Contenu

France Inter, une histoire de pouvoirs

Résumé
A partir d'archives et d'entretiens avec des acteurs centraux, l'auteur décrit le fonctionnement passé et présent de France Inter et explique comment elle est devenue un pouvoir culturel et politique au sein de la société médiatique. Il évoque les émissions emblématiques, les figures clés de la radio comme R. Dhordain, son premier directeur, l'évolution des programmes ou les crises internes.
Mots-clés: Médias
Durée: 7h. 12min.
Édition: Bry-sur-Marne (Val-de-Marne), INA, 2020
Numéro du livre: 71109
ISBN: 9782869382770
Collection(s): Médias et humanités,
CDU: 002

Documents similaires

Durée:3h. 17min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:68718
Résumé: La critique des médias est à la mode : tribunes libres, pamphlets, émissions parodiques dénoncent - à juste titre - les journalistes aux ordres, les manipulations de l'information, l'emprise de la « pensée unique »... Et pourtant, rien ne change : nombre de lecteurs et de téléspectateurs partagent ces indignations, sans modifier pour autant leurs habitudes de « consommation » des médias. Et ces derniers, loin d'être ébranlés par ces critiques, semblent même en être confortés. C'est ce paradoxe surprenant qu'explore cet essai original, fruit de la collaboration entre une journaliste et un philosophe. À partir de nombreux exemples puisés dans l'actualité récente - du fonctionnement des « Guignols de l'info » au traitement du conflit algérien ou de la guerre au Kosovo -, Florence Aubenas et Miguel Benasayag livrent une analyse décapante des mécanismes de fabrication de l'information et de leurs effets. En montrant la façon dont l'idéologie de la communication façonne le travail quotidien des journalistes, ils mettent à jour les illusions qu'elle véhicule : l'obsession de la recherche des « faits vrais », l'idéal de transparence, loin de mieux rendre compte du réel, contribuent à le rendre inintelligible. Et la « révélation » des scandales, loin d'entraîner des révoltes citoyennes, contribue à fabriquer une société de l'impuissance. Pour sortir de ces impasses, pour sortir aussi du confort illusoire du radicalisme « anti-médias », les auteurs explorent les voies de ce que pourrait être un autre journalisme, un autre rapport des citoyens à l'information.
Lu par:Manon
Durée:5h. 34min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:30055
Résumé: « A quoi bon la culture puisque le monde tient désormais en deux catégories : like et unlike ? C'est ainsi qu'on subit jusqu'à la nausée les dénonciations d'Edwy Plenel, les indignations d'Edgar Morin, la nostalgie totalitaire d'Alain Badiou ou les leçons de morale de Cécile Duflot, qui ont au moins un point commun avec Marine le Pen : ils sont « antisystèmes ». Le « système », c'est le mal. Ça ne veut rien dire, mais ça défoule. Le prêt-à-s'indigner médiatique, c'est la trop mince couche de glace sur laquelle titubent nos démocraties modernes. Il alerte sur la disparition des escargots, mais reste indifférent à la résurgence de l'antisémitisme. Qu'il s'agisse de la réintroduction des ours, d'un licenciement à la Poste ou du meurtre de Juifs perpétrés par un djihadiste dans une école, c'est le sociologisme qui, immanquablement, dit le bien et le mal, repris par les rédactions, les chroniqueurs, les humoristes, les parlementaires, sous les yeux de plus en plus indifférents des citoyens désespérés. Les autres points de vue sont insultés, ridiculisés, marginalisés, refoulés aux confins de l'hérésie. On n'a jamais vu dans l'Histoire qu'une telle censure morale des points de vue puisse durer bien longtemps. Face à ce mur derrière lequel agonise le débat démocratique, Malaise dans l'inculture propose la réhabilitation du marteau-piqueur. »
Lu par:Aziz Mouline
Durée:1h. 37min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73094
Résumé: La situation de la télévision française face à l'omnipotence de l'industriel et homme d'affaires Vincent Bolloré. L'auteure alerte sur la concentration des médias entre les mains de quelques-uns, plaide pour plus de liberté et propose des solutions pour y parvenir.
Durée:6h. 7min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69692
Résumé: «Autrefois, j’avais un ami. Je l’ai rencontré il y a bien longtemps, par un jour d’hiver, sautant de sa voiture et grimpant quatre à quatre les marches du lycée Franklin. C’est le souvenir le plus vivace que j’aie de lui, une impression inégalable d’éclat et de beauté. Figé sur les marches, rempli d’admiration et de honte, j’étais égaré dans ma condition de "nouveau", égaré en moi-même. Il m’a sauvé – des autres, de ma propre jeunesse. Des années plus tard, alors que cet homme était devenu une image détestée, j’ai tenté de le sauver. J’aurais aimé qu’on sache qui il était vraiment.» Lorsque Adam Vollmann, journaliste au New Yorker, voit s’afficher un soir sur les écrans de Times Square le portrait d’un homme recherché de tous, il le reconnaît aussitôt : il s’agit d’Ethan Shaw. Le bel Ethan, qui vingt ans auparavant était la star du lycée et son seul ami, est accusé d’avoir violé et tué une jeune Mexicaine. Refusant de croire à sa culpabilité, Adam retourne à Drysden, où ils se sont connus, pour mener l’enquête. Mais à mesure qu’il se confronte au passé, toutes ses certitudes vacillent… Roman haletant et réflexion virtuose sur la puissance du récit, Le monde n’existe pas interroge jusqu’au vertige une société aveuglée par le mensonge, où réalité et fiction ne font qu’un.
Durée:14h. 52min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:73013
Résumé: La journaliste politique raconte son parcours et sa vie personnelle depuis l'élection de J. Chirac en 1995 jusqu'à celle d'E. Macron en 2017. Elle décrit le caractère souvent complexe et opaque des personnalités politiques de la période tels que F. Mitterrand, P. Séguin, A. Juppé, L. Jospin. ou encore N. Sarkozy.
Lu par:Manon
Durée:3h. 31min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:28425
Résumé: L'auteur fait le procès du système médiatique en désignant le fossé qui le sépare de l'opinion publique. Il met en cause l'accès à une information trop immédiate, sans analyse, ni recul, et une presse dont le pluralisme n'est pas le synonyme d'impartialité.
Durée:17h. 14min.
Genre littéraire:Arts
Numéro du livre:75594
Résumé: Depuis le premier numéro de Disco Revue, cette histoire de la presse rock en France des années 1960 à nos jours montre comment ses représentants, qu'ils s'appellent Best, Les Inrockuptibles, Actuel, VoxPop, Gonzaï ou Rock Hard, ont évolué pour épouser les mouvements culturels, politiques et sociaux et répondre aux aspirations de la jeunesse.
Lu par:Jacques Bagge
Durée:7h.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:73836
Résumé: Biographie de J. Ducarroir qui a fondé la Fédération nationale des radios libres en 1978 afin de rompre le monopole d'Etat de la radiodiffusion. L'auteur relate son parcours chaotique et son apport considérable dans l'histoire des radios libres françaises.
Durée:10h. 37min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:75029
Résumé: Ce recueil d'essais est un livre sur la possibilité ou l'impossibilité de se comprendre. Depuis trente ans qu'il vit en Suisse, exilé de sa langue et de son pays, Mikhaïl Chichkine réfléchit à l'évolution de la Russie et à ses relations avec le reste du monde. Il s'appuie sur sa connaissance de l'histoire russe et soviétique, sur son expérience personnelle et sur les grandes figures culturelles et littéraires. Pourquoi l'Occident et la Russie ne parviennent-ils pas à se comprendre depuis des siècles ? Pourquoi les voyageurs en Russie ont-ils l'impression d'être sur "une autre planète" ? Que signifie "aimer la Russie" ? Pourquoi les révolutions et les tentatives de réformes démocratiques conduisent-elles toutes à une nouvelle dictature ? Est-il toujours possible de croire en la Russie, comme le demandait le poète Tiouttchev ? Après l'invasion de l'Ukraine en 2022, les textes de Chichkine sont d'une grande actualité ; ils posent la question de l'avenir de la Russie, pour son peuple et sur la scène internationale. Suivant le mot d'ordre de Soljenitsyne, l'écrivain appelle à "ne pas vivre dans le mensonge" .
Lu par:François Goy
Durée:5h. 38min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:37141
Résumé: Au terme d'une enquête, les deux journalistes dressent un bilan, à mi-mandat, des actions de la maire de Paris, Anne Hidalgo, qualifiée d'"élue qui rend invivable la vie quotidienne de dix millions d'habitants de Paris et de sa banlieue". Elles analysent la politique du logement, la propreté des rues, la nouvelle organisation de la circulation automobile ou encore l'afflux de migrants.
Durée:18h. 12min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:37078
Résumé: Récit à la première personne de la présidence de N. Mandela (1918-2013) en Afrique du Sud, de 1994 à 1999, composé par l'écrivain Mandla Langa à partir des mémoires inachevés de l'homme d'Etat, de notes prises au cours de son mandat, et de documents issus de ses archives.
Lu par:François Goy
Durée:7h.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:36125
Résumé: À la suite du coup d’État avorté de l’été 2016, Recep Tayyip Erdogan a lancé une très vaste opération de purge des différents services de l’État – mais aussi de la société civile. Cette reprise en main est l’aboutissement d’un long processus. Depuis 2002, la Turquie est dirigée par l’AKP (Parti de la justice et du développement) et par son leader charismatique. Ce pouvoir « musulman-démocrate » a profondément modifié le pays mais le bilan de ce long règne est ambivalent. Les avancées sur le front de la démocratisation ont progressivement laissé place à un autoritarisme rampant et à une politique de réislamisation de la société. Les négociations avec l’Union européenne sont au point mort. Des pas courageux pour la résolution du problème kurde ont été remplacés par une nouvelle offensive répressive, qui s’est étendue à l’ensemble des revendications démocratiques et a révélé le visage autoritaire du pouvoir et sa volonté de mise en place d’un régime présidentiel fort, clairement revendiquée. Dans cet essai documenté, Ahmet Insel nous éclaire sur les facteurs d’ascension de l’AKP, la stratégie politique et la persistance des succès électoraux d’Erdogan malgré les affaires de corruption, l’installation progressive de l’arbitraire et la lutte avec la communauté Gülen. Il montre ainsi les tourments de la société turque, tiraillée entre les conflits ethniques, religieux et culturels, entre peur de perdre son identité socio-historique et désir d’être dans le monde moderne.