Contenu

Recherche par lecteur : Colette Coudrier

9 résultats.

Durée:10h. 56min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:37274
Résumé: En Argentine, sur les plateaux de la Patagonie, Raphaël grandit dans un climat de haine. Sa mère, endurcie par le meurtre de son mari ivrogne qu'elle a réussi à dissimuler, est une femme dure et ses frères le détestent. Il ne trouve de l'affection qu'auprès de son cheval et de son chien, jusqu'à ce qu'un jour terrible bouleverse sa vie.
Durée:11h. 49min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33818
Résumé: La petite ville côtière d'Ashkelon, au Sud d'Israël, est pour les trois protagonistes du nouveau roman de Michal Govrin le théâtre d'un amour d'été. Avec l'argent que ses parents lui ont donné pour un stage de secrétariat, Esther Weiss, qui vient d'achever sa scolarité dans un lycée religieux, s'offre une robe à bretelles et descend au dancing de la plage. Au bar, Moïse Derhy, arrivé droit de Paris pour l'enterrement de sa mère, boit un Campari. Son regard est aimanté par la jeune fille qui se tient, solitaire, à l'autre bout de la piste de danse, inconsciente de sa beauté. Derrière le comptoir, Alex Morgenstern, embauché au début de la saison alors qu'il débarquait de Buenos Aires, observe cet homme plus âgé que lui, dont il admire la mise élégante. Avec pour musique de fond les tubes des années soixante, pendant lesquelles se déroule l'action, le décor est en place. En impeccable dramaturge, Michal Govrin rend inéluctable la tempête amoureuse. Chacun de ses personnages en effet se trouve dans une impasse de son histoire personnelle, et chacun vivra le choc de la rencontre comme une révolte : Esther étouffe chez ses parents, tous deux rescapés de la Shoah, propriétaires d'une poissonnerie dans la petite ville. Moïse vit une crise avec Catherine, sa femme française, et leur fils Jean. Alex, l'Argentin taciturne, veut laisser loin derrière lui Buenos Aires, les activités politiques qu'il y menait et le secret honteux de son père psychanalyste.
Durée:10h. 13min.
Genre littéraire:Roman d'amour
Numéro du livre:32633
Résumé: Dans une Hanoï endormie qui commence à peine à s'ouvrir au monde, Julien, jeune médecin français qui n'a connu ni guerre ni révolution, découvre chaque jour un peu plus un peuple marqué par l'histoire. Aux abords du lac de l'Épée, il croise souvent Lumière d'Automne. La jeune fille tente de nourrir sa famille en vendant des souvenirs aux touristes. Malgré tous les interdits qui les séparent, une complicité naît entre eux. Mais Julien retrouve aussi une ancienne collègue, Clea, qui rêve d'un avenir avec lui. Peu avant Noël, une mystérieuse épidémie se déclare ... Vivre un grand amour, rester en vie, ne jamais reculer, Julien n'est pas sûr d'y parvenir, mais il a appris de son père à toujours choisir la voie difficile, qu'il pense être celle du bonheur.
Durée:8h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:32094
Résumé: Chaque fin de semaine, un petit groupe se retrouve au marché de Saint-Ouen. Maud, trentenaire, est traductrice et brocanteuse. Gilles et Cécile sont spécialistes de l'art forain. Sandrine, jeune Normande, attend un enfant.
Durée:6h. 42min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:30122
Résumé: Vendée, 1794. Les habitants du pays de Grasla se réfugient dans une forêt de chênes et de hêtres barrée de ronces impénétrables. Parmi eux, Marie-Pierre, une sage-femme lumineuse, et le docteur Blé, un humaniste intransigeant... Pour éviter le froid et se protéger de la guerre, ils décident de construire des huttes, une église et un hôpital dans ce bois à l'écart de tout.
Durée:7h. 12min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:26869
Résumé: Elle m'a sauvé la vie en m'offrant le plus fascinant des destins. J'avais quatorze ans, j'allais être éliminé en tant qu'attardé mental, mais grâce à elle on m'a pris pour un génie précoce. J'étais gardien de vaches, et je suis devenu le bras droit de plusieurs prix Nobel. Je lui dois tout : l'intelligence, l'idéal, l'insolence, la passion. Cette héroïne de l'ombre, d'autres l'ont fait passer pour la pire des criminelles. Je viens enfin de retrouver sa trace, et je n'ai que quelques heures pour tenter de la réhabiliter.
Durée:23h. 28min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:29320
Résumé: Alors qu'elle rentre d'une journée en forêt, Miên, une jeune femme vietnamienne, se heurte à un attroupement : l'homme qu'elle avait épousé quatorze ans auparavant et qu'on croyait mort en héros est revenu. Entre-temps Miên s'est remariée avec un riche propriétaire terrien, Hoan, qu'elle aime et avec qui elle a un enfant. Mais Bôn, le vétéran communiste, réclame sa femme. Sous la pression de la communauté, Miên retourne vivre avec son premier mari. Au fil d'une narration éblouissante, l'auteur plonge dans le passé de ces trois personnages, victimes d'une société pétrie de principes moraux et politiques, tout en évoquant avec bonheur la vie quotidienne de son pays, ses sons, ses odeurs, ses couleurs...
Durée:12h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:27075
Résumé: Lilly, née de parents anglais globe-trotters, se retrouve orpheline au Maroc et se voit confiée à un maître soufi qui l'élève dans l'amour de l'islam. Quelques années plus tard, elle se réfugie en Ethiopie, à Harar. Se heurtant au rejet et à la méfiance, la jeune Blanche musulmane ne cessera de chercher une place qu'elle devra se créer sur mesure, puisant chaleur auprès des enfants auxquels elle enseigne le Coran, et tendresse auprès d'Aziz, qu'elle fréquente discrètement. C'est de Londres que Lilly fait le récit de ses exils, tissant un cocon d'odeurs et de saveurs évoquant l'Ethiopie. Entre déracinements incessants et constance spirituelle, Lilly traverse les espaces religieux et politiques, et entrelace les atmosphères dans la passionnante histoire de sa vie.
Durée:8h. 34min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:23168
Résumé: Au début du XXe siècle, dans les Pyrénées orientales, dans l'univers des mines de fer du mont Canigou, Félicie vit sa singularité depuis sa tendre enfance. De génération en génération, sur les hauteurs du mont Canigou, on est mineur comme le père de Félicie, charbonnier, forgeron ou muletier, les pieds dans la neige de novembre à avril. Gamine étrange et solitaire, intelligente et rebelle, un peu sorcière selon certains, Félicie grandit dans ce monde rude où tout tourne autour de la richesse locale, le fer. Ni jolie ni soucieuse de l'être, la jeune fille n'aime que sa montagne où elle va cueillir les plantes médicinales et lire Victor Hugo. Lorsque arrive la Grande Guerre, les hommes sont mobilisés au combat. Des mineurs étrangers les remplacent : polonais, tchèques et même chinois... Différences de langue, de culture. On les tolère, à défaut de les accepter. Et Félicie, l'imprévisible, s'éprend de l'un d'eux... Beau roman sur le thème de la différence, Les Herbes de la Saint Jean décrit également deux versants inédits du mont Canigou et les passionnantes célébrations de la Saint-Jean, grande fête païenne héritée des temps anciens.