Contenu

Recherche par lecteur : Jean-Louis Lesaint

27 résultats. Page 1 sur 2.

Durée:22h. 4min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:75338
Résumé: Dix siècles d'histoire sont racontés, depuis la formation de la nation polonaise au Xe siècle jusqu'au XXIe siècle : les dynasties, les réformes politiques et religieuses, les vagues d'épidémies du XXe siècle, entre autres.
Durée:5h. 55min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:73459
Résumé: Un soixantenaire allemand, qui vient de perdre en même temps son travail et sa femme, découvre qu'il est l'enfant d'une mère française et d'un père allemand, officier tombé pendant la Seconde Guerre mondiale. Bouleversé, il entreprend la quête de ses origines.
Durée:15h. 58min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:72724
Résumé: Convaincu que Ciri s'apprête à épouser l'empereur de Nilfgaard, Geralt de Riv poursuit sa route vers le sud en compagnie de Jaskier, Milva, Régis et Cahir. Un périple long et dangereux, avec de nombreux ennemis, des traîtres et des complots, les attend.
Durée:10h. 41min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71897
Résumé: Les portraits d'officiers faisant partie des forces spéciales, dont la plus grande discrétion est essentielle à leur réussite, qui se livrent sur la réalité de leur métier, leurs motivations et leurs peurs. Si ces unités d'élite ont remporté des succès, le coût physique et psychique reste élevé. L'auteur aborde ainsi les questions du rapport à la mort et des conséquences sur la vie privée.
Durée:12h. 18min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:71499
Résumé: L’enfant de la destinée parviendra-t-elle à s’enfuir pour voler au secours de ses amis ? C’est ce que nous dévoile le cinquième et dernier tome de la saga duSorceleur en nous faisant voyager dans le temps et l’espace. Le sorceleur a été gravement atteint au cours de la dernière assemblée des magiciens. Soigné par les dryades, il apprend que Ciri a été enlevée et qu’elle doit devenir l’épouse de l’empereur de Nilfgaard. Il se lance à son secours sans une seconde d’hésitation. Dans ce périple riche en péripéties, il sera accompagné par Jaskier, son fidèle ami barde, puis rejoint par d’autres compagnons de fortune.
Durée:25h. 34min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:70855
Résumé: Voici un livre capital, best-seller au États-unis et en Grande-Bretagne, en cours de traduction dans plus de dix pays, commis par l'un des intellectuels les plus influents selon le New York Times, initiateur d'Occupy Wall Street à New York. Un livre qui remet en perspective l'histoire de la dette depuis 5000 ans et développe une approche totalement nouvelle. Il démontre magistralement que le système de crédit précède la naissance de la monnaie et que la dette a donc toujours structuré nos systèmes économiques et nos rapports sociaux. Il montre également que le vocabulaire des écrits juridiques et religieux de l Antiquité (des mots comme "culpabilité", "pardon" et "rédemption") est issu en grande partie de ces affrontements antiques sur la dette, et qu'il fonde jusqu'à nos conceptions les plus fondamentales du bien et du mal. Sans en avoir conscience nous livrons toujours ces combats. Un essai passionnant et essentiel qui nous permet de mieux comprendre l'histoire de notre passé, celui de la crise des crédits en cous ainsi que l'avenir de notre économie.
Durée:4h. 15min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:69535
Résumé: Domestiqué sept ou huit millénaires avant notre ère, le taureau est resté le plus sauvage des animaux domestiques. Il se dégage de lui une impression de puissance, de vitalité et de fécondité, qui en a fait un dieu pour de nombreux peuples de l’Antiquité. Le christianisme à ses débuts est parti en guerre contre les cultes qui lui étaient rendus et lui a substitué le bœuf, animal pacifique, paisible et travailleur. D’où une certaine éclipse du taureau dans la culture européenne pendant plusieurs siècles : il se limite alors à la vie des campagnes et à la fécondation des vaches. Toutefois, à partir du XVIe siècle, puis surtout du XIXe, la réapparition des jeux et spectacles tauromachiques le remettent sur le devant de la scène et suscitent des polémiques qui se sont accentuées au cours des dernières décennies.
Durée:5h. 46min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:69339
Résumé: Après le retour à un pouvoir autoritaire en Égypte et l’écriture du roman J’ai couru vers le Nil, consacré aux acteurs de la révolution égyptienne, Alaa El Aswany s’est livré à une réflexion fouillée sur la dictature, qu’il nous expose ici. Inlassable chroniqueur et militant de la cause démocratique, fervent pédagogue, il conduit une analyse clinique de la dictature, tant comme système idéologique que comme réalité persistante et insoutenable pour de nombreux peuples. Il ne s’agit pas d’une autopsie de la démocratie, mais bel et bien de la radiographie d’un mal récurrent à la fois dans notre histoire et dans notre monde contemporain. En neuf chapitres, étayés par de nombreux faits et anecdotes historiques, il étudie le syndrome, ses causes, ses symptômes, sa propagation, la prévention possible. Concret, précis, volontiers provocateur, toujours libre, l’auteur, qui s’attaque aux racines du mal, et rappelle ce faisant que la dictature est loin d’être l’apanage des pays arabes, délivre également un message d’espoir, professant sa confiance en l’humanité. Et fait, en filigrane, une nouvelle déclaration d’amour à son pays, l’Égypte, et à ses compatriotes.
Durée:10h. 23min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68700
Résumé: Pour la première fois depuis plus d’un siècle, les milliardaires américains paient moins d’impôts, en proportion de leurs revenus, que chacun des autres groupes sociaux. Écrit par deux économistes qui ont révolutionné l’étude des inégalités, ce livre présente une analyse au scalpel de cette grande transformation. Mêlant récit historique et analyse économique, Emmanuel Saez et Gabriel Zucman analysent les choix (et non-choix) qui ont conduit au triomphe de cette injustice fiscale, de l’exonération progressive des revenus du capital au développement d’une nouvelle industrie de l’évasion fiscale, en passant par l’engrenage de la concurrence fiscale internationale. Avec clarté et concision, ils expliquent comment l’Amérique, qui a été à la pointe du combat pour la justice fiscale pendant la moitié du xxe siècle, a tourné le dos à sa propre tradition. Si l’on veut éviter que l’Europe ne s’enfonce dans la dérive inégalitaire et oligarchique qui a amené Donald Trump au pouvoir, il y a urgence à tirer les leçons de cette histoire. Car même si ce phénomène a été extrême de l’autre côté de l’Atlantique, le déclin de la progressivité fiscale dans un contexte de montée des inégalités n‘est en rien spécifique aux États-Unis, et appelle des solutions globales. Le Triomphe de l’injustice propose une refondation de l’impôt à la fois visionnaire et pragmatique, à même d’apporter des solutions concrètes aux défis inégalitaires contemporains et de réconcilier la mondialisation et la justice économique.
Durée:5h. 5min.
Genre littéraire:Théâtre
Numéro du livre:68097
Résumé: Le mythe d’Œdipe est le plus célèbre que l’Antiquité nous ait légué. On ne compte plus les écrivains qui se sont emparés de la tragédie des Atrides pour en livrer leur version. Voici celle de Voltaire. S’il s’inspire des données du mythe, il s’en éloigne radicalement, par souci de vraisemblance dramatique. Chez lui, Œdipe est innocent. « Inceste et parricide, et pourtant vertueux » : tel est le cri final de celui qui n’aura cessé de lutter contre son destin, refusant de se plier au décret inique des dieux. En cela, le dramaturge, en plus de remettre en cause l’univers même de la tragédie, fourbit ses armes contre la superstition, l’intolérance religieuse et le fanatisme. Première pièce du jeune Voltaire qui signe pour la première fois de ce pseudonyme, Œdipe (1719) rencontre un succès triomphal. En pleine querelle des Anciens et des Modernes, son auteur, en qui l’on voit aussi bien le digne successeur du théâtre classique que son réformateur, est consacré du jour au lendemain comme le grand dramaturge de son temps.
Durée:12h. 7min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:67737
Résumé: La paix qui régnait autrefois entre rois et magiciens n'est plus. La jeune Ciri, prometteuse élève destinée à devenir sorceleuse, se retrouve au coeur des rivalités. Quel sera son rôle dans les conflits qui s'annoncent ? Seule l'assemblée générale des magiciens saura dévoiler les intrigues et révéler les traîtres. Qu'adviendra-t-il alors de Ciri, objet de toutes les convoitises ? Le légendaire sorceleur Geralt de Riv, désormais lié à cette enfant comme un père à sa fille, sera-t-il capable de la sauver ?
Durée:17h. 21min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:66851
Résumé: Située au coeur de la Méditerranée, regardant vers l’Europe et versl’Orient, la Tunisie s’est nourrie des influences des civilisations quil’ont tour à tour habitée pour rayonner bien au-delà de son petitterritoire. Sophie Bessis nous plonge dans l’histoire de ce pays troisfois millénaire pour en saisir la richesse et la singularité.De la fière Carthage, qui a su tenir tête à Rome, à la bouillonnanteIfriqiya médiévale, de la conquête arabe à l’instauration du Protectoratfrançais, du « despotisme éclairé » de Bourguiba aux espoirsnés de la Révolution de 2011, l’auteure interroge la nature del’« exception tunisienne » et nous éclaire sur la façon dont s’est construitela « tunisianité ».État longtemps qualifié d’exemplaire pour sa sécularisation et lesdroits accordés aux femmes, initiatrice des « Printemps arabes »,la Tunisie reste le symbole d’une démocratie possible en pays arabe.Mais celle-ci est menacée par la proximité d’un environnement régional troublé et par l’implantation sur son territoire de foyers de radicalisme religieux. La Tunisie doit aussi composer avec la fracture millénaire entre un littoral anciennement urbanisé et économiquement privilégié et un intérieur qui se sent délaissé, fragilisant l’unité d’un peuple écartelé entre des héritages contradictoires.En revisitant chaque étape de ce riche passé dans cette synthèse érudite et réfléchie, Sophie Bessis interroge l’avenir d’une nation entrée depuis 2011 dans une nouvelle séquence de son histoire.
Durée:11h. 21min.
Genre littéraire:Littérature fantastique
Numéro du livre:66136
Résumé: Le royaume de Cintra a été entièrement détruit. Seule la petite princesse Ciri a survécu. Alors qu'elle tente de fuir la capitale, elle croise le chemin de Geralt de Riv. Pressentant chez l'enfant des dons exceptionnels, il la conduit à Kaer Morhen, l'antre des sorceleurs. Initiée aux arts magiques, Ciri y révèle bien vite sa véritable nature et l'ampleur de ses pouvoirs. Mais la princesse est en danger. Un mystérieux sorcier est à sa recherche. Il est prêt à tout pour s'emparer d'elle et n'hésitera pas à menacer les amis du sorceleur pour arriver à ses fins.
Durée:8h. 20min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:65509
Résumé: Un essai psychanalytique qui se propose d'explorer cette part de l'action humaine échappant à la conscience et se manifestant au travers d'actes imperceptibles et subtils parfois qualifiés d'actes manqués. Ils révèlent indirectement, dans l'angoisse ou la culpabilité muées en symptômes, les choix intimes du sujet, souvent figés depuis longtemps, que l'analyse peut aider à réviser.
Durée:8h. 54min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:65558
Résumé: Quatrième de couverture: Mythologies Notre vie quotidienne se nourrit de mythes : le catch, le strip-tease, l'auto, la publicité, le tourisme... qui bientôt nous débordent. Isolés de l'actualité qui les fait naître, l'abus idéologique qu'ils recèlent apparaît soudain. Roland Barthes en rend compte ici avec le souci - formulé dans l'essai sur le mythe aujourd'hui qui clôt l'ouvrage - de réconcilier le réel et les hommes, la description et l'explication, l'objet et le savoir. «Nous voguons sans cesse entre l'objet et sa démystification, impuissants à rendre sa totalité : car si nous pénétrons l'objet, nous le libérons mais nous le détruisons ; et si nous lui laissons son poids, nous le respectons, mais nous le restituons encore mystifié. » Roland Barthes
Durée:4h. 57min.
Genre littéraire:Littérature érotique
Numéro du livre:39059
Résumé: A Berlin, Marc fait la connaissance d'une de ses lectrices, Hannah, avec qui il entame une relation amoureuse torride. Conscient d'être manipulé par la jeune femme, elle-même missionnée par des oligarques, il accepte une invitation dans une petite île grecque. Là, dans une villa à mi-chemin entre le phalanstère et la maison close, des hommes sont initiés à une nouvelle dimension du plaisir.
Durée:18h. 48min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:38375
Résumé: Le narrateur Leo King, dit Toad, se souvient de l'année de ses 18 ans, des rencontres qui l'ont marqué à vie. Sa mère est une fervente catholique, une admiratrice de J. Joyce, et le proviseur du lycée. Son père y enseigne les sciences. Son frère aîné Steve s'est suicidé. Cela se passe dans la ville sudiste de Charleston, et en Californie. L'histoire revient sur la période 1969-1990.
Durée:22h. 27min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:37659
Résumé: Histoire de la mer Méditerranée et des peuples qui habitent sur ses rives, depuis les origines jusqu'à nos jours.
Durée:3h. 45min.
Genre littéraire:Sciences/technologie
Numéro du livre:37200
Résumé: Tous les concepts de base pour une utilisation quotidienne du Mac. Après une partie consacrée au matériel du Mac, des conseils sont proposés pour gérer des fichiers, graver des données, communiquer en réseau, surfer sur Internet. Les applications Mac les plus importantes comme Office 2011, iWork, iPhoto ou iMovie sont décrites dans la dernière partie.
Durée:25h. 3min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:36593
Résumé: Professeur de protohistoire européenne, l'auteur s'attaque à la racine du mythe des Indo-Européens, à sa construction et à ses détournements, comme l'idéologie aryenne du nazisme. Il montre que l'archéologie ne valide aucune des hypothèses proposées sur les routes des invasions, pas plus que les données de la linguistique ou de la mythologie.