Russie mon amour, par Dominique de Rivaz

Date: 
27. Février 2021

À bâtons rompus d'Ouest en Est, de livres en films (ou inversement), de pays en extraits lus, d’anecdotes en aventures… avec Dominique de Rivaz, auteure, cinéaste et photographe domiciliée à Berlin.

Dominique de Rivaz est née à Zurich en 1953. Elle fréquente l’École de langue française de Berne et termine ses études à l'Université de Fribourg. En 1978, son destin bascule avec sa participation à l'émission de télévision « La Course autour du Monde ». À son retour, le CICR, puis L’Hebdo, l’engagent.

Peu portée sur la politique et le journalisme, elle choisit le cinéma, devient assistante d’Alain Tanner qui lui met le pied à l'étrier. Beaucoup de ses films sont primés : en 2004, « Mein Name ist Bach » obtient le Grand Prix du cinéma suisse et est sélectionné pour représenter la Suisse aux Oscars ; en 2014, elle obtient le Prix du Canton de Berne pour son essai russe « Élégie pour un phare ».

Parallèlement à sa carrière de réalisatrice, Dominique publie plusieurs textes, dont «  TACHE : n.f. » monologue pour le' théâtre ; « La Poussette », « Douchinka (Prix Schiller découverte) », « Rose Envy », « Jeux », « Le Monsieur qui vendait des choses inutiles », ainsi que trois ouvrages de photographie, Sans début ni fin - Le Chemin du Mur de Berlin, Les Hommes de sable de Choïna, Le Petit Peuple des chantepleures...

En 2016, elle signe sa première mise en scène au théâtre, Femme non-rééducable, Mémorandum théâtral sur Anna Politkovskaïa, qui remporte un grand succès dans toute la Suisse romande.

Dominique partage sa vie entre la Suisse, Berlin (où vit son mari) et la Russie.