Contenu

L'envol du moineau

Résumé
D'après des faits réels, le superbe portrait d'une femme découvrant la liberté au milieu des Indiens. Colonie de la baie du Massachusetts, 1672. Mary Rowlandson vit dans une communauté de puritains venus d'Angleterre. Bonne mère, bonne épouse, elle souffre néanmoins de la rigidité morale étouffante qui règne parmi les siens. Si elle essaie d'accomplir tous ses devoirs, elle se sent de plus en plus comme un oiseau en cage. Celle-ci va être ouverte de façon violente lorsque des Indiens attaquent son village et la font prisonnière. Mary doit alors épouser le quotidien souvent terrible de cette tribu en fuite, traquée par l'armée. Contre toute attente, c'est au milieu de ces " sauvages " qu'elle va trouver une liberté qu'elle n'aurait jamais imaginée. Les moeurs qu'elle y découvre, que ce soit le rôle des femmes, l'éducation des enfants, la communion avec la nature, lui font remettre en question tous ses repères. Et, pour la première fois, elle va enfin pouvoir se demander qui elle est et ce qu'elle veut vraiment. Cette renaissance pourra-t-elle s'accoutumer d'un retour " à la normale ", dans une société blanche dont l'hypocrisie lui est désormais insupportable
Durée: 14h. 23min.
Édition: Paris, le Cherche Midi, 2019
Numéro du livre: 65501
ISBN: 9782749160924

Documents similaires

Durée:13h. 2min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71580
Résumé: De 1804 à 1806, Meriwether Lewis et William Clark, accompagnés d'une trentaine d'hommes, explorent les territoires de l'ouest du Mississippi jusqu'à l'océan Pacifique : un immense espace vierge, une terra incognita, à laquelle le président des Etats-Unis, Thomas Jefferson, veut, grâce à cette expédition officielle, imposer la domination de Washington. Au cours de cette extraordinaire aventure, ces représentants de la «civilisation» sont confrontés à une nature hostile et à des «premiers Américains» pleins de curiosité ou de défiance, avec lesquels les contacts sont souvent difficiles. Mais l'un des atouts de Lewis et Clark, c'est la présence de Sacagawea, une adolescente indienne originaire des Rocheuses, réduite en esclavage par les chasseurs de bisons des Grandes Plaines puis cédée au maquignon canadien Toussaint Charbonneau : sa connaissance de plusieurs langues locales lui permet de jouer un rôle d'interprète de premier plan. Et peu à peu s'installe, entre elle et les deux explorateurs, des relations ambiguës, faites d'estime et de sollicitude, qui transparaissent dans leurs récits de voyage et dont témoigne l'affection qu'ils ne cessèrent de porter à son très jeune fils. Sacagawea est aujourd'hui reconnue par les historiens américains comme un acteur à part entière de cette épopée ; elle est même devenue aux Etats-Unis une figure de légende. C'est la première fois qu'un ouvrage en français lui rend hommage, retraçant l'intégralité de son existence, jusqu'à sa mort en 1812, à l'âge de vingt-cinq ans.
Durée:14h. 4min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:33355
Résumé: 1875. Dans le but de favoriser l'intégration, un chef cheyenne, Little Wolf, propose au président Grant d'échanger mille chevaux contre mille femmes blanches pour les marier à ses guerriers. Grant accepte et envoie dans les contrées reculées du Nebraska les premières femmes, pour la plupart « recrutées » de force dans les pénitenciers et les asiles du pays. En dépit de tous les traités, la tribu de Little Wolf ne tarde pas à être exterminée par l'armée américaine, et quelques femmes blanches seulement échappent à ce massacre. Parmi elles, deux soeurs, Margaret et Susan Kelly, qui, traumatisées par la perte de leurs enfants et par le comportement sanguinaire de l'armée, refusent de rejoindre la « civilisation ». Après avoir trouvé refuge dans la tribu de Sitting Bull, elles vont prendre le parti du peuple indien et se lancer, avec quelques prisonnières des Sioux, dans une lutte désespérée pour leur survie. Avec cette aventure passionnante d'un petit groupe de femmes prises au milieu des guerres indiennes, Jim Fergus nous donne enfin la suite de Mille femmes blanches. Le miracle se produit à nouveau et cette épopée fabuleusement romanesque, véritable chant d'amour à la culture indienne et à la féminité, procure un incommensurable plaisir de lecture.
Durée:14h. 31min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66268
Résumé: Dans cet ultime volume de la trilogie Mille femmes blanches, Jim Fergus mêle avec une rare maestria la lutte des femmes et des Indiens face à l’oppression, depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Avec un sens toujours aussi fabuleux de l’épopée romanesque, il dresse des portraits de femmes aussi fortes qu’inoubliables
Lu par:Myriam Bayle
Durée:10h. 44min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:76903
Résumé: Dan, un vieil Indien lakota qui souhaite écrire un livre sur son histoire et celle de son peuple, contacte l'écrivain K. Nerburn. Il se livre tout au long d'une expédition qui les mène des villes délabrées des réserves indiennes jusqu'au monument en l'honneur de Sitting Bull en passant par les grandes prairies du Dakota.
Durée:9h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34080
Résumé: « Un roman admirable et déchirant, subtil et envoûtant, où s'entrelacent les destins tragiques d'une famille et de toute une communauté. »Toni Morrison, prix Nobel de littérature. Août 1942. Avant de s'engager dans l'armée de l'air, Frankie Washburn rend une dernière visite à ses parents dans leur résidence d'été du Minnesota. Il y retrouve Félix, le vieil Indien en charge du domaine, dont il est plus proche qu'il ne l'est de son propre père. Mais aussi Billy, un jeune métis avec qui il a grandi et auquel l'unissent des sentiments très forts. Ce jour-là, au cours d'une battue pour retrouver un prisonnier de guerre allemand échappé du camp voisin, les trois hommes se retrouvent mêlés à un tragique accident dont ils tairont à jamais circonstances. Ce drame va bouleverser le destin des Washburn et de leurs proches, à l'image du conflit qui ravage le monde. Un roman d'une puissance magnétique, aussi tendre que dévastateur, qui explore avec une infinie beauté les recoins les plus sombres de l'âme humaine.
Durée:12h. 31min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:32868
Résumé: C'est en écrivain et romancier que David Treuer nous entraîne dans un voyage à la rencontre de l'une des faces cachées de l'Amérique contemporaine : celle des réserves indiennes. Il y en a plus de trois cents aux Etats-Unis : certaines ne font que quelques hectares, d'autres sont immenses. Quelques-unes sont prospères, la grande majorité connaissent une extrême pauvreté, mais toutes ont en commun d'être des lieux où vivent des communautés dynamiques et qui résonnent des échos d'un passé ancien et d'une histoire complexe. Parce qu'il a lui-même grandi sur une réserve, dans le nord du Minnesota, David Treuer nous permet de découvrir ce monde de l'intérieur et son talent d'écrivain, son sens de l'observation, font merveille. C'est autant un voyage à travers le continent américain qu'un voyage dans le temps. C'est une histoire que nous n'avions encore jamais entendue racontée ainsi, un récit passionnant et un formidable exemple de résilience.
Durée:17h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36404
Résumé: Dakota du Nord, 1999. Un vent glacial souffle sur la plaine et le ciel, d’un gris acier, recouvre les champs nus d’un linceul. Ici, des coutumes immémoriales marquent le passage des saisons, et c’est la chasse au cerf qui annonce l’entrée dans l’automne. Landreaux Iron, un Indien Ojibwé, est impatient d’honorer la tradition. Sûr de son coup, il vise et tire. Et tandis que l’animal continue de courir sous ses yeux, un enfant s’effondre. Dusty, le fils de son ami et voisin Peter Ravich, avait cinq ans. Ainsi débute le nouveau roman de Louise Erdrich, couronné par le National Book Critics Circle Award, qui vient clore de façon magistrale le cycle initié avec La Malédiction des colombes et Dans le silence du vent. L’auteur continue d’y explorer le poids du passé, de l’héritage culturel, et la notion de justice. Car pour réparer son geste, Landreaux choisira d’observer une ancienne coutume en vertu de laquelle il doit donner LaRose, son plus jeune fils, aux parents en deuil. Une terrible décision dont Louise Erdrich, mêlant passé et présent, imagine avec brio les multiples conséquences.
Durée:17h. 36min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:74839
Résumé: Le 3 juin 1539, le conquistador espagnol Hernando de Soto enfonce son épée dans le sol de La Florida et se proclame gouverneur officiel, adoubé par le roi Charles Quint. Au terme d’un périlleux voyage, après avoir bravé la fougue de la mer et la rage de ses ennemis, le voilà enfin face à son destin. À lui les richesses, à lui la gloire, il bâtira là une nouvelle cité qui portera son nom. Aveuglé par l’ambition, obsédé par l’or, de Soto déferle sur les terres avec ses conquistadors. Mais ces nouvelles contrées se révèlent hostiles, peuplées de Cherokees qui se battent farouchement. Face à l’avidité des espagnols, leur résistance se nourrit des mystères de la création et de mythes. Comme celui de l’Enfant Sauvage qui renaît chaque jour, et avec lui, la soif salvatrice de sang. Explorant l’héritage de ses ancêtres cherokees, David Vann signe une œuvre virtuose sur le choc sanglant des cultures, mêlant avec intensité l’intime à l’universel.
Durée:8h. 50min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71982
Résumé: Oiseau Bleu, une femme dakota, s’est mariée précipitamment à un homme immature. Sur le chemin qui mène sa tribu au prochain lieu d’établissement du campement, elle donne naissance à sa fille, Nénuphar. Grandissant sous les tipis de leur famille élargie, participant à la vie familiale domestique et rituelle, Nénuphar et Oiseau Bleu nous font vivre leur quotidien de femmes sioux du xixe siècle. Rythmé par les valeurs et croyances dakotas, c’est tout un pan culturel et social que nous fait partager Nénuphar, en une immersion dans un monde où l’homme blanc n’était encore qu’une curiosité lointaine. À travers ce récit rare, qui se veut un antidote aux stéréotypes et aux préjugés, l’anthropologue et linguiste sioux Ella Cara Deloria (1889-1971) propose une alternative brillante et émouvante aux textes scientifiques souvent arides et ethnocentrés qui témoignent des modes de vie amérindiens.
Durée:4h. 14min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:71436
Résumé: En 1492, une nouvelle secoue l'Europe : de l'autre côté de l'océan existe une terre inconnue, un " Nouveau Monde ", où vivent des peuples aux coutumes étonnantes, parfois inquiétantes. Bâtisseurs de splendides cités, liés entre eux par des interactions complexes, ils ont développé un système de valeurs et des technologies d'un très haut degré de sophistication. Depuis leur découverte, les civilisations précolombiennes n'ont cessé de fasciner et de soulever de multiples questions, dont certaines restent, aujourd'hui encore, sans réponse. Aztèques, Incas, Mayas, Mochicas, Olmèques, Zapotèques... De Mésoamérique jusqu'aux Andes, du bassin du Mississippi au bassin de l'Amazone, c'est leur histoire qui est retracée dans ces pages, du moins ce que nous en savons, notamment grâce aux traditions orales, aux sources coloniales et à l'archéologie.
Durée:3h. 42min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:36410
Résumé: Charpentier sur les immenses tours d'acier de Duluth, dans le nord des Etats-Unis, Richard Adam n'a jamais oublié le sang indien qui coule dans ses veines. Mais le retour sur la terre natale de ses ancêtres pour enterrer sa mère va toutefois le plonger dans un monde dont il n'aurait jamais soupçonné l'existence.
Lu par:Anne Maquaire
Durée:3h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:33988
Résumé: Herman a 11 ans quand il est enlevé par des Apaches. D'abord traité en esclave, il se montre fort et courageux et gagne le respect de ses nouveaux frères. Dans immensité des plaines du Texas, très vite, il devient l'un d'eux, un Apache valeureux qui n'a peur de rien et qui protège sa tribu. Son nom est désormais En Da, le "garçon blanc". L'auteure s'est inspirée de la vie d'Hermann Lehmann, une figure de l'histoire américaine.