Contenu

Le patron qui ne voulait plus être chef

Résumé
Trois cents salariés, 21 millions de CA : s'il n'a pas démarré par la grande porte, à 36 ans Alexandre Gérard est l'heureux patron d'un groupe florissant. Mais en 2009, il est frappé de plein fouet par la crise et bientôt contraint de licencier. Comment redresser la barre ? Motiver des troupes désormais tétanisées ? C'est alors qu'il décide de révolutionner son mode de management en vertu d'un principe fort : un salarié épanoui est plus performant qu'un salarié fliqué et infantilisé. Cessant de diriger à coups d'interdits et de procédures, il apprend à faire confiance, à partager avec ses équipiers l'information et la prise de décision, à solliciter la créativité de tous, supprimant au passage les signes de pouvoir. Symbole suprême de la révolution en cours : alors que s'ouvre l'épineux chantier des rémunérations, Alexandre part faire le tour du monde... Devenu aujourd'hui l'un des principaux acteurs de l'entreprise libérée, il raconte son "grand saut" : les rencontres qui l'ont inspiré, les étapes de sa démarche, ses écueils aussi... Et surtout, la nécessaire et profonde transformation du patron lui-même. Un témoignage vivifiant, qui accompagnera tous les managers soucieux de remettre l'humain au coeur du système.

Pas disponible en CD.

Genre littéraire: Biographie/témoignage
Durée: 4h. 35min.
Édition: Paris, Flammarion, 2017
Numéro du livre: 34837
ISBN: Trois cents salariés, 21 milli
Collection(s): Sciences humaines
CDU: 301

Documents similaires

Durée:3h. 58min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:32939
Résumé: Vigile pendant plusieurs années dans un hôpital de Moscou, O. Pavlov témoigne du quotidien d'un service d'urgence. Il évoque les infirmières, les concierges, les médecins, les patients et les visiteurs à travers une série de courts textes. Ces notes laissent transparaître la crise en Russie dans les années 1990 : drogues, sans-logis, etc.
Durée:6h. 30min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:34462
Résumé: C'est votre argent. Des dizaines de milliards d'euros qu'ils gèrent avec le souci constant... de leur propre intérêt. Notes de frais, voitures de fonction, salaires ahurissants, primes en tout genre, honoraires mirobolants... Et quand ce n'est pas directement eux, ce sont leurs amis qui en profitent. Eux, ce sont les responsables de la Caisse des dépôts et consignations, le dernier trésor de la République. Le vôtre, Français, qui lui confiez le fruit de vos économies, l'argent de votre livret A. La Caisse possède des stations de sports d'hiver, le parc Astérix, des forêts et des dizaines de milliards d'euros d'actions dans les plus grandes entreprises françaises. Elle construit chaque année des milliers de logements sociaux et investit dans les grands projets. C'est pour cela qu'elle a été créée, il y a deux cents ans. Pour protéger votre épargne des appétits du pouvoir. Mais est-ce bien toujours le cas dans un Etat en faillite et prêt à tout pour le cacher ? La Caisse a-t-elle les moyens et la volonté de se préserver d'elle-même ? Peut-elle tenir en respect tous ceux qui en veulent à son argent ? Sophie Coignard et Romain Gubert ont enquêté au coeur de cette institution très secrète... et ont décidé de fermer leur livret A.
Lu par:Manon
Durée:3h. 40min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:33923
Résumé: Le médecin-chef du Raid témoigne à propos des opérations de l'unité d'élite menées durant les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et de la vie quotidienne de cette unité entre mise en jeu de la vie de ses membres, négociations éventuelles, secours apportés aux victimes et rivalités entre services. ©Electre 2017
Lu par:André Rocher
Durée:5h. 36min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:34434
Résumé: L'auteur, ancien directeur adjoint des services, nous propose une traversée - car cela en fut réellement une - dans les services de la Ville de Rennes notamment de 1979 à 1987, un temps où tout se redessinait si vivement pour préparer la ville d'aujourd'hui.
Lu par:Manon
Durée:5h. 29min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:34692
Résumé: Secrets d'Etat, compromissions et guerres fratricides : bienvenue place Beauvau ! La machine policière française est opaque et sclérosée. Hollande et ses ministres, faute de vouloir et de pouvoir la transformer en profondeur, ont tenté de s'en servir à des fins politiques. Pour qui veut contrôler les affaires, le ministère de l'Intérieur est en effet un lieu stratégique, grâce aux grandes oreilles des renseignements et aux yeux aguerris des flics en tous genres. Pourquoi la légalité est-elle si souvent bafouée chez ceux qui sont précisément censés faire régner l'ordre ? Le Président a-t-il un cabinet noir ? Faut-il être franc-maçon pour réussir dans la police ? Qui mettra un terme à la guerre sans merci que se livrent les diverses officines de renseignement ? Comment la gauche s'est-elle accommodée des réseaux mafieux corses ? Quel est le poids du FN dans la police ? Dans le plus grand secret, les auteurs ont mené leurs investigations durant plusieurs années. Ils ont interviewé des centaines de témoins (ministres, conseillers spéciaux, patrons de police, agents de renseignement, gardiens de la paix...), ont écumé les commissariats, fouillé le ministère, épluché les dossiers les plus confidentiels pour livrer cette enquête percutante et mettre en lumière le plus cuisant échec du quinquennat qui s'achève.
Lu par:François Goy
Durée:8h. 34min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:34636
Résumé: La France a longtemps été épargnée sur son sol par les attentats. Ce n'est plus le cas. Nos services antiterroristes sont-ils dépassés par les événements ? Comment tant de fanatiques ont-ils pu échapper à la traque des plus grandes agences de renseignement ? A plusieurs reprises, les services les ont manqué de peu. Ces échecs se sont doublés d'une erreur d'analyse. Pourquoi la montée en puissance de l'Etat islamique et de son "Califat" a-t-elle été sous-estimée ? Que va-t-il se passer lorsque les Français radicalisés rentreront de l'étranger ? Malgré des arrestations à répétition qui ont permis de déjouer des attentats, l'Etat peine à combattre une forme de guerre, souterraine, discrètement enracinée dans des cités hors d'atteinte de la police et de l'armée. Nos espions ont-ils su s'adapter à ces nouvelles menaces ? Dès lors, à quoi sert-il de surveiller 10 500 suspects si l'on ne parvient pas à exploiter les informations recueillies ? Comment l'Etat peut-il mieux nous protéger ? Un document qui nous concerne tous, fondé sur une remarquable enquête.
Durée:23h. 41min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:72747
Résumé: Biographie de Georges Bernanos, dont F. Angelier montre qu'il est, de la parution de Sous le soleil de Satan jusqu'au Dialogue des Carmélites, un romancier de la sainteté et de l'enfance doublé d'un écrivain de combat. Il analyse son engagement monarchiste et catholique et met en lumière son positionnement idéologique, contre la bien-pensance bourgeoise et la ploutocratie démocratique.
Durée:11h. 18min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:33502
Résumé: La vie énigmatique d'un des plus importants personnages du XXe siècle livre-t-elle ici son secret ? En partie, sans doute. Les premiers chapitres évoquent l'enfance de Gurdjieff au pied du Caucase, son père, ses premiers maîtres, ses années d'études et de formation. Les chapitres suivants, ses grands voyages aux pays de la connaissance perdue, en Asie centrale notamment. Dans son premier livre, Gurdjieff nous avait invités à chercher, au fond de nous-mêmes, la grande aventure. Dans ce deuxième livre, elle semble se trouver au bout de la route, au bout des mers et des déserts. A mieux lire, on s'aperçoit vite qu'il s'agit toujours de la même aventure. Gurdjieff reste Gurdjieff. Simplement, il change de registre. Après le rébus mythologique de Belzébuth, il en vient à des récits transparents, à l'anecdote familière. Mais pour qui veut lire avec l'attention requise, il reste celui pour qui la vie humaine n'a aucun sens hors de la quête de la conscience.
Durée:2h. 2min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:74641
Résumé: A 50 ans, l'homme d'Eglise se remémore les agressions que lui a fait subir un prêtre alors qu'il n'était qu'un enfant. Après des dizaines d'années de déni, l'auteur raconte son sentiment de honte, la rage intérieure et sa lente reconstruction sur le chemin du pardon. Avec en toile de fond, une réflexion sur le silence et la justice au sein de l'Eglise.
Durée:8h. 28min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:25824
Résumé: Avons-nous inventé la politique ? Pas si sûr, répond ici Pascal Picq. En tout cas, si l'homme est politique, il n'en reste pas moins animal, tandis que d'autres espèces semblent bien avoir développé une véritable vie politique et même d'étonnants talents. Machiavel, sans doute, se délecterait à observer les moeurs des chimpanzés ! C'est ce que Pascal Picq expose dans ce nouveau livre de «primatologie politique» un brin provocateur, voyage au coeur de la vraie planète des singes. Derrière la description des pratiques et des luttes des babouins, des gorilles, des bonobos, des orangs-outangs, des macaques et autres vervets et mandrills, chacun pourra essayer de reconnaître les comportements de telle ou telle figure politique d'aujourd'hui, de tel ou tel parti en lice. Ce livre n'est pourtant pas qu'une amusante suite de «singeries» renouant, grâce aux acquis de l'éthologie, avec la veine des fabulistes. C'est aussi une réflexion sur le pouvoir, ses jeux et ses enjeux. Sexe, intérêts et conflits, mais aussi entente et réconciliation : nous n'avons rien inventé !
Durée:6h. 29min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:73808
Résumé: Un essai sur la conquête du langage et de l'écriture par l'espèce humaine et du point de vue de l'enfant. Présentée comme constitutive de l'humanité et de la construction de soi, la maîtrise de la parole et de la lecture est défendue contre les effets néfastes de l'illettrisme, de l'insécurité linguistique et de l'omniprésence des images.
Lu par:Manon
Durée:3h. 30min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:31466
Résumé: Lu par Manon L'auteur constate que les classes populaires, exclues des bénéfices de la mondialisation, sont reléguées dans la France périphérique, soit les petites villes et les territoires éloignés des métropoles. Celle-ci rassemble des bassins industriels asséchés, des zones d'emploi public ou touristiques et concentre l'essentiel des votes pour le Front national.