Contenu

Terrorisme: mensonges politiques et stratégies fatales de l'Occident

Résumé
Depuis plus d'un quart de siècle, le terrorisme n'a fait qu'augmenter et se diversifier, malgré les efforts constants de la communauté internationale pour le combattre. La raison principale de cette montée en puissance, très souvent occultée, est une combinaison de la méconnaissance de ce qu'est réellement le phénomène djihadiste et de l'opportunisme politicien occidental. Depuis la fin des années 70, toutes les crises majeures au Proche-Orient, au Moyen-Orient ou ailleurs, sont le résultat d'interventions occidentales (USA, relayée par l'Europe continentale) qui ont toutes été fabriquées selon un processus analogue : - Création d'un "problème", dans un lieu géopolitique "sensible", - Désinformation (afin de créer les conditions d'une intervention), - Intervention elle-même. Cet ouvrage propose d'analyser ces tactiques vouées à l'échec, de déchiffrer les codes de ces stratégies fatales, et de démontrer comment tous ces conflits meurtriers (Afghanistan, Irak, Syrie, Lybie... 11 sept. , Paris nov. 2015, etc.) étaient prévisibles et évitables. C'est un livre sans concessions, qui condamne une certaine hypocrisie occidentale, dénonce des impostures commises à l'insu d'opinions publiques mal informées, voire dupées par des arguments fabriqués de toutes pièces dans des officines gouvernementales ou autres, et renvoie dos-à-dos, les violences de nos démocraties aux violences réactives de sociétés aux bases très éloignées des nôtres.
Durée: 17h. 7min.
Édition: Monaco, Rocher, 2016
Numéro du livre: 34578
ISBN: 9782268084039
CDU: 320

Documents similaires

Durée:4h. 20min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:66229
Résumé: L’Europe est à la croisée des chemins. Le flux des réfugiés et le terrorisme islamiste ont plongé le continent dans la plus grande crise depuis la Seconde Guerre mondiale. Dans un monde qui fonctionne en excluant des régions et des populations entières, est-ce si surprenant que les sociétés s’effondrent, que les hommes se radicalisent ou qu’ils aspirent à rejoindre l’Europe ? Il ne s’agit pas d'un choc des civilisations mais d’une nouvelle lutte des classes. C’est pourquoi nous devons impérativement défendre les valeurs européennes, qui sont les seules à même de lutter contre les causes économiques des flux migratoires et du terrorisme. Une telle solidarité globale est peut-être une utopie, mais si nous ne nous y engageons pas, alors nous méritons d’être perdus.
Durée:2h. 40min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:71163
Résumé: «Je suis la fille du juge Boulouque, du terrorisme, du milieu des années quatre-vingt, des attentats parisiens. Et je suis orpheline de tout cela. Personne ne se souvient de mon père et la vague d'attentats des années quatre-vingt à Paris se confond avec celles qui ont suivi - c'est après tout le destin des vagues de se retirer. C'était aussi le sien. Je suis la petite fille qui a connu les menaces de mort et les gardes du corps autour de sa dixième année - les campagnes de presse, les phrases assassines. J'avais treize ans lorsque mon père a tiré, le 13 décembre 1990. Tiré sur lui, cette nuit-là. Et sur nos vies.»
Durée:19h. 53min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:33359
Résumé: C'est lors d'un séjour en prison que Morten Storm cherche un nouveau sens à sa vie. Il se convertit à l'Islam à l'âge de 21 ans et, peu à peu, se radicalise, jusqu'à devenir très proche des membres d'Al-Qaïda. Mais alors qu'il est en passe de devenir un véritable djihadiste, un renversement de situation bouleverse sa vie. Il décide de collaborer avec l'Occident et devient agent double pour trois grandes agences de renseignement, dont la CIA. Commence une vie de mensonges et de duplicités, faite de rencontres secrètes, de messages codés, de comptes rendus clandestins. Un quotidien sans le moindre droit à l'erreur... En collaboration avec deux reporters de guerre de CNN, Morten Storm nous livre un témoignage saisissant, édifiant, hallucinant
Durée:1h. 2min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:14557
Résumé: Cet ouvrage réunit des textes en forme d'éditoriaux percutants "du jeune homme révolté au vieillard en colère" : sur la guerre, les secours après les combats, l'exil des prisonniers, l'arbitrage international, le service militaire obligatoire.
Lu par:Sophie Berard
Durée:3h. 52min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74660
Résumé: L'auteur fait le constat que tandis que le monde extérieur est de plus en plus hostile (terrorisme, Covid-19, guerre en Ukraine), le foyer se transforme en cocon connecté dans lequel tout peut être regardé ou livré sans avoir à prendre le risque de sortir. P. Bruckner s'inquiète des possibilités qu'un tel comportement de repli pourrait entraîner à l'avenir.
Durée:3h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35527
Résumé: Amed et Aziz sont jumeaux et vivent au milieu des orangers sous le regard bienveillant de leurs parents, Zohal et Tamara. Quand un obus ravage la maison de leurs grands-parents, la guerre se fait bien réelle. Décidé à venger la famille, Zohal doit faire le douloureux choix d'envoyer un de ses fils bardé d'une ceinture d'explosifs de l'autre côté des montagnes. Prix des libraires du Québec 2014. ©Electre 2017
Durée:11h. 33min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:66302
Résumé: Surnommée « l’île du bout du monde », Jura a longtemps été la plus isolée des Hébrides écossaises. C’est sur ce bout de terre inaccessible que le journaliste François Saint-Réal est venu chercher refuge, après avoir été confronté, des banlieues françaises au champ de bataille d’Alep, aux hommes qui désignent l’Occident matérialiste comme leur pire ennemi, jusqu’à éprouver une étrange fascination pour leur combat. Est-ce un hasard si George Orwell choisit cette lande sauvage pour écrire 1984, dénonçant un système d’oppression plus vivace que jamais ? Traqué par les services secrets qui le soupçonnent de sympathies islamistes, François Saint-Réal va devoir composer avec ses engagements, réviser ses idéaux et résoudre ses contradictions. Un roman d’une troublante actualité, où Bruno de Cessole livre une réflexion intempestive sur l’Histoire, sur l’engagement et sur le cynisme de nos sociétés contemporaines.
Lu par:Manon
Durée:5h. 56min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:38862
Résumé: Bien souvent, les nations se souviennent des victoires militaires qui ont fait la grandeur de leur pays, et occultent les défaites. En France, on connaît tous la date de la bataille de Marignan (1515) qui a vu François Ier terrasser les mercenaires suisses en Italie, mais bien moins celle d'Azincourt (1415) qui a infligé à l'armée française une défaite cuisante face aux Anglais. Pourtant, les débâcles militaires ont, elles aussi, fait la France. Sans la déroute de Vercingétorix à Alésia en -52, la Gaule n'aurait jamais été unifiée. Sans la défaite de la France qui mit fin à la guerre franco-prussienne en 1870, la IIIe République n'aurait pu voir le jour. Dans cet ouvrage, Carl Aderhold retrace l'histoire de huit défaites emblématiques : Alésia, Azincourt, la guerre de Sept Ans, Waterloo, Sedan, le Chemin des Dames, la bataille de France et Diên Biên Phu. Délaissant l'analyse simpliste qui voit la défaite militaire comme une catastrophe et la victoire comme un triomphe, l'historien redonne à ces événements la place qu'ils méritent dans le roman national français.
Lu par:Lisette Vogel
Durée:6h. 22min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:35350
Résumé: Reporter de guerre ayant couvert la plupart des derniers grands conflits en date, dont les guerre de Bosnie, du Kosovo et de Tchétchénie, Janine di Giovanni s'est rendue à plusieurs reprises en Syrie entre 2012 et 2014, et en revient ici avec un compte-rendu bouleversant et glaçant, qui témoigne de l’escalade de violence qui a embrasé la région ces dernières années. Mêlant ses réflexions personnelles et ses souvenirs aux récits de ceux qui vivent la guerre au quotidien : survivants du massacre de Daraya, des sièges de Homs ou d'Alep, peut-être partisans actifs d'un camp ou de l'autre ou simples citoyens, l'auteure nous fait percevoir peu à peu ce que peut être le contexte d'une révolution, d'abord pacifique dégénérant en guerre civile. Un texte courageux, terriblement dur mais empli d’empathie, accompagné d'une postface récente qui se termine par ces mots implacables : « À ce jour, la guerre en Syrie continue et on compte près de 300’000 morts parmi les Syriens. Le livre des morts n'est pas encore refermé ». [Source : Payot]
Durée:11h. 30min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68790
Résumé: Cinq ans après les attentats qui ont ensanglanté la France – de la tuerie de Charlie Hebdo au massacre du Bataclan –, ce livre est le premier récit de l’intérieur du processus qui a vu croître le jihadisme français. Né dans les «cités» enclavées des banlieues populaires, il a mené ses activistes, en passant par le «califat» de Daech au Levant, jusqu’aux prisons de l’Hexagone. À partir de quatre-vingts entretiens avec des terroristes incarcérés, Hugo Micheron analyse la nature du jihadisme français. Loin d’être coupée du reste de la société, la prison est en interaction constante avec les quartiers. Dans quel terreau français se creuse le jihadisme? Comment se transplante-t-il dans le jihad syrien? Comment s’épanouit-il dans les prisons de l’Hexagone? Voici le récit édifiant d’une emprise moderne, méthodique, qui a bouleversé les profondeurs de la société.
Lu par:Monique Gay
Durée:6h. 56min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:69427
Résumé: Un acte terroriste ne se réduit pas au chaos qu’il provoque : il répond et s’articule, depuis la nuit des temps et sur tous les continents, autour de sept préceptes, sept piliers fondateurs. Dans ce livre, qui retrace l’histoire du terrorisme depuis sa naissance dans la Perse du XIe siècle jusqu’à aujourd’hui, le juge Marc Trévidic décortique cette méthode d’action et de pensée en s’appuyant sur son expérience en tant que juge d’instruction au pôle antiterroriste. Le roman du terrorisme est un récit captivant sur le sujet le plus brûlant de notre époque, qui donne la parole à la méthode terroriste elle-même. C’est en effet le terrorisme personnifié qui s’exprime dans ce texte d’une rationalité glaçante et d’une ironie mordante, illustrant son propos d’exemples véridiques et de faits inédits.
Lu par:Daniel Martin
Durée:11h. 1min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71821
Résumé: S'appuyant sur l'étude d'importantes sources ethnographiques, l'auteur s'intéresse à la violence des conflits collectifs aborigènes. Ces affrontements, sans but économique ou politique, s'inscrivent dans un système judiciaire dont il explique le fonctionnement.