Contenu

Convoi pour Samarcande

Résumé
Dans les années 1920, en URSS, la famine fait rage dans la région de la Volga. Le gouvernement soviétique met sur pied des convois d’évacuation pour sauver les enfants. C’est l’un de ces trains que l’officier de l’Armée rouge Deïev prend en charge, avec à son bord cinq cents enfants, qu’il doit acheminer de Kazan, la capitale du Tatarstan, jusqu’à Samarcande. Pour atteindre le Turkestan, terre d’abondance épargnée par la famine, il faut faire un long voyage de milliers de kilomètres à travers les forêts de la Volga, les steppes de l’Oural, puis les déserts d’Asie centrale. Au cours de ce périple, Deïev et ses passagers rencontrent des femmes et des hommes qui les aident et les nourrissent – héros du quotidien, bandits ou fonctionnaires au double visage. Avec la commissaire Blanche et l’infirmier Boug, il tente de protéger les enfants de la faim, de la soif, de la peur et du choléra. Deïev devra faire face aux fantômes de son passé, aux crimes commis au nom du pouvoir soviétique, et à la cruauté de son pays, pour lequel la vie humaine a si peu de valeur. Par son courage et sa bonté, cet homme sauve des centaines de vies ; en s’élevant contre les crimes de l’État soviétique, il montre un chemin possible vers la rédemption.
Durée: 17h. 19min.
Édition: Lausanne, Noir sur blanc, 2023
Numéro du livre: 74791
ISBN: 9782882508607

Documents similaires

Durée:3h. 35min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:72057
Résumé: Le professeur Vitali Vitalievitch Safonov se voit obligé d’accompagner une statue de Bouddha que le régime bolchevique veut restituer à la République sœur de Mongolie. Le voyage en train à travers le pays en proie à la guerre civile est terrifiant: l’URSS apparaît comme le royaume des morts. Et le fantastique, dans ce récit, prend le visage du lama qui accompagne le professeur dans son périple. C’est bien le diable qui va l’attirer dans le désert et l’y faire assassiner. Un roman fantastique, « à la jonction du bouddhisme et de la révolution » (Dany Savelli), une œuvre puissante et poétique.
Durée:5h. 8min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:17186
Résumé: Sauvé de la mort par Tatiana, alors infirmière, Ivan, Héros de l'Union Soviétique décoré de l'Etoile d'or, promet à celle-ci de l'épouser une fois le conflit terminé. Mais la guerre va transformer Tatiana en infirme à la santé fragile. Alors que son Etoile d'or lui ouvrirait bien des coeurs, Yvan se résout à honorer sa promesse. Et à l'image de cet amour modeste, se dessine alors une vie simple, dans un village retiré, Yvan et Olia « prenant lentement l'habitude de l'autre » dans cette vie propre et paisible.
Durée:4h. 12min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70710
Résumé: Le Fléau de Dieu est un roman sur la jeunesse d’Attila, otage de l’empereur romain Flavius Honorius. Ce Barbare, ce garçon à l’état de nature, sauvage et indomptable, observe l’empire corrompu et forge son caractère en opposition à une société mourante. Le récit se déroule sur deux plans : d’un côté la découverte d’une civilisation décadente à travers les yeux d’un jeune « sauvage », de l’autre l’observation de ce même pourrissement par l’historien byzantin Priscus Panita. Tout le roman est tissé de métaphores : la terre hurle « comme une femme qui sent déjà son ventre enflé prêt à projeter dans le monde des êtres nouveaux », Attila a des cheveux « comme des cornes » qui balaieront l’ancien monde. Ce récit est un véritable manifeste du mouvement scythe qui considérait la révolution russe de 1917 comme un élan messianique, comme une union spirituelle néochrétienne, socialiste et révolutionnaire, opposée à la pensée bourgeoise et au nouveau pouvoir soviétique.
Durée:13h. 19min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:31497
Résumé: Le héros, Arséni, naît en 1440 près du monastère Saint-Cyrille du lac Blanc et meurt en 1520 au terme d'une longue vie qui le conduit de son lieu de naissance à Pskov, puis jusqu'à Venise et Jérusalem, avant de le ramener à son point de départ. Ses dons de guérisseur lui valent partout où il séjourne une grande renommée et pourraient lui assurer honneurs et fortune. Mais, ayant involontairement causé dans sa jeunesse la mort de la femme aimée sans qu'elle ait reçu les sacrements de l'Eglise, il renonce à tous biens terrestres et tente par la mortification d'obtenir le rachat de celle qu'il ne veut pas livrer au néant. Chronique imaginaire d'un être tourmenté par la sainteté, ce roman-fable nous entraîne dans une Russie du Moyen Age ravagée par la peste et dans le quotidien d'un petit peuple humble et brutal, de moines énergiques et visionnaires, de pèlerins exposés aux dangers de longs voyages. Inspiré par des vies de saints russes, stylistiquement aussi dentelé que les feuilles d'un herbier, il dépayse fortement, tout en nous menant aux sources du christianisme russe.
Durée:17h. 58min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:30531
Résumé: À travers les destinées des Gradov, grands médecins, grands militaires, et celles des petites gens qui les entourent, c'est toute la Russie qui respire... comme elle peut, en l'une des périodes les plus dramatiques qu'elle ait connues : 1924-1953, dates du «règne» de Staline. Les Gradov sont des personnages bien romanesques, pris dans une vie quotidienne faite d'ambition, de dévouement, de contradictions, de passions, de rires. [...] Les véritables sagas modernes sont, dans la littérature universelle, rarissimes. Celle-ci mérite bien son nom tant l'horizon qu'elle embrasse est vaste, tant sa phrase est exubérante et précise, tant ses personnages et leur fortune sont attachants. Telle est la magie d'un grand écrivain.
Durée:9h. 32min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:16590
Résumé: Exilées russes à Paris, filles du même père et de trois mères différentes, ces trois soeurs qui, en filles de leur époque, refusent de se complaire dans l'inaccomplissement tchékhovien incarnent, chacune à sa façon. la tragédie du siècle. L'aînée, tout en gardant le souvenir de sa mère violée et assassinée par les Rouges pendant la guerre civile, recherche l'harmonie, habitée par le pressentiment du miracle à accomplir. La cadette, que le lecteur découvre au fil de son journal intime, la seule des trois à avoir vécu avec ses deux parents, tente de mettre en pratique sa théorie de la fragmentation du monde en se nourrissant du bonheur des autres et en séduisant les hommes qu'aiment ses soeurs. La benjamine - dont la mère, actrice française vivant en Russie, avait mis fin à ses jours, et qui a quitté la Russie après l'arrestation de son père adoptif - voit la vie comme une infinie libération de l'emprise de la peur.Tout bascule à la veille de la Seconde Guerre mondiale lorsque la cadette, Sonia, se suicide, assumant ainsi sa revendication toute moderne d'agir sur sa mort comme sur l'un des événements de la vie...
Durée:6h. 22min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:5377
Résumé: En 1954, un bagnard qui a passé trente ans dans les camps retrouve, à l'époque de la déstalinisation, une Russie qu'il avait quittée en pleine révolution. L'Etat et la Liberté sont les mots-clés de ce roman, et Grossman le premier dans la littérature russe soviétique à démystifier Lénine.
Durée:8h. 41min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:16958
Résumé: 1772, Saint-Pétersbourg : Catherine de Russie offre à son jeune amant le comte Zadonski un traité rédigé de sa main, De l'art d'aimer et d'être aimé. Un siècle et demi plus tard, le descendant du comte, sa femme et ses deux filles fuient la Russie devenue soviétique, emportant avec eux le manuscrit transmis de génération en génération. De Saint-Pétersbourg à Istanbul, du Caire à Paris et à Londres, le destin des Zadonski va se mêler à celui du XXe siècle, avec ses secrets, ses grandeurs, ses déchirements. Épouse d'un noble anglais, Antonina partagera les combats de Churchill et de la France libre
Durée:15h. 1min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:8122
Résumé: Au travers des différents membres d'une famille moscovite, Axionov décrit de manière émouvante les principales étapes de l'histoire soviétique, de la répression de la révolte des marins de Cronstadt, en passant par la lutte pour le pouvoir entre Staline et Troitsky, la NEP, la répression anti koulak, les purges staliniennes, la grande guerre patriotique et les dernières années de Staline. Le livre témoigne des espoirs, des sacrifices et des souffrances endurés par les russes durant cette page terrible de l'histoire russe. Il démonte le mode de domination du système stalinien sur les esprits, sa cruauté et son cynisme atroce, les lâchetés et le courage des personnages qui sont si humains.
Durée:14h. 54min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:8121
Résumé: A travers la destinée des Gradov, grands médecins, grands militaires, et celles des petites gens qui les entourent, c'est toute la Russie qui respire... en l'une des périodes les plus dramatiques qu'elle ait connues : 1924-1953.
Durée:19h. 50min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:13918
Résumé: Dans À la Voltaire, Axionov élève au rang de personnage les idées du siècle des Lumières rassemblées dans la pensée de Voltaire, lequel dénonçait l'" enthousiasme " qui sous-tend la pensée unique, les fanatismes, l'inégalité, l'injustice ; et donc prônait la tolérance, lé, la démocratie. L'" aubergiste de l'Europe ", comme il s'appelait parce qu'il accueillait à Ferney d'innombrables visiteurs, fut un grand épistolier. Durant une quinzaine d'années, jusqu'à la mort de l'écrivain, celui-ci a entretenu un dialogue épistolaire intime avec Catherine II la Grande, impératrice de Russie. Pourtant, ils ne se sont jamais rencontrés. Axionov corrige cette anomalie de l'histoire en imaginant, en 1764, alors que la jeune femme (elle a trente-quatre ans, il en a soixante-dix) vient d'accéder au pouvoir, un tête- à-tête : la tsarine a fixé un rendez-vous sur une île de la Baltique entre l'Allemagne du nord et la Scandinavie. Là encore, on retrouve le beau foisonnement auquel Axionov nous a habitués : des personnages hauts en couleur se rejoignent, se quittent, réapparaissent à travers l'Europe ; des idées et des faits : les amours malheureuses de Voltaire, son combat dans l'affaire Calas, l'importance des pigeons voyageurs en temps de guerre, le servage en Russie, etc.
Durée:7h. 36min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:68619
Résumé: Roman von Ungern-Sternberg, baron balte converti au bouddhisme, général de l'armée blanche à trente-cinq ans, est le dernier combattant à résister contre la marée révolutionnaire rouge qui submerge la Russie. Replié en Mongolie, il s'y taille un royaume en libérant le khutukhtu, " Dieu vivant " des Mongols, prisonnier des Chinois. C'est là que commence son règne de violence et que prend forme son rêve fou : reconstituer la horde d'or de Gengis Khan. Personnage démesuré, être hors norme, Ungern ira au bout d'un destin aux dimensions shakespeariennes.