Contenu

Recherche par auteur : Oates, Joyce Carol

19 résultats.

Lu par: Manon
Durée: 14h. 34min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 31638
Quatrième de couverture: Lu par Manon Carthage, Etat de New York, juillet 2005 : Juliet Mayfield, la fille du maire, rompt ses fiançailles avec Brett Kincaid, un soldat revenu d'Irak traumatisé. Le soir même, la soeur de Juliet, Cressida, secrètement amoureuse du militaire, disparaît en laissant des gouttes de sang dans la voiture de Brett. Ce dernier avoue le meurtre contre toute attente.
Durée: 26h. 24min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 18397
Quatrième de couverture: Corky A quarante-deux ans, Jerome Corcoran, "Corky" pour ses amis et connaissances, est selon toute apparence un homme qui a réussi sa vie : promoteur immobilier florissant, conseiller municipal à l'avenir politique prometteur, grand séducteur de dames, ami fidèle et généreuxà Sa vaste demeure, ses costumes coûteux et les énormes pourboires qu'il distribue lui confirment la distance qu'il a si soigneusement établie entre lui et l'histoire de sa famille (laquelle inclut un père assassiné et une mère folle à lier) qu'il préfère oublier. Corky peut penser que ses pénibles débuts sur Irish Hill, un des quartiers les plus moches de Union City, sont désormais loin derrière lui, mais, au cours d'un week-end de 1992, cette belle illusion, en même temps que beaucoup d'autres, sera complètement détruite. Dans la longue liste des femmes proches de Corky, une seule compte plus pour lui que ses propres intérêts ou appétits : Thalia, sa belle-fille. Thalia qui deviendra l'agent de sa chute, dans un drame compliqué mêlant corruption, chantage et scandale politique, le tout couronné par un acte d'une violence explosive.
Lu par: Martine Moinat
Durée: 6h. 39min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 33105
Quatrième de couverture: Avec Daddy Love, Oates emmène son lecteur aux frontières de l'horreur. Une horreur qui commence dans le centre commercial où Robbie, cinq ans, l'enfant chéri des Whitcomb, est enlevé sous les yeux de sa mère. Le ravisseur, un technicien du kidnapping, collectionne les petits garçons dont il se débarrasse dès qu'ils atteignent onze ou douze ans. Devenu " Gideon ", Robbie va ainsi passer sept ans à " obéir " à Daddy Love afin de survivre aux traitements abominables que celui-ci lui fait subir. Mais qui est Daddy Love ? Un homme charmant du nom de Chet Cash. Pasteur itinérant de l'Eglise de l'espoir impérissable, dont les prêches subjuguent l'assistance, c'est aussi un citoyen actif et estimé du village de Kittatinny Falls, un artiste admiré faisant commerce d'objets en macramé (fabriqués par Gideon), un homme que les femmes trouvent irrésistible. Tandis qu'il continue allègrement " d'éduquer " ses proies. Et puis, soudain, le ciel ayant enfin, semble-t-il, décidé de se pencher sur cette affaire, Daddy Love est arrêté, Robbie retrouve sa famille. En apparence tout se passe bien... En apparence seulement, car pour nous faire vivre ce retour, Oates déploie de nouveau les raffinements d'une cruauté ravageuse que le lecteur ne manquera pas d'apprécier tout en se posant la question : Redevient-on un être normal après sept ans d'intimité avec un monstre ? [source : 4ème de couverture]
Durée: 9h. 50min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 72409
Quatrième de couverture: Dans les années 1970, Genna, descendante du fondateur du collège huppé où elle étudie, fait la rencontre de Minette Swift, fille de pasteur, boursière afro-américaine venue d'une école communale de Washington. Elle se donne pour mission de la protéger de la discrimination raciale des autres étudiantes, comme pour expier son origine sociale supérieure, mais sa pitié bien intentionnée l'aveugle.
Lu par: Martine Moinat
Durée: 10h. 9min.
Genre: Nouvelle
Numéro: 69428
Quatrième de couverture: Une plongée intrigante dans les univers troubles de personnages aux limites de la folie Une célèbre peinture d'Edward Hopper prend vie : il est 11 heures, une femme nue, chaussée de talons hauts, le regard tourné vers une fenêtre, attend un homme. Au même moment, celui-ci est en route pour honorer ce rituel quotidien, tandis que le lecteur pénètre l'esprit des deux amants, chacun empreint pour l'autre de désir, de dégoût et de haine... Ces six nouvelles qui composent ce recueil sont des prodiges. Une épouse jalouse invite une étudiante à se joindre à elle pour le thé et initie un funeste jeu de roulette russe : entre une infusion corsée et un assortiment mortel de médicaments, qui boira quoi ? Dans un autre récit, une jeune femme se retrouve cobaye malgré elle d'un comité de recherche scientifique dont le projet est de créer une espèce hybride. Dans un autre encore, hommage à H. P. Lovecraft, un jeune marginal se croit hanté à la suite du décès de son père, atteint de syphilis. Joyce Carol Oates ausculte brillamment les thèmes de l'abus physique, psychologique et émotionnel. Chaque nouvelle se lit comme une flèche empoisonnée logée en plein coeur. Personne, ni les personnages ni le lecteur, n'en sortira indemne.
Durée: 24h. 33min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 65005
Quatrième de couverture: J'ai su alors qu'un homme pouvait aimer. Avec sa musique, avec ses doigts, un homme peut aimer. Un homme peut être bon, il n'est pas forcé de vous faire du mal ": quand elle rencontre le pianiste Chef Gallagher, Rebecca ose à peine y croire. Enfant de, juifs allemands réfugiés dans une petite ville américaine, elle a grandi dans la terreur et la misère. Sa fuite éperdue i travers l'Amérique triomphante de l'après-guerre semble ne, lamais devoir s'arrêter. A moins que l'amour ne la rattrape...
Lu par: Martine Moinat
Durée: 25h. 41min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 71971
Quatrième de couverture: Un grand roman de Joyce Carol Oates sur la destruction d'une famille par la violence du racisme de la société américaine Octobre 2010. John Earle McLaren - " Whitey " - a soixante-sept ans. Homme blanc et puissant, père d'une famille de cinq enfants, il est connu comme l'ancien maire respecté de la petite ville de Hammond, dans l'Etat de New York. Alors quand il aperçoit un matin sur le bord de la chaussée un individu à la peau foncée brutalisé par des officiers de police, il fait de son intervention un devoir moral. Il tente de ramener les policiers à la raison, mais des coups de Taser l'envoient au sol, de violentes impulsions électriques auxquelles il ne survivra pas. Selon la version officielle, Whitey est décédé dans un accident de la route, des suites d'une crise cardiaque. Que peut-il rester à une famille quand son seul point de ralliement était ce père aujourd'hui subitement enterré ? Il y a d'abord Jessalyn, qui a toujours vécu dans l'ombre de son mari. Au-delà d'être un roman bouleversant de vérité sur le trauma psychologique d'une famille, La nuit. Le sommeil. La mort. Les étoiles aborde aussi le racisme des forces de police aux Etats-Unis et la lutte des classes. Joyce Carol Oates ose ainsi faire le portrait complexe d'une nation en pleine crise identitaire, et place le lecteur face aux contradictions de la société américain
Durée: 11h. 51min.
Genre: Nouvelle
Numéro: 67885
Quatrième de couverture: Un jeune garçon se découvre une passion pour les poupées désormais orphelines de sa cousine, victime d’une leucémie. Commence alors une étrange collection, celle de poupées abandonnées, qu’il déniche dans le voisinage. Mais la frontière est parfois ténue entre collection et obsession, et les poupées semblent être, aux yeux du garçon, bien plus que de simples jouets d’enfants… Des vies ordinaires bouleversées par l’irruption du macabre, voilà ce qui unit « Le maître des poupées » aux cinq autres histoires qui composent ce recueil de nouvelles terrifiantes. Poursuivi par le sentiment de l’inéluctable, le lecteur reconnaît dans chaque personnage un voisin, une camarade de classe, une parente lointaine ou son libraire de quartier. Une jeune fille, délaissée par sa mère, trouve du réconfort auprès d’une autre famille, jusqu’à recevoir beaucoup trop d’amour (« Big Momma ») ; un homme d’affaires avide de pouvoir est prêt à tout pour ajouter à sa collection déjà grande une mystérieuse librairie… Ou encore une femme épanouie dans sa vie de couple, qui découvre avec effroi les desseins de son mari à son encontre (« Equatorial »). Oates réveille avec talent la fascination pour l’horreur qui gît en chacun de nous, au risque d’y perdre le sommeil.
Durée: 6h. 18min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 28555
Quatrième de couverture: Lolita postmoderne, Katya Spivak oscille entre la naïveté de ses seize ans et le cynisme d'une gamine élevée à la dure. Et, quand le vieux et très distingué Mr Kidder l'aborde courtoisement alors qu'elle a le nez collé contre une vitrine de dessous affriolants, elle réagit avec la méfiance polie qui convient. Pourtant, peu à peu, au fil des jours et de leurs rencontres, la jeune fille en mal d'affection se laisse vaguement séduire par le charme et la générosité désintéressée que déploie à son égard le vieil homme. Mais, derrière sa richesse, ses manières impeccables, ses talents artistiques, sa grande maison vide, ses tableaux bizarres, sa gouvernante et son chauffeur discrets, qui est le mystérieux Mr Kidder ? Et que veut-il vraiment de Katya ?
Lu par: François Goy
Durée: 16h. 2min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 21853
Quatrième de couverture: Veuve au matin d'une nuit de noces hallucinante, lorsque son époux, un jeune pasteur, se suicide en se jetant dans les Chutes du Niagara, Ariah Littrell se considère désormais comme vouée au malheur. Pourtant, au cours de sa semaine de veillle au bord de l'abîme, en attendant qu'on retrouve le corps de son mari d'un jour, La Veuve blanche des Chutes (ainsi que la presse l'a surnommée avant d'en faire une légende) attire l'attention de Dirk Burnaby, un brillant avocat au coeur tendre, fasciné par cette jeune femme étrange. Une passion improbable et néanmoins absolue lie très vite ce couple qui va connaître dix ans d'un bonheur total avant que la malédiction des Chutes s'abatte de nouveau sur la famille. Désamour, trahison, meurtre? C'est aux enfants Burnaby qu'il reviendra de découvrir les secrets de la tragédie qui a détruit la vie de leurs parents. Une quête qui les obligera à affronter non seulement leur histoire personnelle mais aussi un sombre épisode du passé de l'Amérique: les ravages infligés à toute une région par l'expansion industrielle gigantesque des années 50 et 60, expansion nourrie par la cupidité et la corruption des pouvoirs en place. Un roman aussi beau et tumultueux que ces Chutes au charme maléfique.
Lu par: Marc de Ribains
Durée: 6h. 24min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 22496
Quatrième de couverture: Son père, elle l'adorait. Ce pilote, marqué par les horreurs de la guerre du Vietnam, Ingrid ne l'a pourtant connu qu'au cours d'apparitions fulgurantes, jusqu'au jour où il s'est enfui. Elle sera élevée par une mère jeune et ravissante, passionnément éprise de son mari mais qui - parce qu'elle vit seule dans un monde d'hommes, et n'existe que par leur regard, leur admiration ? - va prendre une succession d'amants.Meurtrie par ces années d'enfance, vécues dans un monde vibrant de violence, perdue comme sa mère dans le souvenir magnifié du fugitif, Ingrid devient une adolescente affamée d'affection et d'amour. Persuadée d'être méprisable, en dépit ou à cause de sa beauté, elle va jusqu'au bout de la haine de soi. Elle se donne à qui la trouve désirable, se mutile, se drogue, finit par tomber entre les mains du gourou d'une secte satanique, qui lui fait connaître l'ignominie à l'état pur. C'est à deux doigts de la mort qu'elle trouvera au fond d'elle-même le désir de vivre et d'aimer différemment, de savoir qu'elle existe même lorsqu'elle ne souffre pas".Un livre ravageur, d'une brutalité largement rachetée par la lente guérison, superbement décrite, d'un être arrivé au bout de l'enfer. Du très grand Oates, dans la veine de Zombie et de Confessions d'un gang de filles."
Durée: 18h. 36min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 20100
Quatrième de couverture: Abandonnée par sa mère à demi-folle au milieu des marais de l'Adirondacks, Mudgirl, l'enfant de la boue, est sauvée on ne sait trop comment, puis adoptée par un brave couple de Quakers qui l'élèvera avec tendresse en s'efforçant toujours de la protéger des conséquences de son horrible histoire. Devenue Meredith « M.R. » Neukirchen, première femme présidente d'une université de grand renom, Mudgirl, brillante et irréprochable, fait preuve d'un dévouement total à l'égard de sa carrière et d'une ferveur morale intense quant à son rôle. Mais précisément épuisée par la conception d'une rigidité excessive qu'elle a des devoirs de sa charge, tourmentée par ses relations mal définies avec un amant secret et fuyant, inquiète de la crise grandissante que traverse les États-Unis à la veille d'une guerre avec l'Iraq (crise qui la contraint à s'engager sur un terrain politique dangereux) et confrontée à la classique malveillance sournoise des milieux académiques, M.R. se retrouve face à des défis qui la rongent de manière imprévisible.
Durée: 13h. 1min.
Genre: Biographie/témoignage
Numéro: 36414
Quatrième de couverture: C’est avec un mélange d’honnêteté brute et d’intuition acérée que Joyce Carol Oates revient sur ses jeunes années. Son enfance pauvre dans une ferme de l’État de New York fourmille de souvenirs : ses parents aimants, ses grands-parents hongrois, les animaux, la végétation, le monde ouvrier, l’école. Ces années lui offrent à la fois un univers intime rassurant, mais un univers limité, cerné par des territoires inaccessibles, propices à enflammer l’imagination de la jeune fille qui trouve là ses premières occasions de fiction. Des territoires où la mort rôde et où les êtres souffrent : cette maison dans la forêt où les enfants sont battus par un père ivrogne qui y mettra le feu ; sa camarade Cynthia, ambitieuse élève qui se suicidera à l’âge de dix-huit ans ; sa soeur cadette autiste, Lynn Ann, qui deviendra violente au point de déchirer littéralement les livres de son aînée… Joyce Carol Oates explore le monde à travers les yeux de l’enfant et de l’adolescente qu’elle était, néanmoins consciente des limites de sa mémoire après tant d’années. Cette lectrice d’Alice au pays des merveilles sait que la vie est une succession d’aventures sans fin, qui voit se mêler comédie et tragédie, réalité et rêverie. La plume toujours ciselée, l’oeil aiguisé, Oates arpente un endroit et un temps oubliés qui virent la naissance de l’écrivain qu’elle est devenue, un voyage captivant qui ne manquera pas de renvoyer son lecteur à ses propres paysages perdus.
Lu par: Suzanne Bettens
Durée: 17h. 46min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 20425
Quatrième de couverture: Quand Zoe Kruller, jolie serveuse se rêvant star de country, est découverte brutalement assassinée dans son lit, la police de Sparta vise aussitôt deux suspects : Delray, le mari dont Zoe est séparée, et Eddy Diehl, l'amant de longue date. Mais, sans preuve, l'enquête piétine. Les rumeurs s'amplifient, ravageant au passage l'existence des deux hommes et imprimant un cours étrange à celle de leurs enfants. Aaron Kruller et Krista Diehl, adolescents sacrifiés à l'histoire familiale, chacun persuadé que le père de l'autre est l'assassin, conçoivent peu à peu une redoutable obsession réciproque. Étrange lien que l'éloignement et les années n'entameront en rien. Aussi, lorsque longtemps après le drame ils se rencontrent de nouveau, ils semblent prêts à exorciser les fantômes du passé, à se réconcilier avec leur lourd héritage. Mais rien n'est simple pour ces êtres qui oscillent entre violence muette, désir sauvage, et peur de l'autre.
Lu par: Brigitte Pelote
Durée: 19h. 25min.
Genre: Policier/épouvante
Numéro: 25456
Quatrième de couverture: S'emparant d'un fait-divers, un mystère jamais résolu, qui bouleversa l'Amérique - l'assassinat le soir de Noël 1996 de la petite JonBenet Ramsey, six ans et demi, célèbre mini-Miss vedette de concours de beauté -, Joyce Carol Oates reconstruit l'affaire qu'elle n'hésite pas, elle, à dénouer. Une histoire effarante racontée dix ans après par le frère de la victime. La petite fille s'appelle maintenant Bliss, c'est une championne de patinage sur glace, l'enfant adoré de ses parents, la coqueluche d'un pays, la soeur aimée et jalousée par son frère, son aîné de trois ans, Skyler. Skyler qui, depuis le meurtre, a vécu dans un univers de drogues, de psys et d'établissements médicalisés. Âgé aujourd'hui de dix-neuf ans, il fait de son récit une sorte de thérapie. Ses souvenirs sont à la fois vivaces et disloqués. Peu à peu émerge le nom du coupable : est-ce le père - homme d'affaires ambitieux, la mère - arriviste forcenée, un étranger cinglé ou bien... le narrateur lui-même ?
Durée: 5h. 14min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 70168
Quatrième de couverture: De son enfance, Abby garde le souvenir de nuits tourmentées, habitées par un seul et même cauchemar : elle, errant dans un champ peuplé de crânes et d'ossements humains. Aujourd'hui Abby a vingt ans et, tandis qu'elle pensait avoir semé ses démons, son mariage imminent ravive l'affreux cauchemar. Moins de vingt-quatre heures après la cérémonie, Abby s'engage sur la chaussée et se fait renverser par un bus. Etait-ce un accident, ou le résultat d'un geste prémédité ? C'est ce qu'essaie de déterminer son jeune mari, Willem, alors qu'un mystérieux faisceau d'indices se présente à lui : quelle est donc cette marque rouge autour du poignet gauche d'Abby ? A quoi rêve-t-elle de si terrible au point de se réveiller en hurlant toutes les nuits ? De confession en confession, Abby partage avec Willem ce qu'elle n'avait jamais avoué à personne : l'histoire de Nicola, sa mère quotidiennement terrifiée, et de Lew, son père jaloux, vétéran de la guerre d'Irak, accro à toutes sortes de drogues. Entre les deux, une fillette, prise en étau, qui sera le témoin à l'âge de huit ans d'une scène atroce qui la marquera à vie... Porté par une écriture nerveuse oscillant entre le présent et le passé, entre l'enfance torturée d'Abby et le monologue intérieur d'un père instable, abîmé et violent, ce récit méticuleusement orchestré tient en haleine le lecteur jusqu'à la dernière seconde
Durée: 9h. 32min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 33795
Quatrième de couverture: 1987, dans un quartier noir délabré du New jersey, une mère cherche partout sa fille, Sybilla, disparue depuis trois jours. L'adolescente sera retrouvée ligotée, le corps barbouillé d'excréments et d'injures racistes, dans les sous-sols d'une vieille usine abandonnée. Emmenée aux urgences, elle accuse des "flics blancs" de l'avoir enlevée, battue et violée. Ce terrible acte de violence choque profondément sa communauté et exacerbe les tensions raciales bouillonnant depuis des décennies. Un pasteur et son frère, avocat militant des droits civiques, récupèrent l'affaire qu'ils exploitent au mieux de leurs intérêts ; imités rapidement par le Prince noir, leader du Royaume de l'islam, plus redoutable encore. La vérité n'importe guère à ces leaders religieux, les médias s'en soucient tout aussi peu, et pourtant les faits se révèlent de plus en plus troubles. Dans un choeur de voix et de points de vue des enquêteurs aux médias en passant par la victime et sa famille, l'auteure offre une compréhension des mécanismes du pouvoir et de l'oppression, de l'innocence et de la culpabilité, de la vérité et du spectacle médiatique, de la justice et du châtiment. S'inspirant d'un fait divers, Joyce Carol Oates explore les lignes de faille d'une société toujours troublée par la question de la race et signe un roman profond et incendiaire.
Durée: 2h. 46min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 14978
Quatrième de couverture: Nous sommes en 1912, dans l'Amérique raciste et mal-pensante. Calla, de son vrai prénom, Edith, est une jeune fille élevée par des membres de sa famille (ses parents sont morts quand elle était assez jeune) qui n'ont de cesse de la marier. C'est que la gamine est étrange, éprise de liberté, souvent contrariante et n'en faisant qu'à sa tête; il faut s'en débarrasser. On lui trouve un riche paysan, silencieux, emprisonné au sein d'une famille étouffante. Le couple va tant bien que mal, Calla donne trois enfants à son mari puis estime qu'elle a fait son boulot et qu'elle peut reprendre ses errances. C'est alors qu'elle croise le chemin d'un sourcier, Tyrell, un homme noir qui attire les regards méfiants de toute la population. Ils deviennent amants. Leur histoire se terminera par un drame, mais ne sera pas pour autant close, Calla poursuivant un semblant de vie, recluse et incomprise par tous.
Durée: 24h. 32min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 66880
Quatrième de couverture: 2 novembre 1999. Luther Dunphy prend la route du Centre des femmes d’une petite ville de l’Ohio et, se sentant investi de la mission de soldat de Dieu, tire à bout portant sur le Dr Augustus Voorhees, l’un des « médecins avorteurs » du centre. La puissance de ce livre réside dans l’humanité que l’auteure confère à chacun des personnages, qu’ils soient « pro-vie » ou « pro-choix ». Sans jamais prendre position, elle rend compte d’une réalité trop complexe pour reposer sur des oppositions binaires. Le lecteur est ainsi mis à l’épreuve car confronté à la question principale : entre les foetus avortés, les médecins assassinés ou les « soldats de Dieu » condamnés à la peine capitale, qui sont les véritables martyrs américains ? Joyce Carol Oates offre le portrait acéré et remarquable d’une société ébranlée dans ses valeurs profondes face à l’avortement, sujet d’une brûlante actualité qui déchire avec violence le peuple américain.