Contenu

Eden: la vérité sur nos origines

Résumé
À partir de 1872, date de la traduction de la version babylonienne en cunéiforme du Déluge découverte à Ninive , le monde de l'assyriologie a pendant 140 ans entretenu le fiévreux espoir d'exhumer et de traduire les textes originaux qui se rapportaient au jardin d'Eden et au péché originel. On se doutait depuis longtemps que ces documents devaient exister sur des tablettes d'argile, sauf qu'ils semblaient, jusqu'à aujourd'hui, parfaitement introuvables Entre 1889 et 1900, des archéologues de l'université américaine de Pennsylvanie entreprirent des fouilles étendues sur le site de Niffer (Nippur), au coeur même de l'ancienne Mésopotamie. Une vaste collection de textes sumériens fut ainsi rendue à la lumière du jour, parmi lesquels figuraient une dizaine de tablettes d'une importance capitale quant à la connaissance des sources de la Genèse biblique et de nos origines. Personne ne semblait pourtant l'avoir remarqué ! Ayant repris les traductions insatisfaisantes de ses prédécesseurs, Anton Parks s'est attelé, pendant quatre années d'un labeur intense, à restituer enfin la quintessence originelle de ces documents inestimables, pour nous l'exposer dans cet ouvrage fascinant. Vous découvrirez ainsi au fil de votre lecture que le début de la Genèse de la Bible n'est qu'une version tronquée de ce que révèlent ces tablettes fraîchement retraduites. Le Jardin d'Eden, le Serpent tentateur et la Faute de l'homme apparaissent ici sous un éclairage totalement inédit, qui nous montre à quel point ces épisodes ont progressivement été rendus incompréhensibles au gré de leurs réécritures. Notre civilisation est aujourd'hui en âge de percer un secret que bien des sacrifices ont jusque-là préservé des mains des "profanes". Car parmi les trésors que recèle le monde, il n'en est qu'un seul qui contienne tous les mystères réunis : celui qu'est la vraie histoire de la création et des origines du bien et du mal. En cette époque de révélations de toutes sortes, il paraît pour le moins essentiel de s'interroger sur la réalité de ce qui a fondé les trois grandes religions. Les ''vérités'' dévoilées ici ne se contentent pas de nous secouer, elles plongent tout bonnement jusqu'aux racines mêmes de la civilisation occidentale.
Durée: 8h. 35min.
Édition: Loperec (Finistère), Nouvelle Terre, 2011
Numéro du livre: 35059
ISBN: 9782918470090
CDU: 200

Documents similaires

Lu par:
Durée:7h. 19min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:71493
Résumé: La collection "Petite philosophie des grandes idées" retrace, à travers la présentation d'une dizaine de penseurs majeurs, le destin d'un concept-clé. Ainsi, ce livre raconte l'histoire de l'idée de la liberté, de l'Antiquité à nos jours ; chaque chapitre est consacré à la pensée d'un philosophe dont l'auteur dégage les lignes de force. Illustré de citations de référence et d'exemples de la vie quotidienne, ce guide constitue une approche vivante et efficace de l'histoire de la pensée philosophique.
Durée:10h. 59min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:38927
Résumé: L'art d'être libre est un véritable manifeste de résistance au monde contemporain. Dénigrant aussi bien les joies factices de la consommation que l'ennui qui s'est abattu sur le monde à la suite de décennies de recherche exclusive du profit, ce livre profondément joyeux nous appelle à redevenir des esprits autonomes, et enfin libres... Si vous aussi vous pensez que la vie moderne est absurde et contraignante, que vous avez remarqué que la compétition a remplacé la coopération ou que la fraternité a fait place à la convoitise... alors ce livre est fait pour vous et va très probablement changer votre vie !
Durée:6h. 14min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:29271
Résumé: Quelle est la puissance réelle de la Scientologie ? De quelles complicités, de quels soutiens la secte jouit-elle au sein de l'appareil d'Etat, dans le monde de l'entreprise et dans les instances internationales ? Et pour combien de temps ? Condamnée pour " escroquerie en bande organisée " en octobre 2009, la Scientologie française a échappé in extremis à la dissolution à la suite d'un imbroglio législatif et attend son procès en appel. Plongée inédite dans l'univers scientologue, ce livre-enquête dévoile le fonctionnement et les méthodes de ce lobby tentaculaire. Née au début des années cinquante, l'organisation fondée par Ron Hubbard est devenue l'une des sectes les plus riches au monde et bénéficie même aux Etats-Unis des avantages accordés à toutes les religions. En France, après une période de lutte active contre les sectes, les pouvoirs publics ont baissé la garde à partir de 2002 avec l'arrivée au ministère de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy, héraut d'une nouvelle conception de la laïcité. Grâce à un lobbying discret, la Scientologie a ainsi réussi à trouver des relais au plus haut niveau de l'Etat. Pour décrypter ces liaisons dangereuses, Emmanuel Fansten s'est appuyé sur des notes confidentielles et le témoignage de parlementaires, de magistrats et de policiers des services de renseignement. Cette enquête lève aussi le voile sur les sources de financement de la Scientologie et montre comment son statut controversé parasite les relations internationales, et particulièrement les relations franco-américaines. Une telle volonté d'expansion, orchestrée avec une démesure trop ostentatoire, ne pouvait demeurer sans susciter d'opposition forte. Combien de temps reste-t-il à la Scientologie avant que son prosélytisme frénétique ne cause sa perte?
Durée:7h. 35min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:28969
Résumé: L'un des très grands scientifiques français répond à une question essentielle de notre temps : comment concilier science et foi ?. De tous temps, leurs rapports ont été l'occasion de violents conflits. De Galilée à Darwin, du positivisme offensif du siècle dernier aux débats actuels sur la régulation des naissances, la science et les églises peinent à fixer les frontières qui les séparent.
Durée:6h. 33min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:66936
Résumé: On prétend parfois que l’« homme occidental » serait le seul être humain pouvant vivre sans mythes. Il n’en est rien. À l’aune d’une lecture inédite de l’Ancien Testament, Ron Naiweld nous plonge dans ce grand mythe, support de la rencontre, fondatrice pour l’Occident, de la Bible et de la philosophie. Contre le récit traditionnel d’un dieu créateur unique et tout-puissant, sa lecture fait émerger une autre histoire. Son héros est un dieu motivé par le désir d’être reconnu comme tel par les hommes. Avec le temps et au contact des empires assyrien, babylonien et perse, le dieu développe son intelligence politique. Il apprend la puissance du peuple, l’utilité de l’ordre impérial et, de sa rencontre avec la pensée grecque, l’intérêt de l’idée monothéiste. Mais c’est avec saint Paul qu’il assouvit pleinement son désir. En suivant pas à pas l’histoire de ce dieu, cet essai fascinant montre comment, à force de torsions, de relectures, d’appropriations, le mythe d’un peuple marginal dans la fabrique culturelle du monde ancien est devenu l’un des mythes fondateurs de la civilisation occidentale. Comment Yahvé est devenu Dieu.
Lu par:Janick Quenet
Durée:6h. 22min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:36979
Résumé: Récit d'un voyage intérieur entre l'Orient et l'Occident "Je me demande si une seule personne se souvient encore de moi. Depuis le temps que je ne communique plus avec le monde extérieur, j'ai certainement fini par être rayé de tous les carnets d'adresses et même de la mémoire de ceux qui m'ont connu. Tant mieux. Effacer ses traces est un principe taoïste auquel j'adhère sans remords". Après avoir côtoyé les milieux taoïstes de Chine pendant plusieurs années, Patrice Fava, sinologue et anthropologue, se retire dans son ermitage ardéchois, une ancienne ferme dont il entreprend de faire un cabinet de travail, un temple taoïste et un observatoire de la nature. Il y tient son journal en forme de promenade intellectuelle, dans lequel il fait dialoguer l'Orient et l'Occident, les grands représentants de la culture chinoise et les penseurs de notre modernité, d'André Breton à Michel Foucault. Pour l'ermite taoïste de l'Ardèche, il faut repenser, à la lumière du taoïsme, la nature, l'art, la philosophie et la religion, pour sortir des impasses dans lesquelles se complait l'homme moderne et renouer les fils que la société industrielle a sectionnés. Au XVIe siècle, Tu Long écrivait : "Il est facile de parler du Tao, mais il est difficile de le pratiquer. Si on l'ignore dans son aspect théorique, on est comme un aveugle qui cherche son chemin, mais le comprendre sans le pratiquer, c'est comme dessiner une galette pour apaiser sa faim". A la fois manifeste et traité de savoir-vivre, ce livre entend aborder le taoïsme du point de vue théorique et pratique.
Lu par:Richard Lemal
Durée:5h. 15min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:34293
Résumé: Nos experts en expertologie nous avaient promis hier « la Mort de Dieu » et voici qu'aujourd'hui, la religion s'invite à tous nos banquets. Fanatisme, obscurantisme, intégrisme : pas une journée sans qu'il ne soit question de ses faits d'armes, pas un domaine qui n'échappe à sa pulsion de mort et à sa haine de la raison. Attentats, guerres, oppressions, ce qui devrait être consolation est désolation. Toute quête légitime d'un sens de la vie se noie désormais dans le grand bain collectif de cette servitude volontaire. La religion a beau se présenter sous les masques les plus divers, elle n'en demeure pas moins un totalitarisme primitif, une entreprise fondée sur la peur, le mentir-vrai et la déshumanisation de l'Homme. Montrer que nous pouvons encore choisir de ne pas entrer dans cette longue Nuit historique et retrouver le chemin des Lumières. Montrer qu'un monde sans religion n'est pas seulement souhaitable mais possible : tel est le pari de ce livre.
Durée:2h. 10min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:30244
Résumé: Les guerres prennent de plus en plus la forme de "guerres de religions". Est-ce la faute de croyants qui connaissent mal leur religion ?... qui ignorent que toutes les divinités ne sont que l'expression d'une même idée de dieu ? En reprenant le récit biblique, en particulier celui de la Genèse,Tobie Nathan interroge cette idée qui fait consensus et ne fait que traduire, d'après lui, la naïveté de ceux qui rêvent de paix. Mais le dieu des juifs est-il vraiment le même que celui des catholiques ? Ce dernier est-il le même que celui des orthodoxes, des protestants ou des musulmans sunnites, chiites ? Sans parler de la galaxie des dieux indiens, des multitudes de bouddhas... Avons-nous un dieu unique, même s'il est prié différemment ? Pouvons-nous faire, avec Tobie Nathan, une proposition radicalement nouvelle : les hommes seraient semblables mais ce sont leurs dieux qui seraient différents. Quelles en seraient les conséquences politiques ? Une telle idée serait-elle plus raisonnable, plus proche des faits et, surtout, plus efficace que les idées courantes ? C'est en exploitant ce postulat que Tobie Nathan nous invite à de nouvelles propositions pour fabriquer la paix.
Lu par:Roger Messié
Durée:30h. 55min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:32905
Résumé: Les religions sont-elles dangereuses ? Non, si elles n'engagent que les croyants. Oui, si elles prétendent à nouveau dicter la loi commune. Les fanatismes religieux d'aujourd'hui sont inquiétants. Face eux, un seul rempart : la laïcité. Une laïcité contestée par les nostalgiques des privilèges publics des religions. Pourtant elle fournit à des hommes d'origines très diverses un cadre commun universel, délivré des traditions rétrogrades. Ainsi elle les unit tous en conjuguant le respect des différences et l'émancipation de chacun. Histoire, géographie, philosophie, littérature, théologie, sociologie, droit font de ce livre une véritable encyclopédie de la laïcité. On s'y promènera "à sauts et à gambades" pour en comprendre le sens et l'enjeu, admirer ses héros, goûter les beaux textes qu'elle a inspirés, mesurer sa dynamique aux divers points du globe.
Durée:3h. 12min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:69858
Résumé: L'auteur nous propose un manuel de progression et d'écosophie personnelle en huit points: aller de la tristesse à la joie; de la dépression à l'éveil; de la colère à la sérénité; de la vanité à l'altruisme; de l'attachement stérile à la générosité; de l'égotisme à la conscience à soi; de la consommation effrénée à la juste mesure, et enfin de la libido conditionnée (porneïa) à l'amour inconditionnel (agapè). Pour tous ceux qui veulent évoluer dans leur existence autrement.
Durée:3h. 42min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:69627
Résumé: Pour Jeff Foster la méditation ce n'est pas être assis, immobile à certains moments de la journée dans un dojo ; la méditation c'est embrasser la vie dans tous ses aspects. Evoquant sa dépression, Jeff Foster raconte comment la méditation lui a littéralement sauvé la vie. La méditation, un vaste champ de Présence, accessible à chacun d'entre nous à chaque instant de notre vie ; un lieu sans effort où nous pouvons être nous-mêmes, avec nos imperfections, nos doutes, nos craintes, nos faiblesses. La méditation n'implique pas de se détacher, ou d'être insensible à la douleur de vivre ou d'essayer de devenir spirituellement illuminé. C'est plonger dans "le désordre sacré de ce moment présent" avec curiosité et émerveillement ; c'est panser nos blessures les plus profondes avec une conscience aimante, et apporter la lumière dans l'obscurité. Ces pages inspirées nous apprendront à faire de notre vulnérabilité une force en célébrant la majesté du moment présent
Durée:4h. 5min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:69620
Résumé: Connaître les règles du jeu, voici l'objet de ce livre. Je suis né dans une famille banale d'une ville banale, dans un pays banal. Ni pauvre, ni riche. Ni analphabète ni très cultivé. Plutôt comme tout le monde. Je dois avouer qu'au début, être un être humain ne m'a pas beaucoup plu. Je ne sais pas comment je me suis mis à croire ça, mais faire partie des hommes signifiait pour moi faire partie de ceux qui sont capables du pire. Du viol, de la guerre, de la haine. Et très tôt, je me suis demandé si je ne pourrais pas arrêter l'expérience et rentrer chez moi. Dans mes jeunes années, je vivais ma présence sur terre comme un mauvais rêve dont j'allais forcément me réveiller, dans un ailleurs plus doux, où je ne ferais pas partie des oppresseurs. Avec le recul, je crois avoir « suivi le mouvement », agi ou réagi au fur et à mesure aux événements qui se présentaient. Au point qu'à un moment j'ai eu le sentiment d'une vie trop petite, jusqu'à me demander si elle était bien la mienne. Aujourd'hui, je suis sorti de ce mauvais rêve, je pense ma vie autrement, mon monde a changé. Cheminant avec moi, bien qu'à mon insu, mon autre vie était à portée de main, proposition silencieuse mais bien réelle.