Contenu

Recherche par auteur : Stasi, Jean-Charles

2166 résultats. Page 1 sur 109.

Durée:9h. 54min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:72351
Résumé: Abordant les Fables comme des palimpsestes faisant signe vers les origines de la pensée, jusqu'au totémisme, le philosophe montre comment elles mettent en oeuvre des métamorphoses révélatrices des manières de vivre de l'humain. En réfléchissant pas à pas avec le fabuliste, l'auteur confronte joyeusement ses propres hypothèses au génie de La Fontaine.
Lu par:Nicole Roche
Durée:7h. 4min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:25829
Résumé: Dire que la popularité de Charles Dickens (1812-1870) fut immense est un euphémisme. Tout le monde le lisait: la Reine et ses ministres, le petit peuple et la gentry, toute l'Angleterre en somme, mais aussi les Français, les Américains, les Allemands, les Russes. Pour trouver un équivalent français à sa gloire, il faudrait additionner celle de Balzac et de Hugo, de Zola et de Dumas. Et encore échouerait-on à saisir le tacite plébiscite en vertu duquel il devint, malgré les critiques féroces que lui inspiraient bien des coutumes et des institutions de son pays, le chantre de tout un peuple. Raconter sa vie, c'est à la fois pénétrer les arcanes d'un créateur incomparable et tenter de comprendre comment les fantasmagories d'un fils de modeste fonctionnaire de province ont pu trouver pareil écho. C'est aussi aller à la rencontre d'une personnalité complexe, protéiforme, pétrie de contradictions encombrantes, mais toujours animée d'une infatigable énergie.
Lu par:Manon
Durée:1h. 55min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:37836
Résumé: Recueil de textes de Charles Dullin (1885-1949), homme de théâtre du début du XXe siècle, dans lesquels il expose sa conception de la mise en scène, fruit d'un art global incluant le texte, la musique, les décors, les lumières, le jeu des comédiens et le rythme de la représentation.
Lu par:
Durée:9h. 30min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:21417
Résumé: Souverain des Pays-Bas, roi des Espagnes et des Deux-Siciles, empereur germanique, Charles Quint était le maître d'un des plus grands empires que l'histoire ait connus. Or il se trouve investi de cette prodigieuse puissance au moment où l'Occident change de cap. Se considérant comme le restaurateur sous son sceptre impérial de l'universalité chrétienne, comme le garant suprême de la paix du monde dans l'unité de la foi catholique, il se heurte à la montée des particularismes nationaux et religieux et au dépérissement des valeurs médiévales. La puissance ottomane, l'explosion de la Réforme et enfin le comportement réaliste de la France qui, n'obéissant qu'à l'intérêt national, s'alliait aussi bien aux Turcs qu'aux princes protestants, contribuèrent à l'échec de ce que Philippe Erlanger fait apparaître comme la lutte héroïque et désespérée du dernier César, " gérant de la chrétienté ", pour sauver l'Ancien Monde.
Lu par:Henri Duboule
Durée:6h. 53min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:19637
Résumé: Poète, jongleur de mots, Fou chantant, Charles Trénet demeure surtout l'enchanteur de nos vies et de nos souvenirs. Auteur compositeur et interprète de génie, il nous accompagne encore aujourd'hui et ressuscite la mémoire des jours heureux pour notre plus grand bonheur. Cinquante ans de carrière mais le grand Charles n'est absolument pas mort. Comment pourrait-il en être autrement, d'ailleurs, d'un artiste qui a si bien interprété l'amour, le plus beau des sentiments humains ? Avec lui, l'amour devient la Vie. L'amour de tous les prénoms féminins, des fleurs, des paysages, de son pays natal et l'humour aussi, constamment présent. Si Charles est parti, il nous reste ses chansons, des images et des mots par milliers, dont la musique résonne irrésistiblement au fil de ces pages. Oui, ce livre est un livre d'amour, un livre d'hommage aussi, et une célébration du bonheur de vivre que l'on ne peut s'empêcher de chanter avec lui !
Durée:3h. 29min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:16023
Résumé: Au Quai des Orfèvres, Maigret reçoit une étrange visiteuse, Nathalie Sabin-Levesque, qui vient faire part de la disparition de son mari, Gérard. En enquêtant sur celui-ci, Maigret découvre qu'il était un habitué des boîtes de nuit parisiennes, où il se faisait appeler Monsieur Charles...
Durée:42min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:67548
Résumé: Dans une classe, il y a toujours un type pas comme les autres. Dans celle de Benjamin, il s'appelle Charles. Il a une tête de vieux, des habits de vieux, et quand il n'est pas là, on ne le remarque même pas. Le jour où Charles se casse la jambe, c'est pas de chance pour Benjamin : la maîtresse le désigne pour aller lui porter les devoirs. Mais si Charles, derrière ses lunettes, était en fait un rigolo ? Et peut-être même un vrai copain, avec qui Benjamin va pouvoir oublier que ses parents passent leur temps à se compliquer la vie...
Durée:8h. 18min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:70733
Résumé: Musicien passionné et passionnant, le chef d'orchestre Luca Pfaff nous livre avec ces entretiens les fruits d'une intense vie musicale dédiée aux chefs-d'oeuvre du grand répertoire comme à la création contemporaine. Son regard aigu, sa capacité d'analyse, mais aussi l'ampleur et la singularité des événements auxquels il a participé tout au long de sa vie sont un enrichissement fécond pour tout mélomane voulant élargir et approfondir sa vision de la musique et de la direction d'orchestre en particulier. Cette activité recèle en effet - en dépit de son caractère éminemment visuel - des aspects méconnus et des exigences surprenantes. Ces échanges nous révèlent de nombreuses anecdotes, souvent iné-dites. Parfois réjouissantes, parfois déconcertantes, elles concernent des personnalités exceptionnelles de la vie musicale du XXe siècle : des compositeurs, des solistes et des chefs d'orchestre, dont elles dévoilent au lecteur les trajectoires et les visions.
Durée:9min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34819
Résumé: Une petite vie rangée, et tous les soirs à la même heure, la télé. Avec les mêmes mauvaises nouvelles. Un jour, Jean-Jean a le déclic : " Puisque le monde va de travers, je vais tout faire à l'envers... " Illico, il enfile son pantalon, braguette sur le derrière, boutonne sa chemise dans le dos - et se plonge dans la baignoire. Forcément, il arrive en retard, et trempé, à l'usine, puis il part se promener à reculons à la pause, se met à lire les livres en commençant par la fin... " Mais que fabrique-t-il ? " s'agace sa voisine Natacha Rébus derrière ses jumelles... avant de succomber, bien sûr ! A partir de 6 ans
Durée:17min.
Genre littéraire:Contes et légendes
Numéro du livre:73269
Résumé: Avec l'aide de l'imposante dragonne Cornélia, Charles, un dragon chétif aimant s'exprimer en vers, se met en tête de tomber amoureux d'une princesse. Mais au terme d'un long périple, son dévolu ne se porte pas sur celle qu'il croyait.
Durée:10h. 28min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:30188
Résumé: " Ma chère mère, Si tu possèdes vraiment le génie maternel et si tu n'es pas encore lasse, viens à Paris, viens me voir, et même chercher. Moi, pour mille raisons terribles, je ne puis pas aller à Honfleur chercher ce que je voudrais tant, un peu de courage et de caresses. À la fin de mars, je t'écrivais : Nous reverrons-nous jamais ! J'étais dans une de ces crises où on voit la terrible vérité. Je donnerais je ne sais quoi pour passer quelques jours auprès de toi, toi, le seul être à qui ma vie est suspendue, huit jours, trois jours, quelques heures. [...] Toutes les fois que je prends la plume pour t'exposer ma situation, j'ai peur ; j'ai peur de te tuer, de détruire ton faible corps. Et moi, je suis sans cesse, sans que tu t'en doutes, au bord du suicide. Je crois que tu m'aimes passionnément ; avec un esprit aveugle, tu as le caractère si grand ! Moi, je t'ai aimée passionnément dans mon enfance ; plus tard, sous la pression de tes injustices, je t'ai manqué de respect, comme si une injustice maternelle pouvait autoriser un manque de respect filial ; je m'en suis repenti souvent, quoique, selon mon habitude, je n'en aie rien dit. Je ne suis plus l'enfant ingrat et violent. De longues méditations sur ma destinée et sur ton caractère m'ont aidé à comprendre toutes mes fautes et toute ta générosité. Mais, en somme le mal est fait, fait par tes imprudences et par mes fautes. Nous sommes évidemment destinés à nous aimer, à vivre l'un pour l'autre, à finir notre vie le plus honnêtement et le plus doucement qu'il sera possible. Et cependant, dans les circonstances terribles où je suis placé, je suis convaincu que l'un de nous deux tuera l'autre, et que finalement nous nous tuerons réciproquement. Après ma mort, tu ne vivras plus, c'est clair. Je suis le seul objet qui te fasse vivre. Après ta mort, surtout si tu mourais par une secousse causée par moi, je me tuerais, cela est indubitable. Ta mort, dont tu parles souvent avec trop de résignation, ne corrigerait rien dans ma situation ; le conseil judiciaire serait maintenu (pourquoi ne le serait-il pas ?), rien ne serait payé, et j'aurais par surcroît de douleurs, l'horrible sensation d'un isolement absolu. Moi, me tuer, c'est absurde n'est-ce pas ? [...] Adieu, je suis exténué. Pour rentrer dans les détails de santé, je n'ai ni dormi, ni mangé depuis presque trois jours ; ma gorge est serrée. - Et il faut travailler. Non, je ne te dis pas adieu ; car j'espère te revoir. Oh ! lis-moi bien attentivement, tâche de bien comprendre. Je sais que cette lettre t'affectera douloureusement, mais tu y trouveras certainement un accent de douceur, de tendresse, et même encore d'espérance, que tu as trop rarement entendus Et je t'aime."
Durée:3h. 24min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:15579
Résumé: "Ils étaient deux frères. Le cadet n'avait eu qu'un amour. Un seul amour depuis la jeunesse. Un amour un moment parti. Et puis revenu. Et puis épousé, trente ans plus tard, pour entrer ensemble dans la vieillesse. L'aîné, dans ses jours les plus optimistes, se persuadait que lui aussi avait aimé. Était-ce sa faute si la force d'amour qu'il portait en lui, s'était morcelée en de trop divers et trop semblables corps ? Les autres jours, il savait qu'il n'avait pas aimé. Ainsi vivaient les deux frères, dans la même ville mais chacun d'un côté du fleuve." Un roman personnel, intime, secret.
Durée:6h. 16min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:68968
Résumé: Dans le Paris du XIXe siècle, des salons littéraires au hasard de ruelles mal famées, les artistes rêvent de paradis artificiels. Baudelaire, lui, construit son mythe. Mais dans son quotidien miné par la pauvreté et la syphilis comme dans son envol vers la gloire littéraire, Charles n'est jamais seul. Une femme partage sa misère et ses excès, supporte sa jalousie et ses infidélités, endure sa folie et sa maladie. Qui était Jeanne Duval, la mystérieuse " Vénus noire " ? La " mulâtresse " qui a inspiré la majeure partie des Fleurs du mal? Méprisée par ses contemporains, chargée de tous les maux par la critique littéraire, oubliée enfin, elle demeure une énigme. Ce récit lui restitue sa place dans la vie et dans l'œuvre du poète maudit. Documenté mais romanesque, tour à tour drôle et tragique, La Maîtresse de Charles Baudelaire raconte vingt ans d'une relation passionnelle et destructrice.
Lu par:Aline Viredaz
Durée:4h. 15min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:12603
Résumé: L'auteur, un proche du général, analyse les comportements de retraite et les retours aux affaires politiques de Charles de Gaulle. Il semble qu'il ait été partagé entre la haute idée qu'il portait à sa mission et la tentation de se retrouver face à lui-même en compagnie d'une solitude qu'il appelait son amie.
Lu par:Roger Messié
Durée:52h. 28min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:21882
Résumé: De Provinciales (1909), son premier livre, remarqué par Jules Renard et Octave Mirbeau, à La Folle de Chaillot, représentée en 1945, un an après sa mort, Giraudoux a été l'" enchanteur " de plusieurs générations : comme romancier d'abord, puis comme dramaturge, après que Jouvet l'eut introduit au théâtre, où il connut d'éclatants succès : Siegfried et le Limousin, Amphitryon 38, La guerre de Troie n'aura pas lieu, Electre, Ondine... Limousin, normalien, germaniste et diplomate, sa vie est un roman vrai qui embrasse l'histoire littéraire, artistique et politique des premières décennies du XXe siècle. Et si, tels certains de ses héros, prompts à esquiver les pièges d'une humanité mesquine, Giraudoux excellait dans l'art de se dérober, il n'a pas échappé à son biographe. Ayant pu utiliser de nombreuses correspondances inédites, Jacques Body l'a suivi de près dans sa vie privée ; et, fort de plongées dans de nombreuses archives, il éclaire d'un jour nouveau ses activités au Quai d'Orsay et, en 1939, à la tête du commissariat général à l'Information, créé pour contrer la propagande nazie. Le Giraudoux que l'on découvre rompt avec la réputation d'amuseur et de précieux que lui ont faite certains de ses admirateurs. Cosmopolite et patriote, soucieux du bien public, ses idées en matière d'urbanisme et de protection de la nature montrent qu'il voyait souvent plus loin que ses contemporains. Grave mais pudique, refusant, dans sa vie, la tragédie et le pathétique, c'était un stoïcien souriant. Et " nul ne peut, sinon par barbarie, disait Gide, résister au sourire de Giraudoux ".
Durée:12h. 40min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:21714
Résumé: Assez de l'humaniste barbu, du martyr pour Panthéon et fin de banquets, de l'apôtre unitaire pour grand-messe de gauche ! Si on réduit jean Jaurés à ses commémorations émues, on peut l'abandonner sans vergogne aux curieux et aux dévots, aux avenues de la Gare et aux frontons de groupes scolaires. Jaurés ne peut être confondu avec le jaurésisme et les jaurésiens. Il a parlé, il a écrit, il s'est battu et il en est mort. La République l'appelait ; pour elle, il a su vaincre et se sacrifier. Raconter Jaurès, c'est retrouver les hymnes et les envolées oratoires qui se sont affadis dans les banquets de notables ; c'est entendre les grands mots du philosophe, de l'intellectuel et de l'historien, du défenseur des droits de l'homme, de l'homme de la paix et de l'adversaire du colonialisme. Jaurès sait leur donner des ailes. Jaurès fut le ténor de l'opéra grandiose et parfois naïf que fut la République en ses débuts. Mais les questions auxquelles le premier mort de l'été 1914 avait donné sa réponse continuent de nous hanter : comment ne pas trahir quand on est au pouvoir ? Comment lire une société d'inégalités ? Comment récuser le désordre établi si l'on n'assume pas l'histoire et l'héritage ? Que serait un avenir sans morale et sans religion ?
Lu par:Manon
Durée:5h. 21min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:35941
Résumé: Jean est très attaché à son Languedoc natal et à sa vigne, où il aime goûter à des instants de paix et de sérénité. Mais son fils a de grands projets pour ce terrain devenu constructible. Il projette d'arracher la vigne au plus vite et de vendre la parcelle le plus cher possible. ©Electre 2017
Durée:4h. 22min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:69894
Résumé: La ville de Catane, en Sicile, au début des années 30. Le fascisme se déploie sur l’île, quand une enfant ressort exaltée d’une salle de cinéma de quartier. Elle a la démarche chaloupée, une cigarette imaginaire au bec et l’œil terrible. Elle vient de voir le film Pépé le Moko et, emportée par cette incarnation du désir et de l’insoumission, elle n’a désormais plus qu’une idée en tête : être Jean Gabin. Écrit par l’auteur de L’Art de la joie dans les dernières années de sa vie, à un moment où son œuvre demeurait méconnue, Moi, Jean Gabin est un étrange roman autobiographique, l’histoire magnifiée d’une enfance dans la Sicile de l’entre-deux-guerres. Véritable testament philosophique, ce livre se révèle être un des plus beaux textes de Goliarda Sapienza, un éloge à la liberté et aux rêves qui ont précocement nourri sa vie.
Lu par:Nicole Roche
Durée:6h. 31min.
Genre littéraire:Roman terroir
Numéro du livre:72805
Résumé: Dans les années 1960, en Corrèze, Marie a quitté la ferme familiale et devient ouvrière dans une scierie de la ville voisine. Elle croit rencontrer le grand amour quand elle fait la connaissance de Jean, mais ce dernier disparaît en lui laissant un enfant, nommé Petit Jean. Marie doit se préparer à faire des choix déchirants pour assurer le bonheur de son fils.
Durée:6h. 18min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:14526
Résumé: Un couple de commerçants parisiens, les Roland, retirés au Havre. Deux fils : Pierre et son cadet Jean, " aussi blond que son frère était noir, aussi calme que son frère était emporté, aussi doux que son frère était rancunier ". Pierre et Jean ne s'aiment pas, mais la famille vit en paix jusqu'au jour où l'on apprend qu'un vieil ami des Roland a laissé en mourant toute sa fortune à Jean. Pourquoi à Jean seul ? De ce qui aurait pu être un banal drame de boulevard, Maupassant a fait une tragédie concise et cruelle, où affleure le thème du Double qui va bientôt hanter sa folie. Et le livre contient, sur la mer, les bateaux, la lumière, la campagne normande, quelques-unes des plus belles pages de la littérature impressionniste.