Contenu

La vue par l'ouïe comme braille à Paris

Résumé
Carnet de voyage à travers Paris de personnes déficientes visuelles et leurs accompagnateurs. Réalisé par le comité Valentin Haüy du Puy de Dome.
Genre littéraire: Voyage/exploration
Durée: 1h. 27min.
Édition: Pont-du-Château, Ecritorium, 2016
Numéro du livre: 34429
ISBN: 9782363690623
CDU: 910

Documents similaires

Durée:10h. 46min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:73527
Résumé: L'ouvrage débute par un aperçu historique de la condition des aveugles, surtout dès le dix-huitième siècle, époque à laquelle la générosité du voyant Valentin Haüy et, plus tard, le génie de l'aveugle Louis Braille ont ouvert la voie de la connaissance et du développement aux personnes sans vue Les handicapés insistent souvent sur le fait qu'ils sont des êtres humains comme les autres et demandent d'être traités comme tels. L'auteur démontre, à l'aide de multiples exemples d'impairs dont il a eu connaissance, la portée pratique de ce principe. L'ouvrage évoque, souvent avec humour, les événements survenus à son auteur pendant le premier quart de siècle de cécité. Il comporte également plusieurs chapitres consacrés aux moyens auxiliaires, spécialement conçus pour les personnes aveugles et malvoyantes : la canne blanche, l’écriture braille et le chien-guide qui apporte beaucoup de bonheur.
Lu par:Agnès Hatt
Durée:8h. 20min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:70801
Résumé: Luciano (Lucien Niccoli) retrace son parcours de vie, de son passé de militant jusqu'au handicap qui le touche. En 1976, « en pleine ascension sociale, et alors que je suis père de quatre enfants, je suis face à une cassure, une fracture. » Cette « cassure », c’est la rétinite pigmentaire dégénérative et évolutive qui lui demandera pour la suite de son existence beaucoup de résilience et renforcera son côté battant, sa force de caractère.
Durée:4h. 6min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69635
Résumé: Un sens perdu : quand on perd un sens, est-ce qu'on perd aussi le sens de la vie ?Ou à la manière de poissons abyssaux, on accède à d'autres sens, inconnus de nos congénères ?
Durée:5h. 32min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:38604
Résumé: Familier de la station de Morzine, dans une vallée du Chablais en Haute-Savoie, l'auteur raconte ici les mérites d'un enfant du pays, devenu aveugle, à moins de vingt ans, et que chacun désignait par son prénom : Arthur.
Durée:5h. 32min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75951
Résumé: Devenu aveugle à la suite d'un accident à 18 ans, F. Gaillanne découvre les chiens guides quelques années plus tard. Il décrit son chemin de vie pour s'adapter au handicap et la réalisation de son projet d'école d'entraînement de chiens guides d'aveugles pour les enfants.
Durée:4h. 12min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75231
Résumé: Atteint d'une maladie cécitante évolutive, l'auteur témoigne de son parcours, des difficultés et des obstacles qu'implique une perception visuelle déclinante, ainsi que de la tentation de renoncer. Il insiste également sur les bénéfices d'une rééducation bien conduite et d'une autre manière de concevoir le handicap visuel pour aller de l'avant.
Lu par:Pierre Tricot
Durée:1h. 56min.
Genre littéraire:Poésie
Numéro du livre:65776
Résumé: La célébration en décembre 2018 du centenaire de la création de l'Union des Aveugles de Guerre, donne l'occasion de mettre ses témoins dans la lumière. C'est l'objectif de ce recueil qui rassemble des poèmes composés par des aveugles de guerre représentant les différentes générations du feu.
Durée:8h. 17min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:34078
Résumé: « Quand on y croit, on peut réussir. » Ce livre extraordinaire, qui a inspiré le film d'Arthur Penn «Miracle en Alabama» et a édifié des générations de jeunes adolescents, raconte l'histoire de Helen Keller (1880-1968), une petite fille qu'une maladie a rendue, à deux ans, sourde, aveugle et quasi muette, et qui, à force de volonté et de détermination, mais aussi grâce à l'amour et à l'intelligence de son éducatrice, Anne Sullivan, deviendra la première personne handicapée à obtenir un diplôme universitaire. Inscrite au National Women's Hall of Fame, Helen Keller a créé en 1915 une fondation qui, aujourd'hui encore, lutte dans plus de vingt pays pour la prévention de la cécité et de la malnutrition.
Durée:4h. 29min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70887
Résumé: Mafalda a 9 ans, elle aime jouer au foot, s'occuper de son chat, lire et regarder les étoiles. Mais sa vue se dégrade rapidement et elle sera bientôt dans le noir. Pour faire face à l'obscurité, elle doit affronter ses peurs, établir de nouveaux repères et ne jamais baisser les bras en faisant confiance aux autres et à soi-même. Inspiré par la propre histoire de l'auteure. Premier roman.
Durée:8h. 12min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:69389
Résumé: En dévoilant l'expérience et la parole de personnes déficientes visuelles, Marion Blatgé étudie dans cet ouvrage les effets de la fréquentation d'associations dédiées à la prise en charge de la cécité et de la malvoyance. Combinant entretiens approfondis et observations, elle met en évidence la normalisation des trajectoires sociales induite par cette fréquentation, en même temps que ses conséquences en terme d'ouverture de ressources sociales. Du point de vue des personnes, les incidences sont significatives: ce sont en effet de nouveaux rapports au temps, au corps et à l'espace qui se dessinent dans ces lieux. L'ouvrage analyse également la façon dont les aidants interagissent et modulent la relation de l'individu à l'institution. S'appuyant sur une enquête ethnographique, le texte laisse une large place au témoignage des personnes en situation de handicap, offrant un espace d'expression rare à une parole qui ne l'est pas moins.
Durée:2h. 26min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:67280
Résumé: Aveugle ? Et alors ! Oui. Et alors ! Les témoignages, inattendus et bouleversants, joyeux et profonds, recueillis pour cet ouvrage prouvent que, malgré la cécité, il y a une vie qui vaut la peine d'être vécue. Des destins romanesques. Des tranches de vie exemplaires où l'optimisme l'emporte sur les larmes. Un livre à mettre entre toutes les oreilles, "à l'usage, également, de ceux qui voient" , comme l'écrivait, déjà, Denis Diderot en 1749, dans sa Lettre sur les aveugles. Aveugle ? Et alors ! Un ouvrage résolument optimiste, qui sent bon la vie, surprenant, à écouter et à lire.
Durée:4h. 54min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:65453
Résumé: Nous avons fait notre coming out ensemble. Au collège, quand nous nous sommes rencontrés, Anne-Sarah n’osait pas porter d’appareils auditifs ; moi, je n’osais pas avouer que j’aimais les garçons. À vingt ans, nous nous sommes affichés. Nous avons appris à faire de nos hontes des forces intimes et politiques. Ensemble, nous sommes devenus juristes. Anne-Sarah a créé la première permanence juridique en langue des signes. Ensemble, nous sommes devenus écrivains. Un soir, pendant l’apéritif, Anne-Sarah m’a appris qu’elle allait perdre la vue. Je ne l’ai pas crue. « Je me souviens qu’on hurlait de rire quand elle me racontait ces histoires. Hurler de rire était la seule preuve tangible que le handicap ne nous touchait pas, resterait un accessoire, un gadget dans notre amitié. On n’utilisait jamais ce mot “handicap” ; il était tabou. » Mathieu Simonet est avocat. Il a écrit plusieurs romans publiés au Seuil. Ancien artiste associé aux Ateliers Médicis, il a réalisé un documentaire consacré à Anne-Sarah Kertudo.