Contenu

La philosophie éternelle: Philosophia perennis

Résumé
La Philosophie éternelle date de 1945, treize ans après le Meilleur des Mondes. Au désespoir, Huxley n'oppose pas seulement l'érudition et l'humour ; ce grand voyageur, qui fit le tour du monde en sceptique et expérimenta les drogues en documentaliste, s'est défendu du pessimisme par ces deux formes de l'intelligence à l'affût d'elle-même que sont l'ironie et le savoir.
Durée: 19h. 17min.
Édition: Paris, Seuil, 1977
Numéro du livre: 31582
ISBN: 9782020046558
Collection(s): Points
CDU: 130

Documents similaires

Durée:4h. 20min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:67130
Résumé: Composé sur le mont Alverne en 1257, l'Itinéraire est un livre étonnant : relativement court, il possède l'envergure d'une somme ; mystique dans sa finalité, il n'est guère compréhensible que par des philosophes, ou des théologiens philosophes ; fruit de la méditation d'un "pauvre dans le désert", il se déploie dans la profusion des créatures et des savoirs ; structuré selon le modèle du séraphin crucifié, il a pour tonalité principale la joie. Enfin, il s'agit aujourd'hui de l'ouvrage le plus célèbre et le plus lu de saint Bonaventure, avec le Breviloquium, alors qu'il est l'un des plus difficiles à lire. Ce texte énigmatique mérite pourtant bien son nom d'itinéraire, avec la fonction introductive que cela implique. Il suffit, à l'invitation de Bonaventure, de se "laisser conduire par la main".
Durée:1h. 57min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:65243
Résumé: Présentation des événements déterminants de la vie de sainte Thérèse et de sa célèbre petite voie d'enfance, suivie d'une neuvaine pour obtenir une pluie de grâces.
Durée:17h. 34min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:34747
Résumé: La redécouverte d'Aristote par les philosophes du Moyen Âge chrétien les confronte à plusieurs thèses incompatibles avec la révélation biblique, notamment celle d'un Univers éternel et incréé. Renouvelant un débat présent chez les commentateurs antiques d'Aristote, puis chez les penseurs musulmans du XIIe siècle, la controverse qui s'ensuit au sein de l'Université naissante conduit aux condamnations de 1277 : l'évêque de Paris interdit l'enseignement de ces thèses issues d'Aristote. Cette anthologie rassemble les principaux textes de la controverse sur l'éternité du monde, l'une des plus importantes du Moyen Âge. Ils visent à démontrer ou à réfuter deux positions antagonistes, qui prétendent néanmoins toutes deux accepter le dogme de la création au début du temps : 1) il est possible de démontrer philosophiquement que le monde a commencé ; 2) il est impossible de le démontrer philosophiquement, car le commencement du monde ne peut être connu que par la foi. Contrairement à Bonaventure et, plus tard, à Henri de Gand, Thomas d'Aquin opte pour la deuxième voie, celle d'un agnosticisme philosophique partiel, que suivra Guillaume d'Ockham, et qui préfigure l'agnosticisme généralisé de Kant dans les célèbres " antinomies de la raison ", cinq siècles plus tard.
Durée:6h. 40min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:36066
Résumé: Spécialiste de la pensée de John Henry Newman, le cardinal Jean Honoré propose une approche permettant de comprendre les aphorismes éclos sous la plume de l'écrivain et homme d'Eglise britannique, de mieux percevoir pourquoi ils appartiennent "au répertoire de la sagesse". ©Electre 2017
Lu par:Don Florian
Durée:9h. 32min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:33768
Résumé: Après les Apôtres, les Pères apostoliques et les grandes personnalités de l'Église naissante, évoqués dans un premier volume, Les Bâtisseurs de l'Église I : Des Apôtres à saint Augustin, le pape Benoît XVI poursuit, par le biais de ses catéchèses hebdomadaires, le récit vivant de l'histoire du christianisme, portant un regard singulier sur chacun de ces " bâtisseurs de l'Église ". Ce deuxième volume s'ouvre sur la figure de Léon le Grand, un pape qui sera fait docteur de l'Église. Il se clôt sur celles de Bonaventure et Thomas d'Aquin, deux grands penseurs qui renouvelèrent, au XIIIe siècle, l'Église tout entière et attirèrent de nombreux fidèles. Tout au long de ce parcours recouvrant huit siècles, ce sont, entre autres, les figures marquantes de Boèce, Benoît de Nursie, Cyrille et Méthode, Anselme de Cantorbéry, Bernard de Clairvaux ou François d'Assise qui sont présentées. Ce sont aussi les caractéristiques principales de la théologie monastique et de la théologie scolastique, que Benoît XVI nomme respectivement " théologie du coeur " et " théologie de la raison ", qui sont exposées. Au fil des pages c'est ainsi le visage de " l'Église sur le chemin de l'Histoire " qui prend forme
Lu par:Anne Tardy
Durée:5h. 42min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:69534
Résumé: Gurdjieff s'adresse à l'homme d'aujourd'hui, à celui qui ne sait plus reconnaître la vérité à travers les formes diverses sous lesquelles elle lui a été révélée - à cet homme profondément insatisfait, qui se sent isolé, sans raison d'être. Mais comment éveiller en lui une intelligence capable de discerner le réel de l'illusoire ? Selon Gurdjieff, la vérité ne peut être approchée que si toutes les parties qui constituent l'être humain - la pensée, le senti-ment, le corps - sont touchées avec la même force et de la seule manière qui convient à chacune d'elles, faute de quoi le développement restera unilatéral et devra s'arrêter tôt ou tard. Après les Récits de Belzébuth à son petit-fils, Rencontres avec des hommes remarquables et Gurdjieff parle à ses élèves, publiés aux éditions du Rocher, La vie n'est réelle que lorsque " je suis " est la troisième série d'ouvrages de Gurdjieff, restée inachevée. Elle révèle l'action du maître, de celui qui, par sa seule présence, vous oblige à vous déterminer, à savoir ce que vous voulez.
Durée:11h. 18min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:39510
Résumé: Nous en venons et nous y retournons. Pourtant, nous ne pouvons rien en dire. Le néant - qui n'est ni le rien, ni le vide - reste l'inconnu fondamental, le non-être, sans sensation, sans conscience et sans mémoire. Pour m'en approcher, prudemment, je me suis lancé dans une promenade, un peu au hasard des chemins, en reprenant un vieux thème persan. J'ai voulu voir comment d'autres ont réagi, ici ou là, dans l'histoire du monde, au plus secret, au plus insistant des mystères. J'ai découvert, au passage, plusieurs attitudes, qui peuvent paraître contradictoires. Chacun peut choisir. C'est banal à dire, nous sommes tous emportés par un mouvement irrésistible. Il est notre maître, et nous savons où il nous conduit. Rien ne reste, rien ne revient. Pour peupler ce passage où il n'y a "rien" ("N'y a-t-il rien dans ce rien ?" se demandait Chateaubriand), nous avons, au long des siècles, imaginé toute une farandole de monstres, de vapeurs, de fantômes, des hurlements, dont un grand nombre sont évoqués ici. Avec quelques questions inévitables : comment nous protéger du désespoir et de la vanité de toutes nos vies, si nous n'en devons rien garder ? Comment, peut-être, en tirer une force, et même une joie ? Pourquoi rire ? Pourquoi pleurer ? Et pourquoi rêver d'immortalité ?
Durée:4h. 58min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:31899
Résumé: L'homme a accumulé un savoir immense dans le domaine de la science, de la psychologie, de la biologie, des mathématiques, etc. [...] Ce savoir nous a-t-il donné la liberté, une vie juste, une vie qui soit fondamentalement bonne ? " Telle est la question qui traverse les conférences données par Krishnamurti en 1981 et 1982, en partie réunies dans ce livre. Avec l'intransigeance qui caractérise sa parole, le philosophe appelle à observer la condition humaine telle qu'elle est pour découvrir si un changement radical est possible, si le conflit, la douleur et la souffrance peuvent cesser. Or observer la condition humaine, c'est lui donner une attention complète, lui consacrer toute notre énergie, notre courage, notre coeur. Une telle compréhension est pure intelligence, libre de toute causalité. La flamme de l'attention est la voie d'un changement véritable.
Durée:9h. 38min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:65772
Résumé: La correspondance entre le philosophe J. Maritain et les écrivains F. Mauriac, P. Claudel et G. Bernanos. Révélant leurs désaccords intellectuels, politiques ou encore leurs incertitudes vis-à-vis de la religion, elle témoigne de leurs échanges face aux événements historiques du XXe siècle comme la condamnation de l'Action française par le pape, la guerre d'Espagne ou la montée de l'antisémitisme.
Durée:6h. 26min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:71928
Résumé: "Au commencement était le Verbe." Quel sens donner à cette formule énigmatique ? Comment saisir les versets qui lui font suite ? C'est ce à quoi s'attache ici Origène d'Alexandrie. Né vers 185 et mort en 254, auteur d'une oeuvre immense, Origène n'a cessé sa vie durant de commenter les Ecritures. Il décrypte ici ces lignes mot à mot et en offre une lecture méthodique particulièrement novatrice. Lui qui parcourut la terre pour défendre et diffuser le message du texte sacré l'éclaire en effet à la lumière commune de la raison et de la foi. Ces pages extraites de son imposant Commentaire sur l'Evangile selon saint Jean en propose une explication des plus précieuses pour quiconque cherche à comprendre la Bible et l'histoire de son interprétation
Durée:11h. 32min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:31699
Résumé: Quelles sont nos aspirations les plus profondes ? Comment diminuer le mal-être ? Comment vivre avec les autres ? Comment développer notre capacité au bonheur et à l'altruisme ? Comment devenir plus libre ?... Sur chaque thème, ils racontent leurs expériences, leurs efforts et les leçons apprises en chemin. Chaque fois, ils nous proposent des conseils. Leurs points de vue sont différents, mais ils se retrouvent toujours sur l'essentiel. Un livre limpide et lumineux pour apprendre le métier de vivre.
Durée:1h. 56min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:32040
Résumé: Ecrit à Berlin en 1923, réécrit en 1944, "Ascèse" se présente comme une série d'exercices spirituels. C'est un texte d'une grande densité et d'une forte expressivité poétique, qui dépeint la tension entre les deux forces qui font l'existence humaine : le fini et l'infini, le permanent et l'éphémère, l'idéal et le prosaïque. Concis, ce texte élégant, qui mêle métaphysique, poésie et spiritualité, se veut le résumé de la philosophie contenue dans l'Odyssée. Il est aussi un résumé de tous les écrits de Kazantzakis. C'est la pièce manquante qui éclaire l'ensemble de l'oeuvre et montre que Kazantzakis était l'homme d'une seule grande vision, exprimée sous des formes multiples : la poésie épique, le théâtre, le roman, le récit de voyage, la critique, la traduction, et même l'action politique. Cette grande vision, épique et spirituelle, est condensée dans Ascèse.