Contenu

Giono, furioso

Résumé
Icône littéraire, auteur d’une oeuvre abondante, (Le Hussard sur le toit ; Un roi sans divertissement ; Colline...), Giono semble être l’écrivain patrimonial par excellence, voué à être étudié, admiré, célébré. Derrière l’image d’Épinal de l’écrivain provençal se cache pourtant un poète nerveux et tourmenté, un homme défait par la guerre et travaillé par la noirceur, l’amour et le désir tout autant que par la quête de paix et de lumière. À la frontière de l’essai et de la biographie, Emmanuelle Lambert construit le portrait intime d’un auteur aussi rayonnant qu’obscur, une méditation incarnée sur la puissance du geste créateur.
Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 4h. 11min.
Édition: Paris, Stock, 2019
Numéro du livre: 66601
ISBN: 9782234087514
Collection(s): Bleue

Documents similaires

Durée:3h. 32min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:71660
Résumé: Une femme décrit ses efforts pour comprendre le talent de son fils, mais également pour le soutenir et l'aider lorsqu'il connaît des internements répétés en hôpital psychiatrique où il subit des électrochocs. Le journal fictif de la mère d'Antonin Artaud, né en 1896 à Marseille.
Durée:2h. 28min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:68905
Résumé: "Ce n'est pas un livre sur mon père. Ce serait plutôt un livre sur le temps qu'il m'aura fallu pour parler de mon père." Beaucoup de temps. Peut-être une vie entière pour aborder enfin Sam Rykiel, l'homme qui donne son nom à sa femme Sonia, à ses enfants et à une marque naissante, moderne, audacieuse. Un père divorcé encore très amoureux, obnubilé par l'éducation de son fils aveugle, craint par sa fille en quête d'affection. Un père mort à quarante-huit ans. Qui était-il, cet homme venu du fond de la Pologne, mal aimé, trop aimé, mal aimant ? Ce texte est écrit au nom du nom du père. On y découvre un inconnu admirable et infernal, un destin jeté dans l'ombre, un homme qui pose soudain au premier plan. Et c'est le plus beau, le plus surprenant livre de Nathalie Rykiel : Du côté de chez Sam.
Durée:5h. 50min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:72288
Résumé: Un récit inspiré d'un album photographique trouvé aux puces par l'auteur. Le document contient 369 Photomatons, réalisés entre 1973 et 1974, représentant Jacob B'chiri. Tentant de comprendre le parcours de cet anonyme, l'auteur reconstitue ses vies vécues ou rêvées, des docks déserts aux lieux ultrasécurisés et de Djerba à Israël.
Lu par:Madame Cookie
Durée:3h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:37295
Résumé: La narratrice, qui porte le même nom que l'auteure, se rend à un festival littéraire à Montauban en novembre 2015. Elle lit avec ferveur un livre d'Enrique Vila-Matas quand elle s'aperçoit que l'écrivain est à côté d'elle. Elle engage la conversation. Un roman qui interroge le pouvoir de la littérature et la frontière entre réel et imaginaire.
Lu par:Nicole Roche
Durée:6h. 17min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:34637
Résumé: Qui est Marthe Bonnard ? Toujours jeune, souvent nue, on la voit sur les toiles des plus beaux musées du monde, pourtant elle reste mystérieuse. Elle se dissimule dans la lumière du peintre Pierre Bonnard, avec qui elle partage sa vie entre 1893 et 1942. Durant cette période, le couple voyage beaucoup, au rythme de la santé fragile de Marthe, et noue des amitiés dans le monde de l'art, Monet, Vuillard, Signac, Matisse... Derrière les couleurs, le "peintre du bonheur" cache ses fantômes et ceux de sa femme. Ensemble ils n'auront pas d'enfant, mais ils feront une oeuvre. A la mort de Pierre, veuf depuis cinq ans, leur histoire d'amour déclenchera une affaire judiciaire retentissante, émaillée de divers rebondissements. Car l'orpheline qui se disait être Marthe de Méligny avait une famille et un autre nom.
Lu par:Anita Renard
Durée:4h. 3min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:67038
Résumé: Les Os des Filles est l’histoire de trois femmes : Ba, sa fille et sa petite-fille – ma grand-mère, ma mère et moi-même. L’histoire commence dans les années 1960, pendant la seconde guerre d’Indochine, sous les bombes d’un village vietnamien. Seule, Ba y élève ses trois filles, avec l’intention de monter à Hanoi, la capitale, pour s’extraire des conditions de vie misérables. Si elle y parvient, le quotidien de cette famille est toutefois brisé en 2005 par le départ des filles en Occident. Tandis que la grand-mère reste à Hanoi, sa fille s’installe en France avec sa petite-fille. Cette dernière, arrachée à sa terre natale, garde dans son corps le souvenir des guerres, des famines et des bombes. Quand l’enfant tombe malade, quelques années plus tard, à l’hôpital où elle se retrouve, son corps fatigué se rappelle les combats d’une grand-mère pour survivre. Ainsi, Les Os des filles est un roman sur trois générations de femmes qui ont traversé trois combats : celui de la guerre, celui de l’exil et celui de la maladie. Comment les événements historiques influent-ils sur les relations personnelles ? Comment le lien affectif entre une fille et sa mère peut-il être brisé par une bombe, un avion ou bien un hôpital ? De quoi sont donc faits les os qui nous soutiennent ? En 2018, j’ai voulu revenir sur le récit de cette filiation maternelle brisée, afin de réparer avec l’écriture, peut-être, des choses irréparables. »
Durée:24h. 12min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:30576
Résumé: Mieux vaut qu'on le sache : C'est moi qui souligne n'est pas une biographie ordinaire. On n'y trouve ni la complaisance narrative ni l'étalage présomptueux des sentiments à quoi ce genre littéraire expose ceux qui s'y Vautrent. Les amateurs de sensations fortes ne seront ici comblés que s'ils ont assez de finesse pour goûter celles de l'esprit. Car Nina Berberova, qui décrit avec une farouche discrétion les actes intimes de sa vie, est en revanche capable des excursions les plus hardies dès lors qu'il s'agit des œuvres et des idées. Elle s'affirme également l'incomparable témoin des grandes convulsions de notre temps. La description de la Russie en proie aux premiers assauts de la révolution, l'élimination inexorable de l'intelligentsia, les affres de l'émigration, l'état de la France quand elle y vient et quand-la guerre s'y installe, véritables morceaux d'anthologie, laissent dans l'esprit du lecteur des empreintes profondes. C'était donc cela, se prend-on à dire, saisi par la force du regard.
Durée:5h. 41min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:31599
Résumé: L'écrivain part avec ses fils sur les traces de son père. Ensemble, ils entament une longue marche vers l'Ouest, en direction de Brest, à travers les montagnes, les forêts et les grèves. Une réflexion sur la transmission.
Durée:4h. 17min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:65575
Résumé: Comment ne pas l'aimer ? Astrid est spontanée, fraîche, espiègle et terriblement unique pour une jeune fille destinée à devenir reine. L'enfant chérie de la Suède a grandi au sein d'une famille aimante, bénéficiant d'une certaine liberté malgré son statut princier. De là lui est sans doute venue l'idée qu'elle était une personne comme les autres. Alors quand, romantique, elle saute au cou du prince de Belgique, futur Léopold III, le jour de leur mariage, elle entre naturellement dans le coeur de tous les Belges pour ne plus jamais en sortir. Marie-Bernadette Dupuy dévoile l'émouvant portrait d'une reine qui se dédiait corps et âme à son peuple.
Durée:7h. 51min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:68280
Résumé: Le roman biographique d'Arne Ulbricht offre une perspective originale sur la vie et l'oeuvre de Maupassant (1850-1893). En une vingtaine de chapitres, il dépeint les moments clés de la jeunesse de Maupassant : l'enfance à Étretat, l'internat religieux à Yvetot, les premières amours, les premiers poèmes, le lycée à Rouen, les mentors Gustave Flaubert et Louis Bouilhet, la guerre de 1870, les parties de canotage sur la Seine, les prostituées, la déprimante vie de bureau du jeune fonctionnaire au ministère de la Marine, la représentation privée dans un atelier d'artiste de la farce pornographique À la feuille de rose, les premiers symptômes de la syphilis, jusqu'au premier succès littéraire que lui vaut la nouvelle « Boule de suif », parue en 1880.
Lu par:Madiana Roy
Durée:9h. 2min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:33334
Résumé: Avant 1946, ma mère qui avait grandi dans le canton de Berne avait rarement quitté son canton. Elle parlait mal le français. Vivre à l'étranger, en France, dans un pays qui sortait tout juste d'une guerre particulièrement violente était pour elle une épreuve presque insurmontable. Elle aimait pourtant accueillir tous ceux que mon père, « le pasteur des Suisses », trouvait sur son chemin, mais quittait rarement Cathala, son havre, sa patrie, son refuge.
Durée:3h. 46min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:33341
Résumé: Découvrant au début du récit que la mort de son jeune frère résonne avec un secret de famille, le narrateur interroge ses proches, puis, devant leur silence, mène sa recherche dans les Archives nationales. Il découvre alors que son arrière-grand-père a participé à la confiscation des biens juifs durant l'Occupation. Le récit tente d'éclairer des aspects historiques souvent négligés jusqu'à récemment, l'aryanisation économique de la France de Vichy, crime longtemps refoulé par la mémoire collective. Une enquête à la fois familiale et historique bouleversante, s'appuyant sur des documents réels.