Contenu

Recherche par lecteur : Sejourné

40 résultats. Page 1 sur 2.

Durée:6h. 29min.
Genre littéraire:Science-fiction
Numéro du livre:21986
Résumé: En l'an 2500, le professeur Antelle, son second Arthur Levain et le journaliste Ulysse Mérou sont en expédition vers l'étoile Bételgeuse, quand ils remarquent une planète étrangement similaire à la Terre qu'ils décident ainsi d'explorer. Une fois posés, ils découvrent des villes, des routes et des paysages en tout point semblables à ceux de notre planète, jusqu'à ce qu'ils rencontrent la belle Nova, nue, incapable de parler, ni même de sourire. Les hommes de sa tribu, qui accueillent Ulysse, sont également privés de parole et communiquent par des hululements. Plus surprenant encore, tous se font attaquer par des singes, vêtus en élégante tenue de chasse. Retenu prisonnier par des gorilles, Ulysse comprend rapidement que sur cette planète la hiérarchie animale a été inversée : les singes dominent les hommes, réduits à l'état purement animal. Alors, quand il révèle son intelligence aux singes Zira et Zaïus, il lui faudra apporter la preuve de son humanité à une espèce qui a perdu la trace de son origine.
Durée:11h. 57min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:23778
Résumé: L’or est un appât, magique mais dangereux dont on n'arrive pas à se détacher une fois qu'on y a touché, dit le vieux prospecteur Howard. Lui-même, en dépit de ses cheveux blancs, n'est-il pas prêt à retourner fouiller le sable aurifère de la site, s'il réussit à trouver l'argent pour acheter du matériel? Le jeune Dobbs qui l'écoute sent son intérêt s'éveiller : pourquoi ne pas tenter sa chance au lieu de traîner misère entre deux engagements dans les mines ou les camps de forage ? Il en discute avec son camarade Curtin. La décision est vite prise, ils partiront avec Howard. C’est sur le chemin du retour que la fièvre de l'or frappe Dobbs, préparant à cette rude aventure menée avec acharnement pendant des mois au coeur de la Sierra Madre un dénouement brutal qui n'est pas dépourvu d'humour. Ainsi s'achèvera par une note philosophique et gaie cet excellent roman sur la vie et le destin des chercheurs d'or.
Durée:5h. 21min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:23458
Résumé: «Jadis il y avait des Noirs, les pauvres diables, qui voulaient être blancs. Maintenant il y a un Blanc, pauvre diable, qui se revendique noir. Il s’agit du même secret.» Avec ces nouvelles publiées dans l’Afrique du Sud des années 2000, Nadine Gordimer explore les zones d’ombre de la comédie sociale. Un professeur d’université, ancien militant, décontenancé par les luttes de l’après-apartheid, part en quête des traces de son arrière-grand-père, négociant en diamants. Une femme frivole manifeste contre toute attente des talents d’aventurière durant la Seconde Guerre mondiale. Un perroquet, aux allures inoffensives, devient la mémoire de l’histoire. Autant de secrets révélés, de souffrances qui prennent, sous la plume tchékhovienne de Nadine Gordimer, un caractère universel.
Durée:12h. 18min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21834
Résumé: Margaux a trente-trois ans. Elle est chirurgien. Pas facile d'être chirurgien dans un hôpital de proximité, en province, surtout lorsqu'on est une femme, fille de paysans, et qu'on élève seule un enfant. Mais Margaux est rebelle et elle n'a pas peur des défis. Depuis le jour où, petite fille, elle annonçait fièrement à son père : " Moi, je serai docteur ", elle se bat. A l'hôpital, tout le monde la dit promise à un grand avenir. La Chartreuse, c'est toute sa vie : " Ce bébé triste qui ne veut pas vivre, ces enfants qui appellent maman la nuit, cette adolescente en difficulté, ce sont mes frères et mes sœurs. " Pour eux, Margaux fait des miracles chaque jour. Mais d'où lui vient ce regard triste qu'elle cache soigneusement ? Est-ce de voir son fils handicapé ? Est-ce le souvenir de cet amour perdu qu'elle n'a jamais remplacé ? L'ultime victoire, c'est sur elle-même que Margaux devra la remporter, pour vivre enfin un grand amour qui seul donnera un sens à son combat quotidien contre la maladie et la mort.
Durée:10h. 40min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:21254
Résumé: Maria Callas, " la divine ", la voix du siècle s'il ne devait en rester qu'une, fut une petite fille dépérissant de carences affectives dans un dépôt d'enfants immigrés de New York... Barbara, meurtrie par un viol paternel et persécutée pendant la guerre, a su chanter sa vie et chacun la fredonne... Georges Brassens, mauvais garçon, dut à son professeur de troisième la découverte de la poésie qui donna une autre issue à sa révolte... Ces cas de résilience sont célèbres. Mais Boris Cyrulnik décrit ici ce que pourrait être chacun d'entre nous. Il nous montre comment ce processus se met en place dès la petite enfance, avec le tricotage des liens affectifs puis l'expression des émotions.
Lu par:Sejourné
Durée:8h. 8min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:22623
Résumé: "(...) Nous ne voulons pas que d'autres décident à notre place du moment et de la manière dont nous allons mourir. Quoi de plus légitime dans un monde ou l'on meurt le plus souvent à l'hôpital, dans l'anonymat et la froideur technique, entouré d'un personnel auquel on fait peur et que l'on embarrasse ? (...) Parce que nous désirons rester "sujet" de notre mort, nous voulons qu'elle se passe dans de bonnes conditions. (...) Alors pourquoi ne pas regarder ses peurs en face ? (...) Sortir du déni et du silence sur la mort ? Se donner les moyens de soulager efficacement les douleurs des maladies terminales, réinventer un rituel de fin de vie ?"
Durée:6h. 41min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:22633
Résumé: Elle est là qui patiente, tapie dans l'ombre. Elle a minutieusement tendu son piège, fil après fil. Qu'attrapera-t-elle cette fois ? Une grosse mouche ? Un papillon ? Un promoteur immobilier véreux ? Rien n'est à exclure, dans cette campagne sicilienne où l'on croise de bien drôles d'insectes. Une jeune fille qui disparaît et, soudain, c'est l'île entière qui se révèle être une immense toile. Une toile de cousins, de frères, de sœurs, d'oncles et de tantes aux intérêts entremêlés. Une toile de on-dit, de calomnies, de vraies fausses vérités et de faux vrais mensonges. Pirsonne n'a vu pirsonne, évidemment. Mais ti le monde a une petite idée. Au commissaire Montalbano, une fois de plus, de faire la part des choses. De marchandes d'œufs à la cuisse légère en journalistes assoiffés de ragots et de rougets grillés en petits verres de gnôle, l'enquête s'annonce relevée à la sauce locale. Un juge par-ci, un avocat par-là, des liasses de billets dans un sac de sport... Et les fils de la toile qui ondulent doucement sous la brise marine. Bien sûr que l'araignée est là, tapie dans l'ombre. Mais qui est-elle ? Et qui veut-elle croquer ?
Durée:13h. 26min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22721
Résumé: Amnon "Nono" Fayerberg est le fils d'un talentueux commissaire de police de Jerusalem. Il n'a pas connu sa mère, Zohara, morte peu après sa naissance. Une semaine avant son treizième anniversaire et sa bar mitzvah (qui dans la tradition juive signifie pour un garçon l'entrée dans le monde des adultes), Nono monte dans le train à destination de Haïfa pour rendre visite à son oncle, mais à peine a-t-il mis le pied dans son compartiment qu'il fait la rencontre du mystérieux et séduisant Félix, gentleman cambrioleur international. Et le voyage se transforme en un périple fantastique et tumultueux de trois jours où Félix lui servira de mentor. Qui est Félix Glick ? Comment est-il si bien renseigné sur la vie de Nono et celle de ses parents — notamment sa mère Zohara ? Pourquoi nourrit-il une telle haine à l'égard de son père ? Dans quel but secret l'embarque t-il dans cette course folle à travers le pays ? Peu à peu Nono découvre à travers une série d'indices révélateurs, que Félix et Lola, une célèbre actrice, sont ses grands-parents maternels ; sa mère Zohara était une criminelle farouche et fantasque et l'unique amour de son père qu'elle avait sauvé de la noyade dans une cuve de chocolat. Félix, avec la connivence de Lola, a enlevé Nono pour lui révéler la part de lui-même qui lui vient de sa mère, le rêve, la fantaisie. Au terme de ce véritable voyage initiatique, l'enfant aura obtenu la réponse à sa question essentielle "Qui suis-je ?", retrouvé ses racines (maternelles), découvert sa personnalité complexe et véritable (le goût de l'ordre et le besoin de le transgresser) et vu son vœu le plus cher exaucé : le mariage de son père et de Gaby, sa seconde mère. Il sera devenu un homme. L'Enfant zigzag est tout simplement un livre superbe et magique. Il pétille d'invention. L'action trépidante, pleine de rebondissements emprunte au thriller. C'est un de ces grands livres qui restitue à merveille le monde de l'enfance pour les adultes. Quand Nono, 13 ans, fils d'un commissaire de police de Jérusalem, monte dans le train de Haïfa pour voir son oncle, il ne se doute pas qu'il n'arrivera pas à destination et que le voyage se transformera très vite en un périple rocambolesque où le mystérieux Félix rencontré dans le train (par hasard ?) va lui servir de mentor et lui révéler sa véritable personnalité.
Durée:3h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:23182
Résumé: En relisant ses livres, Sagan retrouve le fil de sa vie mouvementée (amis, voyages, maisons, amours...). Comme si sa biographie se confondait avec la liste de ses romans, l'idée est venue à Françoise Sagan de se promener dans le paysage de son oeuvre. Idée amusante et parfois cruelle qui l'entraîne dans une flânerie mélancolique à travers « profils perdus », « chagrins de passage », « lits défaits » et « bleus à l'âme ». Au hasard de la lecture, surgissent des moments de temps retrouvé : « le charmant petit monstre » de Cajarc, les années Saint-Germain-des-Prés, ses amours, ses maisons, ses voyages. Voyages autour d'elle-même, en somme, pages confidentielles traversées de fous rires qui nous rapprochent encore d'un écrivain que nous admirons. Mieux : d'une personne que nous aimons.
Durée:8h. 38min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22919
Résumé: Au plus fort de la Deuxième Guerre mondiale, dans une ville qui ressemble à Vienne, Ellen, une petite fille d'une douzaine d'années, tente d'obtenir un visa pour rejoindre sa mère réfugiée aux Etats-Unis. Autour d'elle, pour survivre, un groupe d'enfants juifs, ses amis, opposent à leur sort tragique un espoir «plus fort que la mort». Un pied dans chaque monde (sa mère et sa grand-mère sont juives, mais son père ne l'est pas), Ellen tente de faire vivre cet espoir des deux côtés, accompagnant ses amis dans leurs jeux et leurs rêves. Vue par les yeux des enfants, la persécution nazie apparaît dans toute son insondable cruauté ; mais Ellen est aussi celle qui, inlassablement, interroge le monde qui l'entoure, et qui, en plein naufrage, réveille les adultes endormis avec ses questions insistantes, jusqu'aux dernières pages du livre où un «plus grand espoir» lui sera révélé. Son voyage halluciné dans l'hiver et la nuit apparaît alors comme une parabole sur la force des faibles et l'impuissance des forts.
Durée:5h. 12min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:21569
Résumé: Ce recueil propose des textes inédits des douze auteurs russes invités des Belles Etrangères. Ils viennent d'un pays récemment libéré d'un régime qui n'avait jamais caché sa volonté d'asservir l'esprit, les créateurs et les écrivains en tout premier lieu. Des prosateurs et des poètes reconnus y côtoient de "nouveaux" écrivains, deux jeunes débutants et un auteur de BD, genre encore balbutiant en Russie. Si tous ces auteurs ont des voix singulières - nul effet d'école ici, nulle bannière sous laquelle se regrouper -, ils témoignent néanmoins, chacun à sa façon, de la haute idée qu'ils ont de la littérature et de leur art. Des lignes de force apparaissent alors, dessinant un nouveau et réconfortant paysage littéraire dont la présente anthologie se veut le reflet et le témoignage.
Durée:7h. 27min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:26049
Résumé: Le tempérament de Dingo McKenna, comme son casier judiciaire, ne plaide pas en sa faveur. Impulsif, bagarreur, parfois niais au point de se méfier de ses amis tout en témoignant une confiance aveugle envers ses ennemis, toujours mêlé aux mauvais coups, McKenna se fait systématiquement ramasser par les flics des villes qu'il traverse. Arrivé dans l'ouest du Texas, dans une ville poussée comme un champignon sur les puits de pétrole, il se voit pourtant proposer une bonne place : détective privé dans un hôtel de luxe. L'offre vient du chef de la police. Le propriétaire des lieux est un richissime vieillard bloqué dans un fauteuil à la suite d'un accident. Où est le coup tordu ? Machination ou paranoïa ? Un homme tombe d'une fenêtre. McKenna, de nouveau, sent se refermer sur lui un piège dont il ignore tout...
Durée:9h. 55min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:24478
Résumé: Les sagas de Christian Signol ressuscitent souvent une France rurale en proie aux mutations qui ont bouleversé les siècles précédents. Après Les Messieurs de Grandval et ses maîtres de forge, le romancier revient dans ce Périgord qu'il aime tant, sur les bords d'Auvézère où, en 1912, la vie s'écoulait joyeuse et insouciante malgré les menaces de guerre. Entre les fils du château et les filles du métayer, les liens se sont tissés dès l'enfance. Amours contrariées, rivalités, conflits familiaux... leurs destins ne cesseront de se croiser au gré des soubresauts de l'Histoire. Christian Signol réveille les images d'un monde disparu comme un enchanteur soufflerait sur des braises encore vives.Il nous fait partager les quêtes de ses héros dans ce qu'elles ont de plus noble et de plus désespéré, jusqu'à la paix retrouvée des temps meilleurs.
Lu par:sejourné
Durée:7h. 37min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:22544
Résumé: Cet athlète tout d'un bloc - demandez à ses adversaires - nous offre d'étranges et personnelles subtilités, celles des mots et des sons, des sentiments et des rêves, de la chaleur et de la fraternité. Jean-Claude Killy. Il arrive parfois qu'un grand sportif manifeste, au-delà de ses performances, des qualités humaines qui le font respecter de tous, qui montrent en quoi le sport peut être une véritable école de la vie . Dans son livre, David Douillet raconte l'étonnante carrière d'un enfant un peu solitaire, trop vite grandi, qui deviendra le sportif le plus médaillé de l'histoire du judo. Mais il dit aussi les souffrances et les hésitations d'un homme qui a travaillé pour gagner, souffert pour revenir, un homme qui s'est parfois trompé et qui a été trompé... C'est ce personnage sincère que nous découvrons aujourd'hui, un homme complet qui force l'admiration par ses exploits, son action inlassable en faveur des autres, son envie de vaincre - sa qualité d'homme.
Durée:6h. 24min.
Genre littéraire:Nouvelle
Numéro du livre:22410
Résumé: Recueil de nouvelles dans lesquelles les crimes sont prémédités par des individus plus ou moins habiles
Durée:11h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:23633
Résumé: Les secrets de famille peuvent-ils disparaître sans laisser de traces ? Peut-on souffrir d'un passé que l'on ignore ? Peut-on l'ignorer tout à fait ? Juan n'a aucune raison de se poser ces questions : interprète de talent, jeune marié heureux, il est le jeune homme sans histoire. Et pourtant, son voyage de noce avec Luisa lui laisse un goût amer, le sentiment que quelque chose est en train de basculer. Comme si, sans qu'il puisse se l'expliquer, sa propre histoire vivait au rythme de celle de son père. Or, cette histoire secrète d'un temps où il n'était même pas né, il n'a jamais voulu la connaître. Pourquoi, sinon par crainte de la vérité ? Javier Marías n'a pas son pareil pour explorer les méandres du sentiment amoureux, traqué jusqu'à ses détails les plus incongrus. Un sens quasi clinique de l'analyse, qui fascine le lecteur : comment échapper à cette fabuleuse reconstruction du cœur humain, qui s'échafaude sur un rythme haletant et languissant à la fois ? Une incroyable aventure de lecture. --Karla Manuele Juan vient d'épouser Luisa, traductrice et interprète comme lui. Jeune homme sans histoires, il a tout pour être heureux. Il a toutefois, au retour de son voyage de noces, le sentiment que quelque chose va se produire, et éprouve un certain malaise. Vient-il des propos ambigus que lui a tenus son père après la cérémonie, d'une scène surprise à La Havane pendant le voyage, ou tout simplement d'une histoire familiale gardée jusqu'alors secrète? Le roman de Javier Marias s'ouvre sur un suicide magistralement conté et se referme sur une révélation en coups de théâtre successifs selon les jeux subtils du mensonge et de la vérité, des secrets et des soupçons. Usant tour à tour de l'ironie, du drame, de la farce, du tableau de moeurs, Marias invente une forme neuve pour rendre compte d'un cheminement intellectuel inédit.
Durée:5h. 20min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:22075
Résumé: Des lettres anonymes sous forme d'énigmes, un enlèvement, la menace d'un groupe terroriste international et un trésor anglais caché en France, voilà bien matière pour une romancière britannique... Sauf qu'en quittant un dîner en ville en compagnie de son amie Vita Sackville-West, Virginia Woolf est loin d'imaginer qu'elle va elle-même prendre part à une intrigue policière aux multiples rebondissements où, de Londres à la Normandie, elle côtoiera les figures de Sherlock Holmes et d'Arsène Lupin. A travers ce divertissement littéraire, Gabriel Thoveron a construit un véritable jeu de cache-cache où le vrai s'amalgame au faux (ou peut-être l'inverse). Et quand les frontières de la fiction sont ainsi dépassées, il est difficile de savoir où se dissimule la vérité. Même (surtout) pour une romancière de métier.
Durée:14h. 17min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:22928
Résumé: Poignardée, abandonnée agonisante, la jeune prostituée afghane n'est que la première victime... Une enquête de l'inspecteur Rickman, nouveau héros de la série de Margaret Murphy, grande reine britannique du roman noir. Suite à ce meurtre odieux, quatre Irakiens sont retrouvés brûlés vifs. Crimes racistes ? Règlements de comptes ? À Liverpool, l'atmosphère devient explosive : la colère et la haine intercommunautaires se déchaînent. Pour l'inspecteur Rickman et ses coéquipiers Lee Foster et Naomi Hart, cette affaire est un véritable défi : comment briser le mur de silence érigé par les réfugiés ? La bonne vieille méthode - apprends à connaître la victime, tu découvriras le tueur -, se révèle ici inapplicable : comment enquêter sur des anonymes, des fantômes revenus de l'enfer ? La question devient d'autant plus cruciale pour Rickman que l'assassin est bien déterminé à l'entraîner dans un piège mortel ...
Durée:5h. 23min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:21521
Résumé: Herma Warner est née il y a plus de quatre-vingts ans à Batavia - aujourd'hui Jakarta - capitale de l'ancienne colonie des Indes néerlandaises. Elle et son mari appartenaient à la dernière génération d'Européens à avoir grandi sur le sol de ce qui allait bientôt devenir la république d'Indonésie, et tous deux, après leur retour forcé aux Pays-Bas, ont consacré leur vie à l'histoire et aux arts de leur pays natal. Désormais veuve, Herma vit retirée à la campagne dans une belle maison de famille. Un matin, elle reçoit une lettre. Un journaliste veut l'interroger sur le passé d'une certaine Mila Wychinska. D'abord, Herma refuse. Pourquoi devrait-elle répondre à ces questions, parler de son amie d'enfance, sa complice adorée, son double métis, de celle qui s'appelait alors Dée Meyers, frivole héritière d'une vieille famille royale créole et qui, plus tard, devint effectivement la très secrète Mila. Dans un coffre d'ébène Herma conserve depuis toujours ce qu'elle nomme "les Indes", une collection de vieux papiers et de photos, mais elle pense avoir égaré la clé et donc ne plus pouvoir avoir accès au passé. Bouleversée par les réminiscences de cette mémoire ensevelie, la vieille dame va finalement écrire, raconter, tenter de retrouver le monde perdu de sa jeunesse, cette illusion...
Durée:7h. 30min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:21466
Résumé: Ce matin-là, lorsque Alan Falken, directeur de recherches dans une unité de biologie végétale, a découvert sous ses fenêtres un moineau mort, il n'a pas pensé un seul instant que cet incident était un signe. Pourtant, le monde des vivants venait de basculer. Il y a eu le lendemain un deuxième cadavre de moineau, et le surlendemain... Un suspense au parfum mortel où Patrick Cauvin, l'auteur du Sang des roses, explore, aux limites du fantastique, les secrets d'un monde vénéneux.