Contenu

Le monde a-t-il un sens ?

Résumé
Les auteurs expliquent la direction prise par l'évolution de l'univers en examinant son histoire depuis le big bang jusqu'à l'homme. Ils mettent en lumière les modifications successives de l'évolution, chacune liée à la mise en oeuvre du principe d'associativité, avec apparition de propriétés nouvelles.
Genre littéraire: Sciences/technologie
Durée: 2h. 48min.
Édition: Paris, Fayard, 2014
Numéro du livre: 29542
ISBN: 9782213681863
Collection(s): Documents
CDU: 575

Documents similaires

Durée:58min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:16393
Résumé: " Comment se fait-il que l'humanité, en dépit de ressources planétaires suffisantes et de prouesses technologiques sans précédent, ne parvienne pas à faire en sorte que chaque être humain puisse se nourrir, se vêtir, s'abriter, se soigner et développer les potentialités nécessaires à son accomplissement ? [...] Comment se fait-il que nous n'ayons pas pris conscience de la valeur inestimable de notre petite planète, seule oasis de vie au sein d'un désert sidéral infini, et que nous ne cessions de la piller, de la polluer, de la détruire aveuglément au lieu d'en prendre soin et d'y construire la paix et la concorde entre les peuples ? "
Durée:3h. 31min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:16309
Résumé: Le pire n'est pas certain, mais le temps nous est compté. Une première certitude : les Terriens ne pourront pas quitter leur planète et s'installer sur une autre. Une seconde certitude : nous devons nous projeter dans le futur, car le futur c'est demain. A partir de là, il faut dresser la liste des impasses où nous sommes engagés et montrer, si nous persévérons dans cette voie, quel type de catastrophe s'ensuit à chaque fois...
Durée:7h. 23min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:18660
Résumé: Ouvert sous le signe d'une marée noire et d'une tempête démesurée - que beaucoup attribuent aux changements climatiques provoqués par l'homme -, l'an 2000 ne laisse rien augurer de bon pour le millénaire à venir. Si l'espèce humaine ne change pas radicalement son comportement par rapport à l'environnement, les pires scénarios de science-fiction pourraient s'avérer un jour une bien triste réalité. Professeur de biologie végétale et de pharmacologie, Jean-Marie Pelt ne se contente pas de poser un diagnostic alarmant. En se basant sur des exemples concrets, il propose surtout des moyens, des thèmes à méditer et des pistes qui nous permettraient de laisser derrière nous un monde vivable. Parce que l'héritage essentiel qu'on laisse à ses enfants, c'est bien la Terre.
Lu par:Janick Quenet
Durée:3h. 6min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:13633
Résumé: Quatrième de couverture : « Quel mauvais sort semble avoir été jeté sur l'espèce humaine ? Pour quelles raisons son impact sur la nature est-il si profondement dévastateur et si difficile à transformer en action positive ? Mais "là ou il y a danger, croît aussi ce qui sauve", écrivait le poète allemand Hölderlin. L'espoir naît aujourd'hui d'une conscience rapidement croissante de la gravité de la situation et des efforts vigoureux pour panser les blessures de la planète. Peut-être nous épargneront-ils de figurer un jour sur la liste des espèces disparues.
Durée:1h. 37min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71143
Résumé: « Je pense que la leçon qui émerge de la situation moderne, c’est la morale, la complémentarité : c’est le fait que nous devons passer d’un équilibre avec le milieu qui, dans le passé, nous était imposé, donc qui n’avait pas à être conscient, à un équilibre dont nous devenons responsables, et qui doit être conscient. On n’est que par rapport à ce qui n’est pas soi, toujours en tension avec quelque chose. Les protecteurs de la nature maintenant spéculent beaucoup sur une impossibilité, et un désastre de la civilisation. Quant à moi, je préférerais que la civilisation s’ordonne le plus harmonieusement possible, parce qu’à ce moment-là, elle aurait d’autant plus besoin de la nature, et elle y trouverait sa raison d’être. Au moment où il n’y aurait plus de contraintes physiques, il faudrait trouver une détermination psychique, éthique, morale, esthétique, et à ce moment-là on ne peut la découvrir que dans l’autre, c’est-à-dire dans la nature parce qu’on ne peut pas trouver une détermination en soi.» Robert Hainard, naturaliste, écologiste et artiste suisse nous invite ici à découvrir sa vie, son travail sa passion, son œuvre.
Durée:7h. 52min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:30583
Résumé: Le célèbre naturaliste Charles Darwin, à l'aube de sa carrière, accomplit le périple qui lui permit de prendre la mesure de l'extraordinaire richesse du monde naturel. Pour lui, pas de vie sans évolution, et pas d'évolution sans diversité ! Un siècle plus tard, celui qui deviendra le très grand anthropologue Claude Lévi-Strauss, parti tout jeune à la découverte des peuples amazoniens, comprit que la diversité culturelle est tout aussi cruciale pour l'évolution de l'homme. Dans ce nouveau livre, Pascal Picq imagine que nos deux savants repartent à l'aventure, à la redécouverte du nouveau monde. Mais ce nouveau monde, Charles Darwin et Claude Lévi-Strauss seraient bien en peine de le reconnaître, tant la diversité naturelle et la diversité culturelle ont été atteintes. A mesure que des espèces disparaissent et que des cultures et des langues meurent, c'est notre avenir et celui de la Terre qui sont compromis. Darwin et Lévi-Strauss nous avaient avertis. Pourquoi ne les a-t-on pas compris ? Ne peut-on enfin les entendre ? Un appel passionné à une prise de conscience urgente et salutaire. Auteur de grands succès comme Au commencement était l'homme, Lucy et l'obscurantisme et L'Homme est-il un grand singe politique ? Pascal Picq est maître de conférences à la chaire de paléoanthropologie et préhistoire du Collège de France.
Durée:1h. 35min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:17404
Résumé:
Durée:6h. 5min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:17011
Résumé: La nature est sans prix puisque sans elle nous ne serions pas. Elle nourrit, guérit et offre mille services gratuits dont nous n'avons même pas idée. Les sols cultivables s'épuisent. Les stocks de produits de la mer régressent et on pêche des poissons des profondeurs à 40 ans, alors qu'ils ne se reproduisent qu'à 50. Les populations d'abeilles s'effondrent, compromettant la pollinisation et donc la production de fruits et légumes. Partout les ressources se raréfient et ce qui était gratuit devient soudain payant. Face à notre gloutonnerie, la nature peine à suivre. Si tous les Terriens vivaient comme les Américains, il faudrait quatre planètes pour répondre à leurs besoins...
Durée:2h. 5min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:34734
Résumé: Des témoignages inédits et utiles pour la réflexion actuelle. Dans ses conversations avec les moines bouddhistes Lama Lhundroup et Lama Mingyur, avec le Père Holtoff, ermite catholique et avec Aigle Bleu, chamane indien du Canada, Pierre Rabhi s’interroge avec eux sur les rapports complexes de l’être humain et de la nature.
Durée:12h. 5min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:15091
Résumé: " Nous sommes, en tant qu'Homo sapiens, d'une affligeante banalité biologique. Sur le plan génétique, notre proximité avec les grands singes est considérable ; elle atteint 98,7 % avec le chimpanzé, elle est encore de 80 % avec la souris et de 50 % avec la levure. " Pourtant, seuls parmi les êtres vivants, nous nous interrogeons sur notre nature et sur la valeur de nos actes. Ce paradoxe, au coeur du questionnement philosophique depuis des millénaires, est ici revisité à l'aide des données croisées de la théorie de l'évolution, de la génétique et des sciences cognitives, à la recherche du " propre de l'homme ". Avec L'Homme, ce roseau pensant..., Axel Kan clôt la trilogie qui a fait sa renommée littéraire et son succès, entamée avec Et l'homme dans tout ça ? suivi de Raisonnable et humain ? Comme toujours, il propose une approche pluridisciplinaire, à la fois érudite et accessible à tous les lecteurs.
Lu par:Claude Fissé
Durée:8h. 17min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:12780
Résumé: Utopie ou réalisme, archaïsme ou grand dessein novateur ? L'écologie s'est imposée comme un problème de civilisation et un enjeu politique capital. L'auteur d'Homo Aestheticus nous entraîne dans une passionnante exploration des origines philosophiques et historiques de l'écologie. Elle peut être une science indispensable à l'homme, mais dérive parfois vers des idéologies redoutables, qui plongent leurs racines les plus profondes dans cet idéal de pureté qui anima les grandes législations nazies (1933-1935) sur la protection de la nature et des animaux.
Durée:9h. 58min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:69532
Résumé: Vivre avec le trouble, c’est entrer dans un monde étrange — le nôtre — où le temps, sorti de ses gonds, se retrouve ballotté dans un tourbillon de rencontres multispécifiques, d’appropriations violentes, de créations collectives sur fond de désastres climatiques. Un monde où les pensées émanent de symbiotes à corps multiples, visqueux et tentaculaires. Où la Terre est animée de forces aussi puissantes que terrifiantes. Où l’Humain, décomposé en humus, composte avec les autres espèces. Résolument impures, les histoires que raconte Donna Haraway mélan­­­gent les règnes, les époques, les registres, les matiè­res et les disciplines — mais elles se situent toujours quel­que part. Ce sont des histoires aventureuses, aussi denses de collabora­tions que de conflits, de terreurs que de possibles réjouissants. Ce sont des histoires de récu­­pérations partielles, pour bien vivre et bien mourir sur une Terre abîmée.