Contenu

Une morale pour les aigles, une autre pour les pigeons

Résumé
En plus de trente-cinq ans d’une carrière judiciaire où il s’est souvent heurté à l’ordre établi, Éric de Montgolfier a eu tout le loisir de débusquer les mensonges des prédateurs de la démocratie qui tentent de nous courber sous leurs exigences de morale alors qu’eux-mêmes ne s’y plient pas. On se sentirait pigeon à moins… Pressions du Pouvoir sur les magistrats, dossiers curieusement classés sans suite ou grâces surprenantes, traitements différents des affaires fiscales selon que vous êtes puissant ou misérable, influence ambiguë de la presse ligotée par ses annonceurs et ses connivences avec le monde politique, indélicatesses de certains avocats, enrichissement illégal de quelques notaires, aberrances de la législation sur les femmes, dévalorisation du travail dans les textes : oui, il s’agit de Justice ! Mais pas seulement de l’institution. Nous sommes tous concernés. Et parce que ce livre talentueux dont les anecdotes vécues soutiennent le discours respire l’intégrité, il donne à chacun de nous l’envie de s’y soumettre, pour être digne de l’exiger. Ceux qui seraient spontanément tentés d’adopter le plumage du pigeon comme une justification de leur passivité doivent se rappeler sans cesse que, plus qu’un droit, la citoyenneté est un devoir qui ne souffre pas de compromis.
Durée: 9h. 3min.
Édition: Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), M. Lafon, 2014
Numéro du livre: 69145
ISBN: 9782749922805
Collection(s): Document
CDU: 300

Documents similaires

Durée:9h. 5min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:17231
Résumé: Le commissaire Brunetti reçoit un jour la visite à son domicile d'un jeune employé du cadastre qui lui apprend que son appartement n'a aucune existence légale : il ne figure pas sur les plans de la ville et le permis de construire est introuvable. Brunetti cherche à régler cette question en usant de ses relations au sein de l'administration locale. Mais l'enquête administrative se transforme en affaire criminelle lorsque ce même bureaucrate est retrouvé mort au pied d'un échafaudage, et que des témoins de cet "accident" sont assassinés. Brunetti va alors découvrir l'existence d'un vaste système de corruption dont les ramifications plongent au coeur des milieux les plus sordides, comme ceux des usuriers et des dealers.
Lu par:Carole Beuron
Durée:9h. 54min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70284
Résumé: Comment défendre les Lumières aujourd'hui ? Leur idéal d'émancipation a-t-il encore un sens ? On ne saurait se borner à invoquer un esprit des Lumières immuable dans un contexte marqué par le réveil du nationalisme, les crises environnementales et sanitaires et l'augmentation des inégalités. Faire face au danger d'effondrement de notre civilisation sans renoncer à la rationalité philosophico-scientifique, mais en tenant compte de notre dépendance à l'égard de la nature et des autres vivants : telle est la démarche qui fonde ce livre. Pour combattre les anti-Lumières qui souhaitent rétablir une société hiérarchique ou théocratique et répondre aux accusations des postmodernes qui suspectent tout universalisme d'être hégémonique, il faut donc proposer de nouvelles Lumières. Celles-ci supposent de revisiter l'histoire des Lumières, mais aussi de lutter contre l'amputation de la raison qui a été réduite à un instrument de calcul et d'exploitation. L'objectif des Lumières à l'âge du vivant et de leur projet d'une société démocratique et écologique est bien de destituer le principe de la domination - une domination des autres et de la nature à l'intérieur et à l'extérieur de soi qui traduit un mépris du corps et de la vulnérabilité.
Durée:6h. 56min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:16292
Résumé:
Durée:2h. 42min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74634
Résumé: Fasciné par la machine judiciaire et par les aperçus des replis de l'âme humaine que lui apporte son expérience de juré, A. Gide assiste à divers procès : affaires de moeurs, infanticide, vols, etc. Dans ce texte extrait de Souvenirs et voyages, il s'interroge sur la justice et son fonctionnement, et insiste sur la barrière fragile qui sépare les criminels des honnêtes gens.
Durée:4h. 53min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:67411
Résumé: Ancien magistrat et avocat général à la cour de Paris, l'auteur porte un regard sur l'évolution de la magistrature ces quarante dernières années et explique comment les juges, guidés par leur idéologie, ont transformé la justice en une arme politique. L'auteur dénonce le formatage des élèves magistrats, les pressions du pouvoir et les relations ambiguës entretenues avec les médias.
Durée:1h. 36min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:68253
Résumé: « Pour chanter les vingt ans du Pommier, mon éditrice me demanda d’écrire quelques lignes. Les voici. Pour une fois, j’y entre en morale, comme en terre nouvelle et inconnue, sur la pointe des pieds. On disait jadis de l’Arlequin de mes rêves, bienheureux comédien de l’art, qu’il corrigeait les mœurs en riant. Devenu arrière-grand-père, son disciple a, de même, le devoir sacré de raconter des histoires à ses petits descendants en leur enseignant à faire des grimaces narquoises. Parvenus ensemble à l’âge espiègle, j’en profite pour leur dire de l’humain en pouffant de rire. » Un éloge de l’humilité et de l’espièglerie qui fait du bien en ces temps bousculés !
Durée:7h. 28min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:14449
Résumé: Présentation de l'éditeur : L'Europe n'a plus conscience d'être une civilisation. Au nom de ses crimes anciens, elle a renié le meilleur d'elle-même. Mais en ce début de XXIe siècle, elle n'a plus rien à renier parce qu'elle a tout oublié. Appauvrie et démunie, elle veut être bien avec tous ses voisins, proches et lointains. Elle veut surtout faire le Bien : nos artistes, nos politiques, nos médias, et jusqu'à notre langage, sont maniaques de la vertu. Hélas, c'est la vertu des faibles. Notre Bien est peureux, négatif, superficiel, et surtout il est vide. Et si, au lieu de vouloir être bons, nous essayions d'être nous-mêmes ? Et si, face aux grandeurs des autres civilisations, nous songions à notre grandeur propre, qui n'est pas de chercher la perfection, mais de nous vouloir perfectibles, et de chercher le bien sans jamais quitter des yeux la beauté ni la vérité ?
Lu par:Edgard Raeber
Durée:5h. 27min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73528
Résumé: Dernier survivant des grands voyous qui ont tenu le haut du pavé dans les années 1970-1980, Gérard Fauré a décidé de parler. Le film de sa vie dépasse toutes les fictions. Né au Maroc d'un père officier français et d'une mère berbère, il s'initie au trafic sur le port de Tanger et devient contrebandier. En Espagne, il s'associe avec des anciens de l'OAS pour commettre hold-up et trafic de drogue. Il côtoie la French Connection et développe une organisation criminelle aux Pays-Bas avec le parrain marseillais Gaëtan Zampa. A Paris, il devient dans les années 1980 le "prince de la cocaïne" , fournisseur préféré du show-biz, qu'il reçoit dans un hôtel particulier pour des fêtes nocturnes très privées. Sa chute en 1986 provoque bien des angoisses et tractations en coulisses dans le Bottin mondain. Un témoignage unique et détonant !
Lu par:Denis Ruel
Durée:9h. 26min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:65559
Résumé: Espionnage, politique, géopolitique, blanchiment, corruption, valises de billets, super-agents : le beautiful game n'est plus un jeu, mais une industrie. Et comme toute industrie, elle attire des hommes de l'ombre et suscite ses propres déviances, aussi créatives que troubles. De Pini Zahavi, " l'homme le plus puissant du football mondial ", à Juan Figer, le doyen des agents mondiaux, en passant par Kia Joorabchian, La Mano Negra dresse le portrait de ces hommes qui ne se contentent plus d'accompagner les transferts, les clubs et les joueurs, mais redessinent la carte du football mondial au gré de leurs intérêts et de ceux de leurs amis.
Durée:12h. 3min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:20484
Résumé: Le moi monte sans cesse et retombe toujours, toujours à la poursuite de quelque chose et toujours frustré, toujours gagnant et perdant toujours. il essaie sans cesse d'échapper à cette ronde épuisante de futilité. Il s'échappe par les activités extérieures ou par des illusions agréables, par la boisson, le sexe, la radio, les livres, la culture, les plaisirs, et ainsi de suite. Dans cet ouvrage, remarquable sur un plan littéraire, psychologique et philosophique, Krishnamurti nous montre le chemin de la véritable liberté, où il n'y a pas de passé, de peurs, de jugements ou d'illusions, juste une observation vigilante et attentive de ce qui est. Seul ce qui est libre connaît le bonheur, et la liberté vient avec la vérité de ce qui est. "
Durée:6h. 6min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:18878
Résumé: A-t-on le droit de sacrifier une vie pour en sauver plusieurs autres ? Jusqu'où doit-on se montrer solidaire envers quelqu'un qui ne nous est rien ? Comment rendre justice quand il y a mort d'homme, mais ni responsables, ni coupables assignables ? Est-il juste de mourir pour ses idées ? Des questions de justice sociale jusqu'aux nouveaux enjeux de la bioéthique ou du droit international, le débat moral s'invite sur tous les terrains. Mais la théorie de la justice ne peut pas tout : un scrupule, un souvenir, un doute peuvent submerger ou brouiller la réflexion. Parce qu'elle prend en charge cette part des émotions et de l'imagination, la littérature offre de brillantes et nouvelles ressources pour nous aider à répondre à la question récurrente : qu'est-il juste de faire? Forte de son expérience auprès d'étudiants et de futurs décideurs, Frédérique Leichter-Flack nous propose de réfléchir, avec Kafka ou Gogol, Camus ou Melville, Dostoïevski ou Hugo, aux questions primordiales d'aujourd'hui. La littérature est le laboratoire des cas de conscience.
Durée:7h. 54min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:67651
Résumé: Certaines affaires disparaissent aussi vite qu’elles ont surgi dans l’actualité, d’autres font vaciller les fondements de la République et deviennent des scandales d’État. Dix de ces affaires sont racontées dans ce livre : comment la femme d’un futur président a été odieusement salie comment une opération immobilière s’est scellée par la mort mystérieuse d’un ministre,... Entre intrigues, corruption, et ambition, ces affaires révèlent qu’en politique, tous les coups sont permis : manipulation, complot, trahison. Et dans la course effrénée au pouvoir, rien ni personne n’est épargné.