Contenu

Recherche par auteur : Daniel, Jean

8 résultats.

Lu par: Michel Fleury
Durée: 9h. 13min.
Genre: Biographie/témoignage
Numéro: 22094
Quatrième de couverture: " Lorsqu'on voit défiler sa vie, on se dit, devant certaines scènes : comment ai je pu ? Et devant d'autres : qui est cet homme ?... " Face à Martine de Rabaudy, Jean Daniel prend une distance nouvelle à l'égard de ce qu'il a vécu de plus intime. Un écrivain regarde vivre un journaliste. Il aperçoit sans indulgence, au cœur de cette histoire, un étranger sûr de lui dans l'action et sceptique dans les idées, péremptoire et désenchanté, esthète et engagé, laïc et mystique, gidien, camusien et mendésiste. Il reste fidèle à une certaine idée de l'humanisme qui tente de survivre à la mort des utopies et aux échecs de la décolonisation tout en vérifiant que le bonheur et la vie sont ailleurs. Cet étranger qui me ressemble revisite ainsi l'aventure d'un journaliste-écrivain et, à travers lui, celle de l'hebdomadaire qu'il a fondé en 1964, Le Nouvel Observateur, aux prises avec son siècle.
Lu par: Gauthier
Durée: 5h. 47min.
Genre: Biographie/témoignage
Numéro: 26855
Quatrième de couverture: A travers des interviews, des textes personnels, ou encore le regard de personnalités qui le connaissent bien, le journaliste et fondateur du Nouvel observateur défend ses engagements, politiques et professionnels, sa vision du monde arabe et ses goûts en matière d'art. "Comme toute une génération, je suis entré dans la société intellectuelle et dans l'engagement politique par les chemins de l'anticolonialisme. En politique, mais aussi en journalisme puisque je suis devenu romancier du réel tout au long de la guerre d'Algérie, avant de créer avec des amis, des écrivains, des historiens, Le Nouvel Observateur. A travers ces textes qui sont autant de miroirs de ma vie, je m'aperçois que je n'ai cessé de maintenir des fidélités parfois contradictoires mais toujours suffisamment fortes pour m'inspirer plusieurs nostalgies à la fois. Camus a écrit L'Exil et le Royaume. Il me suffirait de mettre ces deux mots au pluriel pour les faire miens".
Lu par: Pierre Luisoni
Durée: 3h. 21min.
Genre: Biographie/témoignage
Numéro: 19095
Quatrième de couverture: Un après-midi de novembre 1997, une longue insomnie s'achevait. Barbara rejoignait son aigle noir. On l'avait étiquetée " rive gauche " jadis : elle chantait aux faubourgs de minuit à " L'Ecluse ", un cabaret de Saint-Germain-des-Prés. Par la grâce de ses chansons - le jour où elle avait osé dire qu'elle en était l'auteur - elle était devenue une artiste singulière. Dis quand reviendras-tu ? Nantes, Une petite cantate, Marienbad... Barbara a promené sa plus belle histoire d'amour quatre décennies durant, de Bobino à Pantin, du Zénith au Théâtre du Châtelet, transformant au fil des années son tour de chant en un show à grand spectacle. L'artiste était devenue star. Au-delà des notes, la longue dame brune, la tulipe noire, la mante religieuse - de combien de métaphores ne l'avait-on affublée ? -, s'était révélée humaine, préoccupée du sort des exclus, des malades, des détenus.
Lu par: Suzanne Bettens
Durée: 7h. 50min.
Genre: Histoire/géographie
Numéro: 19398
Quatrième de couverture: Les Suisses allemands et les Romands ne partagent en général pas les mêmes histoires. Il en est pourtant une qui fédère l'ensemble de la population helvétique : Guillaume Tell. Sous la direction de deux professeurs de l'Université de Neuchâtel, un ouvrage présente aujourd'hui au public des traductions remises à jour des principaux textes qui ont fait naître le mythe. Il donne également de nombreuses explications sur le rôle du héros uranais dans la consolidation de notre identité nationale et sur son arrivée dans le patrimoine romand.En 1880, la France, comme toutes les républiques qui ne peuvent fêter l'anniversaire du souverain, se cherche une date pour sa fête nationale. Elle opte pour le 14 juillet. Assez curieusement, la Suisse choisit peu après, en 1899, le 1er août, à la demande des communautés suisses à l'étranger qui voulaient un jour pour fêter leur suissitude! Le Grütli est immédiatement associé à la célébration. Comment cette fameuse prairie est-elle entrée dans le patrimoine helvétique ? Quels récits ont amené cette histoire de Schwyzois, d'Uranais et d'Unterwaldiens en terre romande? Sous la houlette de deux professeurs de l'Université de Neuchâtel, un ouvrage retrace l'apparition du mythe de Guillaume Tell et son arrivée en Suisse romande. Suivra une exposition intitulée « Tell, l'assassin... », présentée au Musée d'Art et d'Histoire de Neuchâtel, du 17 septembre 2011 au 8 janvier 2012.
Lu par: Manon
Durée: 5h. 25min.
Genre: Roman : au sens large et aventures
Numéro: 38467
Quatrième de couverture: Paris, 1945. Paul Valéry se remémore sa jeunesse, période de frénésie créative de la fin du XIXe siècle où se côtoient Mallarmé, Degas, Corot, Manet, Monet et surtout Berthe Morisot, qu'il affectionne particulièrement. Le vieil homme ouvre le carnet intime qu'elle lui a légué et dans lequel elle évoque sa quête de beauté. L'écrivain entame une réflexion sur le sens de l'art et de la vie. ©Electre 2018
Lu par: Nicole Roche
Durée: 6h. 42min.
Genre: Roman historique/biographique
Numéro: 27522
Quatrième de couverture: Staline, un Staline qui n'a plus que trois ans à vivre, se retire quelques jours dans sa Géorgie natale. La Vodieva, sa maîtresse de longue date, le rejoint dans le palais décadent où il s'est installé. Elle est accompagnée d'un jeune peintre qu'elle protège. Ce Danilov, prodige du réalisme socialiste, a conçu une oeuvre inouïe pour célébrer la glorieuse éternité du Petit Père des peuples. Rien, bien sûr, ne se passe pour lui comme prévu. Nuits d'insomnies, interrogatoires infinis, infinie attente. Allongé sur un divan étrangement identique à celui de Freud, Staline joue avec les fantômes qui hantent ses rêves : sa mère, son épouse suicidée, ses années de Sibérie et Lénine, le plus grand des pères menteurs. Autour de celui qui ne tremble jamais, il n'y a que terreur, soumissions, impitoyable cruauté : son véritable monument d'éternité.
Lu par: Henri Duboule
Durée: 7h. 49min.
Genre: Roman historique/biographique
Numéro: 13269
Quatrième de couverture: Résumé du livre : Pour être vainqueur de la guerre de Cent Ans, Philippe de Bourgogne doit épouser l'infante Isabel du Portugal. Il envoie Johannes Van Eyck réaliser son portrait. Le portrait qu'il réalisera devra résoudre une simple énigme : à trente ans, l'Infante est-elle encore vierge ? Mais le peintre détourne sa mission au profit de son ambition artistique et Isabel le manipule... Une étrange lutte s'engage entre la princesse et le peintre, avec à la clef trois quêtes, trois vérités et trois mensonges.
Lu par: Jean Frey
Durée: 2h. 26min.
Genre: Philosophie/religion/spiritualité
Numéro: 15242
Quatrième de couverture: Quatrième de couverture : La littérature apocryphe a longtemps nourri les sermons et les débats théologiques. Même si elle n'a pas toujours été reconnue à sa juste valeur, elle attise la curiosité du plus grand nombre. Depuis la médiatisation de textes tels l'Évangile de Judas ou le roman de Dan Brown, Da Vinci Code, ce ne sont plus seulement les spécialistes qui cherchent à les découvrir mais aussi le grand public. Cette littérature riche, dont de nouveaux manuscrits sont découverts chaque année, nous dévoile des traditions anciennes du christianisme primitif et nous offre une nouvelle vision des débuts de l'ère chrétienne. Cela confère à ces écrits un intérêt inestimable pour l'histoire de la naissance du christianisme et rend ces récits plus cruciaux pour la culture européenne que les fables et autres chansons de geste du Moyen Age, dont ils sont d'ailleurs l'une des principales inspirations. Une présentation claire et détaillée de l'état de nos connaissances actuelles sur les textes apocryphes.