À bâtons rompus d'Ouest en Est, par Dominique de Rivaz

Date: 
25. Septembre 2021

À bâtons rompus d'Ouest en Est, de livres en films (ou inversement), de pays en extraits lus, d’anecdotes en aventures… avec Dominique de Rivaz, auteure, cinéaste et photographe domiciliée à Berlin.

Dominique de Rivaz est née à Zurich en 1953. Elle fréquente l’École de langue française de Berne et termine ses études à l'Université de Fribourg. En 1978, son destin bascule avec sa participation à l'émission de télévision « La Course autour du Monde ». À son retour, le CICR, puis L’Hebdo, l’engagent.

Peu portée sur la politique et le journalisme, elle choisit le cinéma, devient assistante d’Alain Tanner qui lui met le pied à l'étrier. Beaucoup de ses films sont primés : en 2004, « Mein Name ist Bach » obtient le Grand Prix du cinéma suisse et est sélectionné pour représenter la Suisse aux Oscars ; en 2014, elle obtient le Prix du Canton de Berne pour son essai russe « Élégie pour un phare ».

Parallèlement à sa carrière de réalisatrice, Dominique publie plusieurs textes, dont «  TACHE : n.f. » monologue pour le théâtre ; « La Poussette », « Douchinka (Prix Schiller découverte) », « Rose Envy », « Jeux », « Le Monsieur qui vendait des choses inutiles », ainsi que trois ouvrages de photographie, Sans début ni fin - Le Chemin du Mur de Berlin, Les Hommes de sable de Choïna, Le Petit Peuple des chantepleures...

En 2016, elle signe sa première mise en scène au théâtre, Femme non-rééducable, Mémorandum théâtral sur Anna Politkovskaïa, qui remporte un grand succès dans toute la Suisse romande.

Dominique partage sa vie entre la Suisse, Berlin (où vit son mari) et la Russie.


Titres en rapport avec le sujet