Contenu

La Suisse devient folle: chroniques

Résumé
Il existe un pays, la Suisse, qui au prétexte d'assurer le bien-être de ces concitoyens dans la plus parfaite équité, développe, de manière désormais proliférante, une volonté de maîtrise des processus publics jusque dans le détail, la manie, le délire, la folie.
Durée: 3h. 13min.
Édition: Genève, Ed. R. Ray, 2004
Numéro du livre: 13411
ISBN: 9782881290459
CDU: 330

Documents similaires

Durée:15h. 41min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74419
Résumé: Le célèbre économiste Nouriel Roubini, qui fut le seul à clamer, contre l’opinion générale du monde de la finance, l’imminence de la crise des subprimes de 2008, soutient que nous nous dirigeons vers la pire catastrophe économique depuis la Seconde Guerre mondiale – à moins que nous n’anticipions et n’agissions pour nous défendre contre dix menaces à court et moyen terme. Cet ouvrage explore ces dix « mégamenaces ». Roubini révèle comment elles se chevauchent et se renforcent mutuellement, et établit un lien entre l’accumulation des dettes, l’argent facile et les crises financières, l’intelligence artificielle et l’automatisation, l’inflation et la stagflation, l’inégalité des revenus et le populisme, les pandémies et le changement climatique… Cette nouvelle interconnectivité nous dirige-t-elle vers la « tempête parfaite » ? Après avoir examiné chaque menace, Roubini propose d’élaborer un programme pour y faire face.
Durée:18h. 56min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70777
Résumé: Ce livre est une étude comparative, narrative et exploratoire des crises et des changements sélectifs survenus au cours de nombreuses décennies dans sept nations modernes : la Finlande, le Japon, le Chili, l’Indonésie, l’Allemagne, l’Australie et les États-Unis. Les comparaisons historiques obligent, en effet, à poser des questions peu susceptibles de ressortir à l’étude d’un seul cas : pourquoi un certain type d’événement a-t-il produit un résultat singulier dans un pays et un très différent dans un autre?
Durée:6h. 7min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:33618
Résumé: L'impasse est dramatique. Mais inévitable : depuis 7 ans, les banques centrales ont enivré les marchés aux taux 0%. C'était cela, le prix de la sortie de crise... Et c'est cela qui causera la suivante. A quand une gouvernance opérante de la finance mondiale
Durée:14h. 22min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:32562
Résumé: Quel travail mérite salaire ? Un gouvernement devrait-il être moralement neutre ? Qu'est-ce que la liberté ? Sommes-nous propriétaires de nous-mêmes ? Le patriotisme est-il une vertu ?... Michael J. Sandel excelle dans l'art d'aborder, sous un angle éthique, les questions politiques les plus complexes en les ramenant à des enjeux dont chacun peut aisément se saisir.
Lu par:Jean Frey
Durée:1h. 46min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:13042
Résumé: À l'occasion du centenaire des Jeux Olympiques, Albert Jacquard propose ici une réflexion quelque peu iconoclaste sur cette institution généralement incontestée. Les Jeux Olympiques sont-ils des jeux? Est-ce bien de sport qu'il s'agit encore? Telles sont les deux questions principales qui sous-tendent ce bref pamphlet. Par rapport en effet à ce qu'étaient les Jeux dans l'Antiquité, et par rapport aussi à ce qu'ils étaient dans la pensée de leur moderne restaurateur, Pierre de Coubertin, les Jeux Olympiques ont été complètement dévoyés. Au lieu de l'émulation, c'est la compétition implacable qui prévaut ; au lieu de la gratuité propre par définition au jeu, c'est la marchandisation à outrance qui a triomphé. C'est ainsi que le dopage s'est introduit massivement dans le sport de haut niveau, transformant les sportifs en une nouvelle espèce, intermédiaire entre les humains et les monstres. En généticien, Albert Jacquard réfléchit sur cette entreprise de transformation des êtres humains, transformation dont le profit est la seule règle. Enfin, il propose en quelques points une nouvelle charte pour un " olympisme humaniste ".
Lu par:Claude Yersin
Durée:3h. 14min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:69430
Résumé: De mai à juillet 2019 se tient le procès France Télécom - Orange. Sept dirigeants sont accusés d'avoir organisé la maltraitance de leurs salariés. Parfois jusqu'à la mort. On les interroge longuement, leur fait expliquer beaucoup. Rien à faire : ils ne voient pas le problème. Le P-DG a un seul regret : " Cette histoire de suicides, c'est terrible, ils ont gâché la fête. " Il y avait donc une fête ? Parlons-nous la même langue ?
Durée:8h. 34min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:30762
Résumé: Près de 180 sociétés font faillite par jour en France. Enquête sur les personnes "vivant" de la crise d'entreprise, comme les fonds d'investissement, les cabinets d'experts, les managers de crise ou les mandataires judiciaires.
Lu par:Valerie David
Durée:4h. 52min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74606
Résumé: La croissance : un remède à tous les maux ! Tel est le discours martelé par nos dirigeants depuis des décennies, qu'il s'agisse de réduire le chômage, de régler le problème des retraites, de résorber les inégalités ou de surmonter la crise écologique. Et si la croissance n'était pas la solution, mais le problème ? Elle est désormais un facteur de crise, une menace pour la planète et un obstacle au progrès. Faut-il pour autant nous résoudre à une austérité punitive ? Certes non, affirme Jean Gadrey, qui prône une société privilégiant le "mieux-être" et non le "plus-avoir". Une société qui doit, et peut, viser le plein-emploi ainsi qu'un haut niveau de protection sociale pour tous. C'est le chemin d'une autre prospérité qui est ici proposé, plus juste, moins violente, et donc réellement durable.
Durée:6h. 4min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68022
Résumé: Reinhard Höhn (1904-2000) est l'archétype de l'intellectuel technocrate au service du IIIe Reich. Juriste, il se distingue par la radicalité de ses réflexions sur la progressive disparition de l'Etat au profit de la "communauté" définie par la race et son "espace vital" . Brillant fonctionnaire de la SS - il termine la guerre comme Oberführer (général) -, il nourrit la réflexion nazie sur l'adaptation des institutions au Grand Reich à venir - quelles structures et quelles réformes ? Revenu à la vie civile, il crée bientôt à Bad Harzburg un institut de formation au management qui accueille au fil des décennies l'élite économique et patronale de la République fédérale : quelque 600 000 cadres issus des principales sociétés allemandes, sans compter 100 000 inscrits en formation à distance, y ont appris, grâce à ses séminaires et à ses nombreux manuels à succès, la gestion des hommes. Ou plus exactement l'organisation hiérarchique du travail par définition d'objectifs, le producteur, pour y parvenir, demeurant libre de choisir les moyens à appliquer. Ce qui fut très exactement la politique du Reich pour se réarmer, affamer les populations slaves des territoires de l'Est, exterminer les Juifs. Passé les années 1980, d'autres modèles prendront la relève (le japonais, par exemple, moins hiérarchisé). Mais le nazisme aura été un grand moment managérial et une des matrices du management moderne.
Lu par:
Durée:2h. 29min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:72440
Résumé: Cet essai étudie l'impact du langage sur la perception du monde de la finance. L'auteure s'intéresse principalement au discours automatique et à la perte de sens qu'il induit à propos de son sujet, le rendant de plus en plus obscur pour le grand public. La dette publique sert d'exemple à cette réflexion.
Durée:9h. 19min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74968
Résumé: Réflexions sur les modalités de la post-croissance, un modèle dans lequel la décroissance est pensée au-delà du seul rapport à l'écologie. L'auteur déconstruit les fausses croyances parfois associées à ce concept.
Durée:6h. 45min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:33595
Résumé: Il manquait une histoire du mouvement djihadiste en Suisse, et ce livre en fournit une. Il montre comment l'on est passés de réseaux fermés et peu nombreux, au début des années 2000, à un terreau composé de centaines de sympathisants potentiels.