Contenu

Le CV de Dieu

Résumé
Le ciel était fini, la terre était finie, les animaux étaient finis, l'homme était fini. Dieu pensa qu'il était fini aussi, et sombra dans une profonde mélancolie. Il ne savait à quoi se mettre. Il fit un peu de poterie, pétrit une boule de terre, mais le coeur n'y était plus. Il n'avait plus confiance en lui, il avait perdu la foi. Dieu ne croyait plus en Dieu. Il lui fallait d'urgence de l'activité, de nouveaux projets, de gros chantiers. Il décida alors de chercher du travail, et, comme tout un chacun, il rédigea son curriculum vitae...
Genre littéraire: Humour-satire
Durée: 1h. 18min.
Édition: Paris, Librairie générale française, 2010
Numéro du livre: 17490
ISBN: 9782253129110

Documents similaires

Durée:2h. 8min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:22709
Résumé: Votre psy pense à vous, mais vous, est-ce que vous pensez à elle ? Est-ce que vous vous mettez parfois à sa place, à elle qui essaie de se mettre à la vôtre ? Essayez, pour une fois, de lui adoucir la tâche. Arrêtez de toujours vous plaindre, racontez-lui des histoires. Soyez léger, parfois drôle, au récit de vos angoisses ajoutez quelques facéties? Soyez celui avec lequel elle ne s'ennuie jamais, celui qui a toujours des choses passionnantes à raconter, celui avec qui les séances sont récréatives et trop courtes. Celui dont elle puisse se dire plus tard, avec nostalgie : "c'était un bon client..." J'ai moi-même essayé de l'être, est-ce que j'ai réussi ? Demandez à ma psy.
Durée:1h. 18min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:19658
Résumé: Il y aura toujours une mite dans ma commode, un moustique dans ma chambre, un camion devant moi, un serveur vocal pour me répondre, un humoriste qui ne me fait pas rire. Et un désespéré pressé, pour se jeter sous mon TGV. Je ne serais jamais content.
Durée:1h. 43min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:25132
Résumé: Jean-Louis Fournier, un des rares auteurs à savoir conjuguer pédagogie et plaisir, s'attaque à l'enseignement des sciences naturelles. Pourquoi l'alouette n'a-t-elle pas de sabots ? Que trouve-t-ton dans un expert-comptable qu'on a vidé ? Quand les feuilles du haricot sèchent, est-ce la fin des haricots ? Des questions inattendues mais des réponses scientifiques. De la brave vache au chaud lapin, en passant par la reproduction de l'homme et l'étude de la pomme de terre, "mère de toutes les frites", ce livre insolent et drolatique fera, comme la Grammaire imperitnente, le bonheur des écoliers et de leurs maîtres.
Durée:1h. 21min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:12379
Résumé: Quand on lit le titre Le Petit Meaulnes on croit d'abord à une énorme faute d'impression, un lapsus d'imprimeur ou, pire, un jeu de mots provocateur destiné à faire rire. Ce n'est pas le cas. Le Petit Meaulnes existe, je l'ai rencontré. La première fois c'était à la page 11 du livre de poche Le Grand Meaulnes. Il y fait un passage furtif. On apprend qu'il s'appelle Antoine et qu'il est le cadet du Grand Meaulnes...
Durée:1h. 19min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:15115
Résumé: Je regarde une vieille photo. J'étais pas mal, avant. Pourquoi, chaque année, je me trouve de moins en moins bien ? Peut-être parce que c'est l'hiver ? Si vous passez l'hiver, vous verrez : l'été, c'est pareil. Vous savez comment on s'aperçoit qu'on est vieux ? Quand, même bronzé, on reste moche.
Durée:1h. 34min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15184
Résumé: Comme son épi rétif à toute Gomina, le petit Jean-Louis se rebelle contre la culpabilisation permanente de son éducation religieuse, épris qu'il est de liberté : " Le vent n'était pas seulement dehors, il était aussi à l'intérieur de ma tête. " Cancre, blagueur, déluré et impertinent, il ne lésine pas sur les bêtises pour exaspérer les bons pères du collège Saint-Joseph d'Arras et s'attirer la sympathie des galopins rieurs. Même si la peur de finir dans les " grandes marmites " de l'enfer le tenaille à chaque instant, il n'en déplace pas moins la statue de la Sainte-Vierge dans les toilettes de Saint-Jo... parce qu'elle est laide ! Quant au paradis, il en connaît déjà l'ivresse, grâce à Chopin ou Mariano, aux fruits du verger d'une tante, aux vers de Racine... Avec malice et tendresse, par petits tableaux savoureux, l'auteur de "Je vais t'apprendre la politesse, p'tit con" s'amuse de ses démêlés avec les curés et le Bon Dieu de son enfance.
Durée:1h. 21min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15152
Résumé: « Mon papa était docteur. Il soignait les gens, des gens pas riches, qui souvent ne le payaient pas, mais ils lui offraient un verre en échange, parce que mon papa, il aimait bien boire un coup, plusieurs coups même, et le soir, quand il rentrait, il était bien fatigué. Quelquefois, il disait qu'il allait tuer maman, et puis moi aussi, parce que j'étais l'aîné et pas son préféré. Il était pas méchant, seulement un peu fou quand il avait beaucoup bu. Il a jamais tué personne, mon papa, il se vantait. » Jean-Louis Fournier raconte ses souvenirs d'enfance dans une ville de province, au milieu d'une famille pas tout à fait comme les autres, avec un papa docteur qui s'habille comme un clochard, fait ses visites en pantoufles, perd sa voiture dans un champ de betteraves. Un papa qui faisait rire ou qui faisait pleurer ?
Durée:3h. 33min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:18262
Résumé: Philippe Dereux, artiste proche de Jean Dubuffet, a voué sa vie aux épluchures avec un amour et un émerveillement quasi mystiques. Il livre par ce traité sa philosophie de la vie avec tendresse, humour et sensualité. " J'arrive à un âge où, sauf imprévu, l'homme engagé sur le chemin de l'équilibre et la sagesse ne le quitte plus. Le vrai tournant de la vie, l'option définitive a lieu à quarante ans. Jusqu'à ce moment, le futur sage se contente d'accomplir son apprentissage, un long apprentissage. Le mien m'a conduit aux épluchures, je ne puis que m'en louer. L'homme a pour manie de se vouloir heureux et de se créer mille maux ou fatigues pour atteindre le bonheur. Il ne se doute pas lorsque celui-ci s'obtient, c'est toujours par surcroît et accident. Ainsi, les épluchures que je n'avais commencé à coller que tout à fait par hasard, sans but préconçu, «pour voir» comme disent les enfants, m'ont apporté la joie et la paix."
Lu par:Janick Quenet
Durée:4h. 37min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:17643
Résumé: Un hameau rural recroquevillé sur un drame jamais élucidé : la disparition du meunier dans les eaux boueuses du torrent. Mais il n'y a pas que le fantôme du malheureux que l'on croise par ici : les plus grands écrivains du moment sont venus s'inspirer du passé tourmenté du village pour écrire leur prochain best-seller. Tant de grandes plumes réunies permettront-elles de faire éclater la Vérité ? Après Et si c'était niais ? , Pascal Fioretto, caméléon littéraire bientôt chauve, nous entraîne dans une nouvelle aventure haletante, pleine de rires et de fureur.
Durée:2h. 19min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:17752
Résumé: " Il vit, là, en face de chez nous. Sur le même palier. On ne saurait dire si c'était lui, ou vous qui viviez là en premier. Pas spécialement voyeur, mais à chaque bruit dans l'escalier, vous collez votre oeil au judas, en veillant bien à éviter les lattes tremblantes du plancher. Trahi par un grincement de plancher, non merci. Vous le voyez toujours de dos, dans son long manteau sombre, quand il entre chez lui, tranquille ".
Durée:8h. 1min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:17971
Résumé: Dans une petite ville des Caraïbes, une jeune conseillère à l'ambassade de France commet l'irréparable en envoyant à l'ambassadeur un message qui ne lui est pas destiné et qui le tourne en dérision. Une maladresse qui va révolutionner, en une folle journée, sa vie et le petit monde des diplomates dont Véronique Beucler brosse un tableau aussi spirituel que féroce. Entre comédie de moeurs, roman d'espionnage et satire sociale, cette chronique au vitriol d'un cercle d'expatriés à mille lieues de la réalité de ce qui les entoure est aussi le récit poétique d'une femme qui tombe peu à peu amoureuse d'un pays et d'un homme.
Lu par:Henri Duboule
Durée:1h. 25min.
Genre littéraire:Humour-satire
Numéro du livre:17881
Résumé: Sacha Guitry (1885-1957) fut tout à la fois : comédien, dramaturge, metteur en scène de théâtre, réalisateur, scénariste et dialoguiste de cinéma. Auteur dramatique prolifique, il a écrit plus d'une centaine de pièces de théâtre et en a adapté lui-même un certain nombre au cinéma. Quelques citations tirées de l'ouvrage : "Dès longtemps j'avais décelé chez mes amis les plus intimes comme un secret espoir de me voir malheureux dans mon propre intérêt." . "Ce qui, probablement, fausse tout dans la vie, c'est qu'on est convaincu qu'on dit la vérité parce qu'on dit ce qu'on pense." " Etre assez intelligent, c'est n'être pas assez intelligent précisément. - Etre à moitié quoi que ce soit d'ailleurs est inutile - car c'est toujours l'autre moitié qui fait défaut."...