Contenu

Ne pars pas avant moi

Résumé
Qu'est-ce qui décide de notre destin ? Pourquoi les choses arrivent-elles ? Quelle est la part de la volonté, du hasard et de la fatalité dans l'accomplissement d'une vie ? Dans ce roman autobiographique, Jean-Marie Rouart s'interroge sur le mystère de la destinée et tente d'en comprendre les rouages secrets. Il met son coeur à nu et avoue ses faiblesses : une adolescence à l'horizon bouché, un bac inlassablement raté, l'amour pour une jeune fille qui ne cesse de le tromper, la médiocrité dans une chambre de bonne à échafauder des rêves au-dessus de ses moyens. Par quel sortilège conjurer le mauvais sort ? Comment passer de la pauvreté parmi les pêcheurs de Noirmoutier à la fréquentation des heureux du monde, de l'humiliation des livres refusés à l'Académie française ?

Pas disponible en CD.

Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 6h. 38min.
Édition: Paris, Gallimard, 2014
Numéro du livre: 29453
ISBN: 9782070146574
Collection(s): Blanche
CDU: 8

Documents similaires

Durée:7h. 39min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73820
Résumé: Sous forme romancée, l'écrivain et académicien évoque son parcours marqué par l'écriture, l'engagement et le goût de la liberté, depuis son enfance dans une famille de peintres liée aux Manet jusqu'aux enquêtes qu'il a consacrées à divers sujets brûlants, de la prostitution à la corruption autour du pétrole, en passant par ses débuts littéraires, ses quinze années au Figaro et ses amitiés.
Durée:6h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:21476
Résumé: Jeune abbé, protégé de Mme de Pompadour, Bernis traverse le siècle des plaisirs avec l'éclat singulier d'un héros de roman. " Il y a du Julien Sorel et du comte Mosca dans Bernis ", dira Roger Vailland. Parcours foudroyant que celui de cet ambitieux couvert de femmes : parti de sa province, il est élu à l'Académie Française à vingt-neuf ans. Ambassadeur à Venise où il en remontre à Casanova dans les intrigues amoureuses, le voilà à quarante ans ministre des Affaires étrangères de Louis XV, chargé de mettre en œuvre le renversement des alliances qui précipite la France dans la guerre. Ami et rival de Choiseul, au pouvoir, il révèle un autre visage. L'arriviste devient homme d'Etat. Plutôt que de poursuivre une guerre qu'il désapprouve, il préfère affronter la disgrâce et l'exil. Cette vie de plaisirs, éclairée par la passion de la gloire, est devenue légendaire. Symbole de la séduction et du panache, cardinal atypique, Bernis nous introduit au cœur d'un XVIIIe siècle qui jette ses derniers feux.
Durée:12h. 49min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:67032
Résumé: Sous la forme d'un dictionnaire, l'ouvrage rend hommage à l'écrivain décédé en 2017, célébrant sa curiosité insatiable, l'élégance de sa pensée, son humour, sa tolérance et sa passion de la littérature.
Lu par:Jean Frey
Durée:6h. 43min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30374
Résumé: Le narrateur est un écrivain sans oeuvre. A plus de cinquante ans il anime une revue d'art confidentielle soutenue par une riche mécène, Mme Delachenal. Invité par une université finlandaise, il se rend à Helsinki pour participer à un colloque sur la critique littéraire. Là-bas, il retrouve une ancienne connaissance suédoise, Birgitt Bollstrom-Borjom, laquelle est mariée à un puissant industriel, qui est aussi le mécène du fameux peintre Gustav Molnar (le premier mari de Birgitt). Malgré l'accueil chaleureux qui lui est réservé et la beauté sauvage des paysages nordiques, le narrateur s'ennuie et ne peut s'empêcher de maudire cette nation protestante austère et rigoriste. Mais une rencontre imprévue va adoucir ce premier jugement sévère. Elle s'appelle Helena, elle est blonde, jolie, elle est étudiante en Lettres et termine une thèse sur l'oeuvre de l'écrivain français Fromentin. C'est le coup de foudre. Le narrateur rentre à Paris la mort dans l'âme. Quelques mois après, il reçoit un coup de téléphone d'Helena lui annonçant qu'elle débarque à Paris pour terminer son mémoire de doctorat. Dès lors commence entre eux une relation orageuse, passionnelle, où chacun des amants cherche à prendre l'ascendant sur l'autre. Helena voudrait convaincre le narrateur de l'épouser, tandis que ce dernier vit dans la hantise que l'étudiante ne le quitte pour un homme plus jeune. Afin de faire céder le narrateur, Helena va s'employer à le rendre jaloux. A l'occasion d'une grande exposition consacrée à l'oeuvre de Molnar, l'artiste est présenté à Helena, qui se laisse ostensiblement charmer par le vieux séducteur. Elle va ensuite habilement entretenir une relation ambiguë avec Molnar afin de pousser le narrateur dans ses derniers retranchements... Un livre mordant, qui assume pleinement la dynamique romanesque et le genre du « roman d'amour ». L'écriture brillante, rapide, entraîne le lecteur dans le tourbillon sentimental du narrateur. Car au rythme où se déroule sa passion, il s'agit bien d'une guerre, avec ses attaques, ses blessures et ses stratégies de conquête. En dépit de la violence des sentiments, le narrateur ne se départit jamais de son sens de l'humour, faisant de ses maladresses des moments désopilants. Mais en mettant son coeur à nu, il prend aussi le parti d'émouvoir et de parler sans fausse pudeur de ses blessures. Un splendide roman d'amour contemporain.
Durée:10h. 9min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:29806
Résumé: Ce roman met en scène la vie de Napoléon, ses échecs et ses succès, son désespoir et ses doutes, faisant revivre des aspects méconnus de sa personnalité, occultés par l'histoire. Prix du Guesclin 2012.
Durée:5h. 48min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:38163
Résumé: Le destin de la comtesse Berdaiev, belle aristocrate qui doit fuir l'Union soviétique après la révolution de 1917 et qui s'exile en France. Cherchant dans l'amour et les plaisirs un remède à son mal de vivre, elle se trouve impliquée dans une affaire de moeurs au début de la Ve République. Un roman librement inspiré par l'affaire des ballets roses, en 1959. Prix Récamier du roman 2018.
Durée:7h. 15min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:69820
Résumé: Le 11 novembre 1942, un télex apprend au monde abasourdi que le Maréchal Pétain a quitté Vichy pour rejoindre Alger où les Américains viennent de débarquer. À Londres, après la consternation c’est l’affolement. Le Général, qui a songé au suicide, décide de rassembler ses troupes et d’affréter un bateau de guerre surnommé le «cercueil flottant». À bord de cette nouvelle arche de Noé, une galerie de personnages tous plus excentriques et baroques les uns que les autres...
Lu par:Maude Morel
Durée:3h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34370
Résumé: "Au lit, il y a les femmes fleuves, alanguies et somnolentes ; il y a les femmes fleurs, odorantes, fragiles et fades ; les femmes pieuvres, souples, silencieuses et avides, qui s'enroulent sur un corps comme autour d'une proie. Et puis, il y a les femmes tempêtes, violentes, bruyantes, acharnées au plaisir. Valentina était une femme tempête".
Durée:37h. 14min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:30923
Résumé: Ces amis qui enchantent la vie est l'aboutissement et le fruit d'une longue histoire d'amour. Jean-Marie Rouart a toujours eu la passion de la littérature. Depuis sa prime adolescence, elle n'a cessé de l'accompagner. Il a même écrit qu'elle lui avait sauvé la vie, sauvé du désespoir en donnant un sens à une existence qui commençait sous les pires auspices. Grâce à elle, il a pu faire d'une passion une vie, puisqu'il s'y est consacré avec enthousiasme comme écrivain et en tant que directeur du Figaro littéraire pendant vingt ans. Rassemblant 120 écrivains français et étrangers, ne visant pas à rivaliser avec la critique universitaire, ce livre est avant tout celui d'un écrivain. A ce titre, il est subjectif, arbitraire, et cherche moins à donner des notes, des prix d'excellence, à établir des hiérarchies, qu'à mettre en valeur des créateurs sur le seul critère du plaisir qu'ils donnent, de la magie qu'ils font naître. Cet enchantement qui fait d'eux les plus indispensables et les plus fidèles des amis. C'est pourquoi, délaissant souvent les grands boulevards des auteurs consacrés, Jean-Marie Rouart n'hésite pas à suivre les chemins buissonniers qu'empruntent des écrivains plus rares comme Joseph Delteil, Malcolm de Chazal, Luc Dietrich ou Carson McCullers. Il a ainsi voulu rendre hommage à un grand nombre d'entre eux, notables ou non, qui ont fait plus que jalonner son propre parcours de romancier. De ces lectures il a tiré non seulement de grands moments d'ivresse littéraire, mais aussi une leçon de vie.
Durée:4h. 52min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21926
Résumé: En 1935, dans une petite ville du sud des Etats-Unis, une jeune fille noire a été violée et tuée au cours d'une beuverie par le fils d'un riche notable. Les politiciens, la police, les juges vont tout mettre en œuvre pour étouffer l'affaire qui risque de compromettre la carrière politique du jeune homme. C'est dans ce contexte de violence sexuelle et de ségrégation raciale que Jim, le héros du livre, devient l'amant d'une jeune Noire, Angela. Leur couple sera la cible de toutes les fureurs et des jalousies qui se déchaînent. Victimes de la réprobation générale, considérés par la société puritaine comme des fauteurs de scandale, porteurs de la malédiction et du péché, Jim et Angela vont être pourchassés. Angela est enfermée dans un bordel et Jim exilé à Boston. Mais rien ne peut arrêter la passion des amants qui contrarient les conventions moralisatrices et racistes de la société sudiste des années trente. On retrouve dans ce roman de Jean-Marie Rouart les thèmes de ses livres et de ses combats, transposés dans la société américaine puritaine des années trente : la passion amoureuse, la justice, la prostitution, l'hypocrisie sociale et le fanatisme moralisateur.
Durée:4h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:23160
Résumé: Au cœur des montagnes suisses, pris dans une tempête de neige, plusieurs hommes et femmes trouvent refuge dans l'ancienne abbaye où règne Carla, comtesse d'origine tchèque, belle et énigmatique. Ni Julien, l'écrivain séducteur qui fait l'expérience douloureuse de la stérilité créatrice, ni Sylvie, l'universitaire jusqu'alors blottie dans un mariage rassurant, ni Pierre, l'érudit, malheureux dans une vie de couple hantée par la mort d'un adolescent, ni Aldo, le sémillant diplomate italien, ne se doutent qu'ils viennent d'entrer dans un cercle magique. Le huis clos forcé qui s'instaure va déchaîner les passions, raviver les blessures du passé, révéler les fantasmes inavoués, plaçant chacun face à lui-même et à cette mystérieuse invention de l'être humain : l'amour. L'amour qui n'est peut-être qu'illusion, mais où chacun trouve le rêve, l'élan qui seuls permettent de transcender l'absurdité et la solitude. L'auteur d'Avant-guerre (prix Renaudot 1983) et du Cavalier blessé nous mène au plus profond d'un labyrinthe hanté par l'inconscient, les désirs, la mémoire, le malheur intime, dans une exploration romanesque à la fois inquiétante et envoûtante.
Durée:7h. 6min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:12225
Résumé: Dans ce récit sans fard, Jean-Marie Rouart baisse le masque. Il confesse ses erreurs. Il en cherche la cause. Pourquoi tant de volonté d'aimer, tant d'espoir que l'amour change la vie aboutissent-ils à un sentiment d'échec ? L'amour, trompe-l'oeil de l'élan vital, n'est-il donc qu'une expérience de la désillusion ? L'auteur, toujours en quête du bonheur, trouve dans un repentir nostalgique l'explication de ce qui lui a fait défaut, à lui et peut-être aussi à nous : nous ne savons pas aimer.