Contenu

Recherche par lecteur : Marie-Christine de Penfentenyo

8 résultats.

Durée:15h. 38min.
Genre littéraire:Roman historique/biographique
Numéro du livre:24396
Résumé: 1630. La journée des Dupes se prépare. Richelieu est en danger. Son ennemie ? Marie de Médicis. La mère de Louis XIII, soutenue par les puissants et le parti dévot, veut faire révoquer le conseiller du roi. Un complot de plus ? Pire. Car l'espion Antoine Petitbois, aidé de l'architecte Lemercier et de Théophraste Renaudot, découvre que la mise à l'écart du Cardinal constitue la première étape d'une menace plus grave encore. Quo ultimus exigussimus bello evadit cultorem. Cette phrase en latin est-elle la clef d'une conjuration cherchant à éliminer le souverain et à déstabiliser la couronne de France ? Et que vient faire dans cette cabale la Compagnie des Cent-Associés, chargée de coloniser le Québec ? Argent, puissance, trahisons et haines, les mobiles d'un crime d'Etat ne manquent pas. Une lutte sans merci s'engage, des rives sauvages du Saint-Laurent aux troubles coulisses du palais du Louvre, du Paris de tous les dangers aux mystères du château de Blois. Mais qui oeuvre dans l'ombre ? Et qui l'emportera vraiment ? Comme toile de fond de cette aventure haletante écrite d'une plume remarquable, Jean-Michel Riou a choisi la conquête du Québec et la montée de l'absolutisme. L'auteur, qui rencontre un grand succès, a notamment publié chez Flammarion les best-sellers Le Secret de Champollion et L'Insoumise du Roi.
Durée:11h. 6min.
Genre littéraire:Philosophie/religion/spiritualité
Numéro du livre:25793
Résumé: Le siège de l'Eglise catholique est un cas unique au monde : plus il cultive le secret, plus il attire la curiosité, les légendes et les rumeurs. Au terme de deux ans d'enquête dans les couloirs du Vatican, notamment auprès d'éminences qui ont bien voulu - sous le sceau du secret bien sûr - lui livrer une mine d'informations et d'anecdotes, Bernard Lecomte expose et dévoile quelques-uns des mystères du Vatican, depuis l'apparition du rival communiste en 1917 jusqu'à l'élection du dernier pape, Benoît XVI. Dans ce livre, on croise des émissaires qui intriguent chez Staline ou Franco comme au fin fond de la Suisse ; on y parle de morts insolites, de négociations diplomatiques sous le manteau, de rapports de force aussi bien dans l'Eglise qu'avec le IIIe Reich ou l'URSS - et l'on vérifiera que la fameuse formule de Staline " Le pape, combien de divisions ? " était une belle sottise tant le Vatican sait utiliser des armes secrètes.
Durée:12h. 22min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:26764
Résumé: "Beaucoup de choses sont possibles dès lors que l'on a été convenablement formé, a dit un jour Elizabeth Il. Il faut mûrir dans un rôle que l'on s'habitue à jouer et accepter le fait que c'est là votre sort dans l'existence. C'est un emploi à vie..." Devenue une figure légendaire après soixante ans de règne, la souveraine la plus célèbre du monde demeure aussi, à sa manière, la plus énigmatique. Fruit d'une enquête de plus de trois ans, ce livre brosse le portrait inédit d'une femme confrontée à un destin hors du commun, entrée à l'âge de vingt-cinq ans en monarchie comme d'autres entrent en religion. Nourri de nombreux témoignages, il raconte la vraie Elizabeth II, tant dans sa vie privée que dans sa vie publique, et dresse la chronique d'un monde appelé à disparaître en partie une fois son règne terminé. Un univers à part, peuplé de dignitaires aux titres moyenâgeux, de dames d'honneur secrètes et de vrais gentlemen à l'anglaise. Le récit révèle également, pour la première fois, la relation particulière, intime, ancienne, que la reine entretient avec la France, et raconte les coulisses de ses séjours officiels et privés dans l'Hexagone.
Durée:9h. 19min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:24114
Résumé: Egarés dans la campagne, deux jeunes gens, Roger et Dorothy, frappent à la porte de la noble demeure de Whiteledge pour demander leur chemin. À leur grande surprise, on les convie à un dîner d'anniversaire. Ils font ainsi la connaissance de Claudia Denbies, violoncelliste de renom, et surtout de Mrs Bradley, psychologue anticonformiste et alliée de Scotland Yard. Mais l'ambiance n'est pas à la fête, la disparition inexpliquée du maître de maison, Mr Harry Lingfield, inquiètent les invités. En fouillant les environs de Whiteledge, Roger, Dorothy et Mrs Bradley trouvent un corps sans tête dans les taillis. S'agitil de Mr Lingfield ? Pour sa sixième enquête, Mrs Bradley, femme libérée avant la lettre, est au meilleur de sa forme. "Gladys Mitchell promène avec nonchalance son héroïne à travers une trop sage Angleterre et dévoile les meurtres en série aussi bien que les mesquineries et les petites convoitises."
Durée:7h. 8min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:25591
Résumé: Je viens de fêter mes 88 ans. Combien de fois ma vie n'a-t-elle tenu qu'à un fil ? A 19 ans, parce qu'un chef de réseau a cru en moi, j'ai été projeté dans l'aventure de la Résistance puis dans l'abîme de la déportation. A 44 ans, je suis sorti de prison, sans papiers, sans droit de vote, sans carnet de chèques. Entre-temps, pendant deux décennies d'une intensité sans pareille, j'ai été plongé dans l'Histoire. Je l'ai connue, comme Shakespeare dans Macbeth, " racontée par un idiot, pleine de bruit et de fureur et qui ne signifie rien ". J'ai pourtant choisi comme titre L'Aventure et l'Espérance à cette réédition qui retrace mon chemin à travers des extraits de livres et de conférences. L'aventure, parce que je n'ai pas passé ma vie en retrait. Thoreau a écrit qu'avant de s'asseoir pour écrire, il faut se lever pour vivre. J'inscris aussi le mot espérance. Au-delà de tout, il reste une flamme fragile, minuscule, chancelante, mais si bouleversante. L'espérance est une grâce, la seule peut-être qui compte à 88 ans. C'est celle que je veux confier aux lecteurs avant de quitter " le doux royaume de la terre ".
Durée:6h. 38min.
Genre littéraire:Policier/épouvante
Numéro du livre:24109
Résumé: Canicule à New York. La nuit tombe et c'est la panne ! Plus une lumière. Une occasion rêvée pour les malfaiteurs en tout genre de passer à l'action... Tentative d'effraction chez Regan Reilly, cambriolage dans une galerie d'art, disparition d'une jeune femme pour le moins déséquilibrée... Un suspense accrocheur et plein d'humour où Carol Higgins Clark nous entraîne aux quatre coins de la mégalopole plongée dans l'obscurité totale du grand black-out de 2003.
Durée:12h. 1min.
Genre littéraire:Histoire/géographie
Numéro du livre:26649
Résumé: L'histoire contemporaine, à l'image de toute l'Histoire, s'est construite sur des imprévus fulgurants. Comme on le verra ici, les meurtres politiques sont une manifestation éclatante et dramatique de ces inattendus qui changent brutalement le cours des événements. Parmi les plus célèbres, celui de John F. Kennedy en 1963, celui de Trotski au Mexique en 1940, sans oublier celui de l'archiduc François-Ferdinand, héritier des Habsbourg, le 28 juin 1914, qui déclencha la Première Guerre mondiale et entraîna la fin de l'ancien monde européen. L'enjeu de ces meurtres à répétition qui décapitent un Etat ou un symbole fort est incommensurable. Ainsi l'assassinat, en 1911, de Pierre Stolypine, Premier ministre de Nicolas II, va-t- il ouvrir la voie à la révolution bolchevique de 1917. Quand Alexandre ler, roi de Yougoslavie, alors en visite officielle à Marseille, succombe aux balles d'un terroriste croate, en 1934, tout a été filmé. Hitler se repassera, fasciné, ces images terribles: preuves des failles profondes de la société française. La violence va alors décider de tout ou presque...Trotski, l'homme du matérialisme historique, n'est-il pas rattrapé en exil par une de ses "créatures" ? Hitler, lui-même, a failli périr dans l'attentat fomenté par le colonel von Stauffenberg le 20 juillet 1944. Avec le temps, la guerre réelle s'efface pour laisser le meurtre faire place nette. L'assassinat d'Aldo Moro en 1978, par les Brigades Rouges à Rome, nous projette ainsi au coeur du terrorisme international, dont les ramifications s'étendent aux services secrets des grandes puissances. Mais la "mort" n'arrive pas qu'aux autres. Dominique Venner nous confiera pour finir le "suicide" d'un ami survenu en 1994: François de Grossouvre, un proche de François Mitterrand, qui n'avait aucune raison de mourir...
Durée:12h. 39min.
Genre littéraire:Biographie/témoignage
Numéro du livre:24487
Résumé: Vienne, 1916 : l'Empereur François-Joseph meurt après soixante-huit ans de règne. C'est son petit-neveu, l'Archiduc Charles, né en 1887, marié en 1911 à la Princesse Zita de Bourbon-Parme, qui lui succède sur le trône des Habsbourg. Le nouveau souverain, titré Charles I er en Autriche et Charles IV en Hongrie, a 29 ans, et un programme : la paix, les réformes. De 1916 à 1918, l'Empereur Charles tente l'impossible pour desserrer l'alliance allemande dont il a hérité et pour sortir son pays de la guerre. Dès son accession au trône, il ouvre des négociations secrètes avec les Alliés, notamment par le truchement de ses beaux-frères, Sixte et Xavier de Bourbon-Parme, officiers dans l'armée belge. Charles I er rêve de la paix, mais nul ne saisit la main qu'il tend alors pour abréger le conflit. Le jeune monarque aspire également à de profondes réformes, voulant doter l'Autriche-Hongrie d'une Constitution fédéraliste qui aurait garanti des droits égaux aux douze nationalités peuplant son empire. Entre le conservatisme des uns et le nationalisme des autres, ce projet échouera aussi. En 1918, l'Autriche-Hongrie est démantelée, et l'empereur doit quitter le pouvoir. La famille impériale se réfugie en Suisse, mais Charles ne renonce pas à ses espoirs. Après deux vaines tentatives de restauration en Hongrie, en 1921, le couple impérial est astreint par les Alliés à la relégation sur l'île de Madère. Sans ressources, Charles et Zita y vivent dans le dénuement. Cette page sombre, vécue chrétiennement, s'achève dans le drame : le 1er avril 1922, l'empereur meurt à l'âge de 34 ans, laissant une veuve de 30 ans, enceinte de son huitième enfant. Le dernier empereur est une figure à qui l'Histoire a réservé une destinée tragique. Il est aussi une figure spirituelle : Charles d'Autriche a été béatifié par Jean-Paul II en 2004.