Contenu

Ce que nous devons au latin

Résumé
Une synthèse sur l'apport lexical du latin dans la langue française à partir de deux formes du latin, classique et populaire, avec des exemples, des anecdotes et des faits à l'appui. L'évolution de la langue est également étroitement liée à l'histoire politique, sociale et culturelle de la France médiévale. ©Electre 2017
Genre littéraire: Essai/chronique/langage
Durée: 2h. 54min.
Édition: Paris, Garnier :, 2017
Numéro du livre: 35885
ISBN: 9782351841747
Collection(s): Les petits guides de la langue française Le Monde

Documents similaires

Lu par:AVH
Durée:7h. 38min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:37976
Résumé: Un essai sur les langues qui est à la fois une réflexion inspirée des propres expériences de l'auteur mais aussi des témoignages récoltés à travers le monde auprès de populations qui tentent de faire vivre des langues rares.
Durée:2h. 5min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:75810
Résumé: Des linguistes francophones de Belgique, de France, de Suisse et du Canada appellent à faire la distinction entre une faute de français et l'évolution de la langue. Ils déconstruisent dix idées reçues sur le bon usage de la langue française et présentent trente propositions pour les éviter et percevoir toutes les richesses linguistiques apportées par l'usage populaire.
Durée:8h. 32min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:70384
Résumé: Pourquoi l’homme s’est-il mis à écrire ? Comment et où cette révolution a-t-elle eu lieu ? Voilà les mystères sur lesquels Silvia Ferrara lève le voile. Pour cela, elle nous fait voyager dans le temps et l’espace comme dans les méandres de l’esprit humain. Ici, elle dresse le fascinant inventaire des graphies non encore élucidées ; là, elle retrace les multiples apparitions de l’écriture dans l’histoire. Car tout laisse penser qu’elle a été découverte et s’est effacée, sans laisser de traces, à plusieurs reprises. Sa naissance en Mésopotamie au quatrième millénaire avant notre ère n’aurait été qu’une occurrence parmi tant d’autres. Pris par un récit vertigineux, qui nous transporte du Mexique aux pourtours de la mer Égée, de la Chine aux Îles de Pâques, nous suivons pas à pas les progrès d’une recherche qui a considérablement progressé dans les dernières décennies. Enrichie d’illustrations, cette Fabuleuse Histoire… nous instruit autant qu’elle nous fait rêver.
Durée:35min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:31893
Résumé: Qui n'a pas un jour ressenti une émotion particulière sans parvenir à mettre un mot dessus?? Si votre cœur ne joue pas la même musique que celle nichée sur le bout de votre langue, si vous rêvez de partir à l'abordage du monde en vous laissant simplement bercer par sa poésie, ce livre est pour vous. Ella Frances Sanders nous convie à un voyage intérieur. Le recueil de mots illustré par ses soins explore la beauté sémantique de la langue au-delà des frontières. Comment appelle-t-on la quantité d'eau qui tient au creux de la main? La marque laissée sur la peau par un vêtement trop serré?
Lu par:Paula Viala
Durée:3h. 21min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:25882
Résumé: Comment naissent les mots ou les emplois nouveaux de mots déjà existants ? Comment se forment-ils ? Quelle est leur utilisation en littérature ? Selon quelles modalités entrent-ils dans les dictionnaires ? Les néologismes font partie de la vie de tous ceux qui parlent, lisent, écoutent, écrivent, et le fonctionnement même de la langue doit permettre la néologisation sous peine de conduire à une langue morte. Indispensables, les néologismes relèvent de l'étude du système linguistique et impliquent une réflexion sur leurs conditions d'émergence, leurs usages et leurs fortunes très diverses, afin d'observer comment vit notre langue.
Lu par:Anne Botte
Durée:3h. 49min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:74087
Résumé: L'auteur de La parole est un sport de combat revient ici avec une déclaration d'amour. Conscient de l'évolution de la langue française, il incite le lecteur à en découvrir l'étendue, et l'invite à voyager dans son univers lexical.
Lu par:Annie Richard
Durée:4h. 19min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:75259
Résumé: Les deux linguistes questionnent les certitudes grammaticales et orthographiques de la langue française, interrogeant les causes des multiples et souvent insensées règles de grammaire et d'orthographe.
Durée:9h.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:67539
Résumé: Les expressions apparaissent ici et là comme des champignons qui essaiment, évoluent, disparaissent ou ressurgissent parfois longtemps après. Elles naissent dans différentes couches sociales, mais pour ce qui est de leur sens – on aime bien comprendre ce que dit l'autre –, les différences s'estompent rapidement et les expressions finissent presque toujours par avoir leur équivalent dans une autre langue. Ce livre tente de recenser les expressions et leurs équivalents dans une quinzaine de langues. Environ 300 «contextes» placés sous des «étiquettes» pouvant englober diverses nuances.
Durée:4h. 56min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:20563
Résumé: Jean-Pierre Minaudier n'est pas un homme ordinaire. Cet amateur de mots est victime d'une terrible addiction : il possède une des plus grandes bibliothèques personnelles au monde de grammaires et s'en nourrit comme d'autres lisent des poèmes et des BD (qu'il lit aussi). Dans Poésie du gérondif, armé de ses quelque 1163 grammaires, concernant plus de 800 langues, il nous raconte avec humour et quantité d'exemples pourquoi chaque langue véhicule une vision particulière de l'univers...
Durée:10h. 10min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:73306
Résumé: Une étude sur l'étymologie des mots et l'origine des langues du pourtour de la Méditerranée qui permet de reconstituer l'histoire de cette région et des échanges entre les différents espaces culturels qui s'y déroulent depuis plus de 3.000 ans.
Durée:6h. 53min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:67184
Résumé: A force de le lire et de l'entendre, cela semble admis : la langue française serait en péril. Diverses menaces contribueraient a la dégrader : les argots, les anglicismes, les barbarismes, le langage SMS, le politiquement correct, etc. De fait, défendre la langue est devenu un prétexte facilement recevable pour tempêter contre la société contemporaine (forcément décadente). Mais qu'est-ce donc qu'aimer la langue française ? C'est passer du temps à lire, parler, écrire et surtout s'interroger : sur la langue, mais aussi sur les discours qui la concernent et sur ceux qui sont tenus en son nom. Le français n'est pas figé, il a une histoire, qui continue a s'écrire. Si la langue est un dispositif de maintien de l'ordre social, elle est aussi une construction politique qu'il est possible de se réapproprier. Entrons ensemble dans l'histoire sociopolitique du français et dans les débats citoyens qui y ont trait ! Ce sera l'occasion de découvrir les liens subtils entre langue, politique et société. De voir qu'on peut à la fois aimer le français, sa richesse, sa complexité et son histoire, et avoir confiance dans sa vitalité, sans se complaire dans la nostalgie d'un passé mythique. Avoir l'ambition de se saisir de la langue française est une démarche exigeante, mais c'est une exigence joyeuse. Alors n'ayons pas peur de le proclamer : le français est à nous !
Durée:3h. 14min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70679
Résumé: Une réflexion acérée sur les liens entre le langage, la pensée et les constructions sociales liées au genre. " Le médecin a demandé aux collégiens de se laver les mains. " Cette phrase anodine comporte plusieurs ambiguïtés que notre cerveau peine à résoudre. Le médecin est-il une femme ou un homme ? Les collégiens sont-ils un groupe de garçons ou un groupe mixte constitué de filles et de garçons ? Les règles actuelles du français ne permettent pas de le déterminer. Pourtant, les règles d'accord n'ont pas toujours favorisé le masculin. Elles sont le fruit des vagues de masculinisation progressive du langage. Ainsi, de nombreuses pratiques langagières courantes nous contraignent à percevoir le monde à travers un prisme masculin. Réflexion acérée sur les liens entre le langage, la pensée et les constructions sociales liées au genre, cet ouvrage s'appuie sur des études scientifiques, nombreuses sur le sujet. Il fourmille aussi d'expériences ludiques à faire avec son entourage, pour apprendre à démasculiniser notre langage et notre perception du monde... autrement dit pour retrouver une langue plus inclusive.