Contenu

Une maison faite d'aube

Résumé
"Dans un pays très ancien, que l'on disait éternel, il y avait une maison faite d'aube, de pollen et de pluie. La plaine resplendissait des reflets miroitants des argiles et des sables et les collines alentour étaient multicolores. C'était un pays fort et tranquille. Tout y était beau". Ce pays, c'est la réserve indienne du Nouveau-Mexique sur laquelle Abel a grandi, où l'on vit au rythme des saisons en accord avec la terre et les rites ancestraux. Mais le jeune homme est comme prisonnier entre deux mondes et n'y retrouve pas sa place lorsqu'il rentre du front en 1945, dangereusement attiré par la modernité de l'Amérique des villes. Mêlant philosophie et mysticisme, ce roman résolument pacifiste de la littérature américaine, récompensé en 1969 par le prix Pulitzer, résonne aujourd'hui d'une troublante modernité. Enrichi d'un avant-propos inédit de l'auteur, nommé Artiste de l'Unesco pour la Paix, il s'impose comme un chef-d'oeuvre universel sur la condition humaine.
Durée: 9h. 35min.
Édition: Paris, Albin Michel, 2020
Numéro du livre: 70234
ISBN: 9782226440464
Collection(s): Terres d'Amérique

Documents similaires

Durée:5h. 29min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74436
Résumé: À la mémoire des peuples disparus. L'auteur, par l'entremise de son héroïne, se fait témoin de la disparition des peuples autochtones d'Australie et rend hommage à leur culture et à leur rapport à la nature. Bagaa est métisse. Rejetée pour cette double appartenance, elle se retrouve rapidement seule dans la nature à devoir survivre. Elle lie alors son destin à celui d'une étrange dingo noire, très intelligente qui la suit partout. Elle rencontre parfois quelques humains sans toutefois trouver sa place parmi eux. C'est alors qu'elle croise la route d'un étrange géant venu la chercher. Non pas pour être accueillie dans sa tribu, mais pour témoigner. Car leur départ est proche...
Lu par:Janick Quenet
Durée:10h. 1min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74110
Résumé: Après avoir travaillé en Alaska avec le peuple Gwich’in, Nastassja Martin a franchi le détroit de Béring pour entamer une recherche comparative au Kamtchatka. Pendant l’époque soviétique, les Even, peuple nomade d’éleveurs de rennes, ont été sédentarisés dans des fermes collectives. Après la chute du régime, beaucoup ont continué d’être les bergers des rennes qui ne leur appartenaient plus, les troupeaux étant aux mains d’entreprises privées. Depuis l’ouverture de la région en 1991, les anciens kolkhozes du Kamtchatka se transforment en plateformes touristiques. En 1989, juste avant la chute de l’Union soviétique, une famille even aurait décidé de repartir en forêt, recréer un mode de vie autonome fondé sur la chasse, la pêche et la cueillette. Était-ce une légende ? Comment un petit collectif violenté, spolié, asservi par les colons avant d’être oublié de la grande histoire s’est-il saisi de la crise systémique pour regagner son autonomie ? Comment a-t-il fait pour renouer les fils ténus du dialogue quotidien qui le liait aux animaux et éléments, sans le secours des chamanes éliminés par le processus colonial ? Quelles manières de vivre les Even d’Icha ont-ils réinventées, pour continuer d’exister dans un monde rapidement transformé sous les coups de boutoir de l’extractivisme et du changement climatique ? Dans ce livre, où les rêves performatifs et les histoires mythiques répondent aux politiques d’assimilation comme au dérèglement des écosystèmes, l’autrice fait dialoguer histoire coloniale et cosmologies autochtones en restituant leurs puissances aux voix multiples qui confèrent au monde sa vitalité.
Durée:5h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73630
Résumé: Deux personnages qui narrent leur propre histoire, Elle et Lui. Elle se remémore sa jeunesse, passée entre les lacs et les forêts de son territoire ancestral, le Nitassinan, jusqu'à son mariage qui la conduit à quitter les siens et à s'installer en ville. Lui, journaliste à Montréal, vient se recueillir sur sa dépouille à Elle, et s'interroge sur son identité, car l'Indien, lui dit-on, il l'a en lui. Elle, c'est Jeannette, la fille d'Almanda et Thomas. Lui, c'est son petit-fils, Michel. Dans le sillage de Kukum, et avec la même écriture, précise, sereine, ce dialogue à travers le temps et l'espace redonne vie aux riches heures de la culture innue et questionne son devenir actuel.
Durée:3h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74778
Résumé: Kahu grandit dans une tribu maori de Nouvelle-Zélande. Enfant prodige, elle se confronte très tôt à l'autorité du chef Koro Apirana, son arrière-grand-père, qui refuse l'idée qu'une femme puisse un jour lui succéder. Mais restera-t-il insensible au chant des baleines et à l'intrépidité de Kahu ? Jusqu'à quel point le respect des traditions doit-il rester figé dans une vision du monde qui ne reflète plus la réalité ? Witi Ihimaera tisse un conte contemporain captivant et plein d'humour sur le courage, l'espoir, la puissance des femmes et l'importance des liens entre les générations
Durée:13h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69754
Résumé: Avec ce roman d’aventures mené tambour battant, Nicolas Vanier nous transporte au milieu de territoires sublimes et inconnus. Attendri par le spectacle d’une louve jouant avec ses louveteaux, Serguei sait qu’il transgresse les lois millénaires de son peuple nomade. Il a en face de lui des loups, les égorgeurs de rennes, les ennemis héréditaires. Il est tenu par son rôle de futur chef de clan de les abattre tous, sans état d’âme. Mais, dans l’insouciance de ses dix-sept ans, Serguei se dit qu’il aura tout le temps de le faire plus tard. Pas un instant, il ne pense que sa vie est en train de basculer. Le jeune Évène vient d’entrer dans le cercle des loups. À cause de cette trahison, Serguei est renié par son père et banni de son clan. Il doit désormais survivre seul dans le désert glacé de la Sibérie. Mais quand des hommes sans scrupules, venus de cet Ouest tout-puissant, débarquent et menacent la survie des siens, le jeune homme n’a plus qu’une idée en tête : sauver coûte que coûte sa tribu et la femme qu’il aime. Seul contre les pirates des temps modernes, Serguei réussira-t-il à empêcher la disparition de son peuple ? Une aventure extraordinaire au cœur du Grand Nord sibérien, entre un monde ancestral régi par les lois de la nature et la modernité, qui menace de tout balayer.
Durée:4h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75390
Résumé: J'ai fixé les yeux de celui qui me demandait de le suivre jusqu'au bout du monde. J'y ai vu la rivière, le lac long et, au milieu, moi et ce jeune homme aux larges épaules et au regard confiant. Almanda a 15 ans quand elle tombe amoureuse de Thomas, jeune Innu de l'immense lac Pekuakami. Orpheline québécoise d'origine irlandaise, elle quitte les siens pour le suivre dans cette existence nomade, brisant bientôt les carcans imposés aux femmes autochtones pour apprendre la chasse et la pêche. Ancré dans une nature omniprésente, sublime et très vite menacée, son destin se mêle alors à celui, tragique, d'un peuple ancestral à la liberté entravée. Ecrivain et journaliste à Montréal, Michel Jean est issu de la communauté innue de Mashteuiatsh.
Durée:22h. 2min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:66262
Résumé: L’île où les hommes implorent s’attache, le temps de quatre saisons, à inventorier les éléments constitutifs d’une rapide dégradation des conditions de vie sur la planète Terre. Mû par une inquiétude que justifient, jour après jours, des faits irrécusables, l’auteur n’en ressent que plus fort l’urgence d’explorer la palette des prodiges recelés par le monde qui s’étiole – ce à travers quatre entités géographiques : le territoire traditionnel des Innus du Québec-Labrador, l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande, l’île cycladique de Sifnos et la campagne vaudoise, où l’ancien Parisien a choisi de s’établir. De lieux en peuples aimés, Jil Silberstein dit la splendeur d’un rituel particulier aux Nuu-chah-nulth de l’île de Vancouver, les prouesses d’un Pholque phalangide, les enjeux du Pléistocène, l’exploration du Pacifique. Il s’initie à la dérive des continents, sonde les motifs d’un marbre antique du sanctuaire de Delphes, retrouve au cœur de la forêt subarctique le peuple innu dépossédé par le colonialisme, célèbre l’écrivain américain Annie Dillard, le Tao te king et son cher Joachim Du Bella
Durée:9h. 21min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:71995
Résumé: En 1944, au milieu des étendues sauvages de Laponie, un jeune soldat finlandais, Olavi Heiskanen, officie comme traducteur dans un camp de prisonniers dirigé par les Allemands. La cruauté fait partie du quotidien, détenus et gardiens luttent pour préserver leur humanité. Enontekiö, 1947. La journaliste et photographe Inkeri Lindqvist s’installe dans la ville pour écrire sur la reconstruction de la région. Mais elle cherche avant tout, et en toute discrétion, à élucider le mystère qui entoure la disparition de son mari durant la guerre. Alors qu’Olavi et Inkeri cohabitent, la journaliste découvre peu à peu ce que tout un peuple a subi dans l’indifférence la plus totale. Et dans la nuit polaire, l’Histoire s'apprête à révéler, sous le soleil de minuit, ses plus sombres secrets.
Durée:8h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69796
Résumé: Perdue sous la canopée, une tribu d'Indiens isolés, fragilisés, menacés par les outrages faits à la forêt. Au-dessus de leurs têtes, un homme d'affaires seul et pressé, aux commandes de son avion, survole l'immense cercle formé par la boucle du fleuve délimitant leur territoire. Une rencontre impossible, entre deux mondes que tout sépare. Et pourtant, le destin va l'organiser. À la découverte de la « Chose », tombée du ciel, un débat agite la tribu des Yacou : homme ou animal ? C'est en essayant de leur prouver qu'il est humain que l'industriel finira par le devenir. Le Cercle des Hommes n'est pas seulement un puissant roman d'aventures, d'une richesse foisonnante, c'est aussi un livre grave sur le monde d'aujourd'hui et notre rapport à la nature.
Lu par:Marie Meylan
Durée:10h. 41min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:75441
Résumé: Jacob, un allemand qui s'apprête à passer l'Abitur, se lance sur les traces de son père, dont il vient d'apprendre que c'est un Cree du Canada. Mais arrivé à Moosonee, une ville où le garçon a vécu ses quatre premières années sans en avoir de souvenirs, Jacob découvre que son père n'est pas chez lui : il est en train de chasser à quelques kilomètres de la ville. L'ado rencontre une femme sympathique qui l'a connu étant petit, la mère de Luke, un garçon de son âge qui est mort dans un incendie deux ans plus tôt. Elle l'héberge pour la nuit, et Jacob trouve ensuite un passage en motoneige pour rejoindre son père. Seulement, le voilà abandonné au milieu d'une nature hostile par l'homme qui devait l'amener. Jacob survit à peine au froid et à la faim quand il est férocement attaqué par un ours. Heureusement, Anak, un vieux Cree, le tire de ce mauvais pas et l'accueille chez lui. Jacob y fait la connaissance de Kim, une autochtone revêche de prime abord. Mais peu à peu, Jacob et Kim se rapprochent tandis que la jeune fille soigne l'Allemand et lui présente une partie de la culture algonquine. Seulement, l'arrivée de Jacob fait ressurgir des secrets restés enfouis bien longtemps...
Durée:12h. 30min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:75794
Résumé: L'auteure s'intéresse à l'approche qu'ont les peuples traditionnels de la santé et de la guérison ainsi qu'à la façon dont elle peut inspirer la société occidentale. Les maladies n'y sont pas vues comme des ennemis à combattre mais comme des indicateurs de symptômes qui renseignent sur la qualité de la relation de l'homme à son histoire et au monde.
Durée:27h. 8min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66720
Résumé: Alors que les Etats-Unis sont frappés par la Grande Dépression, Florence Fein, à seulement 24 ans, quitte Brooklyn pour une ville industrielle de l'Oural, dans la toute jeune URSS. Elle n'y trouvera pas ce qu'elle espérait : un idéal d'indépendance et de liberté. Comme de nombreux Refuzniks, son fils Julian, une fois adulte, émigre aux Etats-Unis. Des années plus tard, en apprenant l'ouverture des archives du KGB, il revient en Russie et découvre les zones d'ombre de la vie de sa mère. Entremêlant époques et lieux, ce premier roman magistral de Sana Krasikov nous plonge au coeur de l'affrontement Est-Ouest en explorant, à travers le destin de trois générations d'une famille juive, l'histoire méconnue de milliers d'Américains abandonnés par leur pays en pleine terreur stalinienne, et les conséquences de nos choix individuels sur la vie de nos enfants.