Contenu

Le dernier seigneur de Marsad

Résumé
Beyrouth, quartier de Marsad, 1964. Simone, la fille cadette de Chakib Khattar, un notable chrétien qui a fait fortune dans le négoce du marbre, est enlevée par Hamid Chahine, bras droit de Chakib à l'usine de celui-ci. Hamid est le fils d'Abdallah Chahine, régisseur des biens des Khattar, mais d'extraction plus modeste qu'eux. Abdallah et Chakib, amis de longue date, ont eu autrefois une maîtresse commune, Lamia, qui a fini par épouser Abdallah. Ce rapt amoureux tombe au plus mal pour Chakib Khattar, obsédé par la transmission de son patrimoine et qui, se heurtant à l'incapacité ou à l'indifférence de ses héritiers légitimes, a fait de Hamid plus que son homme de confiance, une sorte de fils spirituel. A Marsad, l'affaire fait grand bruit, mais l'enlèvement tourne court, après que les deux amants ont tenté de se marier clandestinement. Khattar retrouve sa fille, il la met sous clé, et Hamid prend le large. Simone, elle, se libérera comme elle le peut dans les bras d'amants de passage. Les années suivantes voient le Liban s'enfoncer dans la guerre, entre 1975 et le milieu des années 1980. Chakib devient alors le témoin impuissant de ces convulsions qui affecteront durement son négoce et compromettront son statut de notable chrétien, dans un pays livré aux milices et au chaos.

Pas disponible en CD.

Mots-clés: Roman HISTORIQUE
Durée: 6h. 20min.
Édition: Paris, Seuil, 2013
Numéro du livre: 28034
ISBN: 9782021123029
Collection(s): Cadre rouge

Documents similaires

Durée:4h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:26195
Résumé: Les "si brèves années de gloire" sont celles de la décennie qui précède le début de la guerre civile libanaise, en 1975. Fils de filateurs ruinés, l'aventureux Ghaleb Cassab n'a de cesse qu'il n'ait relevé la fortune de sa famille et conquis, ce faisant, la femme aimée que sa pauvreté lui interdit d'épouser. II y parviendra de la plus rocambolesque façon, en allant enlever les machines d'une usine sous séquestre à Alep, en Syrie. Remontées à Beyrouth dans la filature familiale à l'abandon, elles feront bientôt de lui un homme riche et courtisé. Mais déjà la guerre est là, qui fracasse les rêves de bonheur. Qu'importe, au milieu des combats les machines seront, une fois encore, déménagées et emportées dans la montagne, dans l'espoir que le temps reviendra où l'on pourra imaginer "l'avenir et une descendance heureuse".
Lu par:Janick Quenet
Durée:2h. 24min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:65155
Résumé: Début du XVIIe siècle. Un jeune homme originaire de la Montagne libanaise est envoyé à Rome pour étudier et entrer au service de la papauté. Avide d’atlas et des découvertes scientifiques d’un temps dominé par Galilée, Raphaël Arbensis ne tarde pas à se détourner de la carrière qui s’imposait à lui, rêvant d’autres vies possibles. De Rome à la république de Venise, puis à Istanbul et Ispahan, de Vicence à Paris et Amsterdam, le voici tour à tour aventurier, diplomate, marchand, côtoyant la famille Barberini et ses papes, Fabri de Peiresc, Borromini, Corneille ou Rembrandt. Ami des peintres, il se mêlera aussi d’astronomie, tâtera de la politique auprès de Mazarin à l’heure de la Fronde, connaîtra la disgrâce et les déceptions amoureuses… En une succession de brefs chapitres qui sont autant de miniatures d’une époque tumultueuse et foisonnante, Charif Majdalani conte le roman d’un homme né ailleurs mais fasciné par l’humanisme européen, en quête d’une place dans le monde et d’un bonheur pour lesquels il devra s’affranchir des lois et des savoirs anciens.
Durée:8h. 3min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:35608
Résumé: Au XIXe siècle, Khanjar Jbelli apparait dans les montagnes du Liban avec ses fils. On le surnomme l'empereur à pied. Il est venu fonder un domaine et forger une légende. L'empereur a imposé de son vivant une règle à ses descendants : un seul par génération sera autorisé à se marier et à avoir des enfants. Ses frères et soeurs sont censés s'occuper de la gestion des biens du clan. ©Electre 2017
Durée:6h. 59min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:30965
Résumé: Tout sourit à Skandar Hayek, homme d'affaires libanais prospère et respecté. A la tête d'un négoce de tissus, il règne d'une main de fer sur son usine et sur son clan, malgré les nuages qui s'amoncellent sur le pays en ce début des années 1960 ou encore, de manière plus prosaïque, les disputes incessantes entre Marie, son épouse, et Mado, son acariâtre de soeur. Qu'importe, au fond, quand on se croit éternel, que rien ne dure : il sera bien temps, le moment venu, de se choisir un successeur, entre Noula, ce fils aîné qui ne doute de rien et surtout pas de lui-même, ou Hareth, le cadet, rêveur, épris de livres et de voyages. Depuis la terrasse ensoleillée de la villa familiale où il passe le plus clair de son temps, le narrateur, qui est aussi le chauffeur et le confident du vieux Skandar, observe et raconte cet âge d'or que rien ne semble jamais devoir vraiment ternir, à l'image de la belle Karine, fille chérie du patron. Jusqu'à ce que l'impensable se produise : un matin, le patriarche s'effondre au beau milieu de son usine, devant ses ouvriers médusés. Dans la querelle de succession qui s'ouvre alors, Noula semble tenir la corde, mais à quel prix ? Les femmes, elles, s'entre-déchirent, tandis que Hareth, impavide, est parti au loin, dans une errance qui le mènera jusqu'aux confins d'un orient magnifique et méconnu. Mais les femmes de la villa devront faire taire leurs disputes, déposer Noula, affronter la guerre civile qui éclate, les milices et leurs chefs prédateurs : prendre le pouvoir, en somme
Durée:7h. 37min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:71439
Résumé: Un spécialiste libanais de l’archéologie orientale est invité par le mystérieux général Ghadban à venir expertiser des pièces antiques dans le nord de l’Irak. Le voici reçu dans une oasis au milieu du désert, un îlot comme hors du monde et du temps. Mais nous sommes à l’été 2014 et le lieu, occupé par des militaires, entouré à l’est par les forces kurdes, au nord et à l’ouest par les djihadistes de Daesh, se retrouve aux avant-postes de grands bouleversements – autant dire que la sereine beauté de ses paysages est digne du calme qui précède la tempête. Sur les trésors à jamais perdus et sur les inéluctables transformations du monde, Charif Majdalani signe un roman d’aventures aussi contemplatif que captivant.
Durée:24h. 28min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:38133
Résumé: 1868-1927 : de l'invention de l'impressionnisme à la traversée de l'Atlantique par Lindbergh, un Normand établi à Etretat entreprend le récit de sa vie. Orphelin de mère, jamais reconnu par son père, il s'est installé chez son oncle, dans la splendeur des falaises, après avoir été blessé lors de la sanglante aventure coloniale en Algérie. Sous son regard, un homme peint : c'est Monet. Pour le jeune homme, qui ne connaît rien à la peinture, c'est un choc. La naissance d'un art et d'une époque se joue là, et, dès lors, il n'aura de cesse d'en suivre les métamorphoses, guidé par deux amantes, Mathilde, une bourgeoise mariée, sensuelle, puis Anna, passionnée. Elles l'initient à Monet, présent de bout en bout, mais aussi à Courbet, Boudin, Degas, Flaubert, Hugo, Maupassant... Tous passent à Etretat ou dans son voisinage. De la débâcle de la guerre de 1870 à la découverte de New York, de l'affaire Dreyfus au gouffre de la Grande Guerre, c'est tout un monde qui surgit, passe et cède la place à un autre. Dans la permanence des falaises lumineuses, la folie de Monet affrontant l'infini des Nymphéas. Le tout sous la plume d'un homme qui a beaucoup vécu, beaucoup ressenti, aimé et perdu. Fresque historique vertigineuse, saga familiale et amoureuse, évocation puissante de la pulsion créatrice : avec Falaise des fous, Patrick Grainville signe son roman le plus accompli, le roman d'une vie.
Lu par:Emilie Berger
Durée:6h. 47min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:66266
Résumé: La petite ville de Landerneau n’échappe pas à la vague d’égyptomanie que connaît la France au début des années 1830. Justin Le Guillou, fils de notaire, se fait passer pour ingénieur afin d’être engagé dans l’expédition chargée de transporter à Paris l’obélisque de Louqsor offert à la France par Méhémet-Ali. Traverser les mers, remonter le Nil, s’emparer de l’énorme colonne, vivre au plus près du peuple égyptien, va combler son goût du risque. Mais avant de quitter Paris, il a rencontré une jeune brodeuse dont il est tombé amoureux. En révolte contre son sort d’ouvrière, Clarisse adhère au groupe des saint-simoniens, prophètes d’un monde nouveau, qui partent en Égypte à la recherche de la « Femme-Messie », avec le projet audacieux de percer l’isthme de Suez. Dans cette aventure fantasque, au milieu des fracas de l’Histoire, elle découvrira à son tour les méandres du Nil…
Lu par:Nicole Roche
Durée:6h. 42min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:27522
Résumé: Staline, un Staline qui n'a plus que trois ans à vivre, se retire quelques jours dans sa Géorgie natale. La Vodieva, sa maîtresse de longue date, le rejoint dans le palais décadent où il s'est installé. Elle est accompagnée d'un jeune peintre qu'elle protège. Ce Danilov, prodige du réalisme socialiste, a conçu une oeuvre inouïe pour célébrer la glorieuse éternité du Petit Père des peuples. Rien, bien sûr, ne se passe pour lui comme prévu. Nuits d'insomnies, interrogatoires infinis, infinie attente. Allongé sur un divan étrangement identique à celui de Freud, Staline joue avec les fantômes qui hantent ses rêves : sa mère, son épouse suicidée, ses années de Sibérie et Lénine, le plus grand des pères menteurs. Autour de celui qui ne tremble jamais, il n'y a que terreur, soumissions, impitoyable cruauté : son véritable monument d'éternité.
Durée:5h. 40min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:75557
Résumé: Réfugié allemand, le docteur Schütz arrive à Paris à l'automne 1938, alors que les lois du Reich nazi interdisent sa profession aux Juifs. Raymonde, jeune pharmacienne et future mère de l'autrice, ignore son identité lorsqu'elle lui vient en aide. Sous l'Occupation, il se porte à son tour au secours de la famille juive de Raymonde.
Durée:4h. 18min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:73872
Résumé: Inspirée par la vie de la mère de l'auteur, l'histoire d'une femme marocaine à trois moments décisifs de sa vie et de son pays, entre 1954 et 1999. Son premier mari est envoyé par les Français combattre en Indochine. Dans les années 1960, elle fait tout pour que sa fille ne devienne pas servante chez un colon. La veille de la mort d'Hassan II, elle est menacée de mort par un jeune cambrioleur.
Durée:4h. 38min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:35462
Résumé: En 1935, Edmond Charlot a vingt ans et il rentre à Alger avec une seule idée en tête, prendre exemple sur Adrienne Monnier et sa librairie parisienne. Charlot le sait, sa vocation est de choisir, d'accoucher, de choisir de jeunes écrivains de la Méditerranée, sans distinction de langue ou de religion. Placée sous l'égide de Giono, sa minuscule librairie est baptisée Les Vraies Richesses. Et pour inaugurer son catalogue, il publie le premier texte d'un inconnu : Albert Camus. Charlot exulte, ignorant encore que vouer sa vie aux livres, c'est aussi la sacrifier aux aléas de l'infortune. Et à ceux de l'Histoire. Car la révolte gronde en Algérie en cette veille de Seconde Guerre mondiale. En 2017, Ryad a le même âge que Charlot à ses débuts. Mais lui n'éprouve qu'indifférence pour la littérature. Étudiant à Paris, il est de passage à Alger avec la charge de repeindre une librairie poussiéreuse, où les livres céderont bientôt la place à des beignets. Pourtant, vider ces lieux se révèle étrangement compliqué par la surveillance du vieil Abdallah, le gardien du temple. [Prix Renaudot des Lycéens 2017]
Durée:3h. 5min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:38550
Résumé: Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l'attaque contre l'ennemi allemand. Les soldats s'élancent. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent alors sous le drapeau français. Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d'Alfa, son ami d'enfance, son plus que frère. Alfa se retrouve seul dans la folie du grand massacre, sa raison s'enfuit. Lui, le paysan d'Afrique, va distribuer la mort sur cette terre sans nom. Détaché de tout, y compris de lui-même, il répand sa propre violence, sème l'effroi. Au point d'effrayer ses camarades. Son évacuation à l'Arrière est le prélude à une remémoration de son passé en Afrique, tout un monde à la fois perdu et ressuscité dont la convocation fait figure d'ultime et splendide résistance à la première boucherie de l'ère moderne.