Contenu

Recherche par mot-clé: Journal intime (genre littéraire)

118 résultats. Page 1 sur 6.

Durée:6h. 26min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:75921
Résumé: Je suis une vagabonde prédestinée. Je n'ai pas de village natal. Quand elle écrit Vagabonde, Fumiko Hayashi est âgée d'à peine 25 ans. Le succès phénoménal de ce journal romancé, qui fait l'objet d'un véritable culte dès l'année de sa parution, la rend instantanément célèbre. Femme libre dans le Japon des années 1920, elle raconte sans fard son quotidien de misère et d'errance. Issue d'une famille pauvre de marchands ambulants, partie très jeune tenter sa chance seule à Tôkyô, elle est tour à tour vendeuse de rue, ouvrière dans une fabrique de jouets, serveuse, entraîneuse. Elle publie en revue ses premières nouvelles et ses premiers poèmes, tout en côtoyant ce qu'elle appelle le "monde de la nuit " : la faune des bars, les prostituées, les peintres, les anarchistes... Dans un style imagé aux fulgurances poétiques, elle propose le tableau d'une génération et décrit, à travers un autoportrait saisissant, l'entrée du Japon dans la modernité. Cette première publication d'une écrivaine majeur n'avait jamais encore été traduite en langue française.
Durée:9h. 2min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:74134
Résumé: Avec son regard aiguisé sur les événements et son amour des gens, Kourkov dresse le portrait d’un peuple uni dans la lutte contre sa disparition. Le pain est cuit et partagé dans les ruines. Un homme amputé trouve une place dans un train d’évacuation, des grand-mères fuient les villes occupées avec leurs coqs sous le bras… Et malgré tout, l’espoir reste le plus fort : des enfants naissent dans les caves, les fermiers cultivent leurs champs malgré les mines et les bombardements.
Durée:1h. 46min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:74680
Résumé: Un journal écrit pendant le confinement imposé par la pandémie de Covid-19. L'auteure exprime ses pensées, ses préoccupations et ses distractions.
Lu par:Richard Lemal
Durée:10h. 48min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:74313
Résumé: Correspondant de la presse britannique en Union soviétique durant la Seconde Guerre mondiale, A. Werth est consigné dans Moscou à l'été 1942, alors que la Wehrmacht fait une percée jusqu'à Stalingrad. De ses déambulations dans la capitale, l'auteur tire un journal de l'attente durant un des moments les plus dramatiques de la guerre.
Durée:6h. 45min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:74282
Résumé: Trois adolescents sont envoyés chez une éducatrice dont la méthode consiste à leur faire écrire une page par jour.
Durée:3h. 43min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:73929
Résumé: L'auteure revient sur sa semaine passée dans une abbaye bretonne en février 2020. Souhaitant s'éloigner d'une situation familiale difficile, elle se coupe du monde extérieur pour effectuer un voyage intérieur à travers ses souvenirs, en quête de sérénité.
Durée:6h. 13min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:73957
Résumé: Pour les besoins d'un film qu'il prépare, le réalisateur veut savoir à quoi ressemble le quotidien des chauffeurs de taxi new-yorkais. Il obtient sa licence et, pendant plusieurs mois, devient réellement chauffeur. Il relate ici son expérience.
Durée:4h. 43min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:73482
Résumé: Récit autobiographique d'une personne vivant dans la rue, à Paris, mêlant colère, tristesse et mélancolie.
Lu par:Vincent Amiel
Durée:3h. 39min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:73451
Résumé: Une relecture du Journal de Victor Klemperer, tenu clandestinement entre 1933 et 1945 à Dresde, alors que se mettait en place l'oppression nazie, que le philologue allemand a subie en tant que Juif. L'auteur met en lumière la place des affects et des émotions dans ce témoignage, qui renvoie à une volonté de partager une sensibilité sans pour autant perdre de ce fait en précision objective.
Durée:5h. 34min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:73317
Résumé: Jean-Paul Mari, Grand reporter au Nouvel Observateur, a tenu un journal durant sa présence à Bagdad, qu'il a rendu accessible à tous sur le site internet du Nouvel Observateur. C'est ce texte d'écrivain, très personnel, qui est aujourd'hui publié dans son intégralité : non pas la guerre événementielle, mais la guerre en "caméra subjective", expérience-limite, telle qu'il l'a observée et vécue.
Durée:5h. 13min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:71632
Résumé: «J’aurais pu devenir scientifique, mais par orgueil, j’ai choisi la poésie», défi courageux, dont chacune de ces notices confirme le bien-fondé. Courant sur plus de trente ans, ce journal au long cours – composé de ce que l’on suppose être les notes les plus marquantes de chaque période – éclairent un parcours dicté par l’émerveillement devant la beauté du monde. Nature, musique, foi, écriture ou voyages méditerranéens, Catherine Fuchs en recueille précieusement les paillettes dans son tamis d’orpailleuse des mots, et les fait miroiter au soleil de sa sensibilité. Gravité et sérénité, l’actualité attendra..
Durée:5h. 16min.
Genre littéraire:Psychologie/médecine
Numéro du livre:72221
Résumé: Insomniaque depuis longtemps, M. Darrieussecq raconte l'aboutissement de vingt ans de voyages et de panique dans ses nuits sans sommeil ainsi que de recours désespérés et curieux à toutes sortes de remèdes, des médicaments à la méditation, en passant par les expédients les plus divers. Elle suit également les traces de l'insomnie dans la littérature, de Dostoïevski à Murakami.
Durée:11h. 11min.
Genre littéraire:Société/économie/politique
Numéro du livre:71869
Résumé: Habitante de Wuhan, épicentre de l'épidémie de coronavirus, l'écrivaine chinoise, strictement confinée pendant plus de soixante jours, écrit son journal sur les réseaux sociaux chinois. Elle raconte le chaos du début, la mort, la peur, le chagrin, mais aussi le quotidien et la débrouille. Régulièrement censurés, ses écrits seront lus par des millions d'internautes et massivement partagés en privé.
Durée:5h. 5min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:70469
Résumé: « J’ai toujours su que ce Journal amoureux existait ; même si je ne l’avais jamais lu ni même vu… Ma mère m’en avait parlé. C’est Paul qui en a eu l’idée pour l’aider à prendre confiance en elle, et en son talent, auquel elle ne croyait guère à l’époque. Pourtant, elle vivait depuis toujours, dans et par les mots : elle tenait son journal intime et entretenait une nombreuse correspondance, amicale puis amoureuse, dans une famille où tout passait et se réglait par des lettres… De là à penser publier, il y avait un pas qu’elle ne se décidait pas à franchir. Alors Paul a eu cette idée épatante d’écrire ce journal, chacun prenant la parole à tour de rôle pour raconter leur quotidien. C’était d’autant plus généreux de sa part qu’il n’a jamais tenu un journal de sa vie et que c’était même contraire à sa nature. Maman lui rendait souvent hommage pour cette initiative – et elle n’avait l’hommage facile pour personne ! » Blandine de Caunes À travers ce jeune couple amoureux, qui manie la plume avec dextérité, le talent des deux écrivains reconnus qu’ils deviendront est déjà là, qui constitue aussi un formidable témoignage des années 1950 et du féminisme naissant d'une femme engagée qui participera à tous les combats de son époque.
Durée:2h. 30min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:70849
Résumé: Nils entame un journal intime lorsqu'il fait son entrée au collège. Il souhaite y relater les raisons pour lesquelles il veut devenir nul. "2 septembre, veille de la rentrée. Contrairement à ce que pense ma mère, je n'entreprends pas ce journal aujourd'hui par plaisir, ni parce que j'entre en sixième demain. Je n'ai rien à dire là-dessus. Encore moins sur tous les sujets abordés par la maîtresse dans son long discours d'adieu, en juin dernier : nos " débuts dans l'adolescence ", " le temps des secrets ", " la transformation du corps ", et autres ramassis de niaiseries pour adultes. Je veux parler des raisons pour lesquelles je vais devenir nul. Point à la ligne."
Durée:21h. 5min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:70103
Résumé: Les Journaux de Kafka : voici, enfin, la première traduction intégrale en français des 12 cahiers, écrits de 1910 à 1922, que cette édition reproduit à l'identique, sans coupes et sans censure, en rétablissant l'ordre chronologique original. La traduction de Robert Kahn se tient au plus près de l'écriture de Kafka, de sa rythmique, de sa précision et sécheresse, laissant "résonner dans la langue d'arrivée l'écho de l'original". Elle s'inscrit à la suite de ses autres retraductions de Kafka publiées aux éditions Nous, A Milena (2015) et Derniers cahiers (2017). Les Journaux de Kafka, toujours surprenants, sont le lieu d'une écriture lucide et inquiète où se mêlent intime et dehors, humour et noirceur, visions du jour et scènes de rêves, où se succèdent notes autobiographiques, récits de voyages et de rencontres, énoncés lapidaires, ainsi qu'esquisses et fragments narratifs plus longs. Dans ce battement entre vie écrite par éclats et soudaines amorces fictionnelles, les Journaux se révèlent être le coeur de l'oeuvre de Kafka : le lieu où les frontières entre la vie et l'oeuvre s'évanouissent. Il est plus clair que n'importe quoi d'autre que, attaqué sur la droite et sur la gauche par de très puissants ennemis, je ne puisse m'échapper ni à droite ni à gauche, seulement en avant animal affamé le chemin mène à une nourriture mangeable, à de l'air respirable, à une vie libre, même si c'est derrière la vie.
Durée:1h. 53min.
Genre littéraire:Essai/chronique/langage
Numéro du livre:70636
Résumé: «C'est que vivre a quelque chose de terriblement élémentaire. Chaque matin l'âme se réveille toute nue, et le travail, la douleur, les gens, l'absence sont debout, bras croisés, à l'attendre avec un dur regard d'exterminateur. Mais chaque soir, quand la fatigue ne l'a pas anesthésié, Thierry Metz note la part respirable des heures qu'il a traversées. Ce que nous pouvions prendre pour un univers de médiocrité banale se trouve être une merveille. Elle ne nous retient pas par la manche comme font les vendeurs forains. Elle parle à mi-voix et l'entende qui veut. Elle dit : Qui que tu sois, tes instants ne contiennent rien d'autre, mais ils sont des miracles.» Jean Grosjean.
Durée:2h. 31min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:70053
Résumé: Jeudi 30 juillet 1914. Adèle commence enfin le journal qu'elle a reçu pour Noël : un ami auquel elle peut raconter sa vie, confier ses espoirs, ses craintes et ses secrets. En ce 1er août 1914, les cloches de l'église de Crécy se mettent à sonner le tocsin à toute volée, c'est la guerre! Le journal que tient Adèle l'aidera-t-il à avoir moins peur? Ses frères mobilisés reviendront-ils à la ferme? Reverra-t-elle Lucien, son filleul de guerre, venu un jour en permission? Qu'adviendra-t-il d'Alette, sa meilleure amie? Les années passent dans le petit village de Bourgogne, rythmées par les travaux des champs, les nouvelles du front. La guerre tue, mutile les soldats, affame les gens de «l'arrière», endeuille les campagnes. Adèle grandit et rêve de devenir institutrice dans un monde meilleur…
Lu par:Anne Tardy
Durée:4h. 35min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69558
Résumé: La Séparation est le récit, tragique et drôle, d’une vie au bord de la rupture. Après une séparation amoureuse, une femme tient le journal intime de ce qui lui arrive, sans souci de tomber. Ce texte, qui est la première œuvre publiée de Sophia de Séguin, est extrait d’un journal commencé il y a neuf ans à la suite d’une rupture amoureuse. Son existence ne nous a été révélée que par accident ; l’humour tragique de certaines pages, la beauté crue d’autres nous ont fait espérer qu’elles soient publiées. L’auteur y a consenti, précisant toutefois que ces pensées étaient partiales et, désormais, d’un autre monde.
Lu par:Myriam Danard
Durée:2h. 46min.
Genre littéraire:Roman : au sens large et aventures
Numéro du livre:69487
Résumé: Journal de Mathilde, une vieille femme atteinte de la maladie d'Alzheimer, que sa fille a décidé de placer dans un Ephad. Elle raconte ses souvenirs d'enfance pendant la Seconde Guerre mondiale, notamment la mort de ses parents, ainsi que sa vie au sein de l'établissement, ses relations avec les autres résidents et les aides-soignantes dont Maryline, véritable rayon de soleil.