique décide de prendre un congé sabbatique pour approfondir le concept du Dasein développé par Martin Heidegger. Il vient de prendre cette décision, quand il est renvoyé du domicile conjugal par son épouse, la mère de ses deux enfants, tout cela sur fond de disputes, jalousies, rancunes et soupçons d’infidélité. Farley se retrouve seul dans son appartement avec, pour seule compagnie, sa chienne fidèle Freda. Il perd tout intérêt pour son projet d’étude, les seules questions qui lui restent sont des « pourquoi » ; il fréquente, sans grande conviction romantique, une ancienne élève, et se laisse aller à ses souvenirs d’enseignant. Jusqu’au jour où il reçoit un appel de sa mère, qu’il trouve différente. Il lui rend visite et rapidement le verdict tombe, sans appel : Alzheimer. En congé sabbatique, Farley prend sur lui de s’occuper d’elle qu’il voit diminuer de jour en jour, rongée par la maladie. Parallèlement, la difficulté de la situation le rapproche de son épouse avec qui il se met à entretenir une étrange correspondance, à travers laquelle leur lien se recrée tandis que le lecteur assiste, via ces lettres, à la dégradation sévère de l’état de la mère. "
Durée: 4h. 23min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 66023
Quatrième de couverture: Je suis Spiegel. Qui est Spiegel? Pourquoi laisse-t-il des traces de son passage dans des endroits incongrus? Quelle va être la réaction de la sécurité intérieure quand ils auront entre leurs mains la dernière pièce de théâtre de Vlad ou le microfilm de l'écrivain dissident Sol? Bien approvisionné en pain atomique, M., un haut responsable de la sécurité, ne lésine sur aucun moyen pour déchiffrer ces énigmes. La sûreté de l'Etat en dépend. Texte hilarant, quel est donc ce léger sentiment de malaise qui se faufile dans l'esprit du lecteur? Car M. nous fait revivre de grands moments de l'histoire. On rit et on se rassure : c'est du passé; quoique... Un agent très spécial, des femmes prêtes à tout, des psychiatres dévoyés, des trafics à la frontière, des enjeux de pouvoir au plus haut niveau de l'Etat. Plongez dans les archives du régime et ses secrets avec M.
Durée: 1h. 12min.
Genre: Arts
Numéro: 65624
Quatrième de couverture: Imaginez, elle n’a lieu qu’une seule fois par génération. Ainsi, 222 ans séparent la première Fête des Vignerons de sa 12e édition en 2019. Toujours plus belles, ambitieuses et grandioses, elles sont à chaque fois en phase avec leur temps, respectueuses de leurs origines traditionnelles et profondément contemporaines. Toutes se sont déroulées sur la place du Marché de Vevey, au cœur même de la petite cité de la Riviera vaudoise, face au Léman et aux Alpes.
Durée: 4h. 1min.
Genre: Voyage/exploration
Numéro: 65160
Quatrième de couverture: Du piton de la Fournaise, force première, à la nature originelle de l’archipel des Seychelles, en passant par la culture arc-en-ciel de l’île Maurice, La Mer des lumières est un périple où se croisent marins, aventuriers et vagabonds, mais aussi naturalistes et philosophes. Une expédition à travers les îles de l’océan Indien, certaines peuplées et organisées, d’où naissent des tableaux de société pleins de drôlerie, et d’autres à peine plus grandes que des bancs de sable hantés par les oiseaux migrateurs. Plus qu’un voyage, c’est un itinéraire de l’esprit.
Durée: 1h. 23min.
Genre: Théâtre
Numéro: 65032
Quatrième de couverture: Alice, Rose, Léon et Betty vivent au Home Yid, ancien hospice israélite, aujourd'hui maison de retraite. C'est le moment des souvenirs : la solitude et la souffrance d'avoir perdu les siens trop tôt pour les uns, la guerre, les lois vichystes, l'étoile jaune, la déportation, l'engagement politique et le travail pour les autres. C'est aussi l'urgence de rire et de parler pour laisser une dernière trace...
Durée: 1h. 4min.
Genre: Théâtre
Numéro: 38898
Quatrième de couverture: Fin des années cinquante. Cette histoire, bien au-delà d'un certain regard sur le milieu de la danse et du music-hall, dresse un portrait à la fois tendre et désabusé du petit peuple de l'ombre autour de ceux qui aspirent à la lumière... mais n'ont pas la chance d'aller au bout de leurs rêves. Danseuses sans avenir, chorégraphe en mal de Broadway... mais aussi ceux qui gravitent autour d'eux : parents, voisins, amants. Avec en commun une grande solitude et, malgré tout chez certains, l'envie de se battre, de lutter contre un quotidien auquel ils essaient en vain d'échapper pour ne pas sombrer dans le vide de leur existence. Tous écriront des cartes postales, à peine envoyées et déjà surannées, qui aboutiront bien plus tard chez un marchand plus soucieux de la boîte qui les contient que de ces bribes de vie, de ces petits signes dérisoires.