Contenu

Bayard

Résumé
Personnage légendaire, Bayard, modeste gentilhomme provincial, est d'abord un témoin de son époque. Contemporain de Léonard de Vinci, de Luther et de Christophe Colomb, il a vécu dans une Europe en pleine transformation à l'heure où se mettent en place les organes de l'Etat moderne et où la vieille gentilhommerie voit s'amenuiser les bases de son pouvoir. Bayard et ses compagnons sont ainsi au contact de deux mondes. Par sa naissance, par son éducation, par ses premières campagnes, le bon chevalier est encore tout pénétré d'un idéal humain fait de bravoure individuelle, du respect des règles du combat, de vertus chrétiennes. En même temps, bon gré mal gré, il participe au nouvel art de la guerre qui s'esquisse: il accepte de se mettre à la tête de gens de pied, sait utiliser l'artillerie et il lui arrive de ruser pour tromper l'ennemi. Et, symboliquement, c'est une balle d'arquebuse tirée par un simple soldat qui l'abat, chevalier terrassé par l'arme de l'avenir. Car Bayard est en son temps un personnage anachronique. C'est ce qui le rend si attachant et parfois si émouvant. Le génie de ses premiers biographes qui ont fait de lui l'exemple du " gentil chevalier ", conforme en tous points à un idéal nobiliaire, a permis à tout un groupe social de se reconnaître en lui au moment même où son destin historique s'achevait. Et sans doute est-ce parce qu'il apparaissait comme le héros d'un monde révolu que sa mémoire a traversé les siècles. Jean Jacquart, agrégé d'histoire, docteur ès lettres, ancien élève de l'Ecole normale supérieure de Saint-Cloud, est professeur à Paris I. Il est l'auteur d'un François Ier (Fayard, 1981).

Pas disponible en CD.

Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 12h. 17min.
Édition: Paris, Fayard, 1987
Numéro du livre: 22547
ISBN: 9782213019208
CDU: 944

Documents similaires

Durée:6h. 26min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72957
Résumé: Biographie de J. Baker (1906-1975), sixième femme à entrer au Panthéon. Née dans le Missouri qu'elle quitte pour fuir la misère et la ségrégation, elle triomphe à Paris dans La Revue nègre en 1925. Elle s'engage dans la Résistance puis pour la défense des droits civiques auprès de Martin Luther King et adopte douze enfants. Des funérailles nationales sont organisées à sa mort.
Durée:23h. 41min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72747
Résumé: Biographie de Georges Bernanos, dont F. Angelier montre qu'il est, de la parution de Sous le soleil de Satan jusqu'au Dialogue des Carmélites, un romancier de la sainteté et de l'enfance doublé d'un écrivain de combat. Il analyse son engagement monarchiste et catholique et met en lumière son positionnement idéologique, contre la bien-pensance bourgeoise et la ploutocratie démocratique.
Durée:9h. 2min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19593
Résumé: Amedeo Modigliani est une légende du monde de l'art. Sa personnalité flamboyante, ses conquêtes féminines, la sensualité de ses toiles et leur audace picturale, le prix exorbitant qu'elles atteignirent après sa mort autant que la misère qu'il connut de son vivant et sa disparition prématurée à trente-cinq ans, tout concourt à faire de lui l'artiste maudit tel qu'on l'imagine dans le Paris du début du XXe siècle. Cette biographie, la première jamais consacrée à Modigliani, retrace son enfance dans une famille juive aisée de Livourne, en Italie, son installation à Paris, « capitale des arts », et le milieu cosmopolite d'artistes et d'intellectuels - et de leurs muses - dans lequel il évolue : il côtoie Utrillo, Picasso, Apollinaire, Survage, Vlaminck, Lipschitz... et Kiki de Montparnasse ! Tout ce petit monde boit, refait le monde, se dispute, se réconcilie, s'entraide. La personnalité paradoxale et tourmentée de Modigliani perce au fil des pages. Sa vie de bâton de chaise ne l'empêche pas d'être toujours sobre quand il peint. Séducteur et désinvolte en apparence, il est capable de fidélités presque excessives en amitié comme en amour. Et surtout, il brûle d'une flamme vive et pure pour son art, au point de se consumer à son contact.
Lu par:Monique Gay
Durée:5h. 52min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19251
Résumé: Traduits pour la première fois en français ces textes de Paracelse sont les témoins d'une époque où la magie allait de soi et commandait la vision des choses. L'intention de Paracelse n'est pas seulement de définir la magie - comme connaissance et comme art - mais avant tout de la justifier, c'est-à-dire de rendre les phénomènes magiques intelligibles à partir de sa propre conception du monde.
Durée:6h. 28min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19773
Résumé: Autodidacte de génie Pierre Grimblat est tout à la fois : Résistant, homme de radio, de scène, de télévision, poète, publicitaire, producteur et réalisateur dans le cinéma... Des années 40 aux années 2000, Mes vies de A à Z propose une promenade amoureuse au gré de ses rencontres (de Boris Vian à Serge Gainsbourg en passant par Jean Poiret, d'Hervé Bourges à Raymond Queneau au détour d'Eddie Barclay, Toscan du Plantier ou encore François Truffaut...), de ses amours (ses épouses comme ses escapades sans lendemain), de ses projets à succès (Slogan, Navarro, L'Instit, Les Cœurs brûlés...) mais aussi ses échecs (Dites-le avec des fleurs, L'Empire de la nuit), ses émissions (Avant premières, Lila Colibri...)... Sans regret sur ces 1001 vies passées, Pierre Grimblat nous livre sans faux-semblant son regard alerte et amusé sur cette carrière incroyable qui est la sienne. C'est son fidèle complice Gérard Mordillat qui en signe la préface. C'est un florilège de ses poèmes qui conclut ce périple. Poète, cinéaste, auteur, producteur avec sa société Hamster, Pierre Grimblat est, depuis plus d'un demi-siècle, l'une des figures les plus originales du monde du spectacle.
Durée:10h. 28min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19923
Résumé: Dans les années 1970, alors que l'Albanie s'enfonce dans l'isolement et la répression sous le joug de son dictateur Enver Hoxha, Tedi Papavrami grandit, entouré de son père Robert, violon solo de l'orchestre de l'opéra de Tirana et brillant professeur de violon au conservatoire, et de sa mère, programmatrice musicale à la radio d'État. Dans leur maison épargnée par le découpage communautaire, Tedi est aussi entouré de l'affection de sa grand-mère et de son grand-père, Dodo, médecin à la retraite qu'il admire. Malgré son exigence démesurée et son peu de foi en son fils unique trop gâté, Robert Papavrami découvre chez Tedi des prédispositions tout à fait exceptionnelles pour le violon dès l'âge de quatre ans. L'enfant un peu paresseux ne cesse de chercher des subterfuges pour ne pas travailler, mais sous la férule intransigeante et intraitable de son père, il va développer techniquement et artistiquement ses dons. À huit ans seulement, il se produit en concert avec l'orchestre philharmonique de Tirana et sa virtuosité hors du commun, sa vélocité fulgurante sont remarquées. Un flûtiste français, Alain Marion, conquis par ce jeune prodige, obtient pour lui une bourse en France ou il débarque à l'âge de onze ans, à la fois effrayé et émerveillé par cet « autre monde » qui lui avait toujours paru inaccessible. Sous la direction du grand violoniste Pierre Amoyal, Tedi prépare le concours d'entrée au Conservatoire national supérieur de musique de Paris qu'il réussit brillamment...
Lu par:Henri Duboule
Durée:10h. 31min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19834
Résumé: Toute l'année, de "Vivement Dimanche" à "Champs-Elysées", depuis le plateau du studio Gabriel au micro d'Europe 1, Michel Drucker court sans s'arrêter. Jusqu'à ce que vienne l'été, ce temps de pause et de réflexion, où, sous le soleil de sa Provence d'adoption, il "refait le match" et se projette dans les saisons à venir. Gamberge, se souvient et anticipe, lui, l'éternel inquiet qui a découvert très tôt, dès ses débuts avec Léon Zitrone, les sables mouvants de la célébrité. Qui mieux que Michel Drucker, qui accompagne et met en lumière stars, artistes, sportifs, hommes politiques depuis près de cinquante ans, sait de quels sommets mais aussi de quelles failles, de quelles chutes vertigineuses et parfois de quelles improbables résurrections sont faits les sentiers de la gloire ?
Durée:6h. 41min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19785
Résumé: Devant l'appartement de Renata Loretan, il y a un pré avec un pommier. Et, dans les branches du pommier, son fils Erhard, 7 ans. Il y apprend tout de l'escalade : les gestes, le risque, le vide. Mieux et plus vite que les autres, mais personne ne le sait encore : le génie s'attrape tôt ou jamais. A 13 ans, il s'envole dans un surplomb humide qui a repoussé son ami Pierre Morand lequel, quarante ans après, confiera à Charlie Buffet : " Erhard n'a jamais eu besoin d'apprendre. Il savait. Il avait tous les dons : l'agilité, mais aussi le sens de l'itinéraire, le mental. Tout ! " Le même dira, après l'avoir suivi à plus de 8 000 " C'est un des alpinistes du siècle. Il y en a peut-être deux ou trois comme lui, sûrement pas plus. " Paroles de témoin et d'ami. Charlie Buffet, en biographe scrupuleux, ne peut se situer sur ce terrain-là. Honnis la mort de son fils, abordée dans l'ouvrage avec le tact et la délicatesse que commande l'évocation d'un drame vécu par un homme qui " exigeait la discrétion sur sa vie d'homme discret ", quand il s'est agi de retracer la carrière de l'alpiniste, notre auteur s'est appuyé sur des faits - des dates, des chiffres, des horaires, des noms - et des témoignages. Il a ordonné et fondu le tout dans un superbe travail d'écriture qui fait d'Une vie suspendue le plus bel, hommage rendu au génie d'Erhard Loretan.
Lu par:Sylvie Ozanne
Durée:11h. 47min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19594
Résumé: Entre Hadrien et Marc Aurèle, figures emblématiques du monde romain, Antonin le Pieux mérite une place de choix dans la galerie des empereurs. Il laissa d'ailleurs un souvenir inoubliable à ses successeurs qui firent figurer son surnom dans leur dénomination. Issu d'une famille de riches propriétaires fonciers de la région de Nîmes, administrateur reconnu, il siégea fréquemment au conseil d'Hadrien qui appréciait sa modestie et ses capacités et qui le désigna pour lui succéder, même si dans l'esprit de ce prince, il devait être un empereur en transition. Monté sur le trône à cinquante et un ans, ce bel homme séduisant, amoureux de la nature, héritait d'un empire prospère et en paix avec ses voisins. Grand seigneur humaniste, il faisait confiance aux hommes et, devenu empereur, a continué à vivre modestement. Il a pourtant dirigé d'une main ferme le monde romain pendant prés d'un quart de siècle, en accentuant assez nettement l'orientation monarchique du régime. Il avait un grand souci des finances de l'État qu'il administra avec rigueur, mais il prit garde à ne pas augmenter les revenus de la république aux dépens du patrimoine des particuliers. Il veilla scrupuleusement au bon fonctionnement de l'administration municipale sur laquelle reposait la prospérité. Considérable, son œuvre juridique fut très novatrice sur bien des points. Antonin, dont on donna le nom à la dynastie qui régna pendant tout le IIe siècle - le « siècle d'or » de l'Empire - n'a pas démérité, loin de là ! Jouissant d'un prestige considérable parmi les habitants du monde romain et parmi les rois-clients qui vivaient au-delà des frontières, loué par tous de son vivant, encore rangé dans l'Antiquité tardive parmi les « bons empereurs », il est resté ensuite pendant trop longtemps un empereur méconnu. La présente biographie lui rend justice.
Durée:3h. 56min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19264
Résumé: « Johnny Hallyday existe dans nos vies, dans nos imaginaires, dans notre patrimoine depuis plus d'un demi-siècle. Il agace, il passionne, il divise, il galvanise, jamais il ne laisse indifférent. Il est notre seule star. Sagan, Duras, Labro, Rondeau se sont penchés sur Johnny Hallyday. Les mythes vivants sont rares et les écrivains sont des vampires. Quand l'idée de ce livre nous est venue, j'ai su que c'était important pour moi. Mes névroses de femme et d'auteur sont réunies en ce seul homme. La dualité, l'immortalité, la vie, le temps qui passe, le talent, les passions, les blessures. Le livre sera écrit à la première personne parce que, dans ce livre, c'est ma façon de raconter qui compte, pas moi. Je prends un plaisir fou à me glisser dans sa peau, à emprunter sa voix, à chercher le bon ton. Nous avons déjà passé des semaines ensemble, et ça durera plus d'une année. Nous avons partagé et partagerons des moments d'intimité, le trac avant la scène, des dîners, des souvenirs. Il parle avec plaisir. On se tait aussi. Je ne le bouscule jamais. Il me dit ce qu'il veut bien m'avouer et Johnny est à un moment de sa vie où il a beaucoup à dire. » Amanda Sthers Après bien des blessures et des combats, Johnny a décidé, à 69 ans, de tout dire et de se livrer sans fard, mais à une seule personne : Amanda Sthers.
Lu par:Mr. Seignette
Durée:9h. 13min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:18995
Résumé: Ultime représentante de la dynastie des Ptolémées, Cléopâtre symbolise à la fois une Egypte des crises politiques obscures où s'abîment les pharaons, une Egypte décadente et réduite à une séduction aussi subie que dénoncée par les Romains, et aujourd'hui encore une incarnation du rêve égyptien, quatre fois héroïsée par Hollywood et dont la découverte sous-marine du pseudo-palais suffit à ameuter les médias du monde entier.
Durée:13h. 22min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:18987
Résumé: Analyse: Clarisse Francillon (1899-1976) est la petite-fille d'Ernest Francillon (1834-1900), le fondateur de la manufacture Longines à Saint-Imier. Aujourd'hui oubliée du grand public, elle a passé la majeure partie de sa vie à Paris et on lui doit plus d'une vingtaine d'ouvrages (romans et recueils de nouvelles), parus entre 1927 et 1967 environ. Amie de Monique Saint-Hélier (elle-même née à la Chaux-de-Fonds), elle est aussi la contemporaine de Catherine Colomb, d'Alice Rivaz et de Corinna Bille. Les écrits de Clarisse Francillon abordent sans tabou des thèmes forts, tels que l'homosexualité, la condition des femmes, les conflits sociaux ou encore la perte de repères chez les adolescents. Elle porte une attention soutenue aux choses les plus humbles et aux mouvements presque imperceptibles de la vie intérieure de ses personnages. En juxtaposant une infinité de menues notations, par une technique semblable à celle de l'impressionnisme, elle nous permet d'entrer dans l'univers matériel et sensuel des personnages et de s'identifier à eux.