Madeleine Knecht-Zimmermann « Que les chômeurs émigrent! »

Date: 
30 Septembre 2017

Cette injonction a été prononcée aux chambres à Berne par un député en 1921. Et les gens sont partis par centaines, par milliers. La Suisse connaissait au lendemain de la première guerre une crise importante, des usines avaient fait faillite pendant les hostilités, de nombreux secteurs avaient périclité et ne se sont pas relevés. Dans le Sud-ouest de la France, les campagnes étaient désertes parce que les combats avaient décimé les familles.

Le consul de la région avec le concours des préfets a donc encouragé l’arrivée d’immigrants suisses dans cette région. Ils venaient de tous les cantons et n’étaient pas paysans, pour la plupart. Ils ont presque tous connu des débuts très difficiles. Madeleine Knecht-Zimmermann a vécu dix-huit ans parmi eux, parce que son père était leur pasteur. « Cathala, l’auberge de ma mère » (numéro BSR 33334) a été écrit pour qu’ils ne soient pas oubliés.<--break->


Titres en rapport avec le sujet