Contenu

Les rives de la terre lointaine

Résumé
Hiver 1846. La famine est terrible en Irlande, où la maladie de la pomme de terre fait des ravages. Kathleen et Michael sont jeunes. Ils s’aiment et rêvent de partir en Amérique pour y faire fortune. Mais ce projet s’effondre lorsque Michael est arrêté pour avoir volé de l’orge et du seigle. Condamné au bagne, il est envoyé en Australie pour y purger sa peine. Un vendeur de bétail, Ian Coltrane, en profite pour demander Kathleen – enceinte de Michael – en mariage. Ses parents, pour éviter le déshonneur, acceptent sans hésiter. Bientôt, les jeunes époux embarquent pour les rives d’une terre lointaine, promesse d’espoir : la Nouvelle-Zélande. Mais Kathleen n’a pas oublié Michael. Le destin saura-t-il les réunir ? Ou se jouera-t-il encore de leur passion ? De coups du sort en désillusions, la vie n’a pas fini de les surprendre…
Durée: 23h. 1min.
Édition: Paris, Archipoche, 2017
Numéro du livre: 65928
ISBN: 9782377350278
Collection(s): Archipoche

Documents similaires

Durée:24h. 49min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:32632
Résumé: «Église anglicane de Christchurch (Nouvelle-Zélande) recherche jeunes femmes honorables pour contracter mariage avec messieurs de notre paroisse bénéficiant tous d'une réputation irréprochable.» Londres, 1852. Hélène, préceptrice, décide de répondre à cette annonce et de tenter l'aventure. Sur le bateau qui la mène au Pays du nuage blanc, elle fait la connaissance de Gwyneira, une aristocrate désargentée promise à l'héritier d'un magnat de la laine. Ni l'une ni l'autre ne connaissent leur futur époux. Une nouvelle vie - pleine d'imprévus - commence pour les deux jeunes femmes, qu'une amitié indéfectible lie désormais... Dans une atmosphère évoquant La Leçon de piano, le film de Jane Campion, cette saga portée par un puissant souffle romanesque révèle le talent d'un nouvel auteur, dans la grande tradition de Colleen McCullough et de Tamara McKinley.
Durée:24h. 3min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:65920
Résumé: Nouvelle-Zélande, 1899. Kevin, le fils de Lizzie et Michael, se porte volontaire pour se rendre dans une Afrique du Sud déchirée par la guerre des Boers. Un départ qui bouleverse Roberta, secrètement amoureuse du séduisant médecin. Pendant ce temps, la jeune Atamarie est la première femme - de surcroît d'origine maorie - à être admise à l'université de Christchurch pour y suivre des études d'ingénieur. Une aubaine pour elle qui, depuis l'enfance, est fascinée par le ciel et rêve de construire des machines volantes. Sarah Lark met en scène des héroïnes éprises de liberté, prêtes à tout pour réaliser leurs rêves, avec en toile de fond les paysages grandioses et sauvages de la Nouvelle-Zélande.
Durée:15h. 31min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:65283
Résumé: Londres, 1729. Nora, 17 ans, et Simon, un employé de son père n'ayant plus ni titre de noblesse ni fortune, sont éperdument amoureux. Le jeune couple, qui rêve d'îles lointaines, se voit opposer un refus catégorique. Quand Simon tombe malade, Nora fait fi des jugements et s'installe dans le logement insalubre du jeune homme pour le soigner. La tuberculose a malgré tout raison de lui. Trois ans plus tard, inconsolable, Nora accepte un mariage de raison avec Elias, un homme veuf beaucoup plus âgé qu'elle mais qui lui offre l'opportunité de vivre son rêve : quitter Londres pour la Jamaïque. Après un voyage éprouvant, elle découvre une île enchanteresse mais les conditions de vie des esclaves la choquent profondément. De nombreux défis attendent la jeune anglaise dans sa nouvelle vie. Nora parviendra-t-elle à les relever?
Durée:24h. 31min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:65964
Résumé: En 1875, en Nouvelle-Zélande, Lizzie et Michael Drury sont bouleversés par l'enlèvement par un chef maori de Matariki, leur fille adoptive. De son côté, Katherine Burton, l'ancienne fiancée de Michael, apprend le retour au pays de son fils Colin.
Durée:22h. 47min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:33401
Résumé: Gloria, l'arrière-petite-fille de Gwyneira McKenzie (la jeune Anglaise qui débarquait sur les côtes de la Nouvelle-Zélande dans Le Pays du Nuage blanc), a joui d'une enfance et d'une adolescence idylliques à Kiward Station, la ferme familiale. Mais tout s'effondre quand ses parents, pourtant absents car pris par la carrière de cantatrice de sa mère, lui font savoir qu'il est temps pour elle de devenir une véritable lady. Gloria doit alors tout quitter et faire ses adieux à ceux qui l'entourent, en particulier son cousin Jack, dont elle est très proche. Destination l'Angleterre et un austère pensionnat ! Contrainte de se plier aux règles strictes de l'établissement, incapable de s'intégrer, Gloria se retrouve plus seule et démunie que jamais. Aussi décide-t-elle de rentrer coûte que coûte dans son pays, celui du nuage blanc, et, qui sait, d'y retrouver Jack...
Durée:21h. 12min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:32069
Résumé: Gwyneira élève sa petite fille Kura. La jeune métisse de 15 ans possède une voix et un physique qui suscitent l'admiration. Elle refuse d'assumer son rôle d'héritière de Kiward Station pour se consacrer à la musique. Elle est alors envoyée en pension où elle rencontre William, le fiancé de sa cousine, dont elle tombe amoureuse.
Durée:15h. 38min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:69695
Résumé: Rheinsobern, Allemagne, 1420. Dix ans ont passé depuis le mariage de Marie, l'ancienne " catin ", avec Michel, seigneur du château. Dans cette petite cité rhénane, ils coulent des jours heureux. Mais en Bohème, la guerre contre les hussites fait rage et Michel, sur ordre de l'Empereur, doit partir combattre. Affrontant courageusement l'ennemi, il tombe lors d'une attaque surprise et est laissé pour mort. Tout le monde est alors convaincu qu'il ne reviendra jamais, sauf Marie. Avec sa fille, elle décide de partir à sa recherche. Se faisant passer pour une cantinière, elle rejoint l'armée, et tous ses dangers. Face aux soldats violents, avides de victoire à tout prix, la jeune femme ira jusqu'au bout de sa destinée pour protéger les siens. Le deuxième volet d'une trilogie historique haletante, portée par un souffle épique.
Lu par:Anne Tardy
Durée:5h. 46min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:28836
Résumé: A Francfort, en 1936. La ville est surexcitée. Bourgeois, commerçants, employés, tout le monde s'agite. Partout des banderoles, des oriflammes, les uns ont mis leurs plus beaux habits, les autres leurs uniformes tout neufs. Le Führer vient d'arriver, il prendra la parole à l'Opéra. C'est la fête. Gaie, vive, jolie, Suzanne Moder a dix-huit ans. Avec ses amies, elle se moque des garçons dans leurs tenues de parade. Certains paraissent franchement lourdauds, d'autres ne manquent pas d'allure. Les brasseries regorgent de bandes exubérantes. Amourettes, chansons, discussions passionnées, pourquoi ne pas s'abandonner à ce monde nouveau, enthousiaste et fascinant ? Mais en réalité, Suzanne a peur. Elle s'effraie de ce délire trop joyeux auquel elle sent confusément devoir résister. Certains signes l'inquiètent : la police et ses perquisitions, les juifs et leurs regards traqués, les ouvriers qui murmurent. Fuir cette Allemagne qu'elle aime tant pour ne pas la haïr ou rester et fermer les yeux ? Pour Suzanne comme pour tant d'autres, l'heure est venue du choix.
Lu par:Pascale Dubot
Durée:8h. 8min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73813
Résumé: Allemagne, 1940. Professeur d'université spécialiste de l'Antiquité, Max Koenig est interné dans un asile pour cause de neuropathie. Dans l'établissement, il se lie d'amitié avec d'autres patients, mais l'infirmière Rosemarie les met en garde. Selon elle, le Reich planifie l'assassinat des handicapés. Malgré sa maladie, Max entend sauver sa nouvelle famille. Premier roman.
Durée:11h. 8min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66712
Résumé: Best-seller dès sa parution, immédiatement traduit dans de nombreux pays, La Maison allemande nous fait éprouver le traumatisme et la révolte d'une génération qui a eu vingt ans dans les années soixante et s'est trouvée confrontée au refus de mémoire dans l'Allemagne de l'après-guerre. L'héroïne du roman, Eva, fille des propriétaires d'un modeste restaurant de Francfort-sur-le-Main, s'apprête à se fiancer avec un jeune héritier de la ville quand débute le "second procès d'Auschwitz" (1963) où doivent être jugés les crimes des dignitaires nazis. Eva a suivi des études d'interprète, elle maîtrise la langue polonaise : le tribunal la contacte pour lui proposer d'assurer, durant les audiences, la traduction instantanée des dépositions que feront les survivants du camp. Ignorant tout de ce passé, bravant les vives réticences de ses propres parents et celles de son fiancé, Eva décide de suivre son instinct et d'accepter cette mission. S'ouvre alors devant elle le long chemin d'une prise de conscience qui engage sa famille, mais qui concerne également toute la société de son temps. Porté par un regard de cinéaste et mené tambour battant, ce roman captive par sa justesse, son efficacité, son empathie avec une jeune femme en pleine construction de son individualité, dans un pays où la reconnaissance du passé engage profondément l'avenir.
Durée:9h. 9min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:14606
Résumé: À la fin du XVIIIe siècle, deux jeunes Allemands pleins de talent tentent de mesurer le monde. L'un d'eux n'est autre que l'explorateur Alexander von Humboldt (1769-1859) ; le second se nomme Carl Friedrich Gauss (1777-1855), astronome et mathématicien. Ce qui distingue Les Arpenteurs du monde, c'est l'ironie savoureuse dont fait preuve son auteur, qu'il décrive comment une servante de quinze ans tente en vain de séduire Humboldt, ses aventures sur l'Orénoque, ses démarches auprès de la Cour espagnole ou son ascension du volcan Chimborazo (Équateur)...
Durée:2h. 29min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:68587
Résumé: Écrit en 1939, à l’aube de la Seconde Guerre mondiale, Cicéron occupe une place très importante dans l’œuvre de Stefan Zweig. Dans ce récit, resté inédit en allemand et en français durant plusieurs décennies, l’écrivain autrichien évoque les combats, en vain, du célèbre auteur romain durant les dernières années de sa vie pour sauver la République face à l’avènement de la dictature. Au croisement de la nouvelle et de la biographie, se dessine en filigrane l’histoire de Zweig. Sous sa plume, Cicéron devient le symbole universel de la lutte de l’humanisme contre la dictature, et des multiples formes de résistance que l’homme de lettres – par l’esprit, la parole et la plume – peut opposer à la violence du pouvoir.