Contenu

Les grands économistes

Résumé
Présentation synthétique de neuf économistes majeurs : Smith, Ricardo, Malthus, Say, Marx, Walras, Keynes, Schumpeter et Friedman. Avec pour chacun, sa biographie, les principaux concepts et théories dont il est à l'origine, et les prolongements de son oeuvre.

Pas disponible en CD.

Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 3h. 29min.
Édition: Paris, Presses universitaires de France, 2012
Numéro du livre: 28347
ISBN: 9782130606260
Collection(s): Major
CDU: 300

Documents similaires

Lu par:Guy Landelle
Durée:11h. 26min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:38661
Résumé: Histoire des fondateurs du socialisme utopique, de Claude-Henri de Saint-Simon (1760-1825) et de ses disciples (Barthélemy Prosper Enfantin, Michel Chevalier, Auguste Comte) qui ont anticipé le bouleversement économique de la France sous le Second Empire. L'avènement du système industriel est envisagé de façon ambivalente, comme un facteur de progrès ou comme source d'aliénation.
Durée:4h. 39min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:67649
Résumé: Spécialiste incontesté de la gestion des finances publiques, le député René Dosière nous dévoile les secrets des dépenses présidentielles. 110 millions d’euros : voici le chiffre réel du budget de l’Élysée. Réel, car pour la première fois dans notre histoire, les dépenses du président de la République sont transparentes et contrôlées. Un cas unique au monde ! Finis les emplois fictifs, les contrats opaques et les fastes d’un autre temps. Désormais à l’écart de la politique active, et fort d’une expertise unanimement reconnue, il révèle les coulisses du combat mené pendant six ans pour percer le « secret-dépense » de l’Élysée – objectif atteint en 2008 avec Nicolas Sarkozy.
Durée:10h. 57min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69829
Résumé: Suivre le sucre pour éclairer l'histoire du monde : tel est le stupéfiant voyage auquel nous invite James Walvin. Tout commence avec la colonisation des Caraïbes, de l'Amérique et l'essor des plantations. C'est la naissance d'un nouvel ordre, fondé sur la déportation de millions d'Africains réduits en esclavage. Après avoir exterminé les populations indigènes, détruit les paysages et les forêts tropicales, on implante les premières usines polluantes pour fabriquer sucre et rhum. Sans compter une organisation du travail implacable qui, plus tard, inspirera Henry Ford. Mais il fallait aussi que ce sucre, quasiment inconnu jusqu'au XVIIe siècle, soit consommé. D'abord produit de luxe réservé à la table des élites, il devient, avec la révolution industrielle, l'aliment de base des classes ouvrières, pendant que le rhum, l'un de ses produits dérivés, fait des ravages parmi les plus démunis. Cette consommation massive de sucre, qui bouleverse les habitudes alimentaires, est désastreuse : caries, obésité et diabète se répandent sur tous les continents. Une course folle s'engage ; la consommation de boissons et de céréales sucrées gagne du terrain, et continue de s'étendre aujourd'hui encore. De Bordeaux à Bristol, des fortunes colossales se sont bâties sur le sucre et l'esclavage, marquant les débuts du capitalisme. Plus tard, des entreprises sans scrupule, dont Coca-Cola reste la plus emblématique, développeront leurs pouvoirs de ravager le monde en même temps que leur surface financière. Et finiront parfois par dicter la politique des grands Etats
Durée:14h. 49min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:69849
Résumé: Il fut un temps où tous les chemins menaient à Rome… Aujourd’hui, ils mènent à Pékin. L’Europe peine à penser son avenir face aux populismes et aux crises migratoires, tandis que les États-Unis ont engagé un retrait inédit des affaires internationales, au risque de menacer d’anciens alliés. Pendant ce temps, un vent d’espoir souffle le long des antiques routes de la soie. Du Moyen-Orient à la Chine, de la Russie à l’Iran, les échanges se multiplient, les pays coopèrent et de nouvelles alliances sont scellées, faisant fi d’antagonismes dépassés. Le contraste est saisissant avec ce qui se joue à l’Ouest. Peter Frankopan brosse le tableau aux mille nuances du monde actuel et explique pourquoi il est essentiel d’en comprendre les bouleversements. Dans cet ouvrage magistral, l’historien à la renommée internationale reprend le fil de l’histoire là où Les Routes de la soie (2015) l’ont laissé. Ces routes sont désormais en pleine expansion. Quels changements leur développement impliquera-t-il pour demain ? Quelles seront les répercussions de ce grand basculement des centres de pouvoir ?
Lu par:Richard Lemal
Durée:5h. 11min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:31421
Résumé: Constatant que la croissance économique est devenue sporadique, cet essai imagine les conséquences de sa disparition totale et définitive sur la société moderne. L'auteur s'interroge sur les réactions de ses compatriotes et se demande s'ils pourraient trouver de nouvelles voies de satisfactions ou, au contraire, s'ils sombreraient dans la violence et le désespoir.
Lu par:Manon
Durée:18h. 13min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:31293
Résumé: Les crises qui se succèdent montrent que la société contemporaine vit une mutation comparable au passage du Moyen Âge à la modernité. L'économie, les entreprises, la politique, la science, les religions sont profondément modifiées par un mouvement qui mène vers une postmodernité. L'auteur propose des pistes pour en comprendre les facteurs et réfléchir à l'avenir.
Durée:5h. 7min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:7629
Résumé: Il n'y a plus de jour où l'on ne nous affirme que l'économie gouverne le monde, que les lois de la rentabilité et du marché constituent une vérité absolue. Quiconque conteste cette nouvelle religion est aussitôt traité d'irresponsable. Mais une société humaine peut-elle vivre sans autre valeur que la valeur marchande ? Prenant ses exemples dans les domaines les plus variés - logement, emploi, santé, environnement, alimentation... - Albert Jacquard démontre les méfaits de l'économisme triomphant et fanatique qui prétend aujourd'hui nous gouverner. Economiste et scientifique, inlassable défenseur du droit au logement, il expose ici en des pages rigoureuses et claires, appuyées sur une vaste information, les convictions qui fondent son engagement. Il nous invite à refuser la fatalité inhumaine de l'intégrisme économique.
Durée:3h. 53min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:26549
Résumé: Jean Viard, "l'un des meilleurs connaisseurs du territoire français" selon Michel Feltin dans L'Express, dresse un portrait de la France bien différent des images courantes. La place du travail a évolué, la carte de France s'est transformée, le tri social par origine ou par âge a accéléré. Les choix de modes de vie priment de plus en plus sur les choix professionnels, les vies s'allongent et sont "discontinues", la mobilité virtuelle bouscule la mobilité physique, les extra urbains repeuplent les campagnes... Oui, la France a changé, et elle change tous les jours par une multitude de décisions publiques, économiques, administratives, mais aussi privées, familiales, professionnelles. Certes, tout le monde ne vit pas ces changements de la même manière, mais il nous faut renouer avec un récit commun qui dise l'individu face au monde. La France de Jean Viard est une société du bonheur privé et du malheur public, où nous vivons une véritable dépression collective quand le politique est incapable de saisir le changement, de l'impulser, de l'accompagner. Un souffle d'air sérieux et documenté en période de crise. Salutaire.
Durée:22h. 50min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:26546
Résumé: Chaque fois que vous tentez d'expliquer " L'Afrique, c'est ", les mots se désagrègent, se dissolvent. Chaque fois que vous tentez d'exprimer une généralité sur l'Afrique, il y aura toujours au moins cinq pays qui feront exception. Et quand vous pensez être arrivé à une certitude, vous réalisez que le point de vue opposé est vrai lui aussi. L'Afrique est pleine de surprises. Pendant trois décennies, Richard Dowden a parcouru ce continent aussi vaste que varié, écoutant, découvrant et remettant sans cesse ses certitudes en cause. Pays après pays, il explore dans ces pages les situations locales, prend en compte les avis personnels, relate les incidents, les actions et les rencontres pour nous raconter l'Afrique sub-saharienne d'aujourd'hui. Un continent en proie à la pauvreté, à la maladie et à la guerre, mais aussi un lieu d'une beauté époustouflante, où la générosité et les possibilités abondent. Le résultat est un livre phare : envoûtant, éclairant et toujours surprenant. Tout ce qu'on a toujours souhaité comprendre à propos de l'Afrique, raconté, expliqué en termes clairs, avec en filigrane la passion contagieuse d'un auteur pour son sujet.
Durée:16h. 15min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:30600
Résumé: Près d'un milliard de personnes vivent avec moins de un dollar par jour. Les politiques destinées à lutter contre la pauvreté semblent souvent incapables d'améliorer leurs conditions de vie. Cet échec pourrait-il être dû aux failles des théories qui sous-tendent ces programmes plutôt qu'au caractère écrasant de la tâche ? C'est cette hypothèse que défend cet ouvrage. Les experts ont pris l'habitude de décider à la place des pauvres de ce qui est bon pour eux sans prendre la peine de les consulter. Abhijit V. Banerjee et Esther Duflo ont initié la démarche inverse. À distance des réflexes partisans, ce livre aborde ainsi le défi du combat contre la pauvreté comme une série de problèmes concrets qui, une fois correctement identifiés et compris, peuvent être résolus un à un.
Durée:2h. 17min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:32090
Résumé: L'économie est devenue la grammaire de la politique : elle encadre de ses règles et de ses usages la parole publique, à laquelle ne reste plus que le choix du vocabulaire, de la rhétorique et de l'intonation. Or la grammaire économique n'est pas un savoir ; elle relève de la mythologie : une croyance en un ensemble de représentations collectives aussi puissantes que fausses.
Lu par:Pierre Jeudy
Durée:4h. 45min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73012
Résumé: Cette enquête montre comment depuis 2007, l'Etat abandonne progressivement ses prérogatives au profit des cabinets de consultants privés pour lesquels il dépense des sommes exorbitantes. Ces cabinets, en majorité anglo-saxons, coordonnent aujourd'hui la riposte à la pandémie, réorganisent la fonction publique, les services de renseignements et vont jusqu'à élaborer les stratégies gouvernementales.